L’île des merveilles

- 20 mai 2013

Afin de rendre ses casinos plus attrayants, Loto-Québec a obtenu la permission du gouvernement de servir de l’alcool aux tables de jeu et devant les machines à sous.

Tant pis si le cocktail « jeu et alcool » est explosif : il faut ce qu’il faut pour renflouer les coffres de l’État.

Après tout, l’argent ne pousse pas dans les arbres ! Si on ne peut pas exploiter nos ressources naturelles ni augmenter les taxes et les impôts, comment va-t-on payer nos beaux programmes sociaux, d’après vous ?

En vendant de l’alcool, des billets de loto et des cigarettes !

On n’a pas le choix…

 

UN PARC POUR ADULTES

 

Pourquoi on ne pousserait pas cette logique plus loin ?

J’ai un beau projet pour Montréal : transformer l’île Notre-Dame en parc d’attraction pour adultes, une sorte de mini Vegas XXX qui permettrait à l’État de faire les poches des touristes et de pomper un maximum de fric dans le système.

L’accès à l’île serait hyper contrôlé. Aucun mineur ne pourrait y avoir accès.

Pour mettre le pied sur l’île des merveilles, vous devrez vous munir d’un passeport vendu 100 $ l’unité. Ce passeport serait muni d’une photo.

Que retrouverait-on sur l’île ?

Un casino, bien sûr, mais aussi un bordel, un café où l’on pourrait fumer du pot et du hash, des saunas, des salles de tir, un ciné-parc porno, une plage nudiste, un donjon pour amateurs de s-m et un cabaret olé-olé.

Il y aurait aussi des studios de télé que vous pourriez louer à l’heure pour tourner vos propres vidéos cochons.

Pas mal, non ?

 

COMME L’EXPO

 

La prostitution et les drogues douces seraient interdites partout au Québec, sauf sur l’île des merveilles.

Pour gérer toutes ces activités, il faudrait créer un nouvel organisme : la Régie du vice. Je propose Anne-Marie Losique comme première directrice générale.

Imaginez tout le tourisme que ça nous amènerait. Ça serait malade.

Irresponsable, comme projet, dites-vous ? Non. C’est juste pousser un peu plus loin la logique actuelle du gouvernement.

Tiens, on pourrait ajouter un autre truc à mon complexe récréo-touristique : un mouroir, où les gens pourraient se suicider légalement, comme en Suisse.

Ça serait comme l’Expo, mais en plus trash. Le Pavillon de la drogue, la Pavillon du jeu, le Pavillon du cul, le Pavillon du gun, le Pavillon de la mort…

Le Québec deviendrait riche avec un truc du genre. On pourrait se payer des garderies à 50 sous, des hôpitaux ultra modernes et des universités gratuites.

C’est ça, ou alors on permet l’exploitation du gaz de schiste et du pétrole.

Pensez-y.

 

LES CRIMINELLES

 

Parlant de bordel…

À l’adresse lescriminelles.com, vous pouvez visionner gratuitement Les criminelles, le documentaire choc que Jean-Claude Lord a réalisé sur la prostitution.

Aucun télédiffuseur n’a voulu présenter ce film. Pas surprenant : il est tout, sauf politiquement correct.

Lord donne en effet la parole à des travailleuses du sexe qui adorent leur métier. Elles ne sont pas droguées, pas poquées, pas exploitées.

Elles font ce métier par choix et par amour du sexe (et du fric).

Lord a été boudé par les médias. Presque pas d’entrevue, presque pas de plogue.

Qui a dit qu’il n’y a plus de tabou, au Québec ?

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à cet article

35 commentaires

  1. Vive Québec dit :

    Très bonne idée, mais la prostitution et le pot devraient être légalisés partout. Ce serait encore plus payant que le gaz.

  2. Shlomo_Benguigui dit :

    Je pense que le Talmud évoque un sens de la vie et qui pourrait nous guider dans les choix de la société.

  3. Fred Groulx dit :

    Effectivement, vous avez raison Martineau.

    Je pense que ce n’est vraiment pas la bonne attitude que de servir de l’alcool pendant le jeu. Un cocktail explosif vous dites?

    Loto-Quebec n’a jamais fait de cadeau à quiconque. Il y a définitivement matière à douter du choix qu’a fait LQ.

  4. Fred Groulx dit :

    werwer

  5. Shlomo_Benguigui dit :

    Les goys ont un système de valeur qui les échappent.

  6. Vive Québec dit :

    La recette de Parizeau : rien ne sert de s’énerver il suffit de s’endetter. Vive le Québec endetté.

  7. L'Imprévu dit :

    Le Québec et le reste du monde occidental vit dans le mensonge et l’hypocrisie. On fait des lois stupides sur la drogue et la prostitution afin de laisser la mafia se remplir les poches et ensuite appuyer les gouvernements en les faisant élire clé en main. On arrête les trafiquants puis on les laisse partir pas longtemps après. On arrête pas les prostitutées parce que ce sont des femmes mais on arrête leurs clients. Avec la même logique stupide on ne devrait pas arrêter les revendeurs de drogue mais ceux qui en achètent !

    Si on légalisait tout ça nous nous enrichirions de plusieurs plusieurs milliards de $. De quoi payer comptant la dette provinciale et fédérale et il nous en resterait !

    En plus de ça, nous pourrions affecter la police, les tribunaux, l’administration de la justice à d’autres choses. Comme nous verrions à ce que la drogue soit de bonne qualité il y aurait probablement moins de dangers pour la santé des usagers, donc des économies de soins de santé. Dans les lieux d’achat il pourrait y avoir des intervenants sociaux qui offrent leur aide aux usagers.

    Avec la prostitution ce serait pareil. En plus de ça….. imaginez les taxes sur les produits et services !!!!

    On change des dépenses en revenus ! On diminue les coûts reliés à la gestion de ces crimes, on fait davantage de prévention et d’éducation.

    Mais on est trop stupide pour ça et on va continuer de croire que tout va très bien madame la marquise.

  8. maurice senecal dit :

    @ vive québec

    Sans vous en rende compte vous exprimer une vérité économique qui vous échappe sûrement (rien ne sert de s’énerver,et la dette ce n’est pas si grave) même vos maîtres fédéralistes le soutiennent on ne parle pas de votre budget mensuel, mais de toute autre chose ,ce qui est grave c’est une récession.

  9. remidam dit :

    M. Martineau,

    Vos patrons ont commis une sorte de prostitution en imposant à votre émission et à LCN la présence de Martine Desjardins, la carré rouge préférée de pauline Marois qui lui a mis la main sur l’épaule. Je ne peux toléré une personne qui donne sa parole et qui ne la respecte comme Martine Desjardins et Pauline Marois.

    Je voulais préférer Vidéotron à Belle Fibe ; je me pose maintenant la question : Qui choisir entre deux guidounes?

  10. AB road dit :

    Pas bête pantoute votre idée de projet d’Île des Merveilles, M. Martineau. J’ai toujours pensé que des chroniqueurs allumés comme vous feraient de meilleurs politiciens que ce qu’on a devant nous présentement. Si un jour, vous décidez de vous lancer en politique active, je vous accorde mon vote, ça c’est certain…

  11. renflo delonl dit :

    C’est les vices qui font vivre les gouvernements.pas les vertues.Vu qu’ils
    ont bannie la cigarette dans les casinos IL a bien fallu trouver autre chose pour attirer les joueurs ,Il n’y a rien de mieux que L’alcool sur tout servit aux joueurs devant leur machine

  12. pasquinel dit :

    J’ai été au casino d’Acapulco cet hiver et une personne sur 200 personnes gagnaient environ 10 pesos,tout les casinos de la planete sont construit pour faire beaucoup d’argent.

  13. Gaston Langlais dit :

    Bon matin,

    Le problème est que les gouvernements (peu importe leur niveau) n’ont jamais appris à gérer les extraordinaires ressources financières qu’on leur confie. Gaspillage sans borne, graissage d’amis, vol etc. font partie du quotidien alors que ces mêmes institutions croyaient qu’elles pouvaient fouiller sans limite aucune dans les poches des contribuables. Le plafond étant atteint, il faut donc encourager le jeu, la distribution d’alcool et pourquoi pas la prostitution. Ce n’est qu’une question de temps dans ce dernier cas, c’est pour bientôt. Et la bonne et saine gestion: Inutile d’en parler. Il ne faut surtout pas diminuer le niveau élevé de confort auquel s’est habitué un trop grand nombre de parasites dans notre Pays.

    Gaston Langlais – Gaspé.

  14. Pierre Letourneau dit :

    Comment faire plus de fric … jamais comment en dépensé moins , la est le problème ………..

    Parions que même avec 100 milliards de plus par années , y trouverais des moyens d’être d’en le rouge et pour une raisons très simple , ils ne sont pas imputables de l’ argent des autres .

    Un peuple qui se meurs , a besoin de se divertir , pour ne pas voir la réalité en face , le triste constat de son insignifiante échec .

  15. mike Edoin dit :

    De un , on sert de l`alcool pres des tables et des jeux dans la plupart des casinos de la planete , certains établissements de Las vegas vous donnent meme un verre gratuitement , le Québec , comme d`habitude faisait bande a part , au casino Mohawk d`Akwasassne on fume aux tables , de nombreux fumeurs québécois fréquentent ce casino , pour ce qui est des mouroirs ou les gens vont se faire euthanasier , ca existe déja en Suisse , en Belgique , en Orégon et depuis deux jours au Vermont , le suicide assisté est légal , vous faites des vagues pour pas grand chose ce matin , vous vous reprendrez demain .

  16. bombardier dit :

    Je n’ai rien contre à ce que les casino au Québec vendent de la boisson aux tables de jeux et les machines à sous. Ayant déjà des bars à l’intérieur de leurs casino, la différence n’est pas énorme, alors qu’ils en profitent. Les casino Mohawk en profitent eux alors !

    La mariejuana, légalisons-là. Ça fait des années et des années que les gens produisent de la marijuana. Dans une année on en arrête du monde, on en découvre des plantations et pourtant on en est toujours à la case départ. ALLO il y a-t-il quelqu’un qui va finir par s’apercevoir qu’on tourne en rond et qu’on est toujours au point de départ, même je crois qu’il y a une augmentation des plantations. La police ne parviendra jamais à faire cesser les gens de planter de la mariejuana, alors légalisons-là, au moins l’argent va rester dans nos poches à la place de celles des bandits.

  17. émile lafreniere dit :

    M. Martineau,je crois que pipoline a court d’idée va certainement étudier vos commentaires.

  18. Ivan Champetier dit :

     » Parions que même avec 100 milliards de plus par années , y trouverais des moyens d’être d’en le rouge et pour une raisons très simple , ils ne sont pas imputables de l’ argent des autres . » (Pierre Letourneau)

    J’avais envie de dire quelque chose qui s’y apparente! Vu l’utilisation rigoureuse des fonds publics tel qu’on les constates!
    Y aurait-il des organisations mafieuses qui pomperaient une partie importante des ressources (mains dans la mains avec certains syndicats) et casseraient la gueule a ceux qui trouveraient comment nous en faire avoir pour notre argent,afin qu’ils se melent  » de leurs affaires » et ne cassent pas le party des escrocs?
    Comme dans la construction,pour prendre un cas concret!

  19. Miche dit :

    Ça me fait rire quand je vois et entends Mme Marois parler à la population sur un ton infantilisant,(comme si nous étions en bas âge) et dire : « Nous voulons votre Bien! ». Et bien Mme Marois n’a jamais si bien dit!
    Elle utilise toutes les façons possibles pour y arriver! Bravo!
    Mme Marois cherche de l’argent partout, elle gratte les fonds de tiroirs etc… Mais que diriez-vous, de réduire vos dépenses, souvent éhontées, et de mieux gérer les finances?…

  20. Lange dit :

    ” Parions que même avec 100 milliards de plus par années , y trouverais des moyens d’être d’en le rouge et pour une raisons très simple , ils ne sont pas imputables de l’ argent des autres .” (Pierre Letourneau)

    Entièrement d’accord avec vous M Létourneau. Il faudrait que le gouvernement soit géré comme une grande entreprise privée qui se rapporte à son CA et aux actionnaires (une entreprise publique finalement…). Les dirigeants auraient un salaire de base et auraient droit à un boni si le rendement est satisfaisant.

    Rendons-les imputables mais payons-les!. Me semble de voir nos réactions si Pauline avait le même salaire que le DG de la Banque Nationale

  21. Jim Brindle dit :

    Bien gérer nos finances publiques , savoir orienter les priorités , developper nos richesses , maintenant , et savoir dire non à des programmes sociaux coûteux , est le seul moyen de vivre selon nos moyens . Ce que nous avons besoin , n’est pas un parti politique , mais un ensemble de personnes compétentes dans la gestion des affaires .

  22. magiterre dit :

    On ne sait jamais sur quel bord penchent les média.Pourvu qu’ils ont quelque chose de « SPECTACULAIRE«  a ca ils aiment bien et les voila parti avec leur moulin a paroles.Mais ils n’ont pas l’air plus intelligents.Ils disent qu’ils veulent nous faire comprendre des choses. ??? Je regrette mais les auditeurs ne sont pas tous des idiots.

  23. Illyanne dit :

    La prostitution c’est sordide…parlons de sexe libre, d’amour de soi, de séduction croisée, et tout le monde sera heureux.

  24. Ben pour dire ! Quand les gens de Pointe-Saint-Charles se sont regroupés pour ne pas avoir un Casino et le Cirque du bouffon milliardaire dans le quartier nos bons citoyens de droite et nos petits affairiste$ du Québec Inc. ont fait la danse du bacon et déchirés leur chemises sur la place publqiue . Et voila que Martineau , un des porte-parole de cette petite droite , nous fait une petite crisette moralisatrice !!

    En passant monsieur Martineau , quand exploiter les richesses naturelles rime avec exploiter l’état , le Québec et les payeurs de taxes , il vaut peut-être mieux prendre les moyens pour ne pas se faire exploiter au maximum ! Et ce n’ est certainement pas avec des partis politiques comme la CAQ et le PLQ , partis menés par le bout du nez par le privé , les petits arriviste$ du Québec Inc . et le Conseil du Patronat que les richesses du Québec seront entre bonnes mains .

  25. Jay B. dit :

    C’est vrai M. Martineau, ça serait tellement mieux si c’était privé, comme ça l’argent serait presque toute concentré en haut de la pyramide de l’entreprise privé, les miettes iraient aux employés et les surplus seraient envoyé dans les paradis fiscaux pour ne pas contribuer au système, comme d’habitude… Hé maudit gouvernemaman de système de gogauchistes-sosialistes de bon à rien… Vive le capitalisme et son impressionnante redistribution de la richesse! ;)

    P.S : J’aime aller à Montréal et voir une Bentley passer devant un clochard, je me dis toujours : Wow, le capitalisme, c’est génial! ;)

  26. Mariette Beaudoin dit :

    Il y a un grand auteur dont j’oublie le nom qui a écrit ce jeu de mots suave et génial, à lire à haute voix : « seau d’eau, mégot mort. » En ces temps de décadence, on n’a pas fini de se faire arroser !

  27. A. Arcand dit :

    Jamais une loi, aussi répressive soit-elle, ne pourra empêcher la prostitution et les drogues douces au Canada … et ça relève du code criminel fédéral (et non pas du PQ ) … ce que Martineau ne semble pas avoir encore compris ..

    Bien sûr notre petite droite puritaine préfère injecter des millions$ pour combattre les gangs de rue, les motards et la mafia qui contrôlent la prostitution et les drogues plutôt que de les contrôler, protéger les prostituées et la santé publique …
    À lire une chronique aussi absurde et dénuée de sens … ce n’est pas demain la veille que ça va changer … même au Canada …

  28. Pierre Letourneau dit :

    @ Lange

    Si sa majesté de l’insignifiance Pipoline première serais imputables et payés a la performance ,…. ces elle qui nous donnerais un salaires tellement elle est nul .

  29. Heul Savais dit :

    comme vient de dire quelqu’un à coté de moi en lisant l’article : Ouatte de Phoque ???

    remarque que l’idée est pas banale… ;-)

  30. Jim Brindle dit :

    @ A. Arcan : Combattre la criminalité est la responsabilité de tous et chacuns , incluant le PQ , qui est lié à ses propres codes lois et ceux du fédéral . Votre texte , laisse entendre que le Québec sous la gouverne du PQ est sans lois pour combattre la criminalité . Si l’ont prend exemple de la crise étudiante , vous avez raison ; le PQ et tous ces bien pensants syndicalistes et autres , ont encouragés le désordre public et boycotté tout forme de loi au son des tambours .

  31. Miche dit :

    Une personne avec un problème de jeu, boisson aidant, jouera de plus en plus et…
    On sait que la boisson est un » deshinihibiteur » (il lève les freins et donne de l’assurance, il permet de faire).
    Quels PROFITS pour LOTO-QUEBEC!
    Quels PROFITS pour Mme Marois et ses coffres!
    Bravo Mme Marois quand vous dites « Vouloir le bien de vos citoyens ».
    Encore Bravo!

  32. Richard Ortie dit :

    J’aime les conclusiones de Martineau. À partir d’un fait isolé, toute une généralisation. Un chroniqueur digne d’un trash media. Je le cite:

    « Lord a été boudé par les médias. Presque pas d’entrevue, presque pas de plogue.

    Qui a dit qu’il n’y a plus de tabou, au Québec ? »

  33. magiterre dit :

    Marois profite des faiblesses des gens qui vont au CASINO,Quel parti politique,quel gouvernement vous manqez reelement de jument sur tout les plans vous me faites pitié et les QUÉBÉCOIS ne méritent pas un gouvernement comme le votre AU SECOURS, DELIVREZ NOUS DU MAL.

  34. magiterre dit :

    Re:Magiterre : Quelle bassesse Mme marois pour obtenir votre déficit 0.

  35. Tiens, on pourrait ajouter un autre truc à mon complexe récréo-touristique : un mouroir, où les gens pourraient se suicider légalement, comme en Suisse.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles