Trudeau père et fils

- 24 décembre 2013

Qu’on le veuille ou pas, qu’on aime ça ou non, il faut se rendre à l’évidence : le père et le fils Trudeau auront joué un rôle de premier plan en 2013.

Le premier par ses idées, plus présentes que jamais — surtout dans le milieu intellectuel québécois. Et le second, par son image, plus séduisante qu’on ne le pense.

 

COOL CAT

 

Commençons par le fils.

Justin Trudeau n’a impressionné personne par ses idées. On se demande encore pourquoi il a autant parlé de la légalisation du pot. Est-ce un dossier si important ? Y a-t-il urgence dans la cabane ? N’y a-t-il pas d’autres combats plus essentiels à mener ?

Pourtant, malgré son manque évident de substance, le nouveau chef du PLC continue de trôner dans les sondages.

On pourrait dire qu’il profite de l’usure du gouvernement Harper, affaibli par les scandales du Sénat. Mais il y a plus : Justin Trudeau renvoie aux Canadiens une image qu’ils aiment avoir d’eux-mêmes.

Quand ils se regardent dans le miroir déformant que Justin leur tend, les Canadiens se trouvent beaux, cool. Hip.

Contrairement au Canada « sec », « austère » et « idéologiquement amidoné » de Stephen Harper, le Canada de Justin Trudeau est « relax », gentil et bonenfant.

Le pays qu’il nous propose ressemble à un gros Katimavik. Ça sent les bons sentiments, la coopération internationale et le yoga. Les entrepreneurs et les militants écolos se tiennent la main et chantent « Kumbaya » autour d’un feu, et le pouvoir porte un jean et tire une poffe au-dessus d’un BBQ sur lequel grillent des saucisses au tofu.

Pas de tension, de chicane ou de discussions envenimées sur la dette ou le système de justice, non. Tout est coooool.

Des problèmes ? Naaaaah ! « Don’t worry, be happy… » Soyez gentils avec vos voisins, croyez en la nature humaine, et tout va se régler.

 

AU NOM DU PÈRE

 

Pour ce qui est du père, il est peut-être mort depuis 13 ans, mais ses idées n’ont jamais été aussi vivantes. Surtout au Québec.

Comme l’a souvent répété Christian Dufour à l’émission que j’anime à LCN, s’il y a quelque chose que le débat sur la charte de la laïcité nous a permis de découvrir est à quel point la religion des droits de la personne a imprégné et pénétré l’intelligentsia québécoise.

Quoiqu’en pense les indépendantistes, le rapatriement de la constitution et l’adoption de la Charte de droits et libertés étaient deux coups de génie.

Comme Pierre Elliott Trudeau le souhaitait, il n’y a plus de peuple québécois ou de culture québécoise : que des individus noyés dans le grand-tout canadien.

C’est du moins ce que croient une bonne partie des intellectuels québécois. Car soyons sérieux : qui défend la charte de Bernard Drainville dans les universités ?

Pour chaque Mathieu Bock-Côté qui tente de dépoussiérer et « dé-barbe-griser » le discours nationaliste, combien de « lologues » qui considèrent la Charte des droits de Pierre Elliott Trudeau comme une véritable Bible ?

Trente et un ans après l’adoption de la Charte des droits et libertés canadienne, Trudeau père peut célébrer dans sa tombe.

Il a réussi à gagner le cœur et les esprits des intellectuels du Québec.

 

 

Abonnez-vous à cet article

30 commentaires

  1. Gilles Guibord dit :

    Monsieur Justin Trudeau est aussi le résultat de créateurs d’image. Nous en sommes à faire de la politique virtuelle. C’est une apparence qu’on aimerait bien croire pour éviter la réalité. Celle-ci va nous rejoindre tôt ou tard. Le drame est que ce sont les jeunes générations qui vont y goûter; alors qu’elles ne sont pas responsables de cette illusion.

    Sa position sur la légalisation du pot est un coup électoral. Il va s’attirer les sympathisants au pot; ce que les conservateurs ne feront pas. Il marche dans la plate-bande du NPD. Ce n’est pas négligeable, si 5% de l’électorat aura été sensible à cette promesse. Et si c’est plus élevé, c’est encore plus stratégique. Dans notre monde du contrôle du message, le fait que le ‘porteur de ballon’ n’a pas d’idées qui dérangent les contrôleurs et un atout non négligeable.

    Joyeux Noël, à vous et à votre famille.

  2. serge marcotte dit :

    À part d`être devenue la première femme première ministre au Québec,comme elle le souhaitait tant Pauline Marois n`a pas la prestance et les idées pour faire avancé le projet souverainiste ,elle n`a pas sue se démarquer,elle manque totalement de vision .Elle ne peut gouverner en essayant de faire plaisir à ceux qui l`ont aider à assouvir son fantasme,Les Québecois ont besoin d`un Leader qui sait où il vas ,qui décide et qui sait prendre des décision sans ballons d`essaies.Diriger comme elle le fait ,par essaies et erreures n`a rien de bien rassurant .Vous n`avez qu`à entendre vos confrères journalistes,M.Martineau ,se prononcer sur les personnalités politiques qui se sont le plus démarquées dans l`année qui s`achève et jamais le nom de Pauline Marois n`est mentionné à part sa présence à Lac-Mégantic.

  3. abroad dit :

    C’est Jean Martin qui va en jubiler un bon coup ce matin en lisant cet excellent article…

  4. guy pelletier dit :

    Qu attendent les politiciens pour la modifier et la rendre conforme à la réalité présente…avec le recul que nous avons ….elle ne sert qu à protéger les abuseurs de tout acabit…

  5. Pasi Cave dit :

    Tante Pauline:….. » Le Fils de Pet ne pourra jamais éteindre la flamme nationaliste chez les Québecois….I m not inquiet.. »

  6. Steve Harvey-Fortin dit :

    Le père comme le fils ne m’impressionne pas. Le premier a profité d’une crise et le deuxième profite du renom de son père.

    Le père n’a fait qu’étirer l’élastique en jouant avec la constitution pour bien paraître et le fils tente de faire la même choses avec la légalisation du Cannabis.

    C’est la répétition d’un air bien connu comme épilogue d’une pseudo-politique libérale. Lorsqu’on est fatigué des politiciens qui sont au pouvoir on est souvent tenter de revenir à certains concepts qu’on a déjà connu pour changer le mal de place. Si je te donne un coup de pied au ventre, tu ne pensera plus à ton mal de dent. On aime ça jouer à la chaise musicale pour se donner de l’importance en pensant que cela nous apportera peut-être plus.

  7. A. Arcand dit :

    Nos fédéralistes rêvent la nuit de retourner à l’époque de PET avec Justin …

    Le coup de génie a été de bloquer les aspirations du Québec en donnant la primauté aux droits individuels dans une charte … au détriment de la collectivité … au point que ce sont des individus qui déterminent ce qui est acceptable ou non pour la majorité …

    Ce n’est pas demain la veille que les intégristes religieux, les bordels et les maisons de débauche vont disparaitre au Canada … ;)

  8. Daniel Thérien dit :

    Ce que je retiens de PET c’est qu’il n’avait pas peur de prendre des décisions et il était toujours prêt à vivre avec ses décisions n’en déplaisent à qui que ce soit. Parlez en aux USA. Il poussait même l’audace à inviter ceux qui n’étaient pas d’accord à voter contre lui aux élections. Ils ont osé à une occasion et il a été réélu au bout de quelques mois seulement. Qu’on soit en accord ou en désaccord avec ses décisions au moins il en prenait. Ceux qui n’en prennent pas ne font jamais d’erreurs.

    Je ne sais pas si Justin est du même tempérament mais il a tout au moins son charisme et ceci compte beaucoup auprès de l’electorat.

    @guy pelletier

    Tout à fait d’accord concernant les abus mais sommes nous prêts à reprendre les discussions constitutionnelles? Je doute fort que le gouvernement actuel en sente le besoin. Alors on doit vivre avec 2 Chartes des droits et libertés aec plusieurs dédoublements dans plusieurs ministères et organismes. Ce n’est tout de même pas Ottawa qui a voulu cette situation qui devient de plus en plus onéreuse pour le Québec. Je sais nous sommes une société distincte mais jusqu’à quel point?

    Joyeux Noël

  9. le nationaliste dit :

    Justin est le Sarkozy du Canada. Il ne mise que sur l’image. Les libéraux grimpent dans les sondages parce que les conservateurs ont fait leur temps. Quant au NPD, on verra. Jack n’est plus là. Et de toute manière, Jack était bien fin mais il faut plus que ca pour diriger un pays. Et je ne m’attends à rien de grand de la part de Justin. Sa trace sera superficielle. Quant à moi, Merde au Canada et Vive le Québec libre !

  10. Robert Patry dit :

    Pierre Elliott Trudeau le plus grand Canadien et Québécois de l’histoire.

    M. Trudeau a eu le courage qu’aucun autre politicien n’a eu. Il a dit au Canadiens français du Québec de se tenir debout car ils étaient égaux aux anglos, même si la petite élite franco leur disait le contraire et qu’ils ne devaient pas se sentir inférieurs. Il comprenait qu’en demandant un statut de société distincte, ils se présentaient aux anglos comme des inférieurs et ils perdraient le respect des anglos. Il a tout fait, contrairement aux nationalo-ethnique séparatistes, pour inclure les francos dans sa vision du Canada au lieu de les isoler et les exclure. Il nous a appris l’importance de connaître les deux langues officielles et a accueilli les Néo-Canadiens en leur faisant connaître leurs droits et obligations en devenant Canadiens.
    Sa plus grande réussite est la Charte des Droits qui protège TOUS les Canadiens contre les abus de l’état et des politiciens assoiffés de pouvoir qui voudraient imposer leurs valeurs sur les citoyens.

  11. Nadine Magloire dit :

    Si les Québécois choisissent une image pour diriger le pays on peut avoir des doutes sur leur jugement, Nadine Magloire

  12. Robert Patry dit :

    A. Arcand a dit :

    « Le coup de génie a été de bloquer les aspirations du Québec en donnant la primauté aux droits individuels dans une charte … au détriment de la collectivité … au point que ce sont des individus qui déterminent ce qui est acceptable ou non pour la majorité … »

    M.Arcand ça n’a pas de sens ce que vous écrivez. Si des individus décident ce qui est acceptable ça prend DONC UNE MAJORITÉ D’INDIVIDUS et cette majorité est absolue.

    Il n’ya qu’une seule majorité, le PEUPLE.

  13. Daniel Thérien dit :

    @ Nadine Magloire

    Ceci se passe il y a quelques années. Ma voisine me demande à quel endroit allons nous camper? Je lui réponds à Lancaster qui est la première sortie de l’autoroute 401 en Ontario. On parle de tout au plus 1 heure de Montréal. Elle me demande alors si j’ai besoin d’un passeport pour y aller? Pensez vous que j’ai des doutes sur le jugement de certains ÉLECTEURS?

    Joyeux Noël

  14. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Robert patry

    Wow, on a pas besoin d’être canadien pour parler les deux langues et on peut même en parler trois s’il le faut, mais le Québec reste le Québec.

    Et en passant la Charte ne protège pas tous les citoyens contre les abus, elle informe seulement pour qu’elles raisons il ne faut pas abuser quelqu’un. Ainsi, l’abuseur peut mieux choisir son motif pour abuser.

    Comme vous êtes naïf M. Patry de penser une telle chose car toutes ces intentions ne sont pavé que de bonnes intentions mais dans la pratique ce n’est pas le cas. Cette Charte n’a fait que donner une bonne image du Kanada face aux autres pays industrialisé et démocratique.

  15. Louis Francoeur dit :

    Trudeau a institutionnalisé les droits individuels et le PQ a institutionnalisé la corruption par la création du Fonds FTQ et du Fondaction de la CSN.

  16. Gilles Guibord dit :

    @ A. Arcand (24 déc à 13h13) et @ Robert Patry (24 déc à 14h48)
    Oui, « donner la primauté aux droits individuels dans la Charte » était un « coup de génie ».
    Avec ce moyen, la Cour suprême, faisant droit à un individu, renverse toute décision d’une majorité ou de l’Assemblée nationale. Et on ne peut pas en appeler d’une décision de la Cour suprême. Ceux, qui ne sont pas d’accord avec la décision de la Cour, identifie habituellement le demandeur d’un droit comme étant le responsable de leur malheur; alors que c’est la Cour qui a décidé et que le gouvernement s’en est lavé les mains en s’appuyant sur la séparation des pouvoirs. Ainsi, on se trompe de coupable et on fait d’un individu un martyre de la majorité. La prochaine sera probablement la ‘porteuse de voile’.

    Il y a un moyen pour contrer cette machination. C’est la « clause nonobstant » que les Britanniques avaient imposée au gouvernement Trudeau. Mais pour s’en servir, il faut avoir du courage et être compétent. En plus d’être capable de conduire un vrai combat; ce que nos gouvernements du PQ ou du PLQ ne peuvent pas faire correctement. Le PLQ est plus intéressé à ses amis corrompus et on voit comment le PQ s’enfarge dans les cordons de sa charte.

    Pour que le Peuple fournisse une majorité dans ce sens, il faut que nos partis politiques fassent front commun. Ce n’est pas demain la veille. Ou qu’un nouveau parti, que je ne connais pas, s’en charge.

  17. Julien117 dit :

    Je ne crois pas que les intellectuels du Québec et tenant du multiculturalisme aient autant d’influence que l’on croit. Même Couillard le fervent trudeauiste devra modifier sa position. J’ajoute que bien des journalistes, je pense à ceux de La Presse, ont grand peur de l’Islam. Ils savent ce qui est arrivé à leurs confrères de France et du Danemark. Être en faveur du voile islamique c’est se mettre du côté des musulmans intégristes et à l’abri de représailles. Presque comique de voir des athées pieux envers l’Islam. Je maintiens que leur influence est limitée.

  18. Guy Proulx dit :

    Moi de mon coté je ne veux absolument rien savoir de la famille Trudeau.

    Le fils: Il n’est seulement qu’une pâle copie du père. Un héritier sans couleur et sans saveur. Fumons du pot autour du feu de joie de la grande famille canadienne.

    Le père: Il était peut-être une vrai bête politique mais il restera toujours quelqu’un qui a œuvré dans l’ombre, poignardant ses adversaires dans le dos à chaque fois qu’il en avait l’occasion afin d’en arriver à ses fins. On a qu’à se rappeler de la Nuit des Longs Couteaux et de l’échec de l’Accord du Lac Meech.

    Et Couillard qui veut signer la Constitution canadienne…plutôt mourir!!!

  19. normand duval dit :

    Que l’on propose un projet de pays qui aille dans le sens du ,GROS BON SENS pour tous les quebecois (ses) et neo quebecois(es) et que celui-ci soit approuver et appuye politiquement par la grande majorite de tous les CITOYENS DU QUEBEC et nous n’aurons pas besoins de »charcuter » la charte des droits et libertes ». Cette strategie de « blamer »les anglais (francophobie des media) et la « Loi » (Charte des droit) pour eviter cet effort de RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE
    est vraiment reductif de la grandeur et de l’honorabilite de la cause Souverainiste au Quebec. Ca sent deja les excuses d’une defaite du PQ… qui refuse le rapport Taylor dans sa facon « auto-cratique » de voir la politique sur l’identite quebecoise et sa facon de gouverner… Merci. Vivre le Quebec Libre… mais democratique et non pas a l’esprit « totalitaire »…Joyeux Noel.
    PS. Note au gouvernement Marois : je n’ai pas besoin de vos suggestions ni que vous veniez nous dire comment discuter de la Charte de Valeurs a NOTRE TABLE du Reveillons de Noel…nous sommes tous majeurs et vaccines etsain d’esprit et cabable de discerner « le bien » du « mal » de votre Charte… Merci.

  20. normand duval dit :

    Bin oui c’est la faute a Pierre Elliott Trudeau et son maudit « multicultiralisme » si les musulmanes refuse d’enlever leur
    voile et que les quebecois(es) n’arrivent pas a s’unir autour de la cause Souverainiste… Bin oui.. Allez on va aller lui « pitcher »des roches sur sa tombe a matin.. ca va leur montrer de quel bois je me chauffe a ces maudits anglais et anti-charte…

  21. normand duval dit :

    Sur le multicultiralisme de Trudeau:
    Je crois qu’il est un peu exagere de pretendre que l’approche multicultiralisme
    « Canadian » ferait de nous Quebecois(ses) francophones un simple pion identitaire
    interchable avec une communaute « Tamoul » qui vit en banlieu de Toronto, par exemple.
    Identitairement et politiquement parlant. Nous avons notre propre loi linguistique (la loi 101) et une reconnaissance de « Societe distincte »
    par le ROC. Politiquement parlant nous n’en sommes pas a la »coupe au levre » dans l’equite de nos
    rapport avec le ROC mais il serait, a mon humble avis, prejudiciable dans notre analyse intellectuelle de notre position identitaire en tant que Quebecois(ses) ou Canadiens(es) de ne PAS tenir compte de ses aquis « historique » en tant que peuple. Cette « manie » de vouloir nous reduire a une vision de nous-meme au diapason du regard de « l’AUTRE » m’agace a la fin… Merci.

  22. Miche dit :

    Pour contrer l’esprit, on ne peut plus étroit de S Harper, Trudeau fils, pour SÉDUIRE les citoyens, s’est dit:
     »Soyons COOL » et on les aura!
    Comme disaient les chauffeurs d’autobus dans le temps:
     »Avancez en ARRIÈRE » !

  23. maurice senecal dit :

    Pierre Bourgeault a dit un jour que les Québécois ont toujours été trahis par leur élite intellectuelle……ça na pas changer.

  24. normand duval dit :

    Au moderateur(trice) et Monsieur Richard Martineau merci de permettre a mes commentaires de circuler sur votre « patinoire… Oui il m’arrive de ne pas etre d’accord avec vous et de l’exprimer cruement mais j’ai du respect pour votre tribune qui sert souvent « d’exutoire » a nos frustrations « citoyenne » . Je vous souhaite un Joyeux Noel a vous et a votre famille. Que Dieu(s’il existe) vous garde…

  25. A. Arcand dit :

    Robert Patry

    Vous vous trompez la loi sur la langue d’affichage a été charcutée par une poignée d’individus au nom de la liberté individuelle … pas par la majorité ni par le peuple … ;)

  26. Steve Harvey-Fortin dit :

    Au nom du père et du fils et du saint esprit Amen.

    Mais il est ou le saint esprit ?

  27. J. Tremblay dit :

    La souveraineté reprend du gallon et c’est tant mieux!!!

    Avec Harper et son trip sur la monarchie, Justin Trudeau qui compte sur sa belle gueule et qui n’a aucune vision, et que dire de notre grand Saoudien Couillard qui serait un vrai cauchemar pour le Québec s’il était élu.

    Vivement un pays où l’on pourra contrôler notre immigration, notre charte et NOS valeurs, etc…sans demander la permission sur quoi que ce soit à Ottawa.

    Ça presse!

  28. francine gagnon dit :

    J. Tremblay: Vivement un pays où l’on pourra contrôler notre immigration, notre charte et NOS valeurs, etc…sans demander la permission sur quoi que ce soit à Ottawa.

    C’est beau croire au même rêve depuis 45 ans :) me semble que vous avancez pas.

  29. francine gagnon dit :

    Pourquoi les péquistes ont toujours cette manie de mettre leurs déconfitures sur le dos des autres?, c’est pas la faute à PET ou Harper ou Couillard si la musulmane veut pas enlever son voile ou si les 2 référendums ne sont pas passés en leur faveur. Ils devraient plutôt se demander « qu’est-ce qu’on pourrait bien faire pour s’allier les québécois à notre cause, quels arguments avec preuves en béton et déclarations d’économistes prestigieux des grandes banques mondiales peux-t-on leur présenter pour qu’ils voient enfin combien il serait plus avantageux économiquement de se séparer de la fédération? Comment faire pour intégrer les immigrants sans se les mettre à dos avec des lois dictatoriales et moralistes, peut-on alléger la reconnaissance de leurs diplômes? il doit bien avoir d’autres moyens etc, etc, etc » Non c’est la faute à…ils avancent pas!

  30. Eric dit :

    La charte des droits québécoise a été adoptée en 1977, garantit les mêmes droits que la charte à Trudeau. La charte québécoise a même une portée plus large que l’autre. Alors dire que la Charte canadiennne est un corps étranger imposé au Québec, ça fait partie de la mythologie péquiste.

    Les droits collectifs sont très bien défendus en Chine, en Corée du Nord et à Cuba. Pas envie de faire partie de cette ligue-là.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles