VOIR, Gab Roy, Simon Jodoin et moi

- 14 novembre 2013

Hier, j’ai écrit un total de 116 mots en réaction à l’entrevue de Gab Roy diffusée sur le nouveau site trouble.voir.ca avec un nobody raciste/sexiste/homophobe qui croit que c’est Isabelle Gaston qui a tué ses enfants (et que les hommes devraient pouvoir châtier leurs épouses, que les femmes n’évoluent pas au-delà de l’âge de 12 ans, que les Noirs sont inférieurs aux Blancs, etc.)

116 mots que voici: Honte au journal VOIR: Et une pensée lapidaire pour les dirigeants du journal VOIR qui, sur leur nouveau site ‘humour trash’, trouble.voir.ca diffusent une entrevue de l’horrible Gab Roy avec un certain Dominic Pelletier, vedette du ‘far web’, à droite de la droite de la droite, qui affirme, sans la moindre gêne, que la vraie coupable de la mort d’Olivier et d’Anne-Sophie, c’est Isabelle Gaston.

Honte à Pierre Paquet, éditeur de VOIR, honte à Simon Jodoin, rédacteur en chef de VOIR, honte à vous d’utiliser la notoriété de votre média pour diffuser de telles méchancetés. Je ne peux qu’espérer que vous aurez vous aussi le ‘courage’ de refaire vos devoirs et de retirer cette entrevue parfaitement odieuse de votre site.

Aujourd’hui, Simon Jodoin, le rédacteur en chef de VOIR et responsable du projet trouble.voir.ca me répond via un blogue de 1 830 mots.

1 830 mots c. 116 mots.

Ce matin, j’avais le doigt sur le piton ‘ENTER’ pour mettre en ligne une réponse de catégorie thermonucléaire aux 1 830 mots de monsieur Jodoin quand la voix du gros bon sens s’est fait entendre : ‘Tu ne vas quand même pas user la peau du bout de tes doigts pour écrire 3000 mots pour répondre aux 1 830 mots de Simon Jodoin à ton commentaire de 116 mots !’

Alors, je ferai court.

Ma réponse à Simon Jodoin n’a que deux mots. Ma seule vacherie sera de lui laisser le soin de les deviner.

P.S. Monsieur Jodoin, pourriez-vous demander à votre caniche royal de ne pas me contacter directement ? Je n’ai rien à dire à Gab Roy.

J’ai aussi une suggestion pour la Gab Roy Nation: si vous saviez lire, vous verriez que je n’ai jamais laissé entendre que votre idole endossait les propos de Dominic Pelletier.

Abonnez-vous à cet article

46 commentaires

  1. Alex dit :

    Paresse intellectuelle… ça vous caractérise si bien. Dans la catégorie thermonucléaire, Simon Jodoin est un obus de 50 kilotonnes tandis que vous tenez beaucoup plus du « slingshot ». Ce n’est pas la longueur des textes qui en font leur force, c’est leur contenu… et ça, vous l’avez visiblement oublié.

  2. Yan Bazinet dit :

    Vous êtes vraiment une personne franchement amusante. Je n’ai pas un grand respect pour Gab Roy mais au moins il accepte sa personalité contrairement a vous. Regardons avec qui vous avez travaillé avec une grande fierté…Richard Martineau, Éric Duhaime (L’homme qui invente des histoires pour sa cause politique), Stéphane Gendron. Nos trois champions ont tenu des propos beaucoup plus offensants,ridicule et illogique….que Gab Roy pourrait faire dans toute sa carrière!

    Si vous êtes offensé par le nobody qui veut chatier les femmes…vous êtes assez silencieuse que votre bon ami Eric Duhaime a défendu le tres honorable sénateur brazeau qui est accusé de violence conjugale…mais c’est surement pas la même chose…un chum…ben stun chum!

    Généralement, quand on critique une personne, il faut agir d’une facon différente ou être dans un niveau supérieur, malheureusement pour vous et votre petit groupe….vous êtes au même niveau que Gab Roy. Un jour j’espère que vous allez acceptez votre personalité comme Gab Roy a fait.

    Ps1. Vous critiquez le francais des fans de Roy (généralement des ados) disons que votre Francais et celui du Journal n’est pas le meilleur disons mais vous n’êtes pas a vos premieres contradictions

    Ps2. Je retourne lire vos caniches royaux Duhaime et Martineau, défendre notre bon maire Coderre c’est assez touchant

  3. Guillaume St-Laurent dit :

    Pourquoi ne pas lui avoir répondu? Pourquoi ne pas vouloir parler à Gab Roy? Connaître les deux parties, c’est la base d’un jugement équitable, non? Je ne comprend pas le pourquoi du comment du refus de répondre. N’en vous déplaise, vous êtes biaisé d’avance. Essayez de voir les deux côtés de la médaille, dans toutes les situations.
    Et, en passant, Gab Roy passait l’entrevue et n’était techniquement pas d’accord avec les propos de son interlocuteur. Avec cette mentalité, Guy A. Lepage serait raélien car Rael a déjà passé à Tout le monde en parle? Pensez-y donc…
    PS: tout le monde sait quel sont les mots que vous ne dites pas à monsieur Jodoin, et cela ne vous rend pas plus intelligente ou meilleure que lui.

  4. Joëlle dit :

    Lise, laissez tomber, ce sont des imbéciles et ils sont malheureux. Jodoin est un incompétent et un imbécile.

  5. Drako dit :

    « Ma réponse à Simon Jodoin n’a que deux mots. Ma seule vacherie sera de lui laisser le soin de les deviner. »

    Je veux les deviner moi aussi. Serais-je va ch…? C’est bien ça hein :-D

  6. luc Papineau dit :

    Madame Ravary,

    Ces deux mots sont: «Je t’aime»? Oups. Trois mots. Un de trop.

    Honnêtement, argumenter que le texte de M. Jodoin contient trop de mots est un peu ridicule. Par ailleurs, on ne s’élève jamais à répondre avec des vacheries. Vous êtes capable de mieux.

    Merci de me publier.

  7. François Thivierge dit :

    Simon Jodoin est navrant.
    Il récupère un Gab Roy, prétendu humoriste du Web poubelle qui, sur son site, décrit en détail ses fantasmes de viol, qui perpétue l’asservissement des femmes et qui tire tout ce qu’il peut vers le bas.
    Cette récupération de Jodoin est un calcul des plus vicieux, des plus asservis au n’importe quoi pour se faire voir et à la fois des plus dangereux pour ce journal.
    Car par ce ce geste bassement opportuniste, Jodoin continue ainsi de déclasser le journal Voir au nom d’un peut-être plus fort tirage, en faisant du Voir un journal poubelle. On sait pourtant ce qui est arrivé aux radios poubelles. Les animateurs de ce genre ont été condamnés par la justice et ont perdus leur emplois.
    J’espère que les commanditaires de Voir cesseront de soutenir ce journal en plein déclin, comme ont déjà cessé de le faire les commanditaires du site Web de Roy.
    Moi, j’invite tous les lecteurs à faire ce que je ferai: alerter les commanditaires du Voir et au besoin, les boycotter.

  8. Guillaume Durand dit :

    Je suis un peu outré de voir qu’une personne avec une si grande tribune peut dire autant de stupidités…Avez-vous seulement écouté l’entrevue de Gab Roy? Sérieusement?

  9. Le livreur dit :

    Je crois que vous êtes du pour des vacances
    Quand notre travail nous pèse… on prend une pause.

  10. Laurence Tilmant-Rousseau dit :

    Madame Ravary

    Dans le jargon franglais du monde vidéoludique, vous vous êtes fait « owner » et solide.

    Simon Jodoin:
    Gilles Proulx [...] commentant une affaire de viol –un viol réel, dans la vraie vie, avec une vraie victime- sur les ondes de TQS, [...] avait affirmé que la victime d’un jeune violeur était «une petite garce», «une petite vache», «une petite cochonne» et «une provocatrice».

    « Où se trouve Gilles Proulx aujourd’hui? [...] Il est aujourd’hui au Journal de Montréal. »

    Votre texte de 3000 mots, il existe pas.

  11. Serge de Laval dit :

    La madame est tellement pas contente qu’elle en est bouche bée. Les mots que vous utilisez vous trahissent et montrent votre grande vulnérabilité intellectuelle. Vous devriez savoir que la rage est très mauvaise conseillère.
    M. Jodoin n’a pas eu cette réaction  » thermonucléaire  » et a su répondre avec calme.
    Et vous vous êtes donnée la peine de compter les mots….!……Est-ce que c’est le nombre qui vous ne convient pas ou le contenu de sa réponse ?
    Je pense que vous utilisez les mêmes moyens que vous dénoncez. Je ne cautionne pas pour autant l’inacceptable il va sans dire.

  12. Alexandre dit :

    Bonjour,

    Je considère votre professionnaliste aussi médiocre que votre sens de l’humour. Si vous n’êtes pas prête à écrire un critique soit dites en passant douteux et recevoir des réactions, décrocher! Ensuite répondre à celle ci quand au départ vous avez mal compris le sens du contenu/contenant, comme une chicane d’enfant que vous alimentez.

  13. John-Nathan dit :

    Chère madame Ravary,

    J’ai lu les 1830 mots de Simon Jodoin. Qu’on soit d’accord ou non avec lui, force est d’admettre que son texte est réfléchi, structuré et qu’il présente des arguments qui ne sont pas des raccourcis intellectuels et ce, même si on peut ne pas être d’accord avec l’entièreté de son argumentation.

    Vous semblez vous la jouer «au dessus de la mêlée» en lui envoyant une réponse mystère de deux mots. La réalité c’est que ces deux mots trahissent vos limites intellectuelles. Comme on dit en bon Québécois, il vous a bouché solide. Si vous aviez réellement eu une réponse digne de ce nom à lui envoyer, vous l’auriez publié avec plaisir. J’aurais aimé la lire, j’adore les débats.

    Cela dit, vous me voyez grandement désolé d’affirmer qu’à part les sophismes de bas étages et de la mauvaise foi, vos arguments ne tiennent pas à grand chose. Désolé mais pour élever le débat ça prend plus. Beaucoup plus.

  14. C’est quand même drôle l’argument du « Lol, t’as pris le temps pis l’effort de me répondre. »
    Quelqu’un peut m’expliquer qu’est-ce qui a d’objectivement mal dans le fait de s’expliquer?

  15. Drako dit :

    Oupsss… serait-ce

  16. Joëlle dit :

    Pourquoi les gens ici vous insultez madame ravary? Vous êtes cachés comme des pleutres derrière votre écran. Elle au moins, nous savon tous qui elle est. Je trouve des gens ici très très lâches et malheureux de se lever le matin, d’ouvrir ici et hop insulter. La vie est si courte.

  17. DevilinDisguise dit :

    Madame Ravary,

    Il est parfois difficile de se retenir, devant la Bêtise Humaine et ses multiples facettes; à qui le dites-vous!

    Je vous comprends tellement!

    Ne lâchez surtout pas et « keep cool », si vous le pouvez… :)

    #MauditeVieDeFous

  18. Alain Mallette dit :

    Cessez donc de parler de ce torchon plateauiste(insister sur le mot « plate ») qui n’est plus distribué que 2 fois par mois,aussi mince(ou épais) qu’une feuille de papier hygiènique.

    Jodoin se prends pour un autre.Autre qu,il n’est pas…..

  19. Lou dit :

    Quand on ne veut rien comprendre…on ne comprend rien pas vrai madame Ravary? Je n’arrive toujours pas à croire à votre manque de raisonnement. C’est d’une tristesse.

  20. Yann Brissette dit :

    Je ne connaissais pas ce Gab Roy , je suis allez sur son site, visité environ 10 pages et en aucun cas je n’ai vu

    un nobody raciste/sexiste/homophobe qui croit que c’est Isabelle Gaston qui a tué ses enfants (et que les hommes devraient pouvoir châtier leurs épouses, que les femmes n’évoluent pas au-delà de l’âge de 12 ans, que les Noirs sont inférieurs aux Blancs, etc

    C’est bien beau avancé des choses mais il faut pouvoir le prouver..On dirait que vous faites la même chasse au sorcière qui se passait contre Howard Stern dans les années 80/90, avec de la chance Gab Roy va peut-être finir avec 500 millions dans ses poches lui aussi (quoi que être francophone aide pas…)

  21. luc Papineau dit :

    Madame Ravary,

    Les deux mots reviennent-ils à dire que vous subissez une influence libérale de la part de Christine Saint-Pierre?

    :)

  22. John Doe dit :

    @Joëlle
    On irait bien la voir pour discuter mais vous l’avez dit vous même: La vie est trop courte, et les journées ont juste 24 heures. Mais vous faites un bon point: C’est facile d’être malpoli en ligne.

    Je connais bien la situation de Mme Ravary; on aimerait bien répondre en long mais dignifier un adversaire par un effort important paraîtrait mal. Vous connaissez sans doute ce vieil adage: On ne discute pas avec les fous. Les spectateurs n’y verraient que deux imbéciles se chamaillant.

  23. Alain Michaud dit :

    Une occasion ratée Mme Ravary. La réponse de Jodoin n’a rien pour justifier votre colère. Votre réaction épidermique n’aura fait, somme toute, que donner plus de visibilité à Simon Jodoin. Avouez, il écrit bien quand même…

  24. André Félix Delisle dit :

    Heu ! Je viens d’écouter attentivement l’entrevue de Gab Roy, qui essaie tant bien que mal de nuancer les propos du  »faciste-raciste-homophobe-néo-nazi-provocateur-nobody-clown » Dominic Pelletier (qui probablement ne croit même pas la moitié de ce qu’il dit), et VISIBLEMENT Gab Roy ne partage pas du tout l’avis du ‘zouf’. Quand l’entrevue est terminé, il en rit et il nous dit quasiment que Pelletier est une grosse  »’joke » avec sa ‘barbe d’ours’. Heu ! Je ne vois vraiment pas pourquoi vous vous en prenez à Gab Roy, finalement !!??! Est-ce que vous allez vous en prendre aussi à Richard Marineau parce qu’il a fait une entrevue avec Me Vergès (entrevue qui a mal tourné), qui était l’avocat des dictateurs et nazis qui ont commis des crimes contre l’humanité !??! Il me semble que vous manquez de nuance, là !

  25. André Félix Delisle dit :

    @Yann Brissette,

    Effectivement, Gab Roy est celui qui mène une entrevue qui a pour but de nous montrer un  »animal de cirque » de l’extrême-droite et qui en fait un ‘sujet  »trash »… C’est un genre d’humour et je n’y vois rien de mal !

    En fait, le raciste-homophobe-sexiste-misanthrope et néonazi, c’est Dominic Pelletier, un ‘nobody’ qui veut se rendre intéressant. On a juste le goût de se payer la tête de ce clown quand il dit ses insanités ! C’est même le ‘fun’ de l’entendre et de l’haïr’ ! LOL

    Mme Ravary vise donc la MAUVAISE cible !

  26. @John Doe
    Si « La vie est trop courte » et « On ne discute pas avec les fous », pourquoi alors prendre l’effort de faire un article pour répondre qu’on ne va pas donner de réponse?
    En plus, c’est pas comme si elle n’avait pas déjà perdu son temps: selon ses dires, elle avait apparemment écrit une réponse de 3000 mots sans la poster.

  27. Carré Price dit :

    Il n’est jamais trop tard pour changer de profession Madame Ravary.
    Non mais quel manque de professionnalisme! Vous vous prenez pour qui avec votre subjectivisme? La mésinterprétation est devenu une habitude récurrente au Journal de Montréal. Il y a encore pire: prendre vos lecteurs pour des attardés qui n’ont jamais le temps de vérifié les sources.

    Madame Ravary, votre comportement est inacceptable dans le cadre de votre profession. C’est novembre, il fait froid, c’est la déprime…un petit conseil tout simple: prenez de longues vacances et ne retouchez plus jamais à votre clavier dans le cadre d’un métier.

  28. Dan St-Hilaire dit :

    Impressionnant tous ces « courageux » qui s’en prennent à vous Lise. Des hommes virils qui semblent n’avoir aucune crainte a vous rabaisser. Je parie ma chemise qu’aucun d’entre eux n’auraient le courage de vous le dire en pleine face! Moi je vous dis bravo. Vous valez plus que ces mauviettes!

  29. P. Méthot dit :

    Il y a une gagne de pas d’allure ici, il est question de 2 petites victimes innocentes qui ont été poignardés se sang froid par leur père.

    Peu importe si madame Isabelle Gaston a rencontrer un autre homme , ce ne sera pas la première ni la dernière , que ce soit homme ou femme.

    De plus en plus c’est la vie un couple sur 2 survit !

    Donc Madame Ravary je n’ai rien a vous reprocher longue carrière a vous …

  30. Madame Ravary,

    Ces enfantillages ne sont pas dignes de la journaliste que vous êtes. Parce que vous employez un ton belliqueux non réfléchi devant les propos calmes et bien argumentés de Simon Jodoin dans cette situation.

    Cessez donc cette chicane de cour d’école et concentrez-vous sur des questions qui en valent la peine.

  31. Roger Lafontaine dit :

    Le Voir…. quelle joke ce torchon communiste……

  32. marjolaine dit :

    c insignifiant de voir ce que certains peuvent faire pour se rendre intéressant. bordel vous n’avez rien de mieux à faire de votre vie que d’insulter quelqu’un ? Lise fait son boulot jour après jour et le fait au mieux de sa conscience vous n’aimez pas ? vous avez le droit mais ne venez pas polluer notre blog avec vos insultes à 5sous comme si vous étiez tous de grands intellectuels qui pourraient faire mieux qu’elle, vous n’avez pas ses études ni son parcourt journalistique sa tribune dans laquelle elle peut dire CE QU’ELLE A ENVIE elle l’a mérité après des années de labeurs alors pour ceux qui se servent de leur écran comme une possibilité légitime de « bullshiter » une femme qui ne fait que son boulot trouvez vous un passe-temps et arrêtez de nous faire chier jour après jour avec vos inepties et bassesses gratuites vous gâchez notre chance d,avoir un débat agréable par votre salissage sur plus de 50% de se blog et j’en ai marre de lire jour après jour des gens taper sur la tête de quelqu’un qu.ils ne connaissent que ce soit lise ou richard je ne suis pas toujours d.accord avec eux mais j’aime leur style et je ne suis pas la seule, alors allé donc embêter d’autres personnes.

    en passant le fait que le 1830 avait pas d’allure est simple c comme si je vous envoyais un mot disant salut bonjour et que vous me réponderiez sur 20 pages c’était pas dure à comprendre mais ça prends des connaissances et une certaine capacité d’analyse pour pouvoir saisir des choses qui malheureusement ne sont pas de votre niveau.

    ps ceci s’adresse à tous ceux qui salissent lise .richard et sophie jour après jour et non à une personne en particulier au cas où vous ne verriez pas la nuance

  33. marjolaine dit :

    répondriez*

  34. Carré Price dit :

    Les 6 derniers commentaires sont en appui total avec les agissements de Lise Ravary…ça parle d’insulte et de rabaissement envers cette femme, ce qui n’est aucunement le cas dans aucun des commentaires…

    Là on comprend le niveau intellectuel des lecteurs du Journal de Montréal

  35. Melanie dit :

    Quoi repondre a ca ?

    J’ai lu les deux textes…

    La question de droit derrière vos enfantillages, c’est « jusqu’ou s’arrete la liberte d’expression », le droit individuel sur le collectif a voir, entendre, ecouter, manger de la « m » (car oui même si parfois en accord avec vous, parfois extremement blessante, d’ou le surnom de langue de vipere que je vous ai donne.

    J’ai souvent songer a cette question fondamentale en democratie.

    Je pense que ca depend des epoques.

    Et qu’on est du pour un gros debat au Quebec, pour laver notre linge sale, tout simplement…et oui comme femme (même feministe), sans dire qu’il qu’elle est l’unique coupable, Gaston est loin d’etre une victime. Ces enfants meritent ce debat.

    Hate de lire la suite de la bataille dans la bouette…decue de ne pas lire ces 3000 mots.

  36. Melanie dit :

    Autre question…sachant que vous n’allez pas aimer.

    Qu’est-ce qui est pire ? Perdre ses enfants ou l’honneur de femme (oui ca existe, regardez votre reaction…).

  37. Melanie dit :

    @marjolaine : que savez-vous des gens pour les mepriser de la sorte ?

    Que savez-vous de leur parcours personnel, social, academique, professionnel ?

    Lise Ravary c’est dieu ?

  38. Melanie dit :

    Docteur jekyll a terminé de préparer formule magique
    à base de pétrole desséché
    pour devenir homme héroïque
    la mixture lui-même il va boire
    afin de passer à l’histoire
    il rêve de puissance et de gloire
    au fond de son laboratoire
    mais erreur de formulation
    trop de venin, trop de goudron
    au lieu de devenir surhomme
    docteur jeckyll est transformé
    en un nabot endiablé
    un homme hirsute
    mauvaise pensée
    esclave de ses appétits
    un viveur de bordel la nuit

    docteur jekyll and mister hyde

    le marchand agite ses bouteilles
    remplies du liquide vermeil
    quand tout à coup la foule autour
    se presse avide comme un vautour
    en un moment milles fioles
    sont enlevées sont bues, au viol!
    c’est la panique, c’est l’hystérie
    oui le village est rendu gris
    oui le village est transformé
    en un habit endiablé
    esclave de ses appétits
    un viveur de bordel la nuit

    docteur jekyll and mister hyde
    mais tout à coup du presbytère
    sort une dame à cheveux gris apercevant tous ces gens nus
    se met à hurler de vertu
    mais sous l’effet de la passion
    l’indifférence la reçoit
    alors c’est toi viens près de moi
    dit ce monsieur méconnaissable
    si tu viens t’assoir sur mon visage
    je te f’rai passer de bons moments
    et la vierge de s’empaler
    sur le monsieur de se donner
    et tout s’enflamme et tous se damnent
    mais ça rigole avant la fin
    avant la mort faut s’amuser
    avant la mort faut se donner
    avant la mort faut se marrer
    avant la mort faut se baiser

    docteur jekyll and mister hyde.

  39. Melanie dit :

    Je pense aussi que ce texte de 3000 mots est inexistant et que nous sommes ici en pleine manifestation de l’honneur de femme (oui oui, ca existe !!!).

    Elle devait simplement avoir le dessus…

    Rien contre ca..mais quand on parviens a avoir le dessus car a l’aide d’arguments ont a prouve notre point.

    Je les trouvent tres bon ces 1830 mots moi, comme plusieurs ici d’ailleurs.

    Savez que l’honneur de mere aussi existe, mais habituellement, ca ne finit pas par la mort de 2 enfants. Et ca nous apparait pas comme ca soudainement que lorsqu’ils sont morts. C’est quand ils sont dans notre ventre (voir même nos pensees) que ca se passe.

    Obligation de resultats ? Non…mais de moyens si et ceci n’a absolument rien a voir avec la vie sexuelle de madame et son droit a avoir un autre homme dans sa vie, mais non, rien ne vient avant ce devoir de parents, devoir de moyens. Pourtant, comme doc, madame devrait comprendre ca (et elle le sait, mais n’a pas le courage de l’avouer, après tout, elle surf sur une vague).

    Je tiens a ne pas mettre tout le blame sur elle cependant, ca serait injuste. Ce passage de mon propos est hyper important.

    Qui a tue ces enfants ? Et comment ?

  40. Melanie dit :

    Devoir de protection des enfants devant un danger.

    Ca existe encore en 2013 au Quebec ?

  41. Melanie dit :

    Autre ajout…

    Bien entendu ses larmes sont sinceres. Au même titre qu’une petite fille qui perd sa poupee par negligence.

    Bien entendu elle a ose affirmer vouloir la remplacer des qu’ils sont partis.

    Les enfants plus que des bebelles Lise…

    Et nous avons tous une responsabilite sociale.

    Alors je pose la question, qui a tue ces enfants et comment ?

  42. Alexandre Reney dit :

    Non! Mais quelle effrontée cette Ravary! Elle ose traiter Gab Roy de « caniche royal », alors qu’elle ne tolérerait jamais qu’on la traite de chienne ou qu’on utilise cette insulte pour n’importe quelle femme. Pas fort, Mme Ravary.

  43. Ravary, ou l’art de cherche à avoir l’air supérieure en écrivant n’importe quoi. Mme Chose, il est assez aisé de voir dans votre jeu: Étant donné vos capacités intellectuelles plus proche du caniche que de l’homme, vous n’avez d’autre choix que d’écrire des vâcheries, parce que, c’est connu, les vaches écrivent des vacheries. Peut-être n’avez-vous pas de talent, peut-être avez le quotient intellectuel d’une huîte du Thomas Tam, mais ça ne vous donne pas pour autant le droit d’écrire dans de la marde. À côté de vous, Mike Ward a l’air de Nietzsche et Stephen Harper a l’air de Platon.

  44. Bonjour à vous. Je vous ai vu ce soir à l’émission TLMEP. Je vous ai vu vous faire prendre en souricière comme des novices. Vous aviez devant vous un groupe d’amis organisé qui voulais vous discréditer à tout prix. En communication, cela est malhonnête sur le plan intellectuel. Guy A pis sa  »Gang » ont été comparable aux curés des années 60 avec vous. La censure était évidente. En 2013, cela n’a pas de sens. Cependant je crois que vous avez été trop loin sur certains sujets…, question de faire du divertissement avec les plus niais du Québec. Vous savez…, c’est facile de faire rire les niais. Je vous invite à aller voir mes vidéos sur You Tube en faisant jeanpierrechabot Ceci est une histoire vécu et vérifiable. Les québécois c’est Ça !

  45. Sebz dit :

    Yann Brissette: c’est normal que tu ne puisses corroborer ce que Mme Robary avance sur le blog de Gabriel Roy, car « chose Roy » s’assume tellement qu’il retire ses publications ordurières à peu près tout le temps et s’excuse avec débarras par la suite…Pour un gars qui dit avoir des convictions, c’est plutôt moyen… Ah oui, et pour Jodoin, ça ne prend pas des « études supérieures » pour voir (quel jeu de mot…) à quel point il s’exprime comme le gourou d’une secte. Il ne fait qu’endormir ses disciples avec un long discours, rempli de mots à 100 piastres, qui semble intelligent… À ceux qui croient en eux, vous confirmez que l’avenir est sombre… Supporter des aberrations sur deux pattes…ça va pas bien…

  46. Sebz dit :

    Mme Ravary

Laisser un commentaire

 caractères disponibles