Ma réponse à Jean-François Lisée

- 31 janvier 2012

Réponse à la lettre de Jean-François Lisée publiée dans Le Journal de Montréal aujourd’hui…

Cher Jean-François,

Tu oses vraiment dire que tu n’as jamais affirmé que la droite peignait volontairement un portrait pessimiste du Québec ?

Eh bien, ça doit sûrement faire longtemps que tu n’as pas lu ton propre livre !

Tu exposes cette thèse dès la première page de ton essai !!!! En utilisant JUSTEMENT le taux de suicide !

Voici LA PREMIÈRE PHRASE de ton livre : « Saviez-vous que le taux de suicide, au Québec, n’est pas parmi les plus élevés au monde ? »

La page suivante, tu écris : « Quel rapport avec la droite ? Le voici : à lire tout ce qui s’écrit et se dit, DANS LA DROITE QUÉBÉCOISE… »

Et là, tu continues en affirmant que selon la droite, tout va mal au Québec : l’économie, la santé, l’éducation et même… le taux de suicide, qui n’est pas aussi élevé que les tenants de la droite ne l’affirment.

Alors, s’il te plaît, ne m’accuse pas d’avoir déformé tes propos !

Pour ce qui est de ton affirmation voulant que le Québec occupe le 26e rang au monde en ce qui concerne le taux de suicide, trois choses :

1) Le 10 juin dernier, sur ton blogue, tu as avoué avoir trouvé ce chiffre sur Wikipédia, un site d’une très grande crédibilité qui a déjà affirmé dans l’entrée me concernant que j’étais mort dans un accident de la route…

2) Tu as omis (distraction ? mauvaise foi ?) de spécifier que l’OMS nous classe en 26e position sur une liste comprenant… 105 pays !!! Ce qui veut dire que 80 pays ont un taux de suicide plus bas que le nôtre ! Pourquoi ne pas avoir mis ce chiffre en contexte ? Et pourquoi avoir caché que le Canada occupe une position beaucoup plus enviable que nous, soit la 40e ?

3) Selon l’OCDE, en 2007, le Québec occupait, pour ce qui est du taux de suicide, la 9e position sur une liste comprenant 34 pays. Nous sommes donc bel et bien dans le premier quart ! Y a-t-il raison de pavoiser ?

Quant à l’Institut de santé publique du Québec : l’organisme n’affirme pas, comme tu le dis faussement, que le Québec se classe CINQUIÈME au monde, mais que « le taux ajusté de décès par suicide enregistré chez les hommes en 2006 se situe parmi les pays ayant les plus haut taux de mortalité par suicide, comme la Finlande (27 décès par 100 000), le Japon (30 décès par 100 000) et la France (24 décès par 100 000)… »

Heureusement que tu es de bonne foi, Jean-François, sinon, on désespérerait de ton intégrité de chercheur…

_________

En passant, ce matin, à Franchement Martineau, à LCN de 10 h à 11 h, nous vous présentons un débat entre Éric Duhaime et Jean-François Lisée…

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles