Ma profession de foi

- 19 novembre 2012

Même si mon cœur penche à droite, je me méfie des gens qui ne jurent que par les seules lois du marché.

L’économisme (c’est-à-dire : l’économie élevée au rang d’idéologie) est tout aussi menaçant pour l’individu que l’étatisme, et autant il faut se protéger des États qui veulent à tout prix le bien de leurs citoyens, autant on doit craindre les entreprises qui ne pensent qu’à leurs intérêts et qui tentent de nous faire croire que plus on les laissera tranquilles, plus nous serons libres.

Entre un État qui ne pense qu’à accroître son pouvoir et une entreprise qui ne pense qu’à accroître sa valeur, je revendique le droit de ne pas choisir.

Entre des capitalistes débridés prêts à tout pour faire de l’argent, et des États omnipotents prêts à tout pour garder le pouvoir, je me sens comme un Polonais des années 40 pris en étau entre les chemises brunes de Hitler et les drapeaux rouges de Staline.

La tyrannie est inacceptable, autant celle des idées que celle de l’argent.

Si je refuse de m’agenouiller devant l’État, ce n’est tout de même pas pour courber la tête et faire la génuflexion devant le capital.

 

 

Abonnez-vous à cet article

41 commentaires

  1. Georges Allaire dit :

    Trois images pour nous aider. Trois images qui résument les choix possibles. Choix de vie. Choix de mort. Trois images qui ont fait leur preuve… du côté de la vie et du côté de la mort.

    Le point commun: la main, l’homme. La main est un instrument humain. La main est l’instrument qui fabrique et gouverne tous les instruments de l’homme. C’est avec la main qu’on se construit une maison, qu’on se nourrit, qu’on écrit un livre, qu’on dirige une caméra. Mais la main est aussi l’instrument du coeur et de l’esprit de l’homme. La main exprime ce qu’on ressent.

    Le poing levé . Notre vingtième siècle a vu le poing de bien des gens se fermer. Le poing de la colère. Le poing de la massue qui écrase. La volonté de gouverner à la place des autres. Le refus de recevoir des ordres. C’est le sens du communisme, de la révolution. Le poing fermé, le poing levé, ça veut dire que je ne marche pas, que je suis le nombril du monde et que je suis le seul «boss». Je suis le «boss» de tous les «boss». Chaque fois qu’il y a un «boss», je vais le faire sauter. Puis, ce fameux vingtième siècle nous a montré la montée des révolutions communistes. Il y avait toutes sortes de beaux slogans. Mais en définitive il y a eu du sang, des millions de morts, des prisonniers politiques, des lavages de cerveau, des murs de béton pour empêcher les gens de vivre ailleurs. Quand on arrête de rêver aux lendemains qui chantent, quand on regarde les «aujourd’hui» venus en réponse aux promesses d’hier, on voit que le poing levé tue les hommes. Il ne les aide pas à vivre. Au mieux, on essaie d’y survivre.

    La main levée . Notre vingtième siècle a aussi vu le contraire. Les hommes ont démissionné devant devant le «boss». Ils l’ont acclamé comme un chef, un guide infaillible, et lui ont donné tous les pouvoirs. C’est l’histoire des fascismes et du nazisme. Leur arrivée au pouvoir a été plus pacifique, vu qu’elle répondait à la démission des hommes. Mais ensuite, on a eu les purges, les…

  2. jacques f dit :

    et si tout le monde pensait comme ca, il n`y aurait pas de syndicat trop fort et il n`y aurait que des patrons compréhensif. Serai-ce cela être aux 7 ième. ciel?

  3. Eric dit :

    C’est pas le « Je » le problème Richard…

    C’est le « On »…

    Ou encore… le mystique et très complexe « Nous »…

    Pfffff…

    On en demande trop Richard… c’est ça…

    Hey…

    Écoute… c’est pas drôle…

    Être noble(*)… !

    T’es-tu fou!

    (*) Au sens ; Qui a de la dignité, de la grandeur, qui manifeste de l’élévation.

  4. TiteLouve dit :

    La loi du marché, c’est parfois dans un contexte plus ordinaire (comprendre à portée moins internationale) avoir besoin de libérér ses propos de l’étau « reservé aux VIP » pour retrouver un peu d’audience.
    Super cute cette démarche Richard !

  5. Diane H. dit :

    Donc, tu es de centre, tout comme moi et…une trop petite gang.

    Mais tsk tsk tsk!…tu vas encore te faire tomber raide dessus mon cher Richard! Certains ne vont pas te croire et t’accuser d’être une girouette, et puis il y a en qui ne jurent que par le Noir, ou le Blanc, le « Bien », ou le « Mal ».

    Dans leur monde de Gauche ou de Droite, le désir et la possibilité d’avoir un équilibre entre les deux n’existent pas.

    La nuance, ils ne connaissent pas!

  6. Réjean Asselin dit :

    Monsieur Martineau vous faite encore dans la démagogie .

    Ce n’ est pas votre coeur qui penche a droite mais votre poche comme tout les petits libertariens de cette planète . Le pouvoir d’ achat et le compte en banque sont les deux seuls valeurs que nos matérialistes de la droite respectent le plus .

    Avant y’ avait Dieu et maintenant y’a la carte de crédit !

  7. M. Martineau.

    Ce que vous écrivez et décrivez est une personne de centre, mais le centre du balancier n’est que passagère entre la droite et la gauche. Un centriste qui cherche l’équilibre entre les deux n’est qu’un sale capitaliste ou un sale socialiste. Selon la droite et la gauche le centre n’existe pas et ne peut pas exister, car le balancier n’est que passagère entre un extrême à l’autre. Un jour le balancier arrêtera de balancer et sera pris au centre, au neutre, au centre de la gauche et de la droite et les deux extrêmes gauche et droite mourront avec le mouvement du balancier.

  8. G. Fecteau dit :

    Ma profession de foi

    Je ne me sens pas très attirée par votre profession de foi matérialiste et rationaliste!!

  9. Guylaid dit :

    «…ce n’est tout de même pas pour courber la tête et faire la génuflexion devant le capital.»

    C’est pourtant ce que vous faite à chacun de vos articles.

    Si vous vous méfiez des gens qui ne jurent que par les seules lois du marché, pourquoi ne pas pondre un article sur le Glass-steagall act? Pourquoi n’avoir jamais parlé du scandale du libor? Ou de l’arnaque des prêts étudiants américain? (l’une des prochaines grosses crises). Vous êtes pour le libéralisme économique sans entrave, tout comme vous êtes fédéraliste. Même si vous dite le contraire.Tout aussi hypocrite que la CAQ qui est de droite et qui ce dit de la gauche efficace….

    Plein le dos des menteurs dans votre genre,des presstitué du capital.

  10. Déreck dit :

    C’est de toute beauté votre langage Orwellien! Comme la CAQ qui se dit de gauche efficace.

    @Diane H

    «La nuance, ils ne connaissent pas!»

    Avez-vous connaissance que vous vous faite rouler dans la farine? Je ne savait pas qu’une marionnette pouvait en manipuler une autre.

  11. Petit homme dit :

    Je crois comme tous vous avez été choqué d’entendre les histoires de  »forced Labor » d’IKEA dans les années ’80. Je vous conseilles aussi Bread and Roses. Un documentaire/Film sur l’exploitation des immigrants dans le domaine de la conciergerie.

  12. Pour tous les gauchistes, les péquistes et QSistes (communistes) bonne nouvelle pour vous. Si les Québécois ne consommes pas plus eh bien le budget péquiste de Marois (c’est elle qui a fait le budget et non son ministre) l’économie et le modèle québécois vont prendre toute une débarque.

    Pour tous les droitistes réjouissez-vous la pendule est en mouvement vers votre bord.

    Pour les rares centristes, il faut attraper la pendule dans son mouvement pour arrêter les singeries des droitistes et gauchistes. Oui je suis d’accord qu’il est difficile pour un aussi petit nombre que nous sommes d’arrêter un tel mouvement. Mais si on ne met pas l’énergie ni nos forces pour l’arrêter aussi bien dire adieu et disparaître sans se battre et de laisser les droitistes et gauchistes continuer à créer la misère humaine.

  13. De Déreck,

    « «La nuance, ils ne connaissent pas!»

    Avez-vous connaissance que vous vous faite rouler dans la farine? Je ne savait pas qu’une marionnette pouvait en manipuler une autre. »

    Voici un bon exemple d’un commentaire qui démontre que le centre n’est pas le bienvenu.

    La gauche doit absolument gagner ainsi que la droite, le centre, le neutre, l’équilibre n’est pas le bienvenu dans cette gué-guerre gauche-droite. Un doit absolument dominer sur l’autre peu importe les conséquences et leurs victimes.

  14. Sofia dit :

    L’idée n’est pas de se camper dans une idéologie, quelle qu’elle soit! sinon on agit pour répondre aux critères d’un « camp », d’un groupe monobloc…
    Réfléchir, avoir du jugement, se rapprocher de la lucidité pour chaque sphère de la vie, des événements… et non s’étiqueter de « droite », « gauche » ou de « centre » (?!)…

  15. Jimbo dit :

    @ Tomber sur la tête en bas de l’arbre magique à Pauline

    Pensez-vous sérieusement que seul le Québec serait affecter par une baisse de la consommation?
    Il serait p-e temps de vous rendre compte que toute l’économie occidentale est basé sur la sur-consommation. N’avez-vous pas remarquer qu’il ne se produit presque plus rien en occident?

    Vous devez être le seul au Québec qui ne c’est pas rendu compte de la financiarisation de l’économie. Toute l’économie est en artificiel progression grâce aux crédit. Pas plus ici qu’ailleurs. Et ça achève.

    J’imagine que la CAQ aurait été exempté de ce phénomène….

  16. L'Imprévu dit :

    M. Martineau. Votre problème est le même que celui de bien des Québécois. Il n’y a plus aucun endroit pour être d’accord. Dans les années 80 il y avait un petit bouquin tout petit qui s’appelait: « L’acceptation globale ». C’était écrit par des jeunes de l’époque en réaction à leurs parents (ceux du REFUS GLOBAL), qui disaient « NON » à la situation de ce temps. Puis vint le PQ. Là les « refus global » ont eu une mauvaise surprise. Ils se sont retrouvés dans une situation où ils devaient être au pouvoir. Alors ils ont continué à dire « NON ». Non au PQ et « NON » au référendum. Puis la désillusion totale. Plus personne n’est capable se dire Libéral, Péquiste, Caquiste…… les vrais « refus global » se sont sauvés dans Québec Solidaire et Option Nationale. Le Bloc Québécois les a hébergé longtemps.

    Or personne ne se retrouve nulle part. Même vous, M. Martineau. Si vous vous présentiez premier ministre vous ne voteriez même pas pour vous parce que vous vous trouveriez quelque chose.

    Nous ne sommes plus capables de regarder l’ensemble de la forêt. Dès qu’il y a un arbre que nous n’aimons pas nous tombons dans le refus global. Le cynisme est le véhicule par excellence du refus global.

    Votre coeur est à droite ? Et pourquoi donc ? Pourtant la droite est au pouvoir depuis des lunes au Canada et au Québec. Pourquoi êtes vous insatisfaits ? En fait si on se compare aux États-Unis et à la France, nous pouvons facilement dire que la CAQ est à droite, le PQ et le PLQ au centre et QS est à gauche.

    Est ce que vous essayez de donner à la CAQ un visage plus humain ? Vous essayez de dissocier la CAQ des abus du marché (comme IKÉA) ?

    Mais qu’aurait fait François Legault devant une entreprise Québécoise florissante…. disons Bombardier…. qui achèterait des pneus d’une compagnie Brésilienne qui engage des enfants ? Quelles seraient ses valeurs ? La prospérité du Québec ou les enfants Brésiliens ?

  17. Steve Harvey-Fortin dit :

    Au Québec, c’est l’Étatisme qui dit primer pour protéger la minorité francophone nord-américaine. On ne peut pas se payer le luxe d’être des ultra-capitalistes fondus à tout prix au plus grands profits au détriment de la culture québécoise. Nous nous devons d’être équilibrés sur les plan des valeurs éthiques des richesses tout en préservant notre environnement naturel et social. Nous nous devons d’être responsables envers nous mêmes et les générations futures pour un meilleur développement équilibré.

    Commeçons donc par connaître mieux nos ressources, nos richesses et notre force en faisant preuve de discipline intéressé. Et commençons donc par sauver et recycler tout ce qui peut l’être pour le bien économique, social et écologique. Soyons inventifs et innovateurs pour ce qui est d’apprendre à être responsables et équilibrés dans un monde qui s’épuise de plus en plus à la conssomation morbide et éffrénée démographiquement en expension constante.

    Équilibrons-nous par rapport aux marchés extérieurs pour être compétitifs globalement en préservant le plus notre expertise et nos richesses.
    La droite est égoiste et la gauche est restrictive.

  18. audrey dépault dit :

    Si vous parlez de droite, vous ne parlez pas du Québec. Il n’y a pas de parti de droite au Québec. Le PQ de Lucien Bouchard et de Bernard Landry était au centre. Mais celui de Pauline Marois est à gauche. Mais attendons le budget de demain, peut-être reviendra-t-elle au centre. La menace de décote peut jouer dans la balance.

    Vous avez une véritable droite aux USA avec les républicains. Obama qui est censé être la gauche américaine est plus à droite que Harper. Donc, c’est très difficile de dire qui est de droite ou de gauche. Trop de graduations sur l’échiquier.

  19. guyd dit :

    Un genre de profession de foi …. a la Vincent Lacroix et Bernard Madoof quoi !

  20. guyd dit :

    Bon ! bon ! bon ! .. Richard dit centre,tous deviennent centriste.

    Comme je suis … surpris !

  21. L'Imprévu dit :

    M.Martineau

    Nous aurons des élections au printemps finalement…. il faut laisser aux Libéraux le temps de se trouver un chef. Pourquoi ne vous présentez vous pas comme député CAQuiste ? Faites donc le saut (j’ai eu le goût d’écrire « le sot » mais je me suis retenu) puisque vous en avez tant envie.

    Pour vous remercier de vos services rendud (retour d’ascenseur ?) François Legault vous nommerait certainement ministre. Qui sait ….. peut être devenir le prochain ministre de l’éducation ? De la culture ? Du travail ?

    Moi j’aimerais bien que celui qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas puisse vérifier son appui populaire.

    Je pense que vous feriez un excellent CAQuiste.

  22. travis dit :

    Cœur et droite. 2 choses qui ne va pas ensemble.

  23. pasquinel dit :

    Je suis retraité et mon entreprise a travaillé honnetement avec mes employés sans la maffia.

  24. dlbgt dit :

    On arrive pas a trouver un juste milieu,ca part toujours d’une bonne intention et ca finit en catastrophe comme les syndicats….comme le patient aide par sa dose de morphine apres une operation (genial) mais qui finit accro pret a tuer pour retrouver le 7e ciel!
    une personne qui va mettre un p’tit 2 pour un billet de loto mais qui finit par hypothequer sa maison pour aller au casino

  25. Sylvain Wongg dit :

    Avant d’en arriver a ce que vous dites c’ est à dire aux loi du marché au Québec.

    Le Québécois moyen déteste les riches et ceux qui ont réussis ils est sure qu’ils sont corronpuent!

    Ils déteste l’argent veut des services et veut que moi je paye par ce que il a décider d’avoir des enfants ensuite il me demande de payer sa gardienne..oufffff et de payer pour l’in-vitro si ils sont incompatible

    Sa c’est de la gauche à son meilleur,

    Ne vous en faites pas ont a un maudit bout de chemin a faire ont est tellement à gauche qu’on pense que les Libéreaux sont de droite au Québec .

    Et c’est pas les Péquouistes qui vont changer quelque chose.

  26. pbrasseur dit :

    Au moins 90% des québécois ne comprennent rien à l’économie, aux marchés, au capitalisme.

    Si on travaillait sur la compréhension d’abord, avant de passer au dénigrement?

    Me semble que ça changerait un peu…

  27. @Jimbo,

    C’est parce que je parle du Québec et le budget a venir et non du monde et de leurs problèmes.

    S’il y a augmentation de taxes, d’impôts et de frais de toutes sortes dans le nouveau budget du Québec pondu par un gouvernement pas mal à gauche, les contribuables se verrons encore une fois de plus leur pouvoir d’achat, de consommation diminuer. Est-ce une bonne chose si le budget va dans ce sens pour le Québec? Et ne venez pas me parler des autres pays, JE PARLE DU QUÉBEC et des hausses qui sûrement nous seraient infligées par le nouveau budget péquiste d’ici la fin de cette journée. Mais c’est encore à voir n’est-ce pas?

  28. Richard Savaria dit :

    N’y a t-il personne qui puisse dire quelque chose d’intelligent aux propos de Richard ?

  29. « J’imagine que la CAQ aurait été exempté de ce phénomène…. »

    @Jimbo,

    C’est quoi qui vous fait dire que je suis un partisant de la CAQ ou que je suis Caquiste? Pourquoi me parlez-vous de la CAQ. C’est quoi que la CAQ vient faire avec mes commentaires?

    En passent Jimbo, j’ai voté jusqu’à présent pour le parti libéral, pour le parti péquiste, pour le parti adéquiste, une fois pour le parti rhinocéros et annulé à quelque reprise mon vote. Je ne suis aucunement partisan d’aucun parti. Mais je me rapprochais plus de l’ ADQ juste avant que celui-ci disparaisse pour se faire remplacer par la CAQ avec un péquiste sécessionniste de sang comme chef.

  30. écrapou dit :

    @pbrasseur,

    Bien malheureusement c’est justement le dénigrement de ces choses qu’on nous enseigne à l’école..

  31. Alexandre B. dit :

    MDR à matin.

    Après avoir écrit plus de 1000 chroniques qui penchent toujours du même bord, Martineau nous dit que le centre est la réponse.

    Aurons nous droit à une chronique sur deux dénoncant la droite maintenant? Oh j’oubliais, le gars est pas conséquent…

  32. bombardier dit :

    L’argent c’est le pouvoir, alors, puisque il n’a pas d’argent et qu’il est endetté , le gouvernement du Québec en a pas de pouvoir. Que ce gouvernement soit de gauche, de droite ou du centre l’énorme dette des Québécois (es) est là pareil . Alors ceux qui ont le pouvoir c’est qui ? ceux qui ont de l’argent , ceux là même qui invite les premiers ministres et les hautes têtes dirigeantes à allez passer un séjour dans leur domaine privée etc.. etc… Ceux là même qui trouve très avantageux pour eux que le gouvernement demeure endetté.

  33. Que le grand cric me croque dit :

    Enfin, M. Martineau, vous faîtes un peu de nuance.
    C’est correct d’être de droite ou de gauche au Québec, on est libre. Mais une rectification importante, au Québec, nous sommes à des années lumières de Staline et d’Hitler. C’est faire insultes aux victimes de ces deux régimes, de comparer notre situation à la leur.

  34. ID Ologie dit :

    Pour les gens de gauche, le centre, c’est la droite.
    Pour les gens de droite, le centre, c’est la gauche…

    Quand tu te fais critiquer par les deux bords, généralement, c’est que t’es au centre! ;)

    Mais trève de plaisanteries, c’est plutôt triste comme situation. Parce que selon moi, la personne la plus sage, c’est celle qui se questionne et qui ne prend jamais rien pour acquis. Et se dire de gauche ou de droite, c’est, par définition, cesser de se questionner pour se plaçer dans un des camps, ce qui fini toujours par affecter notre jugement.

    Par exemple, pourriez-vous croire à la neutralité d’une personne qui se dirait ouvertement de gauche? Ou de droite? Si on croit certaines choses, ça devrait normalement affecter notre jugement, car on va avoir tendance à favoriser certaines conclusions plutôt que d’autres. Bye Bye la neutralité et l’opinion objective!

    La réalité, c’est qu’on a probablement besoin autant de la gauche que de la droite, mais pour différentes raisons. Je fais plus confiance à la droite quand il est question d’argent. Mais je fais plus confiance à la gauche quand il est question de justice sociale par exemple. Tout n’est pas noir ou blanc dans la vie. Parfois, la droite apporte des solutions valables, parfois c’est la gauche.

    Mais une chose que je refuse de faire, c’est de cesser de me questionner, cesser de me faire l’avocat du diable, cesser de vouloir examiner les deux côtés de la médaille, pour plutôt m’endoctriner dans un dogme de droite ou de gauche qui me ferait perdre tout ça…

    Mais évidemment, les gens de gauche continueront de m’insulter, tout comme ceux de droite d’ailleurs, à chaque fois que je ne partage pas leur point de vue.

    C’est facile d’être de droite ou de gauche. Ça l’est pas mal moins d’être ni de l’un, ni de l’autre. La tête et le coeur devraient travailler ensembles. Pas l’un contre l’autre.

  35. Charles Deleon dit :

    L’imprévu il n’y a aucun parti de DROITE au Québec et Harper même si lui le serait ne l’est pas dans ses agissements.

    C’est pas parce qu’un groupe politique nous averti que nous devons cesser de donner trop généreusement les fonds publique et reserrer notre bourse gouvernementale pour balancer notre budget global que ce parti politique est de droite.
    Quand un parti coupera substantiellement l’aide social, les études universitaires pratiquement déjà gratuiite et qui abandonnera les services médicaux gratuis payés par tous les citoyens alors là je vous dirai donnerez raison .

    La CAQ n’a jamais présenté rien de çà. Elle avait plutot l’intention d’aider les jeunes familles. et enlever la taxe santé.
    Et surtout enlever du système tous ce qui est superflus dont les génereux contrats de sous traitance accordées par les libéraux. Mieux réorganisés la fonction publique.
    Quand tu veux te justifier de donner des contrats pour placer tes amis c’est plus facile si tu sabotes ta propre fonction publique, comme cà ON DIRAIT qu’ILS ONT BESOIN d’aide de l’extérieur.

    Pourquoi Charest refusait de laisser entrer le vérificateur général à l’Hydro ????? Parce qu’on va découvrir que de l’argent est soit gaspillé ou hontement volé.Alors la CAQ qui veut récupérer ses fonds ne sont pas de droite mais juste représentatif de l’ensemble des citoyens.

    Et si tantot M.Marceau augmente notre taxe de vente je serai pas contre, mais si c’est pour bourrer le cul des étudiants la je vais pas être de bonne humeur,

    ET NOS PURES DU PQ , ont-ils l’inttention de sousmettre l’Hydro au vérificateur général ?
    J’ai rien entendu encore, peut être l’ont-ils mentionnés .

    Je me pose la question ? Pourquoi l’Hydro qui a dépensé un milliard pour rénover de Gentilly se retrouve aujourd’hui avec des chiffres CONTRE Gentilly.

    Mme Marois aurait-elle fait un deal pour cacher les amis de son mari.? Ca , çà serait de la droite .

    À m.Marceau de jouer, on verra…

  36. andré michaud dit :

    La voie du milieu et de l’équilibre entre l’état et le privé…le centre, le gros bon sens au lieu des idéologies.

    ¨Ça me semble plus sage que d’être embrigadé dans une chapelle de gauche ou droite, et répéter des slogans.

  37. Richard Ortie dit :

    L’ineffable hypocrisie !! Martineau qui veut nous faire croire qu’il est centriste!!! Plus à droite, impossible. Admirateur de Margaret Thatcher, de Pinochet, de Netanyahu, de Reagan, etc., etc., maintenant il s’autoqualifie de personne « centriste ».
    Ouff. Qui comprend ça?
    De toutes façons, c’est vrai aussi qu’il écrit n’importe quoi.

  38. Charles Deleon dit :

    M. André Michaud vous avez bien raison. essayez d’administrer du personnel lorsqu ‘il ya deux clics qui pensent différemment et qui sont intolérant sous prétexte qu’ils ont raisons…il y a jamais personne de content et l’atmosphère est misérable. La vie est courte mais des fois elle semble éternellement triste.
    J’imagine gérer un pays dans ces conditions.

    On l’a vu en France et nous commencons à voir les conséquences qu’ils vont subir.

    À force d’agiter les extrêmes des deux cotés il y a toujours quelqu’un qui protestent.

  39. Luc dit :

    Hum !…..la Loi du Marché. Et qu’est-ce qu’elle a semblé faire la Loi du Marché ces 25 dernières années ? Le crash de 1987…..Le crash de 2008 qui a eu pour effet d’accentuer la distanciation entre les riches et les pauvres aux USA de 24 fois. Selon L’OCDE, ces 10 dernières années, cette même distanciation entre les riches et les pauvres au Canada a décuplé. En 2009, 2% de la population québécoise a déclaré des revenus de l’ordre de $30 milliards ( en oubliant les abris fiscaux……. ). Combien a déclaré le 98% restant ?…. Qu’est-ce qu’elle a tendance à faire on dirait M.Martineau la Loi du Marché ces dernières années ? Mieux répartir la richesse ou la concentrer ?…….

    Et le pouvoir d’achat NET lui ( sans aucun et quelconque accès au crédit….) comment se porte-t-il ces dernières années ? Si on parle strictement du Québec, le salaire moyen ( classe moyenne ) entre 1981 et 2012 a doublé au Québec. Le prix moyen d’une maison entre 1981 et 2012 a quintuplé. Le prix moyen de l’essence a quadruplé dans la même période de même que les frais de…….scolarité. Et la bouffe ? Et le lait ? Et le beurre de peanut ? Saupoudrons le tout ces 10 dernières années de toutes sortes de hausses de tarification ( particulièrement sous le régime libéral….) de l’ordre de $8 milliards et on a quoi comme photo finish de la classe moyenne ? Riche et de plus en plus prospère ou quelque peu endettée et plus dépendante peut-être de l’accès au crédit afin de mieux répondre à ses obligations ?……..En fait, elle veut nous emmener où la sacro sainte ( pour certains….) Loi du Marché ? Vers une économie mondiale plus prospère dans une meilleure répartition de la richesse ou une plus grande concentration de celle-ci ?……..Amen !…..avec la main gauche dans le bénitier ?…. Et la droite, dans la quête du marguillier ?……..

  40. charles deleon dit :

    Luc je comprend ce que vous dites lorsque vous faites la remarque que les salaire et le prix des maisons ont augmentés.
    En 1971 je faisais $10,000 et en 2001 $90,000. un duplex dans mon coin valait 20,000 et en 2001 200,000.

    Mais en 71 on avait pas de video, pas de cel, pas d.ordi et donc pas de web,on avait pas besoin du cable, on était peu à aller dans le sud et encore moin 2-3 fois par années, on était plus des locataires maintenant dans le monde ordinaire il y a de plus en plus de gens propriétaire de leur logis. On a des laveuses, sécheuses et lave-vaisselle. des assurances médicaments, des garderies, des protections d’accident de travail, des assurances parentales et des revenus minimum garantis..des services de garderies à prix modique,.tous ces services suplémentaires forcément s’incluent dans notre niveaux de vie.
    Puis même nos voitures sont plus efficaces et durables.

    Mais il est indéniable que certains payent pas leurs parts et que ces « certains »sont les plus riches.
    Alors il est temps que les gouvernements qui ont des niveaux de vie acceptable et qui s’endette pour garder le système de vie s’unissent pour aller reprendre les argents détournés par ceux qui respectent pas les règles et aussi changent les règles d’abri fiscaux. Si le G-20 le fait ca va marcher.

  41. Cecil dit :

    Une profession de foi préventive pour les 12 chroniques suivantes qui vont varger sur tout ce qui représente l’état? « Je suis au centre, pour vrai, je vous le jure! » Et quoi encore!

Laisser un commentaire

 caractères disponibles