Archives pour 21 novembre 2012

Ma relique!!!!!

- 21 novembre 2012

Savez-vous ce qu’il y a dans cette boîte?

Photo du 12-11-21 à 20

Un morceau du maudit poteau qui s’est retrouvé au beau milieu de la route en Estrie!!!!
J’ai demandé qu’on m’envoie un morceau de ce poteau, et mon voeu a été exaucé….
Je vais le garder comme une relique…. Pour moi, c’est un symbole de l’incurie d’une certaine façon de faire au Québec…. Je devrais l’exposer dans le formol comme le coeur du Frère André, je suis sûr que plusieurs personnes traverseraient le Québec pour venir le contempler!!!!

Photo du 12-11-21 à 20

Le côté sombre de James Bond…. (Un agent de la CIA aux Francs-Tireurs)

- 21 novembre 2012

Ce soir aux Francs-Tireurs (T-Q, 21 hres), je rencontre Glenn Carle, un ancien agent de la CIA qui dénonce la torture qu’ont pratiquée les Américains….

 

James Bond vide son sac! Une dénonciation percutante et courageuse des méthodes utilisées par un pays qui a signé la convention de Genève….

 

Le gars est TRÈS critique envers la série 24 qui, selon lui, a participé à détruire la fibre morale des Américains…

 

Dire que pendant ce temps, on limoge le directeur de la CIA… pour une simple histoire de cul!!!!

 

 

 

 

 

Grimper dans le poteau (extrait)

- 21 novembre 2012

Il y a des images qui valent mille mots.

C’est le cas du poteau de la route 251, dans le village de Cookshire-Eaton, en Estrie.

On a construit une route AUTOUR d’un poteau électrique, en attendant qu’Hydro-Québec se pointe et l’enlève !

« Il y a quelque chose qui n’a pas marché », d’admettre Gilles Bourque, directeur de la région de l’Estrie au Ministère du Transport.

Duh !

 

UN SYMBOLE

 

Certains diront que c’est une erreur, une anecdote. Pas de quoi crier au meurtre ou déchirer sa chemise.

Pas moi. J’y vois au contraire un symbole, une métaphore de tout ce qui ne va pas au Québec.

Imaginez : des ingénieurs se sont penchés sur ce problème, des fonctionnaires, des entrepreneurs, des ouvriers. Ils ont discuté, fait des plans, pavé la route, coulé l’asphalte, sorti leurs règles, leurs outils, leurs compas…

Et PERSONNE au cours de ce processus n’a dit : « Voyons, ça n’a pas de sens, on ne peut pas laisser un poteau au beau milieu d’une route, faut faire quelque chose » ?

 

Texte au complet sur le site du Journal de Montréal