Isabelle Gaston suscite un malaise

- 28 mars 2013

Parce que c’est Pâques, un petit cadeau: ma chronique d’aujourd’hui dans le Journal.

Mardi, en commission parlementaire sur la hausse des indemnités aux victimes d’actes criminels, ou IVAC, Isabelle Gaston, l’ex-conjointe de Guy Turcotte, a conclu son plaidoyer en brandissant deux Ziploc contenant des cendres, brochés à des photos de ses enfants.

Hier, après une longue hésitation, madame Gaston a finalement avoué à Paul Arcand que les sachets ne contenaient pas les vraies cendres d’Anne-Sophie et d’Olivier. Je ne sais pas si je dois pousser un soupir de soulagement ou un cri d’indignation. Ça venait du foyer ?

Nous ressentons tous une profonde compassion pour cette boule incandescente de peine qu’est Isabelle Gaston. Mais, si la cause des parents survivants exige l’attention des élus, dans une société de droit, l’étude des projets de loi doit se faire la tête froide, même quand les victimes sont des enfants.

Reconnaître les victimes

Madame Gaston milite pour que les parents survivants obtiennent le statut de victime. On ne peut s’y opposer, c’est la réalité. Elle veut aussi que les montants consentis par l’État soient majorés. Présentement, l’IVAC verse 2 000$ par enfant, en plus de 3 000$ pour les funérailles. Le gouvernement propose d’ajouter 12 000 $ à ce forfait.

Madame Gaston réclame la parité avec les montants versés dans les cas d’accidents de la route, ou d’accidents du travail, soit 50 000 $

Difficile de comparer l’indemnisation des victimes d’actes criminels avec la SAAQ et la CSST. Dans ces cas, il s’agit d’assurances auxquelles nous souscrivons par le biais de l’immatriculation et de déductions à la source. Personne n’est assuré contre le crime.

Est-ce le rôle de l’État de compenser les proches de victimes de crime au moyen d’indemnités fixes ?

Qu’on accorde, sans tracasseries, de l’aide aux parents pour les obsèques, pour couvrir des congés, même prolongés, pour des soins psychologiques de longue durée, oui, oui et oui. Il est honteux que Patrick Desautels, le papa des trois enfants trouvés noyés à Drummondville, doive se battre avec des fonctionnaires pour obtenir de l’aide, surtout que dans ce cas, l’État, via la DPJ, a peut-être joué un rôle.

Les contribuables québécois ont du cœur. Ce n’est pas une affaire de finances publiques.

Mais l’idée qu’on verse automatiquement  50 000$ par enfant aux parents survivants me rend mal à l’aise. Des femmes qui tuent pour récolter l’assurance de leur mari, ou l’inverse, ça n’existe pas que dans les séries policières.

Poussons la logique un tout petit peu. Certains désespérés pourraient tuer pour 50 000$. C’est un montant substantiel.

L’héroïne des souffrants

Articulée et convaincante, Isabelle Gaston se rend disponible pour les médias. Trop, diraient certains. Mais les journalistes l’ont mise sur le speed dial. Dès que se produit un drame familial, hop là, on présente un micro au docteur Gaston. Mais on doit se rappeler que nous sommes avant toute chose, en présence d’une femme qui a vécu le summum de l’horreur et qui souffre encore. Pas d’une critique impartiale en matière de justice. La souffrance est souvent mauvaise conseillère.

Peut-on lui suggérer, avec tout le respect possible, un peu plus de pudeur et de retenue ?

Son geste mardi à la commission a mis bien des gens mal à l’aise. On la sentait très fragile. Si certains disent qu’elle est une sainte, elle n’a pas à devenir une martyre.

.

Abonnez-vous à cet article

31 commentaires

  1. honorable dit :

    Les « cendres » des gens incinérés sont essentiellement du sel: le NaCl du sang, le KCl de l’intérieur des cellules et le Phosphate de calcium des os. Pas tellement différent du sel qu’on épand sur les routes. Je n’ai jamais compris l’intérêt de certaines personnes pour ces résidus. Le plus important et le plus significatif est ce qui s’est envolé dans les airs. Quant à moi, il serait plus significatif de conserver en souvenir une bouteille contenant l’air ambiant, ou la fumée de l’incinération ou, mieux, des cheveux. Je n’aurais que faire de ce NaCl-KCl-Ca3(PO4)2. C’est notre matière organique qui fait ce que nous sommes, et non nos sels.

  2. Non … je suis d’accord qu’elle pousse peut-être un peu trop loin l’aspect Financier de la tragédie qu’elle a vécue .. !! Cependant , COMBIEN de $$$ tout le procès Turcotte nous a coûté à NOUS , les Contribuables ..??

    Le Gouvernement Marois va bientôt GASPILLER des dizaines de Millions de $$$ pour instaurer un Régistre Québecquois des Armes à Feu propriété d’ Honnêtes Chasseurs-Tireurs qui ont TOUS dû passer par un DÉDALE de paperasserie et d’examens Théoriques et Pratiques + des cours de Sécurité et enquête Policière etc .. TROP long de TOUT vous citer … Ceci seulement pour obtenir un Certificat-Permis de Possession – acquisition d’Arme à feu … !!! Les 9 autres Provinces ont accepté avec soulagement de laisser tomber le TR`S Couteaux Régistre Canadien de Jean Chrétien , + de 2 Milliards en 15 ans et ACTUELLEMENT Totalement inutile car TROP d’ erreurs bureaucratiques etc. dans ce qui reste de CE Régistre .. !!

    Bizarrement , une ANTI Fédéraliste ACHARNÉE et SON Parti + autres Députés suiveux ont maintenant décidé que le Régistre FÉDÉRAL est tout à coup une BONNE idée … pour pouvoir GASPILLER encore une fois beaucoup de $$$ pour sauver ne serait-ce qu’ UNE seule Vie Humaine .. !!

    TOUS ces MILLIONS de $$$ seraient TRÈS utiles dans BEAUCOUP d’autres Domaines qui sont en grand manque de Fonds $$$$ et Vous savez bien lesquels n’est-ce pas ..!! Les Certificats de Permis Possession-Acquisitions sont ABSOLUMENT suffisants pour connaître TOUS les Propriétaires d’Armes à Feu du Québec … Alors POURQUOI ENCORE vouloir CONTRÔLER des Honnêtes Citoyens qui se sont rigoureusement pliés à toutes les exigences requises par le 1 er Régistre Et ne PAS plutôt INVESTIR là…

  3. Raymond Lafrance dit :

    Malheureusement par son attitude, j’arrive pas à avoir de la compassion pour cette femme. Elle est vraiment pas sympathique à mes yeux. Elle est beaucoup trop émotive pour demander quoi que ce soit de rationnel. Franchement les cendres de ses enfants….Encore personne au parlement n’est pas sensible au sort des victimes ce n’était pas nécessaire de faire un pareil spectacle. J’espère que les médias vont finir par mettre une croix sur ce genre de personne.

  4. Riziforme dit :

    Ça mon gars, c’est le commentaire le plus awesome et le plus pertinent qui m’ait été donné de lire sur le JDM

  5. Anonymous99 dit :

    Rien n’est trop gros pour faire comprendre au gouvernement corporatif que l’être humain est plus important que la personne fictive juridique et trust créés à notre naissance. Recherchez: CESTUI QUE VIE TRUST

  6. Denis Mercier dit :

    « Peut-on lui suggérer, avec tout le respect possible, un peu plus de pudeur et de retenue ? »

    Bon texte ou l’on sent en effet votre respect et votre compassion pour Madame Gaston. Mais je suppose que les lois de l’écriture d’un texte d’opinion impose de prendre une position claire sur des idées.

    On ne peut pas, comme dans la vraie vie, simplement respecter la douleur d’une personne car il me semble, sans vous connaitre, que vous n’auriez pas dit à Madame Gaston « un peu de pudeur et de retenue, Madame ! » Qui de nous sachant ce qui s’est passé… l’aurait fait ? On ne dit pas non plus spontanément à quelqu’un qui se fait agresser ou violer « Arrêtes de te plaindre! »

    Mais je comprends l’idée générale. On souhaiterais qu’apaisée, ayant fait son deuil, elle n’évoque plus ces choses dérangeantes. Je ne lui en veut pas non plus pour les cendres quant à moi, je crois que les parlementaires qui siègent sur ces commissions doivent en avoir vu des vertes et des pas mûres de la part de gens qui, croyant à leur cause, voulaient imager leur point de vue et marquer les esprits.

    Elle et son chagrin n’évoluent pas tout à fait comme les gens avaient pensé que ça se produirait mais le prix pour la juger est élevé. Il faudrait avoir eu avec soi deux petits anges, les avoir aimer pendant des années comme on s’aime soi-même et peut-être plus et se les avoir fait massacrer par un fou qui voulait en plus vous atteindre vous dans vos valeurs.

    Et même si on parvenait à prendre une distance suffisante, à juger et à démêler définitivement ce qu’une personne « normale » devrait faire dans ces circonstances anormales, ça ne servirait encore que la littérature parce que dans le fond on espère juste que son jugement à elle sur elle-même ne la rejoindra pas dans le silence pour l’étouffer de culpabilité. C’est peut-être pour ne pas entendre sa voix intérieure qu’elle s’agite soit-disant pour améliorer la société

  7. Denis Richard dit :

    Avec son caractère, un chum en cachette, pas surprenant que son mari a petté une dépression…

  8. Patrick dit :

    On la critique quoi qu’elle fasse. On la juge quoi qu’elle fasse. Le jour ou elle va rester enfermer dans son sous sol et dépressive, on va encore la critiquer. On va la traiter de femme faible. Nous sommes si pathétiques.

    Nous, on est tellement mieux qu’elle pas vrai. Nous, on saurait quoi faire, pas vrai. Nous a côté d’elle on est des tops, pas vrai.

    Oui très vrai. Nous. Critiquer, écrire un article, ou ecrire un commentaire dans le jdm, c’est facile. Elle, elle fonce et qui dit que foncer doit toujours plaire a tous pour faire avancer les choses.

    Combien de gens sur votre blogue Mme ravary ne font que commenter jour après jour bien assit devant leur ordi et ne militerons jamais pour aucune cause. Ça demande des fois d’aller loin une cause. On préfère rester au chaud. Zone comfort.. PAS ELLE.

  9. Nicolas larouche dit :

    Je ne vois pas pourquoi le gouvernement devrait même donner 1 dollars aux victimes d’acte criminel, après tout il ne peut être tenu responsable de tous les crimes commis sur son territoire; à moins bien sûr d’être responsable de la libération précoce du criminel ayant commis les dits actes.

    Et comme vous le mentionnez, il n’y a pas d’assurances collectives contre les crimes. L’emphase devrait plutôt être mise sur la responsabilisation du criminel et sur la prévention de ces actes souvent barbares.

  10. Mongrain de sel dit :

    Aucun de nous ne peut savoir comment il réagirait et ce qu’il ferait pour exorciser sa peine si son enfant était assassiné et que son assassin s’en tirait aussi facilement. Les commentaires du genre « Chacun de nous peut se transformer en criminel et tuer son enfant » sont plus nombreux que ceux du genre « Chacun de nous voudrait faire quelque chose de constructif ou même venger la mort de notre enfant assassiné ». Est-ce normal que l’on ait plus de facilité à s’identifier à un meurtrier qu’à la mère de ces victimes?

    Moi aussi, ça me rend mal à l’aise cette histoire de cendre, mais je ne juge pas une femme frappée par une situation qui ne me frappe pas. Il y en a qui réagissent à la souffrance en faisant bien pire que ça et qui ont plus facilement la sympathie du public. Suffit de voir tout les commentaires qui blâment Mme Gaston comme si elle portait la responsabilité des crimes commis par son ex. Certaines personnes la jugent plus durement pour avoir quitté son ex qu’elles ne jugent celui-ci pour avoir tué ses enfants. Elle a même reçu des messages de menaces!

    À quand un bûcher pour punir les femmes qui refusent de se terrer dans le silence devant une injustice qui les atteint personnellement?

  11. Mongrain de sel dit :

    @Denis Richard

    Qui sait? Si nous connaissions personnellement Guy Turcotte et le climat malsain qui prévalait dans le couple qu’il formait avec Mme Gaston, nous nous dirions peut-être « Pas étonnant qu’elle ait eu un amant ».

    Trop facile de ne voir qu’un côté de la médaille. Isabelle Gaston est la seule personne sur cette planète qui sache exactement ce que c’est que d’être la conjointe de Guy Turcotte durant 10 ans. Un homme capable de manifester une absence de remords aussi totale suite à un crime aussi abject était peut-être très loin du conjoint et du père tendre et affectueux que ses admirateurs veulent en faire…

  12. Patrick dit :

    Denis Richard, c’est insignifiant votre commentaire. Au nombre de femmes trompées, rare sont celle qui pète les plombs au point de tuer leur enfants par vengeance.

    On lui remet la faute a elle. Ça aussi c’est tellement pathétique. Quand je lis que des gens non plus de compassion pour elle parce que elle ne fait pas ce qu’ils aimeraient qu’elle fasse, je suis abasourdi devant autant d’imbécilité humaine.

    Quand ma femme m’a quitté pour un autre, j’ai fait le point sur mon comportement et le sien et je n’ai pas touché a nos enfant. Je suis un homme, un vrai. Elle avait ses tords, j’avais les miens.

    Combien d’homme on des maîtresses en cachette? Wake Up Denis.

  13. Annette dit :

    Je suis surprise des commentaires precedents, un seul parle du droit a la vie des victimes.
    De jeunes enfants tues par un parent c’est tout simplement inimaginable, atroce et je comprends la reaction du parent qui doit vivre avec ce manque toute sa vie,je la plains beaucoup. Pourquoi payons nous pour la defense des criminels et pas pour les victimes ? A mon avis je prefererai l’inverse .

  14. André Guérard dit :

    Je sympathise beaucoup avec Madame Gaston pour la perte brutale de ses enfants et j’appuis sa bataille. Cela dit, cette femme ne m’est pas du tout sympathique. Il y a des choses qui ne se font pas et qui sont impardonnables. Son indigne trahison envers son mari et les cendres de ses enfants dans des ziploc font partie des ses comportements amorales.

  15. Nelson dit :

    Certains ici dans le blogue n’ont pas c’est qu’il faut pour se mettre dans la peau et les tripes d’une mère qu’a perdu ses deux jeunes enfants, en circonstances très tragiques en plus.

    Mêler argent à des drames et agressions personnels est assez délicat….et peut se prêter pour nous faire sentir toute sorte des sentiments.

  16. Anne dit :

    Mon Dieu, on entend n’importe quoi. Ce n’est pas Mme Gaston qui a trahi. La pire trahison c’est M. Turcotte qui l’a fait. Tué 2 êtres totalement innocents pour faire payer sa conjointe, c’est criminelle. Il s’en est tiré grâce à de bons avocats. Qu’est-ce que vous connaissez de la trahison? Quand quelqu’un vous laisse avec votre meilleure amie et que vous apprenez en même temps qu’il a abusé sexuellement de notre fille, ça c’est de la trahison. Que je n’entende pas un me dire que j’ai du faire quelque chose pour qu’il agisse ainsi. J’ai passé trop d’années en thérapie pour réaliser que c’est lui qui a le problème. Mais non ça ne justifie pas qu’on pète les plombs et qu’on tue ce qu’il y a de plus précieux au monde. Tentant pour certains d’entre vous d’accuser celle-là même qui a perdu ce qu’elle avait de plus précieux. Je ne suis pas toujours d’accord avec les moyens qu’elle prend. Mettons ça sur le dos de la souffrance. Vous avez raison par contre Mme Ravary sur un point. Je ne suis pas certaine qu’augmenter le montant à 50,000$ est une bonne idée. On a tué pour moins que ça.

  17. Patrick dit :

    Si c’était lui qui l’avait trompé on en parlerais même pas. On dirait qu’il y a rien la. Quand c’est une femme, c’est horrible. Mentalité archaïque.

    Ça ne nous regarde même pas qu’elle est eu un amant. On parle de ses enfants ici tués par un mari malade mental.

    De quoi on se mêle au juste quand on parle de sa vie privée et son amant.

  18. André Guérard dit :

    @ Anne et Patrick.

    Même avec des inconnus, tous les adultères font mal aux conjoints et aux conjointes trompés. La tromperie devient insupportable quand ton meilleur ami couche avec ta femme et que la femme, de ce meilleur ami, est aussi une amie de ta femme. Ça, c’est une indigne trahison commise par un homme comme par une femme. Les comportements amorales n’ont pas de sexe.

  19. Anne dit :

    @André Guérard. Ouis vous avez raison les comportements amorales n’ont pas de sexe. Ça ne justifie quand même pas de tuer tes 2 enfants.

  20. papajohn dit :

    Bien moi être une femme et avoir un conjoint du nom de Denis Richard , je me poserais de très sérieuse question?

  21. papajohn dit :

    Et pour Nelson, y a pas a se questionner car c’est un dérivé de RUNT parfaitement modèle-quebecoitisé avec le syndicat du CPE jusqu’au CHSLD

  22. papajohn dit :

    Poiregay c’est Lise Payette qui a instauré ce principe de l’agresseur-victime-rémunéré une bonne péquiste du temps de Ti-poil et non le fédéral , pauvre chose insignifiante va!

  23. Stéphane Blondin dit :

    papajohn, dommage que des gens comme toi mêlent tout en ramenant tout à une bête partisanerie politique.
    Le « no fault » de madame Payette fut une très bonne chose qui a permis d’indemniser des accidentés de la route (c’est pas toujours des actes criminels les accidents) qui n’auraient pas été indemnisés avant la Loi sur l’assurance automobile. Comme madame Ravary le mentionne, c’est une assurance collective via nos droits d’immatriculation. Faut donc distinguer cela des sommes versées par la La loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminiels, lesquelles ne sont pas des prestations d’assurance, mais bien une indemnités. La question de madame Ravary quant au montant de 50 000$ est très pertinente car l’humain a souvent un drôle de rapport avec l’argent et peut aller loin pour l’obtenir malheureusement.

  24. papajohn dit :

    Stéphane Blondin dit :

    30 mars 2013 à 0 h 55 min

    papajohn, dommage que des gens comme toi mêlent tout en ramenant tout à une bête partisanerie politique.
    Le “no fault” de madame Payette fut une très bonne chose qui a permis d’indemniser des accidentés de la route (c’est pas toujours des actes criminels les accidents) qui n’auraient pas été indemnisés avant la Loi sur l’assurance
    Et voila encore un bon exemple de quelqu’un qui nous fait dire ce que l’on a pas dit ! où est-ce que j’ai fait un lien entre les deux ?
    le commentaire était de un, pas pour toi et de deux, c’était en réponse a l’hurluberlu qui prétendait que l’ass auto était une invention Libéral entre mêlé du fédéral=aucun rapport
    Et ensuite l’ass de la Payette a été mise en place a grand frais et d’indemnise pas plus que le faisait les ass. privé a l’époque. Cette mesure a été mise en force car il ya plusieurs années 3-5% des gens roulaient sans assurance (petite nouvelle pour toi c’est maintenant 12-15% qui n’en ont toujours pas , alors on a rien réglé le problème a triplé) ensuite dans le temps si tu te faisais prendre pas assuré tu étais poursuivie au CIVIL maintenant avec le no fault c’est moi, toi, tous payent
    et pour finir selon toi pourquoi des avocats comme Marc Bellemarre et autre spécialisés dans les poursuites contre la SAAQ,CSST et RRQ sont -ils aussi occupés? c’est parce que même si tu paies les primes sur tes plaque et permis rien ne dit que tu seras indemnisé comme ça été le cas pour mon fils et des milliers d’autres . Alors avant de faire des petites leçons , on prend le temps de lire! et au complet ! je suis assez vieux pour avoir vécu les deux système , et celui-ci c’est de la marde rien qu’un cadeau au syndicats pour un ministère remplis a 60% d’incompétents

  25. DevilinDisguise dit :

    Je m’apprêtais à commenter votre texte, Madame Ravary; avant de le faire, j’ai lu les messages de commentaires et je suis tellement estomaquée par ceux de certains individus (et je suis polie), que je reviendrai à un autre moment, afin d’éviter d’écrire des choses, qu’il faut s’abstenir de publier en public.

    Les MOTS seraient trop forts et croyez-moi, fort inappropriés!

    J’y reviendrai…

  26. DevilinDisguise dit :

    Quelques mots, en passant…

    J’ai dû me retenir de qualifier clairement les quelques personnes ci-dessus, qui avaient dit n’éprouver aucune compassion ,pour Madame Gaston.

    Je me retiens encore; mais, soyez certains que je vous considère comme étant des « sous-humains », des « moins-que-rien ». Je pense particulièrement à Raymond Lafrance ci-haut.

    Laissez-moi vous dire qu’il n’y a rien d’illégal, à tenter d’exprimer le mépris tellement profond que je ne trouve plus mes mots, lequel j’éprouve envers vous et vos semblables.

    VOUS N’ÉPROUVEZ PAS DE COMPASSION ENVERS CETTE FEMME, QUI A VU SES ENFANTS SE FAIRE MASSACRER PAR LEUR PROPRE PÈRE, parce que vous n’aimez pas son comportement?!

    Vous êtes non seulement odieux, mais vous me donnez carrément envie de vomir; est-ce assez clair?!

    Que tous les « Père Fouettard », « Torquemada », « Chasseurs de sorcières » dans votre genre, aillent au diable; j’espère qu’il existe, ne serait-ce que pour vous.

    Vous êtes une disgrâce pour le genre humain!

    Je m’en retourne pour jurer (sacrer) dans l’intimité… Je reviendrai à votre chronique, pour en discuter les autres aspects, quand je réussirai à trouver un peu de calme…

  27. DevilinDisguise dit :

    … et que dire de Denis Richard, ci-haut?

    #PAKAPAB

  28. Simone sergerie dit :

    Divilin, c’est la raison que souvent il est mieux de faire silence que d’écrire des inepties comme les Lafrance et des richard de ce monde.

    Ne prenez pas les écrits des gens trop aux sérieux, c’est souvent des provocateurs.

  29. DevilinDisguise dit :

    @Simone Sergerie

    Vous êtes vraiment gentille; mais, comment ne pas réagir devant de tels propos…

    Ouf!

    Si c’est le cas, ces gens « n’ont vraiment pas de vie ».

    Merci! :)

  30. Diane Pelletier dit :

    J’ai beaucoup de compassion pour Isabelle Gascon. Quand je la voit a la télé je ressent qu’elle n’a pas encore affronté son vrai deuil. Elle s’active encore. Quand elle le fera ce sera d’une douleur inimaginable, que toute l’amour de l’Univers puisse lui amener consolation et paix!

  31. pagerry3 dit :

    Celle qui se prétend blanche-neige, la pharisienne et sanguino-vengeresse Isabelle Gaston a trouvé suffisamment d’appuis pour brocanter la justice systémique, pour soudoyer la magistrature et faire annuler le verdict des jurés ainsi que le jugement de la première instance. Ce que fait Gaston n’est rien d’autre que vengeance et diffamation. Elle est l’auteure d’une entorse historique au chapitre de la corruption du processus de la Justice. Gaston crâne le tribunal de première instance, souhaitant ainsi casser le premier jugement. Si la démoniaque perd, toutes les dépenses de ce deuxième procès qui est issu d’une collusion crasse et qui trouve son fondement dans la corruption des acteurs avocassiers, devraient lui être imputées. Le Docteur Turcotte devrait la poursuivre pour vengeance, diffamation, torts et préjudices irréparables, dommages incommensurable et corruption des officiers de la Cour et exiger des conséquences punitives dont l’exemplarité fasse réfléchir, détourne et paralyse de telles crâneuses et casseuses, impunément assoiffées de vengeance obsessionnelle.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles