Les mononcles (extrait)

- 13 novembre 2012

L’homme avec un petit h ne s’autorégule pas : on l’oblige à changer. Sinon, il garde ses mauvaises habitudes…

Les gens fument moins parce qu’on a rendu la vie des fumeurs impossible, point. Sinon, on boucanerait encore dans les avions et les cinémas…

Les Gérard qui défilent à la Commission Charbonneau ne sont pas des monstres : ce sont des gens ordinaires qui ont grandi et évolué dans une culture d’insouciance. Ils pigeaient dans le plat parce que tout le monde pigeait dans le plat.

« Je n’ai jamais pensé que c’était de la corruption parce que ça se faisait comme ça pour tout le monde, a dit un entrepreneur au Devoir. Je trouvais ça normal… »

Aujourd’hui, les mentalités changent.

Dans dix ans, les mononcles de la Commission Charbonneau vont peut-être faire partie du folklore.

En tout cas, je l’espère…

 

Texte au complet sur le site du Journal de Montréal

 

 

 

 

Abonnez-vous à cet article

89 commentaires

  1. jean martin dit :

    En syndiquant des fonctionnaires,en leur donnant de très gros salaires(cols blancs surtout),en leur garantissant leur emploi à vie,en leur donnant des fonds de pensions démesurés,on leur a donné l’impression qu’ils étaient invincibles.Si les ingénieurs véreux avaient le moindrement travaillés dans la crainte de se faire foutre à la porte au moindre écart,je vous garanti qu’il n’y aurait pas eu de corruption.Vivement un code d’imputabilité pour tous les élus et fonctionnaires.Vous n’avez rien vu ,vous accepté des cadeaux,le travail est mal fait, alors DEHORS les incompétents.Allez voir dans le privé comment l’incompétence est récompensé.

  2. Ultradan dit :

    « C’est la faute à tous! » disent les ingénieurs…

    Alors expliquez-moi comment seulement certaines personnes on eu le droit à des cadeaux de 700 000.00$… J’attend encore mon enveloppe moi!!

    Et maintenant que les maires ont démissionnés, les mêmes mononcles et matantes qui sont à la ville depuis vingt ans (qui ont tous vu cette corruption passer sous leurs yeux et qui n’ont rien fait pour nous défendre) vont se battrent pour avoir la chance de diriger le tout? MAIS C’EST QUOI CETTE SUPERCHERIE?!?

    Un « clean-up » MAJEUR devrait ce faire à la ville de Montréal (et Laval) et TOUS devraient partir après ce manque honteux de rigueure et de savoir-faire…

    Et, je dis, si le gouvernement n’arrête pas de couper partout aléatoirement dans la fonction publique, ces fameux « trous » dans le système vont finir par ressurgir partout, et non seulement dans les grandes villes. Il faut une NOUVELLE facon de faire, et ca presse!!

    Ultradan

  3. Jean L dit :

    Il n’y a rien de nouveau sous le soleil.
    Depuis que le monde est monde qu’on offre des cadeaux pour avoir une faveur.
    Le problème aujourd’hui c’est l’exagération éhontée et frauduleuse du système.
    Malheureusement je crois que dans 10 ans cela ne fera pas parti du folklore.
    Mais j’espère bien qu’il y aura une petite gêne pour un bout de temps, le temps d’instaurer une façon plus substile

  4. Sylvain Wongg dit :

    Hey Richard faut pas défendre ces corrompus

    Ils sont quand même capable de faire la différence entre le bien et le mal ! a moins d d’être idiot ! quand tu recoit une envellope tu sait que c’est mal voyons…..

  5. René Laurent dit :

    La race de «mononcles» n’existe pas chez les islamiques…Parce que leur floklore est vieux de 3000 ans.
    Avec notre petit folklore de 400 ans, on devra peut-être passer, nous aussi par le «coupage de mains» pour les voleurs. On s’entends-tu, qu’il y aurait beaucoup d’Italiens… et de Russes… manchots ! Et des «Norbourg» qui ne verraient jamais le jour.
    Mais y parait que ce n’est pas civilisé ??? comme vous dites: Les mentalités changent. mais on dirait qu’il n’y a que les occidentaux qui changent ! Si Marie-Madeleine revenait à Montréal, la police la protégerait…Selon la loi des Jésuites.

  6. daniel dit :

    Monsieur M.

    Je suis totalement en désaccord avec vous. Mes parents mon montré jeune à flairer des le départ les magouilles, les gens malhonnêtes, la corruption et de m’en tenir loin et de refuser de tremper la dedans au risque de devoir partir.

    L’ignorance de la loi n’est pas une excuse surtout pour ses baby-boomers que l’on voit déferler à la commission et qui font parti de cette génération ou celle d’après qui ont créer des lois anti-corruption après Duplessis. Et je crois sincèrement que c’est une question de d’éducation mais surtout de génétique au risque d’en choquer plusieurs. Plusieurs naitrons violant et aboutirons en prison. Plusieurs naitrons avec un fond malhonnête en tant que gros bonnets et finirons ou en prison ou développerons un cancer à la fin de leur vie pour le mal qu’ils auront fait et qui les rongeront s’ils ne ce sont pas fait prendre. Ce sont des gens qui vivent dans le déni de façon permanente.

    Parmi ceux-ci quelqu’un seulement choisiront après un bas fond de prendre le bon chemin mais avec beaucoup de travail à faire sur soi.

    Appelons un chat un chat. Appelons un monstre un monstre. Je ne trouve aucune excuse pour ses gens là.

    Daniel Olivier

  7. roger ferland dit :

    Une collectivités privés au lieu d’un collectivité publiques, est-ce possible??

  8. Richard Ortie dit :

    Ne te contredis pas encore, Richard Martineau. Tu proclames toujours l’individualisme au détriment de la collectivité et maintenant tu prônes la nécessité que nous avons d’être régulés par quelque chose, par une « entité », disons. On conclu donc, en lisant ton texte, que l’esprit collectif, la solidarité sont importantes pour améliorer la société. Toi, par contre, tu es toujours en train de dénigrer les actions collectives et solidaires pour privilégier les gestes des individus isolés, égoïstes, mesquins. Vois-tu la contradiction élémentaire dans laquelle tu plonges, encore une fois?

  9. Doom dit :

    Si on enlevait l’impunité des élus…

  10. guyd dit :

    Je gagerais ma chemise que tous ces ripoux .. sont d’ancien vendeur de limonade !

  11. martin dit :

    je vous ferais remarquer que se sont tous des baby Boomer qui se servent dans le plat !! cette génération la pense
    que tout leur est due!! aucun respect pour les plus jeune et aucun respect pour les plus vieux! l’important pour cette
    génération c’est d’avoir la grosse retraite les voyages le chalet en se qui concerne autriut ils s’en foute royalement

    se qui compte c’est leur plaisir leur vie leur terrain leur bateau finalement tout leur joue joue a eux et il regarde
    les autres comme si nous sommes de la …

  12. Jim Brindle dit :

    Et dans vingt ans/trente ans , nous aurons une autre commission pour la même chose , pour des gens qui auront implantés un autre systême d’escroquerie encore plus efficace. Je suis sur que , déjâ , il y a des gens qui travaillent à ce nouveau systême .

  13. Sylvain Wongg dit :

    Quand tu vis dans une province sans loi et sans punitions quand tu fraude avec des vide juridique de la complaisance dea sentence bonbon à la Vincent Lacroix au commendite etc et bien c’ est ce qui arrive .

    Le québécois moyen n’a aucune fiereté envers sa ville, auncune loyauté envers son employeurs
    Aucune valeurs quand il s’agit de l’argent des taxes et des fond publiques et je vais arrêter là…

    C, est pas moi qui le dit lisez les journeaux ils en sont pleins.

  14. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Malheureusement je ne puis qu’être d’accord avec vous Martin…

    Ceux qui disent le contraire font de l’aveuglement volontaire…

  15. C.Beauchamp dit :

    Martin:

    Quel culot vous avez! Vous dites que ce sont tous des BB Boomers , vous dites que l’on a aucun respect pour les plus jeune WoW !
    Oui je respecte le jeune qui se comporte correctement ( pas certains sauvages qui se font un plaisir a briser le bien des autres lors de manifestations) et oui je rescpecte les vieux comme vous dites.
    Vous osez dire que ce qui importe ce sont les gros voyages , chalet , bateau etc , c’est une minoritée qui peux se permettre cela. Si ces gens se le permettent « croyez vous que cette retraite leur a été offerte sur un plateau d’argent » Non ce qu’ils ont ils l’ont gagner!
    Vous dite qu’on vous regarde comme de la m.
    Mais a lire vos propos je ne sais pas qui regarde l’autre comme de la m. ?

  16. ID Ologie dit :

    @ Martin,

    Moi j’irais plus loin… je ne dirais pas que les baby-boomers sont LA génération qui pense que tout leur est du… Mais je crois que c’est probablement la première qui pense ainsi. C’est quoi qu’on dit déjà? Tel père, tel fils? Ce genre de valeurs n’est plus propre à une seule génération. C’est un truc de société. Ça transcende les générations. La seule différence, c’est la nature de ce que les différentes générations réclament, mais le fond, lui, reste le même. Aujourd’hui, tout le monde, jeunes et moins jeunes, pensent que tout leur est dû.

    La réalité, il semblerait, c’est que chaque génération est préoccupée presque uniquement par les choses qui la concernent directement et actuellement, et le reste, soit elle s’en fou ou soit elle y perçoit une injustice (parce qu’évidemment, c’est injuste de ne pas avoir ce que l’on veut alors que d’autres l’ont eu, même si on ne parle pas du tout de la même chose). C’est toujours comme ça. Peu importe la génération.

    C’est plutôt intéressant de voir à quel point les générations qui s’accusent mutuellement, se ressemblent autant finalement. Chacun se dit que l’autre se plaint le ventre plein…

    Chacun dénonce les abus des autres, mes excuse les siens… Ça fonctionne d’ailleurs comme ça depuis que l’histoire moderne est documentée. On est toujours bons pour faire ce que l’on dénonce chez nos ennemis, parce que nous, évidemment, ce n’est jamais pareil, et que nous, évidemment, c’est justifié…

  17. pasquinel dit :

    Avec tout ce qui ce passe au québec la corruption et la collusion nos taxes et nos impots vont connuer a augmentés et nous irons vers la faillite comme la Grece.

  18. Pierre-Luc Tremblay dit :

    C Beauchamp:

    Et la régie des rentes du Québec elle est payée par qui vous pensez? Par tout les contribuables et qui va se tapper les hausses quand vous allez prendre votre retraite? Nous!

    Je vous rapelle également que le système de santé représente 70% du budget et qui paye présentement pour soigner tous les excès des Boomers en santé? Les x et Y. La vérité c’est que vous n’avez jamais payé le vrai coût pour vos services et maintenant que vous vous rendez compte que ce n’est plus possible et que nous croulons sous les dettes, qui va tout éponger? Nous!

    Cette inéquité me révolte. Surtout, je perçois un énorme manque d’empathie envers vos enfants ceux qui sont pris dans un avenir incertain et hypothéqué par votre faute et à qui vous dites DÉBROUILLEZ-VOUS MOI JE M’EN LAVE LES MAINS!

    On se souvient à quel point les boomers se sont arraché les cheveux de sur la tête lorsque le gouvernement Harper a reporter l’.âge de la retraite de 65 à 67 ans alors que vous étiez très heureux d’augmenter les frais de scolarité de 70% aux jeunes en disant qu’ils devaient faire leur part sans mentionner que ce qui est bon pour un n’est jamais bon pour l’autre. Vous ne payez pas votre juste part des soins de santé que vous utilisez, des retraites. Tout est balayé sur le dos des jeunes. Vraiment quelle ingratitude

    Je ne conteste pas que c’est mérité de prendre une retraite après de nombreuses années de travail mais je suis contre l’injustice. Ce n’Est pas juste que les boomers puissent prendre leur retraire à 65 ans alors que nous, devrons travailler jusqu’a70 ans. Ce n’est pas juste que nous n’ayons plus de protection syndicales et que nous devons payer pour les clauses orphelins des boomers qui vivent gras durs. Ce n’est pas juste que les soins de santé de nos parents coutent 70% du budget et qu’en plus, on se fasse pointer du doigt pour vouloir garder les frais de scolarité à un niveau acceptable alors nous faisons bien des sacrifices pour nos parents.
    J’ai 30 ans,…

  19. Pierre-Luc Tremblay dit :

    j’ai sorti mon épingle du jeu malgré le fait de venir d’une famille ouvrière pauvre d’une région éloignée. Que j’ai travaillé temps pleins pendant mes 4 années d’études universitaire et que j’ai du choisir entre aller et mes cours et travailler pour pouvoir manger. Je me suis tappé les postes minables d’agent et d’adjoint à 15$/h sans avantages sociaux, à contrat et sans sécurité d’emploi pendant que les boomers de la compagnie se gavaient leur 65 000$ par années avec un fond de pension gros comme le bras et 1 heure et demie de pause par jour.
    Je crois que ma génération a droit à autant de privilèges que mes parents. Nous avons autant droit aux protections, aux bons services, aux tarifs préférentiels, aux subventions. Naturellement, on nous dit qu’il ne reste plus rien dans la caisse car c’est nos parents qui ont profité alors toutes les coupures, les sacrifices qui est-ce qui se les tappent? LES JEUNES.
    Et on nous demande de fermer notre gueule et de se laisser traiter de tous les noms par ceux qui nous ont endetté? OUi bien sûr vous rêver!

  20. Pierre-Luc Tremblay dit :

    C Beauchamp:

    De plus, ce n’est pas vrai que les beaux emplois si bien rémunérés et gâvés en avantages sociaux syndiqués sont transférés d’une génération à une autre. Tout simplement parce que les entreprises n’ont plus les moyens de gâtés leurs employés comme ils ont fait avec vous. Les jeunes sont utilisés comme cheap labor et le marché de l’emploi n’est plus comme il était il y a 40 ans. Vous vivez dans votre bulle et évitez de regarder la réalité des autres. Un comportement typique de boomers. Si vous vous étiez interessé au sort des X et des Y, vous vous seriez rendu compte que nous ne bénéficions plus des mêmes avantages que vous. Nous n’Avons plus de retraite doré, de sécurité d’emploi, de salaires comme vous vous en êtes accaparés.

    La preuve que vous faites exprès de ne rien voir, les clauses orphelins n’ont pas été créées pour rien. Les boomers savaient que les entreprises ne pouvaient pas offrir les mêmes conditions aux nouveaux employés plus jeunes et elle devaient couper. Pour éviter de passer au tordeur, les boomers ont signés des ententes qui protégaient leurs acquis mais en enlevaient aux jeunes pour être sûr de continuer à se rouler dans l’abondance. Alors que votre génération se tappaient les salaires de 65 000$ avec protections syndicales, contribution de l’employeur pour les reer et les assurances les jeunes avaient aucune protection et les salaires de 26 000$.

    Cessez votre aveuglement volontaire et assumez ce que vous avez eu et fait!

  21. Pascal dit :

    Toute cette affaire n’est qu’une affaire de pouvoir, pas d’argent.

    Que tu sois à gauche ou à droite, bleus ou rouge, lorsque tu jouis d’avantages et de pouvoir, si insignifiant soient-ils, tu te sens privilégié, tu te sens au-dessus de la masse, et ta vision des choses, du bien ou du mal, est modifiée. Et PERSONNE n’en est à l’abri.

    Tout le monde veut jouir de privilèges un jour ou l’autre dans sa vie, car tout le monde se sent différent de l’autre et meilleur que l’autre. Je ne crois pas aux « mères Thérésa » ni au « Ghandi » de se monde où tu te dévoues à 100% aux autres durant toute ton existence, ça n’existe pas. L’égo et la recherche du bonheur est TELLEMENT puissant de nos jours.

    Bye
    P

  22. guyd dit :

    Toute cette affaire n’est qu’une question de pouvoir,pas d’argent .(Pascal)

    Ici la terre !!! … y’a un Pascal,chez vous ?

  23. ID Ologie dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    Moi je crois qu’il faut avoir un certain recul pour être en mesure d’examiner une situation adéquatement. L’émotion est rarement un juge impartial, et ce, peu importe la cause défendue.

    On parle de justice et d’égalité, mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi, si on juge que d’autres ont commis des abus, on milite pour nous aussi avoir le droit de commettre ses mêmes abus? Si c’est exagéré pour eux, pour ça ne le serait pas pour nous? Si le fait qu’ils ont abusé du système nous a mis dans un bourbier collectif, pourquoi vouloir alors nous aussi répéter la même chose?

    C’est certain que ça peut paraître comme étant une injustice, sauf que si on admet qu’il n’y aura pas assez d’argent pour nous, demander à l’état de nous en donner plus quand même, pour avoir droit aux mêmes avantages, ne fera seulement qu’empirer les choses pour les générations futures, qui nous reprocheront EXACTEMENT la même chose que ce que nous reprochons aux boomers d’aujourd’hui. Et ça sera une roue sans fin qui se poursuivra jusqu’à ce qu’on fasse faillite collectivement.

    La réalité a changé. Ce que nos parents ont eu, nous, nous ne l’auront probablement pas. Et ce n’est pas de la faute à nos parents. Cessons de les blâmer. Le monde a changé. Il change tout le temps d’ailleurs. Ce que nous avons aujourd’hui, peut-être que nos enfants et nos petits-enfants ne l’auront pas, et ce, peu importe ce que c’est.

    Vous semblez en avoir contre les boomers qui faisaient 65,000$ par année alors que vous ne faisiez que 15$ de l’heure. Peut-être. Sauf que ces boomers, ils étaient là depuis longtemps. Et à leur place, si on vous disait que malgré vos années de service, on devrait diminuer votre salaire et vos fonds de pensions pour être plus « juste » avec les plus jeunes, parions que vous réagiriez vous aussi.

    Moi aussi j’ai déjà travaillé au salaire minimum pendant que d’autres gagnaient plus que moi dans la même entreprise.

  24. Pascal dit :

    L’erreur à ne pas faire est de penser que l’argent = le pouvoir ou vice-versa.

    Le pouvoir est beaucoup plus jouisif et de loin plus dur à se départir que le matériel.

    N’a qu’à penser à certains peuples, dans certaines parties du monde où un certain sexe a tout le pouvoir… C’est à un degré différent, mais c’est pareil.

    Ce n’est pas l’argent qui rend fou, c’est le pouvoir qu’il représente, et ce n’est pas seulement l’argent qui peut rendre fou et donner du pouvoir….

    Bye
    P

  25. Sylvain Wongg dit :

    @C.Beauchamp

    Qu’elle est la différence avec une gagne de jeune voyous qui brise tout pour se faire entendre et des babyboomers qui ce sont graissé la patte pour briser le rêve des générations futur et qui ne savent même pas partager leur pactole avec leur propre progéniture (à part quelque miette de pain) et briser le rêve américain de la réussite pour tous? J’en ai trop vue!

    Dites-moi qu’elle est le plus voyou?

  26. Andrée dit :

    L’argent n’a plus de valeur… Tout est une question de millions par çi, millions par là.. Aucune équité nulle part… Les joueurs de hockey gagnent des millions par année. Par contre, le concierge qui torche le vestiaire après n’a peut être pas beaucoup plus que le salaire minimum. Les grosses poches (PDG et autres) gagnent des centaines de milliers de dollars par année + bonis (même s’ils ne le méritent pas), tandis que la secrétaire monoparentale qui est là pour servir ces messieurs, gagne juste de quoi payer son loyer…

    Je veux m’acheter un matelas… Pas capable – trop cher. Il faudrait que je travaille 2 semaines pour pouvoir me le payer (merde alors). Les vêtements, les chaussures, TOUT est exorbitant…

    Jamais je ne plainderai les riches de devoir faire leur part (taxe santé). Pour verser 200$, il n’ont qu’à insérer leur carte et HOP l’argent sort. Moi, si je veux sortir 200$, je dois aller voir si je peux me le permettre car j’ai des comptes qui vont passer, des assurances, etc… et je me rendrai compte que je n’ai PAS de 200$ qui dort.

    Tu côté américain, les vedettes se font verser des millions de dollars s’ils acceptent de faire prendre leur bébé en photo… ÇA ME LÈVE LE COEUR…

  27. Daniel Pilon dit :

    @ Pierre Luc Tremblay

    D’accord M. Tremblay. En plus de vous demander des excuses d’avoir existé, et de n’avoir rien fait de bon, que doivent faire les boomers pour vous faire plaisir? À part la chambre à gaz, avez-vous des solutions pour tout les problèmes que les boomers vous ont laissé? Vous avez rien de plus constructif à proposer que de dire « c’est toé..c’est pas moé ». Je remarque que contrairement au boomers vous « n’êtes pas très débrouillard ».

    Vous écriviez sur un autre blogue que les boomers allaient domper leurs parents dans des CHSLD et oubliaient de les visiter. Est-ce que les petits enfants vont les voir? Combien de boomers ont été abandonné par leurs parents quand ils étaient jeunes? Durant les années 50-60, les « crèches » et les orphelinas débordaient. Les orphelins de Duplessi, ca vous dit quelque chose? Ce sont tous des parvenus maintenant? Arrêté donc de généraliser.

    Le Québec est endetté. C’est à cause de toé…non, c’est à cause de toé…non, c’est à cause de toé. Ca te tente pas d’aller voir du côté de la Mafia?…Euh, non, c’est toutes des boomers.

    Quand les boomers vont mourir, ce sera toi le coupable…d’avoir chialé plutôt que d’avoir agit.

  28. Nicka dit :

    @Jean Martin
    Parfaitement d’accord avec vous. Et j’ajouterais: qu’on coupe la pension à vie de ces fraudeurs. Ils vont y penser à 2 fois avant de voler.

  29. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Daniel Pilon:

    Nous voulons changer les choses, nous les jeunes. Mais malheureusement, les boomers possèdent encore le pouvoir démographique et sont encore la population majoritaire électoralement au Québec. Ce qui fait qu’ils se votent des programmes pour eux par eux.

    À chaque fois que les jeunes sont sortis pour prendre la parole, ils se sont fait écraser et vilipender par les boomers. Regardez les manifestations étudiantes. La plupart des boomers se sont fait un plaisir de juger les jeunes et de les traiter d’ingrats, d’enfants-rois, de mini-stalline! Pourtant, les boomers ont été les premiers à sortir dans les rues et à manifester pour les causes auquelles ils croyaient. Sans mentionner que eux ont profité des taux d’éducation à rabais et qu’ils étaient très content de refiler la facture aux jeunes.

    Vous nous dites agissez! À chaque fois que nous agissons, nous nous faisons fermer la gueule par les boomers qui possèdent le pouvoir démographique et politique.

    J’aimerais vraiment que les boomers cessent de toujours nous juger et penser que notre vie est tellement belle et acceptent finalement qu’eux ont été chanceux et qu’ils n’empêchent pas au moins les jeunes d’avoir une qualité de vie moyenne au moins.

    Finalement pour vos parents dans les CHSLD, ils sont seuls et vous n’allez pas les voir c’Est tout. C’est documenté. Ne venez pas me dire que 85% boomers sont des enfants de la crèche et c’est pour ça qu’ils ne vont pas voir leur parent et les laissent mourir seuls…

  30. JP Bouchard dit :

    Vous n’ êtes vraiment plus dans le sujet de cette chronique.

    Ce n’ est pas une génération qui est en cause dans toute cette corruption…ce sont des INDIVIDUS.

    Y’ en a qui aiment ça manger du boomer.

    Arrêtez donc de brailler, retroussez-vous les manches et travaillez…Un deuxième emploi s’ il le faut.

    La corruption a toujours existé. Les boomers l’ ont dénoncée aussi il y a quelques décennies.

    Arrêtez donc de vous prendre pour des Elliot Ness…

    Ouvrez-vous des REER et pilez…Comme nous avons fait.

    C’ est pathétique de lire les Pierre-Luc Tremblay de ce monde…

    De pauvres victimes du système des boomers. sic

    Le véritable problème de ces gens, c’ est qu’ ils veulent avoir « tout tout de suite ».

    Nous avons commencé pauvres nous aussi et avons ini à l’ aise…Grâce à nos valeurs.

    Et vous les jeunes, c’ est quoi vos valeurs??? L’ héritage???

  31. JP Bouchard dit :

    Daniel Pilon…

    Right on! Exact! On ne saurait mieux dire…

    Andrée…Jalouse? Envieuse?

    Arrêtez de regarder chez le voisin constamment…vous allez vivre malheureuse…

  32. Daniel Pilon dit :

    Le problème des boomers, c’est la pillule. Elle est arrivée trop tard.

    …alors, y a un groupe de profiteurs qui s’est amené et qui a tout ravagé sur sont passage. Ils ont tout pris à leurs parents et ne laissent rien à leurs enfants. Tout ce qu’ils ont fait c’est de la merde. Regardé la planète qu’ils laissent aux générations futures. C’est pas vivable. Y a pu rien à faire. Ils nous sont tous redevables. Maintenant qu’il y a des pillules, ils devraient avoir la bonté d’en avaler et nous laisser la place. Nous on sait comment diriger ca une planete.On va pouvoir récupérer l’argent de leurs rentes. Y en aura plus de pollutions, plus de dettes, pis on va enfin avoir notre retraite dorée…let’s go les boomers un peu de compréhension.

  33. ID Ologie dit :

    @ Sylvain Wongg,

    « … des babyboomers qui ce sont graissé la patte pour briser le rêve des générations future… »

    Ok. Wow. Donc, autrement dit, un baby boomer qui a eu une job bien payé, s’il a décidé d’accepter la job, c’est pour « briser le rêve des générations futures »? J’aimerais faire remarquer à la plupart des Sylvain Wonng de ce forum que c’est profondément stupide de blâmer quelqu’un pour avoir accepté une job à l’époque parce qu’aujourd’hui, des dizaines d’années plus tard, les jobs ne sont pas aussi payantes. Autrement dit, selon votre logique, votre travail à 15$ de l’heure aujourd’hui, vous devriez le refuser parce que dans 30 ans, vos enfants ne feront peut-être même pas ce salaire, maudit briseur de rêve des prochaines générations…

    Moi ce qui m’exaspère (et je suis de la génération, on pourrait dire, de ces jeunes qui chialent), c’est que je suis profondément tanné de voir des discours remplis de jalousie et de manque de vision. Ça crie à l’injustice, parce qu’on dit que la génération de nos parents a tout eu, ne laissant rien pour nous, alors on réclame le droit de faire la même injustice à la génération de nos enfants…. Si nos parents nous ont fait ça, on a ben le droit de le faire à nos enfants, non? C’est pas de la justice, ça. C’est de la vengeance.

    Au lieu de démarrer la machine de la haine au quart de tour, on devrait apprendre plutôt à dialoguer, à réfléchir avec sa tête (au lieu d’avec ses trippes), et tenter de trouver des solutions VIABLES qui ne pénaliseront pas les générations futures. Sinon, on n’est pas mieux que ceux qu’on dénonce. On est même pire parce qu’on n’a tiré aucune leçon des erreurs de nos parents…

    Les gens laissent leurs sentiments prendre le dessus. Cessons d’attaquer les mauvaises cibles, qui sont, malheureusement trop faciles, trop visibles. La réalité, c’est pas simple comme ça.

  34. Guy Giard dit :

    À Pierre-Luc Tremblay ,
    Vous ne pouvez pas avancer, vous regardez en arrière. Je n’avais pas besoin que vous me disiez votre age, à voir le contenu de vos propos, il est évident que vous avez à peine 30 ans. En passant les boomers ont commencé à travailler en début vingtaine alors que les Y retardent cela jusqu’à la trentaine. Il y a 2 causes à tout ce qui va mal au Québec: Les boomers et la cigarette.

    Guy

  35. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Jp Bouchard: Oui des valeurs d’individualisme et d’égoisme c’est pas mal tout…

  36. Daniel Pilon dit :

    M. Tremblay,

    Durant les années 40-50-60, plus de 100000 jeunes Québécois ont été placé dans des orphelinats « avec la promesse qu’ils seraient bien traités et qu’ils auraient une bonne éducation ». Près de la moitié d’entre eux, « tous des enfants normaux et innocents, seraient disparu dans des hopitaux psychiatriques du Québec ».

    En passant, un orphelin ne peut pas aller voir ses parents dans un CHSLD, ….euh, il est orphelin.

  37. Pierre-Luc Tremblay dit :

    JpBouchard:  »Ouvrez-vous des REER et pilez…Comme nous avons fait. »

    La différence c’Est que vous, l’employeur cotisait au minimum à 50% et encore plus si vous étiez syndiqué. Maintenant, les jeunes n’ont pas accès aux régimes avantageux. C’est 100% de cotisations sans participation d’employeur et en plus, la RRQ nous coute les yeux de la tête et sera vide quand ça sera notre tour… C’est ca l’équité selon vous?

    Vous avez profité du meilleur de ce que la société pouvait vous offrir. Que reste-til pour les jeunes aujourd’hui? RIen!

    Les clauses orphelins c’est ça les valeurs des boomers selon vous? Bravo content que vous vous en vantiez. Vos parents délaissés c’est aussi selon vos valeurs? Encore Bravo!
    Le fait que 20 ans de corruption soit contrôlé par les Boomers ça aussi c’est vos belles valeurs? Je vous lève mon chapeau.

  38. Claude L dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay

    Désolé vous ne payez pas ce que je payais en 1968 pour mes frais de scolarité en y ajoutant l’inflation.

    Alors comme le disait un poète de notre génération:
     » … tu pourrais faire qu’qchose, tu pourrais te grouiller le cul ».

  39. Pierre-Luc Tremblay dit :

    ID Ologie:

    À force d’entendre les Boomers dire que nous sommes la pire génération de la terre, que si ça va mal c’est toute de notre faute et qu’ils n’ont jamais eu aucuns blâme et ont tout fait correct, un moment donné je pense qu’ils méritent une bonne dose de réalisme.

    Je crois auss ique si nous devons être égaux et améliorer le système, que tout le monde y participe pas seulement nous. Ils ont crié parce qu’on voulait leur faire payer une taxe santé (alors que c’est eux qui utilisent le système de santé à son plein régime). Ils ont crié quand on a voulu repousser l’âge de la retraite de 65 à 67 ans. Mais ils n’ont eu aucun problème à vouloir faire payer les jeunes 70% de plus pour leurs études alors qu’ils avaient étudié à rabais.

    Cette mentalité de tout pour nous rien pour les autres me rebutte. Ils aiment faire payer les autres quand cela ne les touche pas mais ne veulent jamais participer aux efforts collectifs même si ils savent que cela ne serait que justice sociale.

  40. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Guy Giard:

    Commencez donc à assumer ce que vous faites et les opportunités dont vous avez profité! En passant, je travaille depuis l’âge de 12 ans et j’ai terminé mes études à 26 ans suivant un Baccalauréat et une Majeure.

    Un manque d’empathie pour ce que les autres vivent surtout les jeunes. Voilà le principal défaut que je vous reproche. Que les autres n’aient pas les mêmes opportunités que vous, que les autres vivent des injustices, les boomers vous vous en foutez! La seule personne importante dans votre vie c’est vous!

  41. marc dit :

    @ Pierre Luc Tremblay,

    C’est vrai que les boomers sont ceux qui ont reçu des services sociaux, des crédits d’impôts et tout le tralala pendant que le gouvernement accumulait les déficits. Certains sont devenus riches à frauder dans le temps du Stade Olympique, des factures gonflées au municipal et autres exemples d’enrichissement par des moyens pas très jolis. Certains ont garanti leurs belles retraites en signant des clauses orphelin. Certains conduisaient saouls plus souvent que les jeunes qu’ils décrient aujourd’hui après avoir pris du fort durant leurs lunchs d’affaires, leurs partys de familles, etc. Certains ont aussi profité des largesses des employeurs dans le temps où l’argent coulait comme de l’eau. Les mises en disponibilité, quelle belle invention…

    Mais ils ne savaient pas mieux. Il se faisaient dire par des économistes que de créer une dette en temps de récession n’était pas grave car elle se résorberait à la prochaine période de croissance. Ils n’avaient aucune sensibilisation pour l’alcool au volant. Ils ne savaient pas que quand tu vole le gouvernement, tu vole ton voisin. Le gouvernement, c’était une grosse patente qui était auto-suffisante dans leur tête.

    Tu peux leur reporcher d’avoir créer ton trou (jusqu’à un certain degré) mais tu ne peux pas leur dire que c’est par égoisme. C’est bien d’avantage par égocentrisme et par ignorance. Ils n’étaient pas mesquins, juste moins connaissants que la génération suivante. D’ailleurs, c’est une constante depuis le début du monde. Ta génération sera un jour vue comme un peu ignorante par la génération suivante. Et tu sais quoi, ils auront raison. Cesse d’être frustré contre les boomers, ils ont fait de leur mieux. C’est tout. Et d’ailleurs si ta génération part du point où elle part, c’est parce qu’ils vous ont aussi apporté des découvertes scientifiques, des avancées technologiques, etc. Pas juste des dettes.

  42. Martine Blais dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    Comme le disais Marc plus haut, on ne peut il y avait un peu d’ingnorance qui diminue de génération en génération, les  »boumer » pour la plus part ont fait ce qu’ils ont pu! De plus, si, toi aussi, tu aimerais bien profiter de ce que tes parents et leur génération ont pus profiter, je me demande pourquoi tu leur reproche d’en avoir profier? Je ne pense pas que les  »boumers » méritent autant de dénigrement, ils ont travailler eux aussi et ont dû commencer au salaire minimum pour un très grand nombre. Ce n’est pas comme si les problèmes commancais à votre génération. Les précédentes ent ont eu, vous allez en avoir et les futurs génération également!

  43. frank dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay Sylvain Wongg et autres

    bin voyons c’est qui???? qui a travailler et inventer TOUS ce qu’ils y a autours de vous??
    villes, CELLULAIRE, IPOD ordinateur , télé.automobile,CONSOLE DE JEUX,
    PIS VOS MAUDIT TEXTO
    les syndicats,viens de qui tu pense????qui c battu pour CA??????
    bin c pas touer c sure,petit ignorant,bla bla bla bla

    t née dans, pis c pas assé, OBÉLIX,de la technologie,
    vous este au études ,que c vous faites avec des cellu,ipod,et toutes ces bebelle,payer vous le après vos études,, c tu assé une bonne idée ca????((hi hi j’en entant geuler)

    ,(je passe mes journée en voiture,LES JEUNES ARRETTER DE TEXTER EN AUTO)
    je suis a la veille de tous vous prendre en photo et de vous mettre sur face booke….

  44. ID Ologie dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    « Mais ils n’ont eu aucun problème à vouloir faire payer les jeunes 70% de plus pour leurs études alors qu’ils avaient étudié à rabais. »

    En fait, nos parents ont payé PLUS CHER que ce que nous payons actuellement. En fait, la hausse des frais qui était planifiée aurait amené les frais à peu près au même niveau que ce que nos parents payaient dans le temps. Mais dis-toi que nos parents n’avaient PAS accès à tous ces régimes d’aide financière. Donc, même si en dollars constants on arriverait à peu près au même coût, nous payons, à cause des mesures de prêts et bourses, quand même moins au final que ce que nos parents payaient.

    Plusieurs jeunes pensent à tort que les baby boomers sont égoïste parce qu’ils veulent vous faire payer plus… Mettez-vous à leur place. Ils ont payé leurs études PLUS cher que nous (la hausse aurait ramené ça à peu près au même niveau), ils n’avaient accès à AUCUNE aide financière, et en plus, la jeune génération vient leur cracher en pleine face en les traitant d’égoïstes… Comment réagiriez-vous?

    On chiale qu’ils ont eu tout pour eux, qu’ils ont une belle retraite dorée, sauf que vous oubliez de dire que pour la plupart, ils n’ont pas de télé HD, pas de cellulaires, des ordinateurs qui datent de 10 ans, pas de système de son Hi-Fi, pas de iPod, de iPad…Ils ne passaient pas leur vie à se payer des trucs. Au lieu de s’acheter tous ces bidules que nous achetons de nos jours, ils plaçaient leur argent en vue de leur retraite. OUI, certains ont eu des avantages sous formes de régimes de retraite en béton payés par l’employeur. Mais c’est une MINORITÉ d’entre eux. Et ça vient d’une autre époque, là où l’argent était moins problématique qu’aujourd’hui, où il était possible de faire de l’intérêt décent en plaçant son argent. Les temps ont changé. Et ce N’EST PAS DE LEUR FAUTE. Arrêtons de de nous plaindre et de partir en sainte croisade contre ces gens.

  45. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Franck:

    En regardant la façon que vous écrivez et le nombre de fautes que vous faites, je dirais que l’ignorant c’est vous et non moi.

    Ensuite, étiez-vous au courant que les Boomers détiennent le record de récidive pour conduite avec faculté affaiblie. Vous parlez des cellulaires des jeunes et de la technologie (un avancement que les boomers auraient grandement avantage à s’investir car ils trainent de la patte dans les organisations qui ont besoin de personnels qualifiés), mais vous ne vous regardez pas avec vos records de récidives d’alcool au volant.

  46. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Ideologie:

    Si les Boomers trouvent tellement que les jeunes ont pas d’allure, ils auraient du mieux les élever au lieu de les laisser seuls la clé dans le cou. C’est tout ce que j’ai à dire. Surtout que des gadgets, ca ne s’achète pas tout seul quand t’as 11 ans… Juste pour votre information

  47. Miche dit :

    « Les Gérard qui défilent à la Commission Charbonneau ne sont pas des MONSTRES »
    « …ça se faisait comme ça pour tout le monde…Je trouvais ça normal… »

    Avec le commun des mortels, MOM BOUCHER était un « gentleman »; c’est au travail que ça se gâtait!
    Non, MOM BOUCHER n’est pas un MONSTRE!
    Il fallait bien qu’il travaille et qu’il gagne TRES BIEN sa vie! Il a seulement TUE ou FAIT TUER les personnes qui représentaient des OBSTACLES pour sa « job »…
    Non, les Allemands de la Gestapo, les SS, etc… n’étaient pas des « MONSTRES ».
    Le soir, à la maison, ils étaient des maris aimants, de bons pères de famille pour leurs enfants!
    C’est au travail que ça se gâtait!
    Ils ont seulement TORTURE, TUE des MILLIONS de personnes, gâché la vie de millions d’autres, mais non, ils n’étaient pas des « MONSTRES »…
    Ils voulaient tellement faire plaisir à leur chef, un certain petit bonhomme frustré nommé « Hitler »…
    Vous pouvez dire que je prends des exemples extrêmes, des exemples de meurtriers.
    D’accord, passons à ce qui semble « moins extrême »…
    Prenons Vincent Lacroix, Earl Jones , et tous les autres escrocs du même acabit.
    Ils n’ont pas « descendu » leurs victimes au revolver, non. Ils ont SEULEMENT volé les rêves de leurs investisseurs, volé leurs VIES. Certains se sont SUICIDE, d’autres y ont PERDU leur SANTE, physique et mentale, d’autres ont du retourner au travail, se mettre sur le BS, vies de famille brisées etc…
    Non, ce ne sont pas des MONSTRES!
    Ils ont seulement voulu procurer à LEUR FAMILLE, ce qu’il y avait de MIEUX: la grosse MAISON, le gros CHALET, les beaux et nombreux VOYAGES, les beaux BIJOUX, la TECHNO dernier cri, l’école privée et j’en passe!
    Quelles bonnes personnes!!!…
    Qu’elles sont leurs belles PETITES sentences?
    SUITE
    J’y inclus « le MAGICIEN» de la Caisse de dépôt qui nous a fait disparaître 40 MILLIARDS $!!!
    Sa sentence?
    Il a eu droit à une maudite belle PRIME de départ!!! Je le vois rire de son…

  48. Miche dit :

    SUITE Miche
    La CORRUPTION au niveau de la Ville de Montréal n’est que la POINTE de l’ICEBERG!
    La Corruption, à quelque NIVEAU que ce soit = PARASITISME!!!
    « Le parasitisme est une relation dont un des protagonistes (le parasite) tire PROFIT (en se nourrissant, en s’abritant ou en se reproduisant) aux DéPENS d’un HôtTE. En ce qui nous concerne, « l’hôte » signifie le petit travailleur, le payeur de taxes et d’impôts!!!
    Ça vous dit quelque chose?
    Le gouvernement PLQ a fait circuler, après l’échec des 40 MILLIARDS perdus, que les Baby-boomers
    étaient des Écœurants qui coûtent cher à la Société!
    L ‘aviez-vous vu venir celle-là?
    Sur ce blogue,la haine véhiculée contre les Baby-Boomers est maintenant plus qu’évidente!
    Maintenant que le GOUVERNEMENT PQ manque de fonds, il a dit, aujourd’hui-même que les Spécialistes de la Sante sont trop payés!!!
    L ‘aviez-vous vu venir celle-là ?
    Voyez-vous un changement d’avec les gouvernement précédents?
    Au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes de corruption, de vouloir l’éliminer, coûte que coûte, « degraisser » le systeme,notre bon GOUVERNEMENT actuel préfère TAPER sur une tout autre catégorie de gens : les VRAIS TRAVAILLEURS!
    Comment voulez-vous qu’un « Petit travailleur » puisse se débarrasser des PARASITES et joindre les 2 bouts?
    1) Se trouver une 2eme job? … Il devra encore PLUS payer d’IMPôTS!
    2) Travailler « au NOIR ».

    Pendant que notre bon gouvernement ne met pas ses culottes et ne fait pas VRAIMENT ce qu’il FAUT, on passe des Pubs à la TELE CONTRE le travail au NOIR et que nous devons demander des factures pour les services reçus !!!
    Bien d’accord!
    Quelle BELLE HYPOCRISIE!!!
    BEAU BEAU GOUVERNEMENT!!!
    L’attrait du POUVOIR est tellement plus INTERESSANT que de prendre ses RESPONSABILITES!!!
    Continuons de payer pour tous les crosseurs, c’est-à-dire…

  49. ID Ologie dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    Encore une fois, tu blâmes les boomers. Tu dis qu’au lieu de chialer contre les jeunes, ils auraient dû mieux les élever… comme si tout était simple, comme si tout se réglait d’un coup de baguette magique. Encore ici, le syndrome de la baguette magique… tout est si facile après tout!

    Et puis, si tu dis que les boomers auraient dû mieux élever leurs jeunes, donc t’admet indirectement que les jeunes ne sont pas bien élevés, c’est ça?

    Encore une fois, le jeune dit que c’est pas de sa faute s’il est comme ça, c’est la faute de ses parents qui n’ont pas mis leurs culottes… et misère!… J’ai hâte au jour où on va se faire pousser des testicules collectifs et cesser de toujours envoyer le blâme chez les autres…

    Je vais être le premier à le dire, tant qu’une personne n’a pas d’enfants elle-même et n’a pas tenté de les élever elle-même, elle n’a selon moi AUCUN droit de citer et de critiquer ceux qui sont passé par là. C’est le genre de chose que j’admets moi-même ne pas avoir été conscient tant que ça ne m’est pas arrivé. Et la plupart des parents actuels et ceux qui l’ont été, vont probablement affirmer la même chose. Il faut l’être ou l’avoir été pour comprendre. Quand on a jamais élevé un enfant, parler comme si on savait comment ça se passe, et même donner la leçon, c’est un manque flagrant de respect.

    Mais c’est peut-être vrai au fond… peut-être que t’as raison. Peut-être que la génération de nos parents ne nous a pas enseigné quelque chose d’essentiel : le respect… le respect de l’expérience, le respect de nos aînés, le respect de l’opinion des autres, le respect de la démocratie, le respect de l’ordre… il y a peut-être quelque chose qui a été perdu en chemin… Je me questionne…

  50. Pierre-Luc Tremblay dit :

    C’est drôle pour une question de respect, il est étrange que les boomers en exigent le maximum sans en donner aux autres. Pendant les manifestations étudiantes, les jeunes se sont fait traiter de trou de cul, de mini-stalline, d’enfants-gâtés, d’incompris… toutes les insultes inimaginables par les boomers.

    Tous les postes dans le service à la clientèle sont occupés par des jeunes entre 16 et 30 ans. Allez les questionner sur le respect qu’ils obtiennent des Boomers… J’ai été serveur dans les restaurants et vendeurs dans les boutiques pendant 10 ans… Je ne referai plus jamais ces emplois avec l’expérience que j’en ai retiré du manque de respect surtout des boomers qui nous traitaient comme des maîtres qui jettent des restants de tables aux animaux: Donne moi ça! Tu va faire ça! Heye toué!

    Il vous est donc impossible d’attribuer la moindre parcelle de blâme sur les boomers? Ce sont les jeunes qui ont tous les torts dapres vous…

  51. ID Ologie dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    C’est facile de juger sans considérer la réalité de l’autre. Pour ce qui est des jeunes pendant les manifestations étudiantes, ont-ils été critiqués parce qu’ils étaient jeunes? Le non-respect que les jeunes obtiennent des boomers dans l’industrie du service, est-ce que les boomers agissent différemment avec commis de 20 ans, qu’avec un commis qui en a 35? Ou agissent-ils plutôt comme ça de façon générale? Ces questions méritent qu’on s’y attarde, si nous sommes pour les juger sur ces points.

    Je pourrais d’ailleurs témoigner de plusieurs fois où je vois des jeunes agir de façon complètement irrespectueuse dans plusieurs commerces. Ne serait-ce pas plutôt un comportement québécois généralisé, toutes classes ou tranches d’âge confondues? J’ai moi aussi travaillé dans des restaurants et des station-service. L’imbécillité, le non-respect, ça n’a pas d’âge, de race, de sexe… Mais par contre, on remarque plus facilement ceux qu’on veut bien remarquer, et on excuse souvent ceux qu’on veut bien excuser. Nous sommes tous un peu comme ça d’ailleurs.

    Là où je veux bien attribuer un blâme, c’est lorsqu’une personne fraude le système pour son profit personnel. Mais à ce que je sâche, les boomers dont vous reprochez qu’ils profitent tous d’une retraite dorée paradisiaque (ce qui est loin d’être le cas de la majorité en passant), n’ont pas « fraudé » personne pour avoir ce qu’ils ont présentement.

    Ce que je vois présentement, c’est une jeunesse qui accuse ses parents d’avoir profité du système, et qui veut se donner le droit, par principe de « justice » de faire la même chose envers ses futurs enfants. Il y a comme une hypocrisie voilée là-dedans, vous ne trouvez pas?

    On se concentre seulement sur le « maintenant » au lieu d’essayer de réfléchir à des solutions viables à long terme. Les solutions envisagées jusqu’à maintenant tiennent plus de la jalousie et de la vengeance, que de la viabilité pour les générations futures.

  52. Steve Harvey-Fortin dit :

    L’homme ne veut pas changer à moins que l’on y oblige à le faire. De ce fait, seul ceux qui sont honnêtes sont exclus du système parce qu’ils déteignent du paysage. Ils sont vu comme des troubles fêtes constipés qui ne veulent pas participés à la fête de la gourmandise cupide qui les avantageraient socialement et financièrement. Ce sont les incorruptibles de l’honnêteté qui sont capable de s’accomoder du peu qu’ils ont pour vivre même en sachant que la vie est courte.

    Bref, à eux, on ne veut pas leur parler sauf si cela est pour leur tendre un piège. Il n’y a pas de repos pour l’homme honnête, il n’y a que tourmente et déshonneur d’exister pour ce qu’il est.

  53. C.Beauchamp dit :

    J’ai oublier de dire que ce n’était pas juste le médecin, il y avait les médicaments et en plus il fallait payer si on allait l’hôpital rien de tout cela n’était gratuit!
    C’est triste de voir que nous avons tellement contribuer et maintenant nous sommes les déchets de la société.
    Comme pour les jeunes il ne faut pas généraliser!
    Tout le monde qui agit correctement mérite du respect!

  54. Pierre-Luc Tremblay dit :

    ID Ologie:

    Je suis surtout contre le fait que les boomers en plus de ne pas apprécier la chance qu’ils ont eu, manquent d’empathie envers leurs enfants qui ont manifestement pas les mêmes chances qu’ils ont bénéficiées et vont les traiter de tous les noms.

    À chaque fois qu’il y a une solution qui respecte l’égalité pour remédier aux problèmes les boomers sautent dans les airs et refusent de participer aux sacrifices. Souvenez-vous de la taxe santé, souvenez-vous du report de la retraite de 65 à 67 ans.

    Si il faut que ce soit seulement les générations futures qui payent pour remédier à un problèmes dont ils ont profité, il y a vraiment quelque chose qui ne marche pas. Je veux une égalité sociale. Mais elle est loin d’être faite. On emmene des solutions mais si les boomers doivent y contribuer, on frappe un mur.

    Tellement plus facile de dire: Les jeunes Vous allez payer plus pour vos études, Vous allez payer pour notre Régie des rentes du Québec même si il ne vous en restera plus quand ça sera votre tour, Vous allez soutenir notre système de santé même si les coûts explosent et que nous l’engorgeons à pleins régime.

    Pendant les manifestations étudiantes on a entendu: Les jeunes sont gras durs! Qu’ils arrêtent de boire! Qu’ils arrêtent de boire du café ils vont la payer leurs augmentations les ingrats, les enfants-rois, les mini-stalline! Ils ne voient pas que la plupart travaillent en même temps que leurs études (emploi dans la restauration, le commerce au détail, le service à la clientèle, toutes les jobs sales dont personne ne veut mais dont les boomers adorent profiter du service). Ils ne voient pas que 70% des étudiants de Montréal voyagent en transport en commun et cela est pire lorsqu’ils viennent de famille démunies (comme je l’ai vécu).

    De la vengeance, je n’en ai pas. Une rage de justice, oui. Je déteste voir que je frappe un mur et qu’en plus, je me fais traiter de noms par les boomers par dessus le marché.

  55. translucide dit :

    PIERRE LUC TREMBLAY
    Mon p’ti bonhomme j’ai l’impression que
    tu te regarde trop le nombri
    sort de ta bulle ca presse
    lache les boomers les chsld (s)
    grand dieu que tu est negatif
    je te sens tres opprimer par la vie
    pense positif au plus vite ca va
    te faire le plus grand bien

  56. C.Beauchamp dit :

    Pierre Luc

    Comme c’est triste de lire ce que tu peux écrire à propos des Boomers. La plupart d’entre nous avons payer pour tous les services médicaux. Je sais ayant eu un frère accidenté qui est resté 6 mois à l’hôpital , nous sommes devenus très pauvres du à tous ces frais. Sais tu que pour accoucher à l’hôpital il fallait payer donc un seul de ma famille est né dans un hôpital.

    Il n’y avait pas de garderie donc les frais pour une gardienne en 1985 environ de $15.00 à $20.00 par jour.

    Je ne vois pas du tout comment tu peux dire que nous les Boomers sont ingrats, sois honnête il est rare selon moi que vous soyez traiter comme des moins que rien!!!

    Ce que vous avez NOUS coutaient dans notre temps de beaucoup!

    Il serait bien que tu sois un peu plus poli et cesser de penser que l’on a rien fait , que nous vivons sur l’or!

  57. marc dit :

    @ Pierre Luc,

    Je dois te donner raison sur la taxe santé et le Régime de retraite. Mais un des problème est que « les boomers », ce n’est pas un collectif, ce sont des individus qui n’ont pas tous profité de la manne au même niveau. Il y en a une bonne gang pauvre aussi. Bien sûr, ils sont moins pauvres que s’ils faisaient partie des X et Y et devaient en plus se faire siphonner pour payer la dette des autres mais ils sont pauvres quand même. Les égoistes que tu vise sont probablement moins nombreux que tu pense. On les voit sur la route dans leurs chars neufs qu’ils se paient en s’accrochant aux jobs les plus payantes sans donner la chance au suivant qui doit se taper le gros de la job quand même parce qu’ils ne sont plus aussi productifs ni aussi allumés qu’ils l’étaient il y a 5-10-15 ans… Mais il faut bien se dire que ça demeure une minorité de boomers.

    Je pense que pour régler l’endettement, il faut en venir à des mesures progressives en fonction des revenus. De cette façon, ce n’est plus une question de génération mais une question de plus fortunés vs moins fortunés. Ce qui est plus équitable.

    De plus, il faut absolument qu’une personne un peu allumée au gouvernement réalise que s’il y a plus de boomers que de X et Y, ces derniers seront moins nombreux que la génération suivante avec notre « mini baby boom » actuel. Donc, les X et Y n’ont pas à régler tous seuls le problème financier entrainé par la masse de boomers qui va se retrouver bientôt dans les CHSLD, il faut juste leur faire assumer une partie de la note pour équilibrer les choses en se souvenant que la génération suivante n’aura presque pas de vieux à supporter par rapport à son nombre et la dette va automatiquement réduire par elle-même. C’est mathématique. Pourquoi faire porter tout le fardeau aux X et Y pour ensuite laisser des finances saines à une génération qui n’en n’aura pas besoin? Pour l’enrichir comme certains boomers? Pas très logique.

  58. Pierre-Luc Tremblay dit :

    C.Beauchamp:

    Il y a des maudites limites à dire n’importe quoi! L’assurance-Maladie a été instaurée en 1970. Les Baby-Boomers sont nés entre 1946 et 1964. Si on se fie à ce fait, vous avez commencé à obtenir tout le système gratuit au maximum à 24 ans… Ne venez pas vous avancer que vous avez payé pour vos soins de santé toute votre vie. C’est un mensonge. Vos parents en ont arraché (on sait ce que vous en avez fait). Mais logiquement, vous n’avez jamais sorti un cent de votre poche pour le médecin ou les médicaments.

    C’est le bout de se faire passer pour les grands sacrifiés en tripotant l’histoire pour essayer de se justifier.

  59. ID Ologie dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    Je crois sincèrement que vous manquez d’objectivité dans votre discours. Peut-être par manque de connaissance de ceux que vous accusez, et condamnez. Un parent, dans la grande majorité des cas, donne toujours ce qu’il croit être le mieux pour ses enfants. Peut-être n’avez-vous pas été chanceux dans votre vie. Mais sachez que vos grand-parents ont probablement donné le meilleur d’eux-même pour vos parents, et qu’eux, pour vous. J’admets que c’est parfois difficile à comprendre, tant que l’on ne devient pas parent soi-même. Moi c’est ce que ça m’a pris pour le comprendre. J’étais un peu comme toi avant, d’ailleurs. Comme dans la plupart des conflits, qu’ils soient politiques, religieux, ou autres, la méconnaissance de l’autre est souvent au cœur même du litige.

    La plupart des jeunes d’aujourd’hui ont exactement la même attitude qu’ils reprochent à la génération des boomers. Ils pensent que les boomers l’ont eu « plus facile » qu’eux alors qu’ils n’ont aucune idée de comment c’était à l’époque. Les informations qu’ils ont, ils les tiennent d’autres jeunes qui, comme eux, les tiennent d’autres jeunes, tous engagés (et enragés) et donc, biaisés. Avez-vous déjà demandé à vos parents, ou à d’autres de leur génération comment c’était? Pensez-vous sérieusement qu’ils ne travaillaient pas également pendant leurs études? Ils payaient plus cher que vous, d’ailleurs. Et n’avaient pas tous les avantages qui existent aujourd’hui.

    Vous voulez savoir comment les boomers se sentent? Pensez à comment vous vous sentez quand ces boomers critiquent la jeunesse « parce qu’ils sont une bande de fainéants qui ont tout cru dans le bec. » Ça vous enrage, n’est-ce pas? Et bien, ils se sentent exactement pareils, parce que vous les jugez de la même façon…

    Le monde tournerait bien mieux si on se parlait… et si on se connaissait mieux.

  60. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Les faits que j’apportes ont été documentés par de nombreux sociologues et économistes.
    Je n’invente rien. Et oui j’en ai parlé souvent avec les personnes concernées et ont m’a avoué que le milieu était plus facile dans les années 70. Que les conditions de travail étaient meilleures, les protections syndicales en bétons, les régimes de retraite avantageux, le marché de l’emploi facile, l’immobilier accessible, les ressources naturelles en quantité.

    J’avais une certaine ouverture d’esprit pour les boomers dans le passé mais croyez-moi, suite à la crise étudiantes, j’ai perdu les dernieres gouttes de respects que j’avais pour eux après les avoir entendu nous rabaisser comme des chiens jetants des restants de table aux animaux. Vraiment l’empathie ils ne l’ont simplement pas. Et ils l’ont prouvé pendant les manifestations étudiantes avec toutes leurs insultes sur les jeunes. Ils récoltent ce qu’ils ont semés.

  61. Pierre-Luc Tremblay dit :

    ID Ologie :

    Avez-vous lu les blogues pendant le conflit étudiant? Manifestement non..J’ai tellement lu d’horreur venant de Boomers qui se sont déchaînés sur les jeunes en disant des inepties tenant tout simplement du préjugé et de l’ignorance.

    La plupart de savaient même pas faire la différence entre une université publique comme l’UQAM et les universités semi-privés de riche comme Concordia ou McGill. Je les ai entendu pester contre les  »sciences molles » INUTILES selon eux. Naturellement, tellement imbeciles qu’ils n’ont pas cherché à s’informer que dans les sciences humaines, cela inclu le travail social, la psychologie, la sexologie, le journalisme, la communication, l’histoire et l’éducation spécialisée.

    Naturellement le monde n’a pas besoin de travailleurs sociaux pour évaluer les cas de nos aînés dans les CHSLD et gérer les crises familiales. Nous n’avons pas besoin de psychologues, de journalistes qui nous rapportent les nouvelles et nous informe, de sexologues (la principale clientèle sont les Boomers justement), de spécialistes en communication et en relations publiques…

    Bref tous des préjugés dégueulasse que vous n’avez même pas eu la décence de commenter. L’ignorance est très présente et je crois sincèrement que les Boomers, à force de juger les autres et de traiter leurs semblable comme des moins que rien, ont couru à leur perte et ont mérité leur réputation…

  62. Charles Deleon dit :

    M.Pierre Luc Tremblay , vous quand vous voulez être aveugle sur « les boomers » vous en manquez pas une.
    Ressentez-vous une petite jouissance lorsque vous envoyez vos textes ???
    De critiquer ce groupe de gens plus vieux que vous qui ne sont pas tous en meilleure position pécunièrement que vous non plus.
    Tous les boomers n’ont pas tous eut du succès financièrement ou autrement.

    Votre problème et votre lajousie c’est qu’on a profité de temps plus facile ??

    On peut en discuter.
    A votre age avoir eut accès à des taux hypothécaires à 4-5 % au lieu de 9-12-15 % ca fait toute une différence..

    On a été aussi les champions de payage d’impot., avec des surtaxes et des surtaxes de la surtaxe, parce qu’on travaillait plus de temps.
    Déduction automatique pour le travail, non plus

    Vous au moin vous bénéficiez de taux plus bas.
    ..pas connu ca dans mon temps,
    Congé de paternité non plus.
    ET je suis pas jaloux de vous.

    Vous êtes trop intelligent pour pas être capable de faire la part des choses.

  63. Serge dit :

    @Pierre-Luc Tremblay dit :
    Tiens..un monde sans sexologues,sans psy…sans travailleurs sociaux, sans spécialistes en communications!
    Ah ..oui ce monde existait!
    Et il existe encore!
    Question: est-vous encore nécessaire?
    Croyez-vous que de catégoriser un peuple selon son âge est la meilleure façon d’unir ce peuple!
    Présume que quelqu’un a omis de vous faire part de la réponse!
    Considère que cette faculté ou cette université soit privée de revenus provenant de mes impôts ou de mes taxes!

  64. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Serge:

    Et pourquoi unir les générations reposeraient uniquement sur le dos des jeunes? Les américains disent IT TAKES TWO TO TANGO…

  65. C.Beauchamp dit :

    Pierre-Luc

    Tu es incroyable, unir les générations c’est merveilleux mais crois tu que le BB Boomers ne paient plus d’impôt?

    Tout le monde peu importe l’âge contribuent. Ce serait bien que tu ais une conversation sérieuse avec tes parents , grand-parents.

  66. Pierre-Luc Tremblay dit :

    C.Beauchamp:

    J’en ai eu je connais leur réalité ils me l’ont avoué eux-même. Ne présumez pas que je ne sais pas de quoi je parle. Merci

  67. C.Beauchamp dit :

    Bon Pierre Luc:
    Tu crois que nous sommes tous riches etc. Non , mais je ne veux plus répondre a tes prop. Tu as eu la version de tes ainés!
    Moi devant le je m’en foutisme je te dis , crois à ce que tu veux. Je n’ai plus de temps à perdre!!!
    J’aime votre génération mes enfants dans la 30 , les amis de mes enfants sont super !
    Donc je vais te laisser à ton opignons tu as le droit !

  68. C.Beauchamp dit :

    M. Deleon , félicitation pour vos propos mais en bon québécois Caline , on l’a pas toujours eu facile et j’aurai 60 ans.
    J’ai vécu vous savez les oeuf avec sauce blanche , etc et c’est yackkkkkk……
    Mdrr.
    Mais je demande tout comme vous un peu de respect, rien de plus. Comme vous dites on payait les impots , rien n’était gratuit .

  69. C.Beauchamp dit :

    Pierre Luc

    Arrete svp , tout cela ne mène a rien . Moi j’aime les gens de tous les âges, je les respecte sans questionnements …
    Essaie de faire de la sorte !

  70. G. Fecteau dit :

    «Dans dix ans, les mononcles de la Commission Charbonneau vont peut-être faire partie du folklore».

    S’ils sont remplacés par les carrés rouges, ça sera pas du folklore, ça va être un miracle!

  71. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Vous me parlez de respect? Vous avez lu vos confrères sur le blogue en parlant des jeunes? Vous avez lu les commentaires de vos compères pendant les manifestations étudiantes? Vous avez été ignoble avec la jeunesse et vous ôsez me parler de respect? Le respect n’est pas à sens unique vous saurez, ça se mérite et ça se gagne et beaucoup ont montré qu’ils ne méritaient pas d’en avoir de la façon qu’ils ont traité les jeunes…

  72. Pierre-Luc Tremblay dit :

    G. Fecteau:

    Jusquici ce ne sont pas les x ni les y qui sont réputés pour être corrompu… Et ce n’est pas nous qui avons sacrifié la qualité de vie de nos enfants en nous votant des clauses orphelins…

    J’aimerais vraiment que quelqu’un commente cette belle démarche qui est les clauses orphelins et qui vienne ensuite me parler de respect. Allez-y je vous écoute. Êtes-vous fier de ce formidable élan de générosité que vous avez fait à vos enfants?

  73. P.Methot dit :

    Pierre-Luc Tremblay

    Comme vous êtes ingrat, vos propos sont tout simplement dépassés. Certains ont été ignobles vis à vis les jeunes tout à fait. PAS TOUS LES JEUNES , et moi aussi je l’aurais été si j’aurais eu a prendre un pont et que celui ci soit bloqué par une poignée de jeunes! Ceux qui ont brisés des vitrines des biens civiles oui ils méritent ce qu’il y a été dit.
    D’un autre côté j’ai lu souvent que vous les jeunes un jour vous seriez oubliger de nous changer la couche, nous laver etc. Croyez vous que ces propos étaient flatteurs.
    Nous avons créer plusieurs choses, payer des taxes et on en paie encore!
    Donc le respect serait de mise.

  74. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Pmethot:

    Donc vous donner des faits sur vos agissements c’est être ingrats… Vraiment on ne peut jamais rien vous dire. Vous avez le droit de vomir sur tout ce qui bouge mais personne ne peut vous dire que vous avez tort…

    Vous avez pris l’agissement de 30 jeunes sur 25 000 et vous les avez attribué à tout le monde. Sur 25 000 qui ont marché tranquillement avec des banderoles et des mascottes, vous avez retenu 30 jeunes qui n’étaient probablement même pas étudiants mais juste des jeunes de rues et vous avez attribué tous les jeunes de dégueulasse.

    Le conférencier Alain Samson a donné une formation sur la gestion du temps et des priorités à une soixantaine de fonctionnaires d’une société d’État, tous des baby-boomers. «Que se passe-t-il lorsque vous gérez mal votre temps au travail et que vous n’accomplissez pas vos tâches dans les délais prescrits?» leur a demandé le boomer de 47 ans, en guise d’introduction.

    Réponse de l’auditoire : «C’est sans conséquence : nous avons des postes permanents et une sécurité d’emploi en béton.»

    Bizarre, moi si je n’atteint pas mes objectifs ou que je ne suis pas productif, ou je dois rattraper mon travail à mes frais, ou mon contrat n’est pas renouvelé ou pire j’ai une sanction disciplinaire. Voilà le belle dichotomie qui existe entre les boomers et les jeunes.

  75. G. Fecteau dit :

    Pierre-Luc Tremblay dit :
    17 novembre 2012 à 11 h 59 min
    G. Fecteau:

    «Jusquici ce ne sont pas les x ni les y qui sont réputés pour être corrompu… Et ce n’est pas nous qui avons sacrifié la qualité de vie de nos enfants en nous votant des clauses orphelins…»

    Monsieur, moi, j’en ai pas de clause orphelin et savez-vous quoi? Je ne sais même pas ce que c’est. Bon, je vais chercher, j’avoue mon ignorance sur ce point. Quand ma «job» n’a plus fait mon affaire à moi – j’étais dans l’enseignement à Toronto et je travaillais dans une école de fous – , je suis partie sans tambour ni trompette et sans faire de sparage. J’avais pensé à me mettre de l’argent de côté en m’achetant un condominium dont le prix a triplé en 5 ans. Et pourtant je ne suis pas un modèle de «bollée de la finance». Je dirais même que je suis nulle en ce domaine. Par contre, je suis prévoyante – un peu comme la fourmi – et je ne «garroche» pas mon argent par les fenêtres. Je ménage, comme dirait Séraphin, et je ne suis pas plus malheureuse pour ça, je dirais même que je suis certainement plus heureuse que la plupart des gens autour de moi qui ont eu et ont toujours des clauses orphelins, des primes de départ, des assurances blindées, des syndicats bétonnés, – le mien était assez bétonné, je le suppose, mais j’avais l’habitude de dire que c’était moins fatigant travailler que revendiquer tellement j’en avais marre «desdites revendications à la con».
    Quant aux X et aux Y, ils sont comme les autres, ni plus ni moins! Mais eux, ils ont eu l’électricité quand ils étaient jeunes, n’ont pas mangé souvent de mélasse comme dessert, n’ont pas beaucoup foulé aux foins et n’ont pas apris à patiner avec les vieux patins de leur frère!!!!!

  76. G. Fecteau dit :

    appris à patiner

  77. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Gfecteau:

    N’ont pas connu l’électricité… Il y a des maudites limites à dire n,importe quoi. L’électricité est accessible à tous depuis la fin du 19e siècle. Pour des gens qui sont nés entre 52 et 65, ne venez pas me dire que vous étiez au charbon de bois. Si vous étiez en grosse campagne je comprend. Mais ne venez pas vous faire passer plus misérable que vous l’avez été.

    Merci d’aller vous informer sur les clauses orphelins et de me revenir la-dessus peut-être arrêterez vous de dire que nous les x et les y ont a toujours tout eu et que vous avez jamais rien eu de plus ni rien fait de mal.

    En passant, moi j,ai travaillé à partir de 12 ans. Je portais le vieux linge de mes cousins. J’ai fait des sacrifices comme vous pouvez pas imaginer pour me rendre où je suis alors le boomers qui viendra me dire que j’ai tout eu dans la bouche et que j,ai jamais connu le travail ni la labeur, il peut retourner jouer au golf après son 5 a 7 certain!

  78. Diane H. dit :

    Pierre-Luc Tremblay, que de rancoeur et d’agressivité dans vos commentaires contre les boomers*!

    Vous avez fait des sacrifices, comme bien des gens et oui, comme des boomers (vos parents en sont, oui?) et si vous voulez qu’on ne vous juge pas, qu’on ne sousestime pas ces sacrifices de votre part, alors cessez de mettre tous ceux de la génération qui vous précèdent dans le même panier.
    « ….peut-être arrêterez vous de dire que nous les x et les y ont a toujours tout eu et que vous avez jamais rien eu de plus ni rien fait de mal!…. » dites-vous…..

    Qu’est-ce que nous avons fait de mal!!??

    Si c’était vous qui étiez né en 1952 mettons, n’auriez-vous pas profité du travail syndiqué et pensionné si on vous en avait offert un? Ne me faites pas croire que vous auriez levé le nez dessus….

    Et encore, ce n’est pas TOUS les boomers qui avaient des jobs avec conditions de travail *en béton*.

    Tout ce qu’on a aujourd’hui, mon mari et moi l’avons gagné à la force des bras et de l’effort et nous ne devons rien à personne. Nous avons fait également des sacrifices pour élever nos trois enfants maintenant adultes et indépendants et travaillant dans des branches qu’ils aiment tous. Maintenant dans la soixantaine, nous avons ramassé durement un petit pécule investi dans des REER et notre seul luxe à notre retraite aujourd’hui est de faire de temps à autre un voyage, ce qu’on n’a pas fait avant ces 5 dernières années.

    J’estime avoir le droit de profiter de mes dernières années (en santé, tant que ça durera!) et personne ne va me faire sentir coupable.

    Ah je vous plains vraiment de toujours haïr ainsi la génération précédente et de l’accuser de tous les maux de la terre! C’est vraiment triste.

    Comme je ne peux présumer de votre situation alors que je ne sais pas en effet les efforts faits dans votre vie et que je n’irais pas vous accuser d’avoir tout cuit dans la bouche sans avoir connu le gros travail et le labeur….(a suivre)

  79. Diane H. dit :

    ….suite:

    …alors faites-nous donc la courtoisie de faire de même et de démontrer le même respect envers certains boomers dont vous ne connaissez pas réellement le passé et le travail et le labeur de leur vie passée avant la retraite.

    Non, je ne joues pas au golf (j’haïs ça et je trouve ça dispendieux et snob…..!) ;)

  80. G. Fecteau dit :

    Pierre-Luc Tremblay dit :
    17 novembre 2012 à 15 h 45 min
    Gfecteau:

    «N’ont pas connu l’électricité… Il y a des maudites limites à dire n,importe quoi. L’électricité est accessible à tous depuis la fin du 19e siècle. Pour des gens qui sont nés entre 52 et 65, ne venez pas me dire que vous étiez au charbon de bois. Si vous étiez en grosse campagne je comprend. Mais ne venez pas vous faire passer plus misérable que vous l’avez été.»

    Parce que vous croyez que les gens qui écrivent sur ce blogue sont tous nés entre 1952 et 1965 ou après! Je suppose!
    Et que ceux ou celles qui sont nés avant 1952 seraient, disons, passés date, tous séniles, placés en CHSLD et incapables de s’exprimer correctement. Pierre-Luc, avez-vous seulement remarqué que «les passés date» écrivent mieux leur français que les X et Y et que pourtant ils seraient issus de cette «supposée période préhistorique» dite La Grande Noiceur. Jje vous assure, à 6 ans, je faisais mes devoirs à la lampe à l’huile et lorsque l’abat-jour était cassé, j’allais chez mon oncle, le voisin, en chercher un autre. Et pourtant, je ne viens pas du fond de l’Abitibi ni du Grand Nord canadien – pas si loin de Québec que ça, le patelin de mon enfance –
    Au charbon de bois: non, pas au charbon de bois mais au bois!

  81. G. Fecteau dit :

    «J’ai fait des sacrifices comme vous pouvez pas imaginer pour me rendre où je suis alors le boomers qui viendra me dire que j’ai tout eu dans la bouche et que j,ai jamais connu le travail ni la labeur, il peut retourner jouer au golf après son 5 a 7 certain!»

    Premièrement, je ne suis pas un ou une boomer, juste un peu avant, et je ne joue pas au golf non plus. Et je n’ai jamais dit que les X et les Y avaient tout eu dans la bouche ou mieux tout cuit dans le bec, mais qu’ils avaient l’électricité dans leur jeunesse et apprenaient à patiner avec autre chose que des vieux patins. Conclusion pratique: ils ont été plus gâtés que nous – en tout cas que moi -, du moins financièrement et surtout en commodités et confort. C’est tout!

  82. P.Methot dit :

    Pierre-Luc il faut arreter
    En partant je ne suis pas une Ti Counne  » commis comptable »
    On a tous eu nos époques qui ont été faciles pour certains et d’ifficiles pour d’autres. Le temps change , les gens changent , vous faites vos études bravo ! Vous avez été insulté dans des propos mais on peux dire que vous avez répliquer en masse!
    Mais il ne faut pas négliger vos parents ou arrières parents on ne sait pas votre âge.
    Il y a eu des sacrifices et du positif , avouez ?
    Ben en plus je suis née en 53 , nous étions 4 filles dans la chambre a coucher , le premier garcon dans le salon et le bébé dans la chambre des parents ………………
    Tu n’as pas de lecon a transmettre a personne ………
    Et le respect nous a été enseigné !!!

  83. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Pmethot:

    Je le répète comme si personne ne lisait les commentaires au complet. Pendant la période des manifestations étudiantes, il y a eu tellement de propos orduriers et cruels des Boomers sur les jeunes que vous nous avez prouvé que le respect vous ne l’avez pas acquis.

    GFecteau:

    Beaucoup font l’erreur, ceux qui sont nés avant 52 ne sont pas des Boomers mais de la génération du centenaire. Cette génération en a effectivement beaucoup bavé.

  84. translucide dit :

    PIERRE LUC TREMBLAY
    MOI je suis ne en 1943
    pis mes 15 premieres annees
    oh boy oh boy n’ont pas etes faciles
    vous croyez peut etre que l’on vous doit tout
    bin torrieux vous etes detraque aux pluriel

    il me ferait extremement plaisir
    de changer mon enfance avec la votre
    si celà etait possible ((( bien sur )))
    bebe enfant roi qui chiale apres le lait de
    sa mere wwwo vous auriez ete tete
    direct apres le pis de la vache
    j’espere que vous comprenez
    l’allusion

  85. G. Fecteau dit :

    Pierre-Luc Tremblay
    «Beaucoup font l’erreur, ceux qui sont nés avant 52 ne sont pas des Boomers mais de la génération du centenaire. Cette génération en a effectivement beaucoup bavé».

    Coudon, Pierre-Luc, le faites-vous exprès? Les boomers ne sont pas nés avant 52, dites-vous???!!!!! S-V-P. faites juste un petit clic sur Wikipedia: tiens je le fais pour vous et je copie: Le baby boom ou « pic de la natalité » est une augmentation importante du taux de natalité dans certains pays, juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les enfants nés durant cette période sont parfois appelés des « baby boomers » (voire simplement, au Canada, des « boomers »).
    Parbleu, vous devez bien savoir que la Seconde Guerre mondiale a pris fin en 1945 et non pas en 1952!

    Génération du centenaire: jamais entendu parler. Par contre, celle d’avant les boomers, c’est la génération silencieuse, donc la mienne: Voici ce qu’en dit Wikipedia – et pour les petits malins qui se disent dans leur petite tête que Wikipedia n’est pas une référence, je vous dis que dans ce cas-là, elle en est une autant que tous les beaux livres de sociologie sur le marché -. Copié-collé: Cette génération est née entre la grande dépression et la Deuxième Guerre mondiale. Elle est réputée travailler dur et ne pas être revendicative, d’où son nom. En fait je serais mi-boomer, mi-silencieuse, je suis née durant la 2e guerre mondiale. Et le jour exact de l’arrestation par la Gestapo de Jean Moulin, le chef de la Résistance française. Allez faites votre petite recherche! :-)

  86. P.Methot dit :

    Pierre Luc Tremblay

    Vous généralisez , des propos orduriers il y en a eu de tout le monde.

    Donc je n’ai plus dire .

  87. P.Methot dit :

    Pierre-Luc Tremblay

    Pardon on doit te lire et te donner raison JAMAIS
    Pi la tu garoche en masse quand tu dis qu’il y a eu des propos cruels. Quel âge as tu ?
    Tu es quoi pour dire que de 52 la vie était toute rose et en par magie tout a changer……
    Cela fait 2 fois que je lis tes propos et je me dis il ne connais rien de la vie lui .
    Lache la greve d’étudiant de toute facon il y en avait 30% en greve…..
    Ne perds pas ton temps a insulter regarde tes livres et je te dis Merde!

  88. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Pmethot:

    Manque d’empathie pour les autres. C’est tout ce que j’ai à vous dire…

    Farewell

  89. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Translucide:

    Encore un vieux qui pense tout connaître de la vie de quelqu’un… J’adore votre don de boule de crystal qui vous permet de deviner par quoi quelqu’un ait passé. Vous pensez que la vie d’un jeune de trente ans est facile? Evidemment quand on vient d’une famille riche tout est possible.

    Mais la réalité de nos jours pour la majorité des jeunes est que nous avons un fardeau fiscal sur les épaules intenable. Les opportunités d’emplois sont rares. Les conditions de travail sont horribles. Des emplois sans avantages sociaux, à contrat, sans sécurité d’emploi et sous-payés. Un régime de retraite? On y pense même pas. Les employeurs ne contribuent plus au REER comme vous et nous n’aurons plus rien dans la RRQ quand ça sera notre tour car nous devrons soutenir votre retraite. Acquérir une maison? Déjà que les prix sont mirobolants contrairement à dans votre temps, mais l’accessibilité est rendue presque nulle parce que trop de Boomers ont acquéris des propriétés à faible mise de fond et aux prix trop élevés et n’ont pas rembourséce qui a fait ressérré les règles d’acquisitions immobilières.. Maintenant il faut une mise de fond de 15 à 20%. Peu de nouvelles familles peuvent se payer ça.

    Vous nous trouvez si gâtés que ça? Si je pouvais, j’échangerais ma vie avec la vôtre tout de suite. Croyez-moi vous ne perdureriez pas longtemps avec toutes les embuches que nous devons enjamber.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles