Les chips et la liqueur (extrait)

- 22 novembre 2012

Les chips et la liqueur

 

On peut dire que le budget Marceau a été assez bien accueilli, finalement.

Il faut dire qu’on s’attendait au pire.

Quand un gars menace de te sacrer un coup de batte de baseball sur la tête pendant deux mois, et que finalement, il ne fait que te gifler, tu es soulagé.

De là à le remercier, par contre, il y a peut-être une marge…

 

SAUVER SA PEAU

 

Car soyons réalistes : si le PQ s’est recentré vers sa droite, ce n’est pas par grandeur d’âme. C’est juste pour sauver sa peau, et ne pas se mettre à dos le milieu des affaires (qui, rappelons-le aux marxistes tendance Groucho, CRÉE des jobs, paie des impôts et participe à ENRICHIR le Québec — noble tâche qui mérite certains encouragements, à moins que votre concept du célèbre « Maîtres chez nous » est de vivre aux crochets de l’Alberta vie les paiements de péréquation en buvant une p’tite bière sur le balcon).

Effectivement, ce premier budget Marceau ne fait pas trop mal. Mais va-t-il sortir la province de la vase où elle s’enfonce toujours un peu plus ? Attaque-t-il les problèmes qui nous affligent à la source ?

Permettez-moi d’en douter.

En fait, j’ai l’impression de voir un père ou une mère de famille qui vient de perdre son emploi et qui doit 50 000 $ à Visa rassembler ses ouailles autour de la table de cuisine et leur annoncer, l’air triomphant :

« J’ai trouvé une façon d’échapper à nos créanciers ! On va arrêter d’acheter des chips et on va couper sur la liqueur ! »

 

Texte au complet sur le site du Journal de Montréal

 

 

Abonnez-vous à cet article

33 commentaires

  1. pasquinel dit :

    Il y a pas juste les chips a ne pas achetés Martineau,il ya aussi les cigarettes et les petites bieres augmentés de taxes par les péquistes

  2. Alexandre B. dit :

    Hahahahaha

    Toujours pas content M. Martineau? On voit bien dans le fond que vous êtes un extrémiste.

    J’imagine que pour être satisfait il aurait fallu que le PQ décide d’abolir TOTALEMENT la fonction publique, privatiser la santé, l’éducation, Hydro, Loto-Québec, etc., dresser des péages partout, éliminer la TVQ et les impôts provinciaux, éliminer la réglementation au niveau environnemental, financier et en matière de sécurité.

    Et encore je suis certain que vous auriez encore trouver une raison de critiquer si c’est le PQ qui aurait instauré ces mesures. Il aurait fallu que tout ça soit mis en place par la CAQ.

    Je trouvais les propos de Jean Barbe démesurés, mais je vois bien qu’il vous a très bien cerné!

    Quel clown vous êtes!

  3. Alexandre B. dit :

    Petite question: Y-a-t-il vraiment des gens ici qui paie pour lire ce genre de conneries? Si oui manifestez vous je suis curieux.

  4. Réjean Asselin dit :

    Ce budget en est un de gouvernement minoritaire bien sûr car un gouvernement majoritaire a plus de manoeuvre pour réaliser l’ensemble de ses promesses et de son programme .

    Nos anti-péquistes auraient bien aimés un budget ou le gouvernement aurait été en danger mais ce n’ est pas le cas pour deux raisons .

    Premièrement c’ est un budget qui touche un peu tout le monde donc il est plus difficile pour certains groupes de s’ arracher la chemise en publique , mise a part les énervés Jean Marc Fournier du PLQ et François Legault de la CAQ bien entendu .

    Et justement la deuxième raison étant que l’opposition est un ti-peu mal prise .

    Le PLQ n’ a pas de chef et SURTOUT il n’ est pas question pour eux de forcer une nouvelle élection avec la Commission Charbonneau qui prend beaucoup de place dans les médias ce qui n’ est certe pas une bonne nouvelle pour nos libéraux déjà très troublés face a cette Commission . Commission qu’ ils ne voulaient pas pour tout l’or du monde …et nous savons pourquoi .

    Et que dire de la CAQ et de son chef qui joue au brave en sachant fort bien que les libéraux feront tout pour ne pas déclancher des élection précipitées ! La CAQ est cassée comme un clou ! Ce sont ces mêmes opportunistes qui veulent donnez des leçons d’ économie aux autres tout en étant dans les dettes par dessus la tête !

    Assez loufoque quand ont prend la peine de regarder de près la situation politique actuelle !

  5. Marc-Andre dit :

    Les restaurateurs auront une taxe RETROACTIVE pour la boisson. c’est un peu pathetique

  6. ToéMoé dit :

    @ Alexandre B

    Tout à fait d’ accord avec vous, vraiment lamentable et désespérant à mourir !

  7. André Dupuis dit :

    Les travailleurs ne crées pas de richesse. Ce n’ est que ceux qui font des profits qui en crée. À quoi tu sert Martineau dans ce cas là ??????

  8. magiterre dit :

    On va encore se serrer la ceinture.Comme toujours avec le PARTI QUÉBÉCOIS.J’espere qu’il ne sera pas au pouvoir pendant 4 ans,sinon ce sera le fiasco pour le Québec au point de vue économie.

  9. ToéMoé dit :

    @ magiterre
    Préférez-vous vous lâcher  » lousse  » pour endetter le Québec comme l’ ont fait vos amis les Libéraux de Charest ?
    Moi je suis content que l’ on puisse arriver à un déficit zéro dans 2 ans car on vient d’ hériter de 8 années de fiasco.
    Les revenus de 100 000$ et plus ne sont pas légion au Québec et je n’ ai aucun état d’ âme pour les riches
    d’ Outremont et de Westmount, vous saurez !

  10. Doom dit :

    Toujours excellent Martineau !!!

  11. pasquinel dit :

    ToéMoé tu reve en couleur pour les péquistes.

  12. Glenn dit :

    PQ ou PLQ la seule difference c’est la vitesse a laquelle on va frapper le mur.

  13. francine gagnon dit :

    Il n’y avait qu’à écouter les chroniqueurs et analystes économique hier à RDI dont un souverainiste engagé dans ces 4 là pour se rendre compte que même lui trouve que c’est un budget qui continue ce que les libéraux faisaient. Point final, je m’en remets à ces gens d’expérience plutôt que l’opinion populace qui pense tout savoir et répète ce qu’ils entendent. Les péquistes n’ont tenu AUCUNE promesse et essaie de sauver la peau de leur fesses. Présentement Marois est à Halifax au Conseil de la Fédération du Canada, ce conseil qu’elle qualifiait quand elle était dans l’opposition de « bébelle inutile » elle le hurlait les mains en l’air et hier main dans la main avec la ministre de N-E (une chance qu’elle parle français elle!) parce que Marois nous aurait fait honte une fois encore. Ben le souverainiste du Devoir n’en peut plus lui-même c’est peu dire des péquistes et tous les chroniqueurs et analystes invités péquistes veulent la mettre dehors!. OUT pis vite a part ça! Les souverainistes se sont fait avoir ahahaha

  14. Steph dit :

    … vivre aux crochets de l’Alberta… encore un intoxiqué par la propagande anglo-canadian.
    Si ils sont si riches que ça, pourquoi sont-ils en déficit eux aussi?

    D’autre part, ce blogue est utile, en attirant à lui et en occupant tout ceux qui pensent comme lui, ce blogue permet d’avoir des discussions et des commentaires constructifs sur les AUTRES blogues de ce site…

  15. jean martin dit :

    Si cela est vrai que le milieu des affaires crée de la richesse,des impôts,des emplois etc etc…,comment se fait-il que nous soyons encore pris avec une dette qui augmente et des déficits en n’en plus finir,alors qu’au cours des 9 dernières années nous avons eu un gouvernement LIBÉRAL, PRO BUSINESS .Serait-ce qu’ils ont plutôt pensé à leurs petits amis au lieu du citoyen ordinaire ? J’aimerais Martineau que tu répondes à cette question au lieu de faire de la démagogie.Mais je crois que l’économie n’est pas ton fort !

  16. ID Ologie dit :

    @ Jean Martin,

    Être « PRO BUSINESS » comme vous dites, n’est pas la même chose qu’être « PRO-RICHESSE ». Maintes et maintes fois, des études et statistiques ont démontré que des mesures faites pour encourager la « business » ne se transfèrent pas nécessairement en « richesse collective ». Par exemple, baisser les impôts des compagnies (qu’on soit d’accord ou non avec ce principe) ne génèrera pas nécessairement plus d’activité économique.

    Baisser les impôts des plus riches (et des compagnies) génererait de la richesse si ces économies étaient réinvesties en payant des employés ou en achetant des produits (qui fait vivre des commerces et donc, paye des employés), mais quand les gens prennent ces économies et les place dans des comptes de banque, oui, ils profitent un peu via l’argent que la banque réinvesti dans des fonds, qui retournent à certaines entreprises, mais on s’entend que c’est minime, comparé à un réinvestissement dans la société plus direct…

    SAUF QUE…

    Si on ne réussi pas à attirer d’entreprises par ici (ou empêcher qu’elles déménagent ailleurs), c’est des emplois perdus. C’est des impôts perdus, et c’est de l’assurance emploi à payer.

    Ce qui est difficile, c’est de trouver ce que l’on doit faire pour inciter les entreprises à rester et s’établir ici, dans l’intérêt de tous les québécois. Ce qui est pas mal plus compliqué que ce que l’on peut penser, n’en déplaise à plusieurs magiciens populaires qui pensent que tout est tellement si simple dans la société et que si ça marche pas c’est à cause qu’il y a des méchantes personnes qui font tout pour s’enrichir au dépend du peuple… ;)

  17. ID Ologie dit :

    @ Alexandre B.

    « Toujours pas content M. Martineau? On voit bien dans le fond que vous êtes un extrémiste. »

    Qui est extrémiste? Celui qui critique et se pose des questions? Ou bien celui qui traite d’extrémiste celui qui justement, critique et pose des questions?

    Si vous trouvez ses propos si extrémistes, pourquoi ne tentez-vous pas alors des démontrer pourquoi? Oui, Martineau suppose souvent bien des affaires (en prêtant des intentions à certaines personnes, partis, ou autres), mais en quoi cela fait de lui un extrémiste? Je veux dire, vous faites exactement la même chose (comme plusieurs autres ici d’ailleurs) en affirmant des trucs que vous supposez….

    Quand quelqu’un se pose des questions, si on est pas d’accord, on lui dit pourquoi. Vous, ce que vous faites (comme plein d’autres) c’est simplement d’attaquer le messager, au lieu du message.

  18. Alexandre B. dit :

    @ID Ologie

    Toujours à la défense de se pauvre Martineau à ce que je vois. C’est votre droit.

    Je crois avoir très bien expliqué pourquoi je considère Martineau comme un extrémiste, rien à ajouter. Si vous ne comprenez toujours pas c’est peut-être parce que vous êtes trop limité par votre  »idéologie ».

  19. ID Ologie dit :

    @ Alexandre B.

    « Toujours à la défense de se pauvre Martineau à ce que je vois. C’est votre droit.»

    Ha bon. Moi c’est drôle, quand je dis de quelqu’un qu’il prête des intentions aux autres, je ne trouve pas que c’est défendre quelqu’un ça.

    Vous semblez lire et comprendre ce que vous voulez.

    « Je crois avoir très bien expliqué pourquoi je considère Martineau comme un extrémiste, rien à ajouter. Si vous ne comprenez toujours pas c’est peut-être parce que vous êtes trop limité par votre ”idéologie”. »

    Mon « idéologie » justement, ce n’est pas de prendre parti. C’est de questionner, de douter, de ne jamais rien prendre pour acquis et d’essayer (autant que possible) d’analyser tout ce qui peut l’être de façon neutre et objective. Je suis peut-être dans le champs de temps en temps (qui ne l’est pas), mais au moins, quand on me présente un argument valable, je l’ajoute à ma réflexion et modifie mon argumentaire. Je ne vois pas l’intérêt de « défendre » une position ou défendre qui que ce soit. Je cherche à apprendre, à connaître, à comprendre. Défendre une opinion, revient à admettre que ce n’est pas une certitude, car une certitude, on a pas besoin de la défendre. On a pas besoin de défendre l’idée que 2+2=4. Mais si vous avez besoin de prendre parti, de défendre une idée, c’est d’admettre indirectement que vous ne pouvez prouver hors de tout doutes que cette idée est vraie. Moi, je fais le choix de ne pas prendre parti, et de juger une idée, un propos, ou quoique ce soit d’autre, sur son propre mérite. Si vous pensez que je prends parti parce que je pense différemment de vous, c’est ce que VOUS percevez. Je peux penser différemment de vous, sans que ça soit parce que j’ai pris parti contre vous.

    Si vous pensez que je défend M. Martineau, c’est encore ici, prêter des intentions à d’autres, et dans un sens, ça ne vous rend pas différent de lui. Vous me prêtez des intentions que je n’ai pas, comme lui le fait souvent.

  20. Steve Harvey-Fortin dit :

    Maîtres chez nous veut dire qu’il faut être prpriétaire à part entière de ce qui nous appartient au Québec. Or, nous sommes toujours fédérés dans ce beau système d’entraide qui nous lie les mains davantage chaque jour qui passe. Pour faire le ménage chez nous il nous faut être propriétaire à part entière et nonj en tant que locataire des lieux. Donc nous payons une forme de loyer à Ottawa pour rester dans une fédération qui nous empêche d’évoluer selon nos capacités économique réelles.

    POUR FAIRE LE MÉNAGE IL FAUT D’ABORD ÊTRE PROPRIÉTAIRE ET PAS LOCATAIRE DES LIEUX.

    Tant et aussi longtemps que les québécois ne verrons ou ne voudrons pas voir cette réalité en face ils stagnerons sur place continuellement en grossissant le déficit. Le déficit est fait pour vous maintenir dans le giron de la fédération car si par miracle il n’y aurait plus de déficit il n’y aurait pas plus de surplus à engranger. Et s’il y avait des surplus d’au-delà de 1000 milliards nous ne saurions pas quoi en faire. Parce que l’État ne peut pas dépasser le citoyen pour ce qui est de progresser car c’est ainsi qu’elle maintient sa domination.

  21. A. Arcand dit :

    «« Maîtres chez nous » est de vivre aux crochets de l’Alberta vie les paiements de péréquation en buvant une p’tite bière sur le balcon).» R. Martineau

    Toujours le même cliché de la droite simpliste. :(

    On envoie à Ottawa plus de 50 milliards$ en taxes et impôts et on n’en récupère que 17 milliards$ en transferts, incluant la péréquation … le reste c’est pour recevoir des ‘services’ fédéraux … incluant la ‘défense’ qui ressemble beaucoup plus à de la militarisation …. qu’à la défense … ce n’est pas le Québec qui décide ….

    Tout le monde sait très bien qu’on finance nos propres programme sociaux ….on paye 4 fois plus d’impôts à Québec que les Albertains qui n’en paye que 10% à leur province …

    Les redevances des sables bitumineux restent en Alberta … tout comme les redevances d’Hydro-Québec qui demeurent dans la province …

  22. A. Arcand dit :

    M. Martineau,

    Je vous invite à lire «Péréquation : quelques mythes dégonflés » de Michel C. Auger

    et «La province de quêteux: un mythe » de Claude Picher … et ce ne sont pas des péquistes … ;)

  23. ID Ologie dit :

    @ A. Arcand,

    Il reste que le 17 milliard est quand même comptabilisé dans les revenus de notre gouvernement. Et penser que les 50 milliards en taxes et impôts, on va les récupérer si on devient indépendant… ouais ok. Sauf que ce que le fédéral payait, on va devoir le payer maintenant… Je suis vraiment pas certain qu’on serait gagnant dans tout ça.

    Je veux dire, nos gouvernements sont même pas capables de compter comme du monde et de pondre des budgets sans faire des entourloupettes fiscales ou compter sur la « croissance économique » qui est une prévision généralement plutot floue… On part des projets qui finissent pas coûter le triple parce qu’on avait pas prévu certaines affaires (il y a pas juste la corruption qui fait gonfler les prix)… Et après on veut me faire croire qu’on est capable de tout prévoir dans un scénario hypothétique de souveraineté? Moi j’embarque pas, désolé.

    J’ai beau croire que le Québec devrait devenir un pays (ou du moins un état souverain), mais de là à croire au monde que tout serait beau et que ça va même nous rapporter financièrement, il y a une marge, non?

    Je veux bien, les clichés de la droite simplistes, mais qu’en est-il des clichés de la gauche simplistes? On peut facilement revirer la question de bord aussi. La gauche n’est pas moins pire que la droite, question démagogie et pensée simple… Si on pense le contraire, on avoue indirectement son parti pris, et donc son absence d’objectivité…

    De plus, si on est capables, collectivement et imbécilement, de porter au pouvoir des gens comme Jean Charest, je me demande pourquoi on serait soudainement plus intelligents et qu’on élirait seulement des gouvernements intelligents et responsables…

  24. Steph dit :

    @ A. Arcand

    Je crois que vous avez tout à fait raison.

    Une autre preuve: si on serait vraiment un boulet financier pour le ROC, pensez-vous vraiment qu’ils insisteraient comme ils le font pour nous garder au sein de la fédération canadienne? On les entend nous critiquer et nous trainer dans la boue à la moindre occasion sous n’importe quel prétexte, mais pas question qu’on les quitte. Me semble qu’à leur place, à nous haïr de même, je serais content de nous voir partir et de nous voir se planter si on est un tel fardeau pour les autres. Je crois que ça signifie qu’ils ont plus à perdre qu’à gagner en cas de séparation du Québec.

  25. sososo dit :

    Tellement rigolo, tout nos petits caribous cheerleaders péquiste sont satisfait du budget du PQ….le plus ironique, ce n’est pas un budget péquiste, c’est l’antithèse de la plate-forme péquiste!! Ils ont reculer sur tout, abandonner la plus grande majoriter de leur engagements électorale. Ce budget est dicté par la finance, les agences de cotation, les banques, le patronat, les minières……lolll tout les ennemis de nos petits quêteux de la gauche!!! Le PQ n’avait aucun autre choix……….MDR!!!! et nos péquistes se disent satisfait!!!! Finalement ils trouvent la droite plus logique que la gauche, c’est juste qu’ils ne réalisent même pas ce qu’ils applaudissent!!

    Mignon petits caribous…..pas fûté, mais mignon!

  26. Fred Pellet dit :

    M. Martineau, les chips et la liqueur sont à la saine alimentation ce que vous êtes à la vie intellectuelle québécoise : quelque chose dont on peut facilement se passer – sauf de temps en temps quand on a un goût de junk…

  27. émile lafreniere dit :

    A Rejean Asselin’Vous faites référence a la commisssion Charbonneau,je vous mentionne qu’a date ca n’a pasc touché les libéraux.Soyez assez honnete pour reconnatre 2 choses.Premierement cette collusion a existé pendant tout le regne du P,Q, et deuxiement a surtout affecté les villes.
    Ceci dit j’aimerais souligner une chose concernant les nouvelles sur le budget.La facon que les nouvelles sont rapportées sont réellement faussées.j’écoutais justement une nouvelle ou l’on faisait mention que la taxe sur le vin entrainerait des déboursés de milliers de dollars ,un restaurateur affirmant qu’il avait 6000 bouteilles en stock.C’est faux car 6000 bouteilles peut entrainer 1020. de déboursés.La commentatrice allant jusqu’a confirmer les dires du restaurateur qui disait quec ca pourrait entrainer la fermeture de restaurants.
    S.v.p. rapportez les nouvelles si vous le voulez mais au moins correctement.
    Malheureusement cela arrive trop souvent que l’on monte les gens contre le gouvernement par des nouvelles errronées.

  28. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ ID Ologie

    Au moins en étant souverain on feraient des affaires d’égal à égal avec tous les pays sans être obligé de payer une taxe à Ottawa.
    Connaissez-vous cela être traité d’égal à égal pour prendre les ou des décisions qui ne vous implique que vous et votre futur en tant que nation ? Nous sommes seulement tolérés dans cette fédération qui nous impose un fardeau fiscal pour mieux nous contrôler mais il est vrai que certains aiment meiux cette façon de faire puisque cela ne les oblige pas à faire les sacrifices qu’il faut. Mais il est aussi vrai que l’on peut être indépendant comme pays tout en étant uni universellement avec ceux qui nous entourent en traitant d’égal à égal sans se servir de la peur de l’autre.

  29. Steve Harvey-Fortin dit :

    Nous avons peur et personne ne doit sortir la tête de l’eau pour être au-dessus des autres. Ainsi, on est certains qu’on ne dérangera pas personne autour de nous en se complaisant de notre état comme peuple. C’est probablement pour cette raison qu’il y a des révolutions au Québec parce que personne ne veut bouger pour sortir du trou. On va se contenter de ce qu’on a ou du peu qu’on a en se vendant en dessous du prix parce qu’on est francophones dans une mer d’anglophones et qu’il ne faut pas faire trop de vague pour déranger les autres.

  30. Jim Brindle dit :

    La promesse du PQ de revenir au déficit zero n’est qu’une promesse parmi tant d’autres . Dans deux ans , (si le PQ est encore au pouvoir) nous seront au même point et le PQ accusera les autres de ses malheurs . Ceux qui persistent à rêver que la séparation apportera la richesse au Québec ne sont que de grands aveugles équippés de calculettes programmées par le parti . Un Québec indépendant , sera toujours entouré d’une mer d’Anglais . Ce que je ne comprend pas , c’est que depuis tant d’années vous parlez de séparation , et que vous n’avez rien entrepris pour vous trouver ce petit coin tranquille , loin de tout et de tous , pour y vivre votre rêve de guetto Québécois tout en français seulement , tout en voulant faire des affaires d’égal à égal avec tous les pays qui vous entourent . Ce fardeau fiscal dont vous parlé n’est pas une perte pour le Québec parce que le Québec recoit plus qu’il n’en donne . Ce ne sont pas les autres qui nous détestent , ce sont plutôt certains Québécois qui détestent les autres .

  31. magiterre dit :

    Mais qui ecope le plus ? Hausse pour le vin les restaurateurs qui avaient faits provision ont du faire l’inventaire et en plus payer des employés a cause que cette hausse est rétroactive et pourtant ces restaurateurs avaient déja payé leurs taxes,ou s’en va le gouvernement??Il cherche encore de l’argent chez les contribuables,le gouvernement veut affaiblir encore la classe moyenne.

  32. Richard Ortie dit :

    Ha ha ha. Pauvre petit simpliste ce Martineau: « le milieu des affaires CRÉE la richesse ».

    Je trouve très comique que lorsqu’il énumère les sources de richesse, Martineau oublie toujours de nommer les travailleurs. C’est comme si on vivait dans une société où il y avait juste de patrons. On appelle ça du simplisme pur et dur. L’économie n’est pas ta force, Martineau. Même si tu aimes ça à mourir.

  33. émile lafreniere dit :

    A Francine Gagnon:Votre commentaire est tres juste.Félicitations

Laisser un commentaire

 caractères disponibles