«Notre home» ? ou Hakuna Matata ?

- 17 janvier 2013

Si j’ai bien compris, pour le gouvernement du Parti Québécois (oui, du Parti Québécois), le rapprochement entre jeunes francos et jeunes anglos suppose que chacun apprenne à parler le Justin Trudeau, c’est-à-dire à parler le bilingue dans la même phrase. À tout le moins, il vient de financer une chanson en bilingue pour nous en convaincre! Moi qui croyais que la langue commune était le français !

Je suis à deux doigts de me transformer en «payeur de taxes» en colère et de demander qu’on me rembourse mes impôts. Et par ailleurs, quoi qu’en pensent certains, les «relations entre les communautés» ne sont pas en si mauvais état au Québec qu’il faille miser sur une campagne de publicité insignifiante et chantée pour d’un coup soulager les tensions. Et si elles l’étaient, ce n’est pas une chanson fleur bleue qui changerait quelque chose, mais de la vraie politique. Autrement dit, on ne fait pas de politique en chantant Hakuna Matata.

«Notre home». Mille contre un que Camille Laurin vient de se retourner dans sa tombe.

Abonnez-vous à cet article

26 commentaires

  1. Michael Guimond dit :

    Ce gouvernement est grotesque…

  2. Daniel Gagné dit :

    Entièrement d’accord. Le PQ fait des bons coups ces temps-ci, mais celle-là, je ne la comprends pas.

    J’ai grandi à Lasalle, élevé par des parents colonisés. Je travaille pour une entreprise anglophone du « West Island », et la francisation en prend un coup chez nous. Si on continue à « s’aplaventrir » comme ça, les anglos sont morts de rire. Montréal s’est grandement anglicisée au cours du règne de John James Charest, et nos petits-enfants vont parler comme des fransaskois, des louisianais ou des acadians.

    C’est ben drôle, Sugar Sammy, mais moi, ça ne me fait pas rire.

    En passant, on a tellemet de bonnes raisons de ne plus vouloir payer nos impôts et taxes ces temps-ci qu’il faudrait bien arrêter de le faire, d’une façon ou d’une autre.

  3. Josianne dit :

    Où vois-tu le bilinguisme là dedans ?! 70% anglais pour 30% français, si c’est ça le bilinguisme du PQ on est dans la marde…

  4. Real dit :

    Comment cela est-il décidé? J’essaie de comprendre. Ils débloquent un budget, je suppose, pour un projet de rapprochement multiculturel, puis ceux qui ont le contrat ont … produit cela?

  5. Jean Émard dit :

    Oui d’acccord, le PQ fait des bon coups, mais là complètement raté.

    Jean Émard

  6. Jean Émard dit :

    Désolé.

    mais là complètement raté = mais là c’est complètement raté

  7. Pierre Bouchard dit :

    Ce vidéo est un scandale on croirait voir un produit d’un gouvernement libéral fédéral ou d’un gouvernement Mulclair. Pire encore la chanson est effectivement à 75% en anglais quant à la place du français elle est ridicule.

    On a dit que le PQ est essentiellement un parti multiculturel dans le passé surtout depuis la déclaration de J.Parizeau le soir du référendum de 95 eh bien c’est le cas en faisant cette nuance que si oui le PQ se doit d’être un parti multiracial, c’est la possibilité d’accueil en français de gens en provenance d’Afrique, d’Asie, de Polynésie qui importe à la condition de ne pas faire de l’anglais, la langue passe partout du siècle ou d’importer toutes les traditions culturelles du monde entier au Québec dans l’immigration.

    Cet pub prouve la nature conviviale du gouvernement Marois qui ouvre toutes les fenêtres et toutes les portes en guise de gouvernement minoritaire qui prévient les coups les conflits au risque de devenir le gouvernement de l’insignifiance. Défaire l’opposition libérale et caquiste celle qui compte en disant -voyez nous péquistes nous n’arrêtons pas de négocier et de tendre les mains vous ne pouvez nous renverser vous serez ridicules si vous le faites et nous vous battrons-!
    La fin janvier montrera le visage final de la gouvernance Marois. La gouvernance d’un premier ministre ne devrait être ni patriarcale ni matriarcale.
    Or, ce vidéo est de caractère matriarcal jusqu’au ridicule. Tous ne sont ni beaux ni gentils, la Commissaire Charbonneau le sait elle en tant que juge!

  8. Françoise Delplanque dit :

    « Entièrement d’accord. Le PQ fait des bons coups ces temps-ci, mais celle-là, je ne la comprends pas.  »

    Le PQ ne fait aucun bons coups : rien pour le français, rien pour l’économie, rien pour qu’on commence vraiment l’exploitation du pétrole (Old Harry ?). Ce n’est qu’un exemple supplémentaire de ces nullards internationalistes gauchistes.

  9. Laurent Desbois dit :

    Le gouvernement du Québec accorde une somme de 20 000 $ pour appuyer une tournée et une chanson hip hop bilingue qui fait la promotion du rapprochement entre jeunes anglophones et francophones du Québec.
    J’ai surtout apprécié tous les symboles québécois dans ce vidéo… fleurs de lys, drapeaux québécois, du bleu mur à mur (sic)… J’oubliais le batteur avec la casquette des « expos » vers la fin… faudrait peut être leur dire que ces chers Expos ont quitté le Québec avec l’aide des Bronfman depuis bonne lurette !!!!

  10. jean Martin dit :

    Vivement des élections,et Phillipe Couillard,un gars honnête,HAHAHA!comme premier ministre.Voyez-vous, il n’y a pas beaucoup de solutions de rechange.Réfléchissez à cela les amis !!!

  11. Samuel-D.Cyr dit :

    C’est la preuve qu’un rapprochement est possible entre les francos et les anglos et si l’on veut faire un pays autant intégrer tous et chacun dans celui-ci. Alors,de mon côté je ne vois pas le mal dans cette initiative, je vois même cela comme une bonne chose. Que le Parti Québecois subventionne une chanson bilingue pour se rapprocher de la communauté anglophone. Pourquoi pas? Ça prouve qu’on est qu’on est loin du séparatisme radical,on parle de la création d’un pays qui voudrait intégrer tous et chacun peu importe la langue,la couleur ou les croyances personnelles. Le projet de pays a évoluer,le fédéralisme a fait d ela stagnation j’entends encore les mêmes arguments du genre: Je ne veux pas perdre mes rocheuses ou le québec vit grâce au Pétrole de l,ALberta. C’est oublier que de nombreuses entreprises viennent du Québec,que nous avons nôtre propre cinéma,nous avons aussi la plus grande ressource naturelle au monde c’est à dire l’eau alors sérieusement nous avons toutes les raisons du monde de vouloir être un peuple et aussi d’en être fiers. Si on dit aux immigrants,aux autochtones,aux anglos qu’ils seront les bienvenus dans nôtre nouveau pays ils seront plus enclins à vouloir embarquer dans nôtre projet de pays. Moi, personnellement je trouve que c’est une bonne idée parce la souveraineté ce n’est pas seulement une histoire de langue,c’est aussi une question d’identité,de valeurs et d’histoires. Va t’on dire de Céline Dion qu’elle n’est pas québécoise parce qu’elle chante en anglais ? J’espère que non, alors pourquoi renier le fait que la diversité c’est ce qui fait la beauté d’un grand pays. Bien sûr,nous avons des valeurs fondamentales comme l’égalité des hommes et des femmes,la primauté de la démocratie et aussi le français fait aussi partie des principes fondamentaux de nôtre individualité mais cela ne nous empêche en rien de vouloir apprendre l’anglais,on peut mâcher de la gomme et marcher en même temps.

  12. Alain Mallette dit :

    ….et il s’agit d’un parti nationaliste et souverainiste!Imaginez un parti fédéraliste qui ferait une chanson bilingue en ontario,ou en Alberta.
    RIDICULE.
    Le PQ ne cesse de décevoir.Oui pour une charte de la laicité,pour plus de séverité evers les ivrognes au volant pour un eloi 101 renforcée,mais une telle toune quétaine?

  13. Alain Mallette dit :

    Voila ce qui arrive quand des lologues sont a la tete d’un état.Des gens complètement déconnectés,vivant dans une tour d’ivoire,s’imaginant que tout le monde il est beau et gentil….
    On dirait une pub du PLC.

  14. le nationaliste dit :

    Le gouvernement Marois m’horripile en matière stratégique concernant le Québec Libre.

    Cette video, en plus d’être en franglais, est d’une laideur insupportable. Bien traitée par photoshop, tout autant que Mme Marois par son fond de teint durant la campagne. Faire miroiter un espèce de paradis social par numérisation et dans lequel je ne me retrouve aucunement.

  15. K.G. dit :

    Je suis confus. J’avais cru comprendre que la chanson souhaitée par le PQ n’était pas même écrite encore, alors que le billet donne à entendre que le videoclip ci-dessus en est le fruit. De plus, son générique indique qu’il a été financé par Patrimoine canadien.

  16. Luc dit :

    De prime abord, l’idée ne semble pas mauvaise. Si le Québec aspire toujours à devenir un pays un jour, de par sa propre divergence pas assez majoritaire apparemment encore insoluble sur le sujet de sa population francophone de souche et autre, il se devra quelque part comme il a toujours tenté de le faire, d’être inclusif envers les communautés anglophones, les allophones et les nouveaux arrivants. Malgré toute la belle richesse multiculturelle du Québec actuel de ces dernières années, deux communautés encore aujourd’hui ont particulièrement participé à son développement. La communauté anglophone avec en partie bien sûr une certaine sensibilité on doit le dire pour l’establishment et la communauté francophone plus soucieuse de meilleure équité dans sa propre collectivité. Ceci a laissé des traces et certains appellent encore parfois aujourd’hui ces deux communautés les deux solitudes du Québec. Il faut se rappeler également que parmi nos valeureux Patriotes se trouvaient des anglophones dont certains francophiles de la communauté irlandaise. Cependant, dans la petite vidéo accrocheuse, j’aurais aimé à un moment donné voir passer un petit drapeau fleurdelysé si bien que celle-ci, visuellement parlant, aurait pu aussi bien se terminer par un drapeau du Québec ou celui du Canada ou les deux…..(?)

  17. Encore une fois, une chance que le ridicule ne tue pas. Mais je crois qu’il peut faire mal au PQ.

  18. jf dit :

    C’est pas avec des initiatives comme ça que les bonzes du PQ se rapprochent des « flags su le hood! » (dixit Jean Chrétien).

  19. David dit :

    Comment le PQ fait pour commettre des bourdes de cette ampleur? si je peux plus voter PQ, ni libéral, il me reste la CAQ… on est rendu là… c’est vraiment désespérant de voir ça.
    Peut-être qu’on est pas fait pour la démocratie au Québec. Peut-être on devrait avoir un système républicain, ou encore une nouvelle monarchie québécoise…

  20. Madeleine Millette dit :

    Cette chanson n’est pas pour nous, mais pour tendre la main aux jeunes Anglos. Une façon de les inviter à regarder ce qu’on leur propose si le Québec était souverain… Pourquoi pas les inviter en Anglais ! par un chanteur Anglophone,, L’idée n’est-elle pas de leur démontrer qu’il n’y aurait rien de catastrophique de vivre dans un Québec souverain majoritairement français? Ne faut-il pas leur démontrer qu’ ‘on les accepte comme anglophone? Bilingue certes, mais d’abord anglophone?……. 0u bien , vous voulez leurs demander qu’Ils deviennent tous des Francos ??? N’est-ce pas ce qu’on reproche au reste du Canada ? … de vouloir nous assimiler….?.

    Moi je trouve l’idée inspirante pour les jeunes anglos dans les écoles……c’est d’ailleurs ça le but non? Et l’idée d’impiquer les anglos à faire de la sensibilisation ne peut certainement pas nuire.

  21. Sylvain Chabot-Beaulieu dit :

    Le beau fantasme de l’intégrisme multiculturel :)

    Je n’invite pas tout le monde dans mon lit et cela ne veut pas dire que je déteste le monde entier.

    Belle chanson en anglais… On dirait un artiste anglais qui tente une percée en sol québécois et qui intègre un peu de français pour s’attirer la sympathie… Qu’un artiste le fasse, c’est bien mais je ne crois pas que ce soit le rôle d’un gouvernement de nous chanter ce genre de propagande.

    « B’jour, ici John Adams and je t’aime Qwebec!! »

  22. Fleur H. dit :

    Je suis anglophone et je trouve cette idée ridicule et infantilisante. Je suis une anglophone de souche. Je n’ai pas besoin d’une chanson pour me sentir Québécoise. Je suis Québécoise. C’est d’un ridicule épouvantable. C’est un gaspillage d’argent éhonté. On demande aux gens de payer plus cher en impôt et en taxe et on prend cet argent pour rire des gens comme ça. Ils ne méritent pas de nous gouverner.

  23. Drako dit :

    « Ça prouve qu’on est qu’on est loin du séparatisme radical,on parle de la création d’un pays qui voudrait intégrer tous et chacun peu importe la langue,la couleur ou les croyances personnelles. »

    Bull shit. Le PQ ne fait qu’une mascarade, il veut attirer pour obtenir le pouvoir puis il assimilera avec ces lois anti-tout ce qui n’est pas francophone. Bientôt proche dans votre chambre à coucher, la police Marois de la langue française. Le PQ est une mascarade.

    PQ=Mascarade
    PLQ=Clown
    CAQ=On n’en sait rien, on ne sera jamais
    Le reste ne sont que des farces plates.

    Et vous voulez retourner en élection. Pour faire quoi au juste et pour voter pour quoi au juste?

  24. Jocelyn Bonnier dit :

    En anglais, le refrain sonne comme « Not home ». Pas très futé.

  25. David dit :

    @Drako
    Même si courtiser le vote anglais et ethnique nous permettait de devenir un pays, les partis provinciaux disparaîtraient et nous en formerions de nouveaux mais cette fois nationaux, ce qui veut dire que Marois ne serait probablement plus première ministre et alors l’agenda du gouvernement change complètement.

  26. Samuel-D.Cyr dit :

    Qui a dit que le PQ était anti-tout,je trouve que pour l’instant je n’ai pas encore vu une grande différence avec le gouvernment de Charest et les Anglos sont loin d’être menacés comme ils le pensent. Ils peuvent vivre bien tranquilles à Montréal en parlant anglais et personne ne les empêche de faire le contraire. Également, Marois a fait des mauvais coups soit mais ce gouvernement a fait aussi des bons coups qui ont fait l’unaminité dans l’assemblée national,je parle des lois anti-corruption,les élections à dates fixes et la loi anti transfuges. Aussi, si on regarde la commission Charbonneau on voit que la corruption est plus du bord libéral que Péquiste. Également,personne n’est contre les immigrants vous avez seulement à vous promenez dans Montréal pour voir que chauqe communauté est libre de faire ce qu’elles veulent. Alors,arrêtez de me parler de police de la langue française ou de police de la morale,il n’y a rien de ça au Québec. Si c’était le cas des histoires commes celles de la famille Shafia ou de Guy Turcotte ne serrait jamais arrivé.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles