Les Charlots administrent un hôpital

- 6 janvier 2013

Vous vous demandez quoi me donner pour Noël ?

Ne cherchez plus, c’est simple : je veux que les membres du conseil d’administration du CSUM aient à répondre de leurs actes.

Je veux qu’on leur demande des comptes, qu’on les somme d’expliquer à la population pourquoi ils ont dormi au gaz comme ils l’ont fait pendant qu’un administrateur véreux fouillait allègrement dans nos poches.

 

LA FAUTE À PERSONNE

 

Je sais, je sais : c’est beaucoup demander.

Après tout, nous sommes au Québec, le paradis mondial du No Fault. Ici, personne ne rend des comptes, personne n’est responsable.

Nous sommes à l’imputabilité ce que les îles Turcks-et-Caïcos sont à la fiscalité.

Mais ça ne fait rien, je demande quand même mon cadeau. Qui sait ? Le Père Noël va peut-être exaucer mes souhaits.

Quelqu’un va peut-être cogner à la porte de Calin Rovinescu, le PDG D’Air Canada, de l’ancien député Claude Forget et de Robert Rabinovitch, l’ancien président de la Société Radio-Canada, pour leur demander :

« Coudonc, que faisiez-vous exactement quand votre grand copain Arthur Porter détroussait l’État ? Vous vous décrottiez le nez ? N’était-ce pas VOTRE rôle d’être les gardiens des intérêts de l’État, de surveiller comment monsieur Porter dépensait NOTRE argent ?

« Comment a-t-il pu payer 880 000 heures de travail supplémentaires SANS AUTORISATION ? »

 

GÉRER LES RISQUES

 

Voici les rôles d’un conseil d’administration tel que spécifié par le Collège des administrateurs de sociétés :

1) S’assurer que la gestion de l’entreprise est effectuée avec économie, efficacité et efficience.

2) Surveiller l’intégrité financière : s’assurer de la qualité de l’information financière et des mécanismes de divulgation, approuver les états financiers et attester de leur fiabilité, s’assurer de l’efficacité du contrôle interne.

3) S’assurer de la mise en place d’un système intégré de gestion des risques.

4) Faire rapport aux actionnaires (c’est-à-dire, dans le cas d’un organisme public : l’État et les contribuables) sur la performance de l’entreprise.

S’ils ne font pas ce travail, les administrateurs peuvent être traînés devant les tribunaux.

 

EXPOSÉS ORAUX

 

« Le directeur général du CSUM (Arthur Porter) fournissait lui-même l’information au CA de façon verbale, souvent sans l’appui de documents solides », écrivent les auteurs du rapport Baron.

Vous avez bien lu.

Au lieu de présenter des états de compte officiels et vérifiés, attestant de la façon dont il utilisait l’argent public, le docteur Porter faisait des exposés oraux devant les membres du CA ! Ils leur demandaient de le croire sur parole !

Et ceux-ci avalaient tout ce qu’il leur disait !

Coudonc, c’est un film des Charlot, ou quoi ?

Les bidasses administrent un hôpital, Les cinglés du CA, Les nigauds aux commandes

Vous pensez que ces gens auraient fait preuve d’une telle négligence s’ils avaient siégé sur le CA d’une entreprise privée ?

Bien sûr que non. Ils auraient été à leur affaire.

Mais il s’agissait d’un organisme public.

Alors, bof, racontez-nous ce qui se passe, docteur Porter, qu’on ouvre la bouteille de porto au plus sacrant…

 

BEAU TRAVAIL

 

Pendant ce temps-là, Arthur Porter vit comme un nabab aux Bahamas, où il dirige une boîte de nuit sexy.

Merci beaucoup, chers administrateurs, pour votre beau travail, la nation vous félicite pour votre vigilance…

 

 

Abonnez-vous à cet article

19 commentaires

  1. Marc Ouimet dit :

    Cadeau refusé. Vous avez été trop turbulent cette année .

  2. pasquinel dit :

    ce qui est arrivé a cette endroit est vraiment dégueulasse.

  3. lemoutongris dit :

    Les hôpitaux sont tout public. Comment voulez-vous qu’ils rendent des comptes?

  4. Gilles Bricault dit :

    Si nos bienheureux politiciens n’étaient pas en accord avec toutes ces maniguances et ces magouilles ils y aurait longtemps qu’ils auraient votés une loi avec du mordant sur la responsabilité individuelle de tous et chacun dans les actes ou omissions de ces vols au grand jour. Les corrompues seraient jugés sur leurs actes et redevable de tout leurs biens…

  5. Mac-André Garneau dit :

    Vous avez trouvé vous même la réponse….ils se décrottent encore le nez d’ailleurs!
    Ici au royaume des Innocents les tueurs ne sont pas des criminels et les voleurs ne sont que des amateurs, les administrateurs ont comme principale responsabilité de se décrotter le nez pendant que les crosseurs de la haute nous plume en nous regardant avec dédain!!!

  6. guyd dit :

    Ca sent le réchauffé Richard(Le hold-up du siécle) 20 décembre 2012 …

  7. jean Martin dit :

    La réponse est simple.Nommez la liste des administrateurs du CSUM, jour après jour, dans tous les journaux,faites les liens entre les tizamis des conseils d’administration,trop souvent une gang d’incompétents.Ces gens là ne jurent que par leur image,c’est le seul moyen que le peuple a pour les détruire,soit détruire leur façade d’incompétents.

  8. Michel Rousseau dit :

    La filière libérale est à l’oeuvre dans ce chef d’oeuvre du CUSM du Dr. Porter, l’ami et partenaire d’affaire du Dr.Couillard prétendant au PLQ. Mais le membre du CA du CSUM qui devait ou aurait du tout surveiller les finances avec tous ses diplômes, Claude Forget ex ministre libéral c’est l’époux de la dame de fer et de la rigueur dans les finances Monique Jérome-Forget. Franchement quelle fumisterie tous ces personnages.
    Michel Rousseau

  9. L'imprévu dit :

    Oû étais-tu? j’ai pas lâcher de tourner en rond et courir comme une poule pas de tête en attendant de revoir ton problain blogue… je m’ennuyais de t’insulter… oui oui!

    Pour le sujet du texte, bah, nomme moi à la tete de la province et j’exauce ton voeu :))

  10. andre campeau dit :

    j ai 70 ans et il me semble que que c est toujours pareil je regarde les nouvelles depuis l age de 16 ans pis ca ne change pas ceux qui travaille pour nous au gouvernement ne sont jamais responsable de leur actes , leur négligence,leur travail mal fait et souvent leur mal honneteté ne sont jamais punis meme plus si on les congédis il faut leurs donner des primes de départ cé pas pareile dans le privé vous avez raison sur toute la ligne continué votre beau travail j adore lire vos commentaires

  11. Stevest dit :

    J’aimerais comme vous que les coupables paient pour leurs crimes, mais comme vous dites, nous sommes au Québec, paradis du «no fault», de la «non-responsabilité criminelle», de la «réhabilitation sociale»… C’est bien beau déclarer un individu coupable, mais qu’est-ce qu’on en fait après?? Petite tape sur les doigts et «béqué-bobo»??

    Le jour ou nous pourrons faire confiance à notre système de justice pour rendre de vrais verdicts et prononcer de vraies sentences, je demanderai que ces gens soient puni… mais pour l’instant, lorsqu’ils se font prendre, ils ne font que continuer à nous couter cher en: programme de ré-insertion, suite aux soins administrés par l’état, suite aux longs procès payés par nos deniers publics…

    Je sais que c’est beaucoup demandé à nos biens-pensants mais, me semble que si les criminels condamnés étaient vraiement traités comme tel, il seraient moins portés à récidiver et ce ferait réfléchir la relève… Allez voir ce que Joseph M. « Joe » Arpaio, un shériff d’expérience converti en directeur de prison accompli chez nos voisins du sud… On est pas prêt de voir ça ici ;) !!!

  12. Marco dit :

    Le Qc moderne est l’exemple parfait d’une société qui plonge dans le vide mais qui est en admiration devant le trou. Il faut réagir et vite… Comment réagir quand la population dort au gaz et rêve d’un beau chèque mensuel. Certains dirigeants (Cirque du Soleil, etc…) nous avisent que nous frapperons un mur dans quelques années. La réponse populaire: nous avons Céline et René, pourquoi changer ?

  13. M. Poisson dit :

    J’ai déjà hâte d’aller travailler pour renflouer les coffres sans fond de notre état providence.

    Sans oublier d’envoyer mon chèque pour payer les pensions dorées garanties de nos fonctionnaires.

  14. U. Topie dit :

    «le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres»

    Margaret Thatcher

  15. gillac dit :

    Le CUSM n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. On pourrait citer la Caisse de dépôt, l’UQAM, Concordia et probablement plusieurs autre établissements publics. Il faut savoir que ces conseils ne sont pas de vrais conseils car il y a plusieurs organismes au-dessus d’eux contrairement au privé. Personnellement j’aboliraistous ces conseils pour les remplacer par des vérificateurs externes avec obligation de rendre leurs rapports publics.

  16. Miche dit :

    Tout a fait d’accord avec vous « gillac »!!!
    Youhou! Y a-t-il un pilote dans l’AVION???

  17. pompier52 dit :

    Quand notre bonne societee(No fault) met en libertee un tueur d’enfants,alors pas se demander pourquoi des cadeaux a nos voleurs a cravates

  18. pierrebertrand dit :

    Rien ne change au Québec . Nous méritons se que nous recevons, car le plus important sait de boire une bonne caisse de biéres en regardant des millionnaires avec leur petite rondelle sur la glace…. comme une bande de ……….!

  19. Danièle dit :

    Ca nous prouve encore une fois que la taille de l’état est tellement gigantesque, qu’il va y avoir dans un recoin, un groupe ou une personne qui va réussir a frauder l’état pendant des années avant que le pot au rose ne soit découvert.

    Le gouvernement le sait, le peuple le sait, qu’il faut dégraisser l’état, mais personne ose s’y attaquer sauf peut-être la CAQ mais vont-ils y arriver?

    Quand tu promets d’abolir des postes, ce n’est pas vendeur, les gens aiment mieux entendre, des promesses a la PQ, abolir taxe santé, garderie a 7.00, pas de hausse de frais de scolarité, pas de hausse d’électricité, car avec ses promesses, ils viennent de voir une couple de 100.00 de plus dans leur porte-monnaie.

    Lendemain d’élection, zut, nous ne pouvons respecter nos promesses, méchants libéraux ont mentis, le déficit est plus gros qu’on pensaient, les contribuables qui ont votés pour leurs porte-monnaie viennent de voir le signe de piastre disparaite dans les airs.

    Pathétique, chanceux le PQ, les gens ont crus leurs promesses, c’est donc dire que le peuple chiale mais n’est pas prêt a du changement, je crois que certaines personnes n’ont pas encore touchés le fonds du baril.

    Je ne prétends pas que la CAQ va faire des miracles mais je suis prête a leur donner une chance de dégraisser l’état afin que les bandits a cravate et tous ceux qui pigent dans le plat de bonbon soit contrain de rendre des comptes, des sentences de prison, des amendes salées, etc…etc….

    Il y a tellement de malhonneté, qu’il faut des vérificateurs généraux partout, des rapports a remettre et a scruter.
    Une autre facon de gouverner.

    Les 2 vieux partis, PQ et PLQ sont out, il faut revoir tous les programmes, il faut tout changer.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles