Mal des transports (extrait)

- 15 novembre 2012

Question quiz : se pourrait-il qu’en plus de nous voler en augmentant artificiellement les prix des travaux d’infrastructures, les bandits qui participent aux réseaux de collusion et de corruption utilisent des matériaux « cheap » afin de sauver de l’argent et, ainsi, s’en mettre encore plus dans les poches ?

 

BEDING BEDANG

 

Je pose cette question car depuis un an et demie, je loue une maison de campagne en bordure de la frontière américaine. Je vais donc souvent me promener à Burlington et à Montpelier (ville charmante où l’on trouve un petit cinéma en bois datant du début du siècle dernier).

Chaque fois, je pense la même chose : nos hivers sont les mêmes, nos conditions météorologiques sont semblables, et pourtant, pour ce qui est de la qualité de la chaussée, c’est comme si nous habitions deux planètes différentes.

C’est bien simple, je peux deviner à l’oreille quand je passe des États-Unis au Québec et vice-versa. Idem quand je passe de l’Ontario au Québec ou du Nouveau-Brunswick au Québec.

Quand tu arrives dans la Belle Province, tu as l’impression de rouler sur les autoroutes de Beyrouth pendant la guerre civile.

Beding bedang, l’asphalte est toute crevassée, tout juste si les essieux de ton auto ne cassent pas en deux sous le choc…

 

UN MICRO CLIMAT

 

Chaque fois que je fais cette remarque à des spécialistes, on me sort le sempiternel argument de l’amplitude thermique. « L’été, il fait très chaud, l’hiver, il fait très froid, et c’est pour ça que nos rues ressemblent à la face de Tommy Lee Jones… »

Foutaise. Je n’y crois pas deux secondes.

Deux pieds passés les frontières du Québec, on est dans un autre monde ! Êtes-vous en train de me dire qu’on vit dans un micro climat et que la température s’arrête aux douanes ?

De deux choses l’une : ou l’on se fait fourrer par nos entrepreneurs, ou nos spécialistes en asphalte sont les moins compétents en Amérique.

 

Texte au complet sur le site du Journal de Montréal


Abonnez-vous à cet article

46 commentaires

  1. Mathieu dufour dit :

    Enfin un qui se reveille……

  2. Smum dit :

    Mon opinion sur les 2 options…. C’est les deux. On se fait fourrer ET ils ne sont pas compétents… si au moins ils étaient compétents, le prix seraient peut-être le même mais on aurait pas l’air de se faire fourrer.

    J’aimerais mentionner que je suis souvent aller aux USA via la 81 (et donc la 401 par l’Ontario) et puis la différence est effectivement notable (mais peut-être pas aussi sec que M. Martineau le mentionne)… Par contre, je propose à quiconque d’aller voir les routes dans le coin de Syracuse, vraiment affreux et en construction partout.. je me croyais revenu à Montréal.

    Il existe un outil (je ne sais plus si c’est un appareil électronique ou une application cellulaire) qui détecte les bosses sur la route, et peut possiblement faire un rapport. Ça pourrait être intéressant de tester différentes routes avec ce système. Je me porte volontaire!

  3. L'Imprévu dit :

    Oui. Non seulement ça se peut mais ça se fait. Pas pour rien que notre réseau tombe en lambeaux. J’aimerais bien que le MTQ fasse des évaluations par échantillonage un peu partout. Je ne serais pas surpris qu’il y ait un peu moins d’épaisseur d’asphalte ici, un peu moins de gravier là, un peu moins de ciment ici.

    La construction a toujours été le dada des Libéraux. Le Stade Olympique, la Baie James, la Manic, le Métro, et quand il n’y a pas de grands travaux on fait des petits travaux partout en disant qu’il faut tout changer parce que les Péquistes ont rien fait.

    Durant la construction du Stade Olympique tout le monde savait que les camions rentraient remplis par un bord, sortaient remplis par en arrière et allaient porter le tout dans une entrée de garage à Laval ou à Brossard. Ou encore, que les camions rentraient, sortaient encore remplis et revenaient en avant.

    On a payé ce stade là 4-5 fois trop cher. La même chose avec tous les travaux. Partout.

    J’aimerais ça qu’il y ait des évaluations, du carottage un peu partout.

  4. jean martin dit :

    Martineau, tu fais encore,comme ta femme,du potinage.On sait depuis longtemps qu’on se fait fourrer au Québec sur la qualité et la durabilité des matériaux. Tu viens de découvrir cela.C’est la mafia qui s’occupe de nos infrastructures depuis 100 ans au Québec.RÉVEILLE TU NOUS APPRENDS RIEN.Tu fais déjà trop d’argent pour ta compétence,comme la mafia !

  5. Michel Cloutier dit :

    Si on se rappelle que les routes en construction sont inspectées et doivent respecter les normes émises par le Ministère des transports, on en vient donc a se poser la question suivante.

    Se pourrait-il que ces normes soient sciemment inadéquates, et fassent en sorte qu’on doive reprendre le travail beaucoup plus tôt qu’on ne devrait ?

    Ça doit être l’un ou l’autre. Ou les inspecteurs, de façon systématique, ferment les yeux sur la mauvaise qualité des matériaux utilises, ou on demande d’utiliser de la ‘scrap’ pour que les bons amis soient au rendez-vous dans 10 ans au lieu de 20.

    Est-ce qu’un lecteur qui s’y connait pour nous éclairer ?

  6. émile lafreniere dit :

    Ce n’est peut etre pas le matériel qui est inférieur.Ce pourrait-il que nous ingénieurs qui préparent les devis pouir les routes soient moins exigeants que les autres?
    Effectivement ca vaudrait la peine de comparer si les épaisseurs de matériaux de préparation exigés sous les surface pavées sont moindres ici qu’ailleurs?
    Il me semble qu’une étude compatrative mériterait d’etre faite.Probablement que nous y gagnerions sur les couts d’entretien.

  7. Serge dit :

    80 milles à l’heure dans une route de gravelle!!
    Sans ceintures….sans air-bag…sans assistances électroniques!
    Ah!!! le paradis
    Oups ..c’était dans les années 50!
    L’hiver…il suffisait de mettre des chaînes!
    Printemps revenu…
    Une passe de  »grader » et oups…80 milles à l’heure encore!
    Me semble que çà coûtait moins cher le mille pour entretenir cette route!
    Non !!
    LOL

  8. Dominique Lavoie dit :

    Disons qu’ayant des contacts au bas de l’échelle dans la construction, toute la construction, que ce soit de maisons, de routes ou d’infrastructures, on raconte qu’il y a une petite routine qui a cours un peu partout:

    On fait les bons garçons tant que les inspecteurs ne sont pas passés. Une fois qu’ils sont passés, on « dilue » le béton, on pose du matériel cheap, on tourne les coins ronds.

    Il faudrait juste que les inspecteurs n’annoncent pas leur visite et que les visites soient en nombre et en des moments variables. Question de marcher les fesses serrées tout le long vu qu’on ne sait pas quand le monsieur va venir avec son petit calepin.

    Faudrait aussi s’assurer que les inspecteurs ne sont pas corrompus: la quadrature du cercle quoi…

    Ah! Et vous vous souvenez ce que je disais côté mafia? Martin Carrier aujourd’hui confirme ce que je disais. Joue pas dans mon carré de sable ou tu vas avoir un accident…

    C’est beau le monde de la construction!

  9. omi-san dit :

    Il serait grand temps que le Québec donne ses contrats à des entrepreneurs venant d’ailleurs au Canada et même des États-Unis.

    Il y a tellement d’incompétence et de mauvaises habitudes ici que même sans la corruption, on va continuer de payer trop cher pour du trvail bâclé.

  10. L'Imprévu dit :

    Vous savez M. Martineau….. il ne faut pas trop déifier les États-Unis non plus. Ils sont différents. Ils ont connus la mafia bien avant nous et ils sont loin d’en être sortis. Peut être que la mafia est sortie de la construction chez eux mais elle est ailleurs. Dans le sport, la politique, les syndicats (bien plus que chez nous), la drogue, la prostitution, partout.

    Effectivement l’hiver n’explique pas tout. Il faudrait aller voir comment les Suédois ou les Norvégiens font. Et là encore il va s’en trouver pour dire que nous n’avons pas la même humidité !

    Vous aimez le cinéma ? J’ai bien aimé « Hoffa » avec Jack Nicholson et « Il était une fois l’Amérique » avec De Nero. Un film magistral ! Mais je suis bien d’accord avec vous, les routes au Québec sont horribles à comparer à celles des États-Unis et même de l’Ontario.

  11. J-Paul dit :

    J’arrive de Burlington , en effet le Vermont vient de resurfacer l’autoroute c’est le roulement hyper silencieux endormant…

    Et j’ai constaté que la A 35 partant d’Iberville, une quarataine de Km dans les terres est presque terminée.

    A St Sébastien, l’asphalte est complétée, gazonnage est terminé, on nivelle les accotements selon moi

    el PP ( Pierre Paradis le vieux roi de cette région de Bedford) et avec Marie Bouillée d’Iberville vont pouvoir couper le ruban

    et ensuite plus sécuritairement on pourra aller prendre l’avion à Burlington.

    J’espère que le MTQ ne nous fera pas passer l’hiver 2012-2013 avant d’ouvrir cette section d’autoroute qu’on attend depuis si longtemps.

  12. Jean-Yves Gobeil dit :

    Pour faire de belles routes, il faut enlever toute l’asphalte et s’attaquer au sous-sol. Ici, on enlève une croûte d’asphalte seulement et on en remet une nouvgelle couche à la place.

  13. Francois dit :

    Ils ont des postes de paillage sur leurs autoroutes.
    J’imagine que ça leur donne un plus grand budget pour l’entretient.

  14. Richard Garneau dit :

    Quand tes ingénieurs vont dans des université de bas de gammes mais presque gratuites ben tu en as pour ton argent……ok tu as un diplome, mais un diplome de pacotille…..

  15. Alain M. dit :

    C’est drôle ça, j’avais exactement la même discussion cette semaine avec un de mes amis. J’ai habités un certains temps dans les autres provinces, donc un peu plus de 2 ans en Ontario, et chaque fois que je revenais au Québec, j’avais la même réflexion. Même un aveugle pourrait dire au millième de seconde près quand nous passons la frontière. Faut croire que même dame nature sait que le Québec est une société distincte…

  16. Jango Fett dit :

    Comme d’habitude vous avez oublié un facteur important: le poids autorisé des camions lourds…

    Pause de réflexion, je retourne dans le monde démagogique de Martino.

    J’veux d’la Bud sti! Libaaaarté!

  17. Mario Lepage dit :

    Sortez un peu! Pour l’avoir fait un peu partout sur la Côte est ainsi que dans plusieurs villes ontariennes, je peux vous assurer que les nids de poules et les fissures sont légions à plusieurs endroits!!!Et que dire de Toronto maintenant! Pour eux et celles qui se plaignent des cônes oranges, allez voir nos voisins ontariens.Ils n’ont plus rien pour nous envier,..Quand je me regarde, je me désole… Quand je me compare, je me console…

  18. steve dit :

    Partout ailleurs au US et Canada, il n’y a pas de SAAQ. Donc, si quelqu’un pogne un nid de poule au Qc, pas moyen de revenir sur la ville, bref pourquoi le maire risquerait d’être dans le rouge ou encore plus dans le rouge pour ça, juste couper dans les heures des inspecteurs, et quand l’inspecteur n’est pas là, ben ils mettent l’épaisseur de sable et de roche qu’ils veulent, en tout cas c’est ce qu’un ami qui travail à la construction de route m’a dit. Ailleurs tu reviens sur la ville et elle paye, elles ont donc intérêts à être responsable dans le choix du contracteur et la supervision.

    On peut faire le même rapprochement pour la conduite automobile, au US et au reste du Canada, si on roule à 150 km/h et qu’on a un accident, ben on est responsable, et on peut être poursuivit, donc toutes nos possessions sont en danger, même la maison. Oui on en voit des mauvais conducteurs ailleurs aussi, mai soit il est inconscient ou il ne possède rien.

    Tous les systèmes qui fonctionnent avec des assurances amènent l’irresponsabilité.

    Un autre exemple ? Au Canada dites à quelqu’un d’arrèter de fumer pour son bien-être, pas grand chance que ça marche. Au US, quand le doc te dit d’arrèter de fumer ou tu ne seras plus assurable, ben si tu continus tu assumes toi-même les conséquences et soit tu payes ode ta poche ou tu crèves, ici la carte soleil paye, donc les autres citoyens payent.

  19. Serge dit :

    @Richard Garneau dit
    Wow …enfin la vérité!

  20. marc dit :

    Un ami a travaillé comme stagiaire pour des ingénieurs qui devaient surveiller des travaux routiers. Son boss va voir le contremaitre du chantier et lui dit qu’il ne respecte pas les normes de matériaux. Le gars lui fait un grand sourir, appelle quelqu’un au ministère et le superviseur de mon chum se faire dire d’aller prendre un lunch et de revenir plus tard…

    Le froid, le poids des camions, etc sont pareils 10 pieds à côté quand on change de côté de frontière. Le problème, ce sont les normes qui ne sont pas respectées. Je me souviens, il y a quelques années, le ministère a décidé de donner un contrat d’autoroute à une compagnie de béton. Un gars d’asphalte a été interviewé à la radio. Il se démenait pour dire que la job peut être aussi durable avec de l’asphalte. Excuse mononcle mais pourquoi tu n’as pas fait ta job comme du monde avant de perdre ton contrat dans ce cas-là?

  21. André Dupuis dit :

    C’est un choix de société. Très certainement on se fait fourrer par les entreprises et c’est pour ça qu’on enquête. Par contre, aux États Unis on préfère investir dans de l’asphalte plutôt que dans la protection sociale (éducation, santé, jeunesse, criminalité etc…). Vive les belles routes du Vermont à bas l’accès aux services de base pour une société plus équitable.
    ps. Je suis à peu près de votre âge M. Martineau et mes frais de scolarité ne m’ont à peu près comme vous, rien coûté. Je fais un travail respectable et je ne pense pas que mes écoles étaient sous financées. Probablement à cause de notre solidarité sociale, nous avons bien fait. Bien sûr pas pour tout le monde.

  22. charles deleon dit :

    L’Imprévu pour le stade olympique…….wouen et qui était au gouvernement ???? les libbbéraalllll.
    ENCORE ?&$%&?%$

  23. charles deleon dit :

    Ca prend pas milles ingénieurs pour décider combien de gravier ,de béton ou d’asphalte .
    C’est déja dans les cahiers des charges.
    A moin que nos spécifications ici au Québec soient si différentes que cà que celles en Ontario et dans les États de New-York et du Vermont.
    À moin que les contracteurs trichent.
    À moin que le gouvernement payent justes pour certains travaux .

    La comission Charbonneau va surement touchée à çà aussi. Dieu merci.

  24. pasquinel dit :

    Vous avez raison Martineau,l’été passé je suis allé en Ontario et les rues en asphalte était tres bon et aussitot que je suis entré dans la province Québec je circule sur une rue barbelée et plein d’icones.

  25. Babouchette dit :

    Pis avez-vous remarqué que les voie ferrés ont une bonne base, elles. Le rails où passent des trains pesant des tonnes ne bougent pas, elles. Pourquoi ne fait-on pas de même avec nos routes. On pourrait utiliser les mêmes ingénieurs. Pis oui, je roule souvent au travers des USA et ils ont de plus belles routes, pas toutes payantes (voir la 81, 87, 89, etc…) certaines sont moins belles, oui, mais pas durant des années. de plus leur affichage est supérieur au nôtre.

  26. Ivan Champetier dit :

    On en revient au sketche de ¨Coderro*¨ dans Laflaque,sur la construction de route! Sous des dehors humoristiques,un fond de vérité!

    *Disponible sur Youtube

  27. pbrasseur dit :

    D’après toi?

    Si on se fait fourrer sur le prix alors pourquoi pas sur le reste?

  28. André Paquet dit :

    Sans doute, un jour, découvrira-ton que nos barrages auront une durée de vie beaucoup plus courte que celle anticipée lors de leur construction, béton de mauvaise qualité et armature déficient obligent! De plus, n’y aurait-il pas un lien entre la corruption dans la construction et le dossier de la pyrrhotite. Après tout, pourquoi ériger des fondations de maisons saines et durables alors qu’en trafiquant le béton, l’industrie de la construction (bétonnières, compagnies qui soulèvent les maisons, entrepreneurs divers, etc.) s’assure un avenir prometteur et radieux ?

    Heureusement que le Gouvernement a décidé de fermer la centrale nucléaire de Gentilly car si sa réfection avait comporté de la pyrrhotite, sans doute aurions-nous eu beaucoup de difficulté à la soulever! Mais au Québec, rien n’est impossible, n’est-ce pas?

  29. Jean L dit :

    Pouvez-vous me dire la différence entre la joke sur Marie-Hélène Thibert et votre allusion au visage ravagé de Tommy Lee Jones ?
    Pour ma part ça se ressemble beaucoup, les deux sont offensantes.
    Ce qui est bon pour un humoriste devrait être aussi bon pour vous.

  30. Marco dit :

    Je voyage dans le monde pour les affaires. Toutefois, je suis surpris de voir de meilleurs routes à Sarajvego qu’au Qc. Idem pour les routes aux USA, NB et Ontario. Je crois que le CLIMAT politique du Qc doit jouer dans la transaction. C’est une blague de voir les routes du Qc vs Ontario. Pourtant, Ottawa est à 1 minute en auto de Hull…Ouf…méchante météo qui n’aime pas le Qc.

  31. magiterre dit :

    Le gouvernement a un budjet pour entretenir nos routes mais je crois qu’il passe ce budjet a autre chose,il serait beaucoup mieux d’entretenir nos routes et nos ponts que d’attendre que ca tombe.Sur la facture de l’essence il y a $10.00 de taxes,dont la tps et tvq et il y a deux autres taxes une pour les pétrolieres et l’autre pour le gouvernement et je me suis laissé dire que au mois d’avril cette taxe qui va au gouvernement va augmenter mais qu’est ce que le gouvernement en fait ????? il doit prendre ctte taxe pour entretenir nos routes.Les citoyens devraient demander des comptes au gouvernement,ce n’est pas parcequ’il est le gouvernement qu’il a le droit de tout faire a sa guise,les fonds publics doivent etre mieux gérés et de la bonne facon.

  32. Marcel dit :

    Oui c’est vraiment enrageant d’être les citoyens les plus étranglés par les taxes dans toute l’Amérique du Nord et de rouler sur les routes les plus dégueulasses qui soient. Je voyage beaucoup en Ontario et comme la majorité des gens l’ont constaté c’est une autre planète aussitôt qu’on sort de notre beau QC.
    Mais dites vous bien que ce n’est pas d’hier qu’il y a de la corruption dans notre Belle Province. Je me souviens la construction du Blv. St-Michel en 1959 ou 1960. Quelques semaines après son ouverture ils ont arraché la belle asphalte toute neuve ( les lignes blanches y avaient même été peintes !!!!) pour enfouir des tuyaux de gaz et refaire le pavage une deuxième fois. Je suis certain que l’entrepreneur était Ita……… non! je ne mentionnerai pas de nationalité pour ne pas être traité de « raciste » mais disons qu’il était originaire du pays en forme de botte situé près de l’extrémité est de la Méditerranée……….. Pourtant ces gens ont l’habitude de construire du solide, j’ai vu en France des aqueducs Romains encore debout après plus de 2000 ans alors que notre bel échangeur Turcot tombe en ruine après 45 ans.

  33. Jim Brindle dit :

    Y à pas à dire , le Québec est pourri , jusqu’à 3 mêtres sous terre . Même les morts pourraient se rebeller.

  34. JP Bouchard dit :

    Québec inc = Québec inc estueux.

    Nous avons été trahis par des fonctionnaires qui, en plus des énormes avantages qu’ ils reçoivent, ont décidé de copiner avec les entrepreneurs parce qu’ ils étaient sous-payés ces pauv ‘ p’ tits!

    La cupidité est le mal de ce siècle.

    Et si vous pensez que c’ est la commission Charbonneau qui va éradiquer ce problème, vous rêvez.

    Ils sont mandatés pour endormir le peuple.

    Continuez à voter PQ-PLQ. Pour le statu quo.

    Vous allez avoir une idée des relations incestueuses entre ces deux partis finis lors du vote sur le budget le 20 nov.

    Les libéraux vont appuyer Marois 100 milles à l’ heure.

    Comme des putes qui appuient leur pimp.

    Jamais la CAQ ne va appuyer ces improvisateurs incompétents, ces endetteurs chroniques.

  35. Steve Harvey-Fortin dit :

    KAFLING KAFLANG

    On a instaurez des boîtes noires dans les restaurants pour contrer la fraude et la corruption dont le restaurateur est obligé de donner une facture. mais on a oubliez de le faire dans d’autres domaines comme les garagistes automobile, les vendeurs de matériaux de construction et autres domaines ou beaucoup de chose se passe en dessous de la table.
    On donne des contrats dans le nord ou les innuits reçoivent à la tonne de la drogue par le seul aéroport disponible. Un bar pour les cris, un bar pour les blancs, un bar pour les innuits et un bar mixte pour que tout le monde se tape dessus. Mais on est pas capable de mettre des boîtes noires pour contrôler les divers domaines de l’économie qui reçoive de l’argen cash in the pocket.

    Mon garagiste me dit toujours je peux faire un prix sans facture ou avec facture. Alors il est ou le problème de l’asphalte ? Il est dans le même ‘modus opérandis’ économique que l’économie et sa façon de faire en cachette. Les coût de non récupération en taxe se chiffre en milliards dans l’économie québécoise, pas étonant qu’on se fait voler le gobelet sur les impôts.

  36. Dominique Lavoie dit :

    « Pouvez-vous me dire la différence entre la joke sur Marie-Hélène Thibert et votre allusion au visage ravagé de Tommy Lee Jones ? »

    Les chances que T-L J lise ce blogue frôlent le zéro absolu.

    Et si vous aviez bien lu, vous auriez vu qu’il s’agit de la RÉPONSE des spécialistes à la question.

    Un peu fouille-m****? Misère, une chance que le blogue de Martineau existe pour servir d’exutoire à ce que l’homo-québécus a de plus moche! Le plus amusant, c’est que les Martineau-bashers aimeraient mieux mourir que d’en manquer une. Bravo les champions!

    J’aurais personnellement choisi de ne pas répéter une telle citation. Mais ça c’est moi. C’est mesquin. Pas autant que dans le cas de M-E T où on attaquait 2 personnes qui seraient forcément mises au courant, l’une sur son apparence, l’autre sur son jugement à se trouver intime avec une telle « laideur », mais ce n’est pas génial d’avoir écrit ça. Même en citant quelqu’un d’autre. Même si la cible n’en entendra jamais parler.

  37. Pierre dit :

    Avez vous remarqué que les rues et les routes sont très mal entretenues? … avec le gel les mini crevasses deviennent des ravins. Il faudrait bien preparer nos routes avant l’hiver.

    Autre suggestion, lorsqu’on refait une section de route, en profiter pour faire des mesures de conformité aux devis. Si on fait le constat que la construction ne respecte pas les plans, alors les constructeurs et les inspecteurs de chantier devraient perdre des points pour les appels d’offre futurs, et payer une partie de la reconstruction.

  38. Steve Harvey-Fortin dit :

    La norme appliquée au Québec est toujours la même en ce qui concerne les rues, les routes et les autoroutes. On enlève une mince couche de la vielle asphalte avec une grosse machine et ensuite on réasphalte par-dessus l’ancienne qui est craquelée. Ainsi, on fait une grande économie d’argent sur le court terme mais pas sur la qualité du travail selon le bitume utilisé. Toujours ce bon bitume noir qui arrache nos suspensions et nos supports moteurs de nos automobiles.

    Le bon vieux béton armé de la transcanadienne comme méthode de travail à long terme ne donne pas sa place pour ce qui est de la qualité et la durabilité. Et en ville, qu’ils arrêtent de mettre des tuyaux en dessous de l’asphalte. Aquéduc, gaz métro, égouts devraient être placés dans un espace réservé en bordure de la voie et du terrain de la propriété.

  39. JP Bouchard dit :

    Et croyez-vous vraiment que le PQ-PLQ vont arrêter cette orgie d’ incompétence, de gaspillage et de collusion?

    Ils ont créé toute cette merde..

    Ils en ont plein la couche…

    Ça va prendre une autre élection.

    En attendant, surveillez bien la collusion PQ-PLQ le 20 novembre.

    Le 21, P. Marois et J.M.Fournier vont se réveiller dans le même lit…

    Après avoir accouché d’ un budget déficitaire non-viable.

    L’ hypocrisie, le mensonge et l’ endettement vont continuer.

    La collusion dans la construction va migrer vers l’ Assemblée Nationale à travers le PQ-PLQ.

  40. Ginettica dit :

    J’ai habité à Kingston, Ontario. Une année, ils avaient une ligne ou on pouvait téléphoner si on voyait un nid de poule et s’il n’était pas réparé en dedans de 24 heures, on recevait $25. Les employés de la ville se démanaient. Imagineriez-vous çà au QUébec? Ils ont bien trop peur pour faire un programme comme çà, çà couterait beaucoup trop cher… :o)
    Si un contracteur faite une route, elle devrait être garantie pour 25 ans et si elle brise, il devrait la réparer à ses frais… c’est un manque de responsabilité qui encourage les travaux mal faits…

  41. Ginettica dit :

    On devrait rechercher qui a fait les viaducs qui tombent et les constructeurs devraient avoir à les réparer à leurs frais.

  42. Steve Harvey-Fortin dit :

    Au prix que l’on paye les contraventions sur nos routes il faut croire que l’argent va ailleurs !
    Moi j’ai décidé de vendre ma voiture bientôt puisque les rues sont quasiment impraticables à moins de posséder une voiture de luxe ou un camoin.

  43. Steve Harvey-Fortin dit :

    Il n’y a plus rien de viable au Québec économiquement parlant à part que de la corruption, le mesonge et l’exploitation du petit peuple. Ceux qui sont les mieux placés pour le savoir ce sont les assistés sociaux qui l’on compris il y a déja longtemps. Ils savent très bien que la valeure de l’argent gagné en dessous de la table vaut plus que l’argent gagné par dessus la table même avec un bon salaire et des avantages sociaux qui diminue le coût de la vie mais qui ne sont pas gratuits. En plus de bénéficier des avantages de l’État, un assisté social que la plupart des gens juge avec mépris pour se donner de l’estime peut gagner de l’argent en dessous de la table mais le meilleur c’est que cet argent n’est pas déclaré.

    La meilleure chose à faire si vous êtes sur le bord de faire faillite, de faire un burn-out au travail ou de faire une dépression parce que vous avez trop de dettes c’est d’arrêter de travailler pour le gouvernement et de souscrire à l’aide sociale pour le bien de vote santé mentale et physique. C’est la seule réalité qu’il y a au Québec de viable à part les préjugés de la société contre les BS. Et s’ils ont es préjugés envers les BS c’est parce que dans le fond ils vous envient à mort d’avoir le droit de ne rien faire comme si vous étiez retraités.

    POURQUOI PAYEZ AUTANT D’IMPÔT ALORS QUE VOUS POUVEZ VOUS REPOSER ?

  44. Charles Deleon dit :

    Ginettica les viaducs…ils ont été mal fait ????
    ou ils ont été mal concues ?????

    C’est pas nécessairement les mêmes.
    QUI a donné la commande et avec quelles spécifications ??? Le gouvernement lui même ou l’ingénieur ou le constructeur ?

    Quel prix le client voulait payer ?
    En a t-on eut pour notre argent dans ce temps là ?

  45. Charles Deleon dit :

    M. Steve Harvey Fortin vous êtes du…… pour des vacances

  46. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Charles Deleon de chez Léon meuble en gros

    C’est pour bientôt les vacances M. Deleon c’est pour bientôt ! Un fou dans une poche.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles