Un débat qui risque de brasser

- 31 janvier 2013

Ce soir, à MaTV (l’ancien Vox), à 20 h, ma blonde Sophie anime un débat qui risque d’être TRÈS corsé sur les relations entre Anglos et Francos à Montréal.

Avec Mario Beaulieu de la SSJB, Louise Baudoin, Christian Dufour et Barbara Kay du National Post qui a déjà dit qu’elle ne parlait pas en anglais dans les rues de MTL de peur de se faire agresser par des nationalistes!!!!

Il y aura aussi l’organisme derrière la toune NOTRE HOME, qui a tant ému Jean-François Lisée!

Et Martin Patriquin du MacLean’s, le gars qui a dit que le Québec était la province la plus corrompue au Canada…

Ça va brasser!

Abonnez-vous à cet article

91 commentaires

  1. Je suis certain que les autres provinces ont eux aussi leurs problèmes de corruption mais au Québec on est dure à battre. Moi j’aime bien les gens qui disent la vérité, anglo ou franco et M. Patriquin est un de ceux là, n’en déplaise à tous les M. Martineau de ce monde. Et si s’aurais été un Québécois qui aurais publié cet article dans l’Actualité, aurions nous eu la même réaction de dénie?

  2. jean Martin dit :

    Non,çà ne brassera pas tant que çà.On connait déjà l’opinion des anglos sur nous les F…and Frogs.Cependant ,j’espère de tout coeur,que Monsieur Patriquin,qui s’est fait ch… dessus, avec son article dans le Mac Lean’s,va recevoir une ovation monstre pour son intelligence et sa perspicacité.

  3. mercedes_amg dit :

    Votre hargne envers Jean-François Lisée semble empreinte de grande jalousie !

  4. marlomi dit :

    Franchement M.Martineau, je ne vois rien d’intéressant è un débat qui ne feras qu’attiser la haine des anglophones envers les francophones, et vice versa!! Pour vous c’est sur que ce seras intéressant. Encore une occasion de taper sur le PQ !!

  5. Marc Tremblay dit :

    Où ta blonde prend son accent pointu?

    Elle a l’air d’une fausse Française!

  6. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Tant que le double standard existera, il y aura des frictions entre les anglophones et les francophones. Tant que les journaux du ROC comme le Globe and Mail et le National Post afficheront des commentaires haineux du style : Frenchies from Quebec should be drowned in the ocean, well be in peace! Ou qui compareront les québécois francophones à Hitler, il n’y aura pas de rapprochement. Essayez de trouver ce genre de commentaires dans les périodiques francophones. C’est impossible.

    Tant que des journalistes totalement déconnecté comme Mme Wong diront que c’est à cause de la loi 101 que la tuerie de Dawson a eu lieu, il y aura friction.

    Tant que le gouvernement du Canada ne respectera pas sa propre loi sur les langues officielles et sera blâmé par le commissaire à chaque année pour infraction envers sa propre communauté francophone, il y aura friction.

    Tant que le gouvernement continuera à prôner que le bilinguisme chez les anglophones est discriminatoire pour l’accession à des postes élevés mais qu’on traite les francophones de fasciste ceux qui demandent d’être servi en français dans leur propre province, il y aura friction.

    Tant que la communauté anglophone au Québec continuera à être souvent vicieuse par son acharnement à toujours faire passer les francophones comme des extremistes et des fachistes (ce n’est pas nous qui avons perpetré un attentat en criant Cest La Revanche des Anglais!!!), et qui fera toujours tout pour faire avancer l’anglais au Québec et reculer les droit des francophones, il y aura certainement des frictions.

  7. Franco. dit :

    Pierre-Luc je gage que tu viens du lac là là.
    Franco.

  8. Normand dit :

    Je viens de voir le débat à la télé M.Martineau et l’explosion n’a pas eu lieu. Les participants des deux clans ont remis les choses chacun dans leur contexte. Un débat animé de main de maître par ta Sophie dont t’aurais intérêt à demander conseil. Le genre d’émission qui n’attire pas nécessairement une cote d’écoute parce que le but n’est pas de créer des controverses. C’est comme le hockey, on peut avoir du monde dans les gradins en observant des joueurs talentueux qui n’ont pas besoin de se donner des coups sur la gueule pour donner un spectacle.

  9. Réjean Asselin dit :

    La seule personne que je vois sur ce pannel qui semble avoir la maturité et l’expérience pour discuter du problème des  » deux solitudes  » c’est Louise Beaudoin ! Les autres sont soit des ecxités , des hypocrites ou des radicaux !

    Donc un p’tit show qui n’ apportera strictement RIEN de positif ! Je me demande d’ ailleurs ce que Louise Beaudoin , une femme ayant sa classe , va foutre dans cette tour de Babel !

    Tant qu’ a Christian Dufour …….libérez-moi de Christian Dufour SVP !!!!!!

  10. Daniel Olivier dit :

    Ce qui m’inquiète dans vos débats « Monsieur » M c’est que vos débats, et je vois même ceux de votre blonde, n’apporte aucune solution. Seulement un dialogue de sourd ou chacun campent dans ses positions comme si c’était une guerre du verbe sans jamais avoir aucune ouverture vers l’autre.

    Vous arrives-t-il parfois, malgré vos positions, d’avoir une ouverture vers ceux qui ne pensent pas comme vous de trouver un terrain d’entente et trouver un solution et non imposer votre vision?

    Je vais répondre pour vous, parce que je me doute que vous avez peu de respect pour vos blogueurs qui ne pensent pas comme vous: JAMAIS.

    Par chance que vous n’êtes pas un homme de pouvoir: vous seriez un dictateur.

  11. Daniel Olivier dit :

    @Normand

    Merci d’avoir visionné ce débat, et je m’excuse monsieur M pour votre blonde. Tu as plus de courage que moi Normand d’avoir eu a te taper ce genre de débat. Moi je ne suis plus capable et je suis rendus méfiant. N’empêche Normand à raison de vous demander de vous inspirer de votre blonde. Ça la dessus je ne m’excuse pas sur le reste de mon commentaires.

  12. Nathalie dit :

    Il est ou le problème au point d’en faire un débat? C’est seulement au Québec ou quoi? Il y a du monde qui devrait sortir un peu du Québec et il pourrait réaliser combien de québécois pure-laines demeurent dans des provinces anglaises du Canada (et parlent toujours français et sont servis en français) au lieu de répéter ce que d’autres journalistes dans le genre à M.Martineau écrivent dans les journaux anglais. Il n’y a personne qui se fait enterrer. Il n’y a pas de drame et il n’y a personne qui se fait brasser. Guerre anglo-franco c’est des vieux préjugés que les médias aiment bien cultiver et exagérer, pour provoquer et remplir leur page et que certains lecteurs malheureusement croient. Plein d’anglais visitent le Québec et trouvent les québécois chaleureux, accueillants… J’ai jamais entendu dire d’un anglais demeurant au Québec qu’il a été mal-traité ou menacé par des québécois et vice-versa. Je crois qu’il faut juste aller dans le vrai monde et arrêter de se fier aux médias maudine! Et oui on a les petits surnoms Frogs, Frenchies on les titre bien de Red neck ou Squared head! So what! C’est juste drôle et pas menaçant… Get over it! ;-)

  13. Yves dit :

    Je suis bien d’accord avec Dufour a propos de Lisée, un péquiste notoire,qui veut forcer les changeurs a la STM a être bilingue, c’est dangereux, c’est le début de la fin pour le fait français au Québec , la louisianisation tranquille, le PQ est en train de devenir le fossoyeur de la nation québécoise. Lisée, ministre des Relations internationales, ouin on a vu ça en Écosse, c’est surtout un incompétent de première, a l’image du reste de ce gouvernement. Vivement des élections, que le PQ disparaisse de la mappe une fois pour toute.

  14. LPB dit :

    Le débat comme tel ne m’intéressait nullement , son ton lui m’intéressait . Louise Beaudoin et mr Parisella représentait bien la situation actuelle . Débat calme et pondéré , comme il se doit dans tout pays civilisés .

    Désolé pour les excités de la langue , qui sont facilements identifiables légèrement plus haut .

  15. Moshe_Levy dit :

    Bon débat mais nous n’avons pas attendu l’opinion de la communauté juive montréalaise. Pourquoi cette absence ?

  16. Daniel Pilon dit :

    @ Pierre Luc Tremblay

    Par expérience, ayant oeuvré dans un milieu à 90% anglophone du West Island, je sais que vos commentaires sont très justes.

  17. Drako dit :

    Un autre débat sur les langues pour absolument rien qui n’aboutira à absolument rien. Les gens ne sont pas assez ouverts pour ce type de débat. Les gens ne veulent pas comprendre les autres. Les gens sont enfermés sur eux même et ne veulent rien savoir des autres, sauf s’ils pensent comme eux. Qui se ressemble s’assemble.

  18. Yann dit :

    @ Marc Tremblay

    Quel commentaire crétin!

    Sophie Durocher est née et a vécu en France avant de s’établir au Québec.

  19. ID Ologie dit :

    Je vois souvent bien des gens s’exciter à propos de ce qui est, excusez-moi l’expression, une mentalité de « colons » chez nos anglophones. On semble oublier que bien des anglophones ne pensent pas comme ça. D’ailleurs, la plupart que je connais (tous, d’ailleurs) sont très « francophiles » et savent bien parler le français. Par parfaitement, mais assez bien pour s’exprimer clairement. Et souvent, mieux que certains francophones « de souche ».

    Oui, certains journaux anglophones passent des commentaires désobligeants envers les québécois, mais savez-vous quoi? Ce n’est pas à cause des québécois respectueux, mais à cause de ceux qui ne le sont pas. On semble oublier que bon nombre de Québécois sont constamment en « cr… » contre les « maudits anglais », et parfois, les titres de nos propres journaux populaires, ou certains propos de chroniqueurs ou journalistes, sont du même niveau que ce que l’on reproche aux quotidiens anglophones.

    Ce que j’ai remarqué, c’est que nous ne sommes « pas mieux » que ceux que nous dénoncons. Deux solitudes, exactement, qui accusent l’autre pour justifier son propre irrespect. Ils sont cons parce qu’ils disent qu’on est cons…. Ils nous traitent de « fu**ing frogs » parce qu’on les traite de « maudits anglais » parce qu’ils nous traitent de « fu**ing frogs » parce qu’on les traite de « maudits anglais » parce qu’ils nous traite de…. enfin, vous comprenez…

    Le problème, c’est qu’au lieu de vouloir faire une « discussion » autour du sujet, on organise un « débat »… Et on invite du monde qui veulent prouver qu’ils ont raison… afin de perpétuer encore et toujours cette mentalité…

  20. G. Fecteau dit :

    Moshe_Levy dit :
    1 février 2013 à 6 h 45 min
    «Bon débat mais nous n’avons pas attendu l’opinion de la communauté juive montréalaise. Pourquoi cette absence?»

    Parce que les judéo-chrétiens du pannel – pardon, ils se disent maintenant athées pour la plupart, c’est dans l’air du temps et ça fait, pensent-ils évolués – ne savent plus ou ne veulent pas savoir que les juifs sont ici depuis 200 ans et que ce sont des gens débrouillards qui ne quémandent pas toujours après le gouvernemaman. Vous avez un maire juif à Montréal dans le moment. C’est très bien. Mais il y en a encore qui ont trouvé le tour de dire qu’il ne parlait pas bien français. Imaginez!! Comme si «les de souche» avaient un français si impeccable et se montraient tellement pointilleux sur l’apprentissage de la langue dans les écoles!!!! Y a qu’à écouter nos humoristes: deux mots un sacre!!! Et à regarder la qualité du français écrit sur ce blogue!!

  21. Michelle Serano dit :

    Le débat entre la perception des anglophones et des francophones est très intéressant. Cependant, personne n’a abordé le point principal: Qu’elle est la définition d’un Québécois? Pourquoi est-il toujours nécessaire de faire une distinction entre francophones et anglophones? Lorsque l’on fait une distinction entre les deux, on ne peut qu’alimenter la perception que seul les francophones sont de vrais Québécois. De ce fait, tout autre groupe est marginalisé et ne peut pas être blâmé de se sentir exclus. Le futur du Québec est directement en lien avec la volonté de vivre ensemble et de reconnaître le droit d’être un Québécois à part égal, sans continuellement ramener le débat sur ce qu’il s’est passé il y a 300 ans!

  22. Pierre-Luc Tremblay dit :

    ID Ologie:

    Jamais un jounal francophone aurait eu l’audace d’écrire que les anglophones devraient être noyés dans la mer et qu,on aurait la paix! Jamais!!! Pourquoi parce qu,on se ferait poursuivre tout de suite.

    Quand as-tu lu que les anglophones étaient la version de Hitler? Jamais

    Si tu remplaces tous les propos haineux des anglophones sur les québécois dans le Globe and Mail et le National Post par Noir ou Juif, il y aurait plainte aux droits de la personnes et poursuite pour propagande haineuse…

    Tu es de mauvaise foi vraiment. À t’entendre, toutes les mauvaises actions et mentalités que les anglophones nous poussent, c’est de notre faute. Nous on ne va pas envoyer nos lobby faire reculer l’anglais au Manitoba et en Alberta. Nous n’allons pas écrire que c’est à cause de nos lois que des tueurs font irruption dans des collèges pour tuer tout le monde. Nous ne les comparons pas à Hitler.

    Nous sommes le peuple le plus bilingue en Amérique du Nord. Eux peuvent se vanter d’être à 19% bilingue. Mais c’est nous qu’ils traitent d’ignorants et de narrowminded.

    Je le répète ce n’est pas nous qui avons perpetré un attentat lors d’une célébration électorale en tirant sur tout le monde en criant: C’est la revanche des anglais!!!!

  23. Dominique Beaulieu dit :

    Ça prend plus de débats comme ça. Plus le torchon brûle entre Francos et Anglos, mieux c’est pour notre cause.

  24. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Michelle Serano:

    Premièrement, parce qu,il y a beaucoup trop d’anglophones qui se considèrent seulement Canadiens et qui disent qu’ils sont québécois quand cela fait leur affaire.

    Pour être québécois, il faut savoir parler la langue commune, la langue officielle de la province. c’est le français. Étant donné la grande quantité d’anglophones unilingues, nous ne pouvons les considérer comme québécois pour cette raison.

    Si je déménage en Chine et y habite pendant dix ans, ils ne vont pas me considérer chinois si je parle seulement ma langue maternelle. Il faut que je puisse communiquer avec la population et participer au développement de l’endroit. C’est la même chose pour le Québec.

    Tant que la communauté anglophone fera tout pour faire reculer le français au Québec avec ses lobby, tant qu’ils continueront à nous traiter d’hitlerien parce que nous demandons le respect de nos services dans notre langue, tant qu’ils continueront à se faire des ghettos linguistiques et cracher sur le français comme à Dollard-des-Ormeaux et Pointe-Claire, nous ne les considéreront pas comme des québécois mais comme des canadiens anglais qu’ils sont.

  25. ID Ologie dit :

    @ Pierre-Luc Tremblay,

    Premièrement, je pense qu’il faut faire la différence entre un commentaire d’un chroniqueur et un article ou nouvelle journalistique. Le journal n’écrit pas les commentaires. Ce sont des gens qui le font, et des propos de la sorte sont généralement liés à des blogues ou des chroniques d’opinion. Trouvez-moi un journal qui affiche en première page, en gros titres, qu’on devrait noyer les québécois dans la mer, et là, je vous croirai.

    Je n’ai jamais lu que les anglophones étaient la version d’Hitler dans un article de journal québécois, effectivement. Sauf que parfois, il faut savoir choisir ses sources. C’est comme les gens qui accordent de l’importance aux commentaires imbéciles faits sur Fox News et disent que les « américains » pensent comme ça. Ou des propos dits par des imbéciles sur Sun Media. Ce n’est pas parce qu’ils sont anglophones. C’est parce qu’ils sont imbéciles. Faut savoir faire la nuance. Peut-être que certains journaux devrait mieux « encadrer » (lire : censurer) ce que leurs chroniqueurs disent. Ça reste de la censure pareille.

    Moi, de mauvaise foi? Tu démontre parfaitement bien ce que j’énonçais. Tu laisses sous-entendre dans ton commentaire que « c’est pas de notre faute, c’est eux qui nous insultent ».

    «Nous n’allons pas écrire que c’est à cause de nos lois que des tueurs font irruption dans des collèges pour tuer tout le monde. »

    Tu prends le commentaire éditoriale d’une journaliste imbécile et tu l’appose sur la communauté anglophone au grand complet. Tu « joues la game », comme eux la jouent.

    Et prendre l’exemple de l’attentat de la soirée électorale… Est-ce que c’était parce qu’il était anglophone, ou bien parce qu’il était mentalement dérangé?

  26. Alexandre B. dit :

    @Pierre-Luc Tremblay

    Bien dit!

  27. Aryhell dit :

    Barbara Kay du National Post qui a déjà dit qu’elle ne parlait pas en anglais dans les rues de MTL de peur de se faire agresser par des nationalistes!!!!

    My god!!!

    Cette dame n’est pas venu à Mtl depuis longtemps, elle serait au courant que la majorité des gens dans les rues parlent en anglais… C’est le français qui est devenu difficile à trouver.

    De l’autre coté, le Québec n’est pas le centre de l’Univers!!! En amérique, c’est l’anglais!!!

    Faites vous à l’idée et apprenez l’anglais sinon, vous allez avoir de la difficulté bientôt!!!

  28. Diane H. dit :

    G. Fecteau dit:

    « Vous avez un maire juif à Montréal dans le moment. C’est très bien. Mais il y en a encore qui ont trouvé le tour de dire qu’il ne parlait pas bien français. Imaginez!! Comme si «les de souche» avaient un français si impeccable et se montraient tellement pointilleux sur l’apprentissage de la langue dans les écoles!!!! Y a qu’à écouter nos humoristes: deux mots un sacre!!! Et à regarder la qualité du français écrit sur ce blogue!! »

    Pour cette partie de votre commentaire, je suis d’accord!

    Je trouve somme toute que Mr. Applebaum se débrouille très bien en français, bien mieux que certaines personnes!

    Et l’important après tout n’est-il pas qu’il soit HONNÊTE et COMPÉTENT!??

  29. jean Martin dit :

    Moi je lève mon chapeau à Mr.Applebaum,pour son français plus que correct et souvent mieux parlé que bien des québécois « de souche ».Un autre à qui il faut donner le crédit de parler le français de façon très convenable est Steven Harper.

  30. Nathalie dit :

    1 février 2013 à 0 h 58 min

    Il est ou le problème au point d’en faire un débat? C’est seulement au Québec ou quoi? Il y a du monde qui devrait sortir un peu du Québec et il pourrait réaliser combien de québécois pure-laines demeurent dans des provinces anglaises du Canada (et parlent toujours français et sont servis en français)…
    Oui je suis tout-à-fait d’accord avec tout ce que tu dis dans l’ensemble de ton commentaire, Ayant vécu plus de 25 ans à Edmonton,AB, j’ai connu des Francos-Albertains dont leurs parents ou grands-parents sont arrivés en Alberta vers les années 1900-1930 et qui parlent très bien le français ainsi que leurs enfants,leurs petits-enfants et arrières-petits-enfants.
    Dans une Province amglaise,comme l’Alberta, son Gouvernement fait tout pour que les Francos-Albertains et les nouveaux arrivants francophones puissent sauvegarder leur langue en leur ayant permis d’avoir leurs propres commissions scolaires, en leur construisant leurs propres écoles et leurs Universités en français. Mes enfants ont fait leur Primaire ,leur Secondaire et leurs études universitaires en Français et nous n’avons jamais eu à nous battre pour faire respecter nos droits. J’ai vu maints et maints Anglophones qui ont envoyé leurs enfants dans des Ecoles d’immersion pour qu’ils apprennent le Français. PAS UNE BELLE OUVERTURE D’ESPRIT POUR DES ANGLOPHONES QUI SONT ACCUSÉS, LA PLUPART DU TEMPS, PAR DES GENS DU QUÉBEC,COMME CERTAINS JOURNALISTES QUI NE SONT JAMAIS SORTIS DE LEUR SACRO-PROVINCE ET QUI PENSENT ENCORE COMME SI NOUS VIVIONS AU MOMENT DES REBELLIONS DU 18e et 19e SIÈCLES.
    Le plus beau cadeau que je pourrais espérer pour leur étroitesse d’esprit, ce serait qu’ils aient la chance d’aller vivre quelques années dans ces Provinces anglophones et ainsi leur jugement ne serait que meilleur.

  31. Bouchard Yvon dit :

    Rencontre au resto des Maf. Si ce n’est la plaque de Villeneuve, la plaque dont les chiffres ne sont pas inversés appartient à qui. Probablement Jos Blo. ou Bonano. Je pense que la gendemarderie Royale essai de nous en passer une petite vite ainsi que la SQ. Il y a quelqu’un encore une fois qui n’a pas fait correctement son travail. Qui sont ces supposés enquêteurs, Se semble être monnaie courante qui existe dans les deux Corps. Encore des deux de piques comme ceux de la Commission qui avait cuisiné un témoin important. Comment après 30 ans de services pouvez vous faire de tels bourdes? C’est une aberration.

  32. Dominique Beaulieu dit :

    @Aryhell
    L’Organisation des États Américains reconnaît 4 langues officielles : anglais, espagnol, français et portugais.

    Dire « En amérique, c’est l’anglais!!! » est d’un supréèmacisme ignoble et odieux.

    « Faites vous à l’idée et apprenez l’anglais sinon, vous allez avoir de la difficulté bientôt!!! »

    Quelles difficultés? Et difficultés pour quoi? Et tu mélanges les affaires, il n’a jamais été question d’empêcher qui que ce soit d’apprendre l’anglais, tout comme le russe, l’espagnol, le chinois ou l’allemand. Je parle 5 langues et on ne m’a jamais empêché d’apprendre d’autres langues.

  33. Dominique Beaulieu dit :

    @Nathalie
    Une province peut bien être généreuse envers sa minorité quand il est trop tard. Regarde les taux d’assimilation.

  34. pompier52 dit :

    a
    Yvan Charbonneau

    Trers vrai cela mon frere en Alberta depuis nombres d’annes tres fort en anglais mais il a garder un francais impecable il ne sai jaimais pleint de ne pas ettre servis en francais lorsqu’il parle francais dans une boutique chez lui

  35. Richard Ortie dit :

     »Ça va brasser! », dit Martineau. Toujours à la recherche de sensations foooortes… pour un journalisme de qualité, bien sûr.

    Mais, pour animer un débat de bon niveau, ça prend une animatrice bien informée et pas trop snob. Est-ce le cas de Sophie Durocher?

  36. francine Gagnon dit :

    @ Dominique beaulieu
    Il n’y a aucune langue officielle aux U.S.A. le français est la langue la moins parlée et arrive en dernière place après l’anglais, l’espagnol, le chinois, le tagalog et le vietnamien, on veut telllllllement se rehausser. Personne parle français aux États-Unis à part le « dcadien » incompréhensible même pour les Français..

  37. Alexandre B. dit :

    @francine Gagnon

    Dominique n’a pas parlé des U.S.A. (allez relire son commentaire) mais bien de L’Organisation des États Américains.

    Je me demande si il y a plus de québécois qui aiment se rehausser que d’autres qui prennent plaisir à se diminuer constamment…. On est sûrement un des rares peuples parmi lesquels une importante frange de sa population n’a aucun estime pour sa propre nation. On se renie, on s’excuse d’exister et faudrait surtout pas trop s’affirmer. Misère…

  38. mathieuy Bush dit :

    Toronto est encore plus corrompu que Montréal.

    Toronto frisonne a voir la Commission Charbonneau.

  39. Trilingue mais avant tout francophone dit :

    Je maîtrise aussi bien le français, l’anglais que l’espagnol. Ces acquis me permettre une ouverture sur le monde, la poursuite d’études supérieures et l’accomplissement dans mon domaine professionnel et des contrats à l’étranger. Hors, depuis que j’ai constaté le recul des services accessibles en français, j’exige d’être servi en français au Québec. Mon entêtement poli m’a valu plusieurs : « In Canada, we speak english », « Fucken french Frog », « We have enough customer we don’t need french ». On a servi des anglophones derrière moi avant moi. On m’a fait attendre pour trouver un employé francophone. Et, je dois faire fréquemment des démarches, par principe, pour obtenir en français les communications de grandes compagnies. Je suis dépassée par les positions actuelles du PQ. Si l’argument est l’attraction touristique, sachez que le français est justement une richesse que les touristes recherchent et que cela ne les empêche pas de visiter des pays non anglophones. Si l’argument est l’attirance du vote anglophone, ceci démontre une profonde négation de notre culture et une naïveté inouïe. De plus, le Canada est officiellement bilingue mais plusieurs francophones hors Québec n’arrivent pas à être servi en français. On a été incapable de me servir en français au comptoir d’Air Canada à l’aéroport d’Ottawa, capital du Canada! Pourquoi le Québec devrait-il assurer à une minorité consciente de vivre dans une province francophone, les services en anglais? La protection et la promotion du français, dans un contexte de mondialisation et d’immigration massive sont essentielles et cruciales à sa survie. Je rappelle la signification du drapeau québécois : le bleu représente la francophonie, la croix blanche représente la religion catholique et les fleurs de lys représentent le patrimoine français au nombre de 4 en référence à l’expansion de cette colonie aux 4 points cardinaux. Vous n’aimez pas, ce ne sont pas vos valeurs, personne ne vous retient, le Canada est grand!

  40. ID Ologie dit :

    @ Alexandre B,

    « On est sûrement un des rares peuples parmi lesquels une importante frange de sa population n’a aucun estime pour sa propre nation. »

    Il y en a qui beurrent épais aussi, ou qui pensent que de regarder la réalité en face (au lieu d’à travers des lunettes roses imaginaires qui sentent bon la fraise), est synonyme de « se diminuer ».

    Nous sommes effectivement une très petite minorité à l’échelle Nord-Américaine. Je parle en terme de millions d’habitants. Faut quand même être réaliste. Hors de nos frontières, notre influence est plutôt quasi-nulle là… Et notre poids démographique, n’en déplaise à certain, est un « pet » sur le continent….

    Je vois pas en quoi dire ça nous diminue, nous rend moins fiers de ce que nous sommes. Si pour être fier, il faut toujours se comparer avec les autres pour se donner une espèce de justification, c’est qu’au fond de nous, on a pas confiance en nous. Moi, j’ai pas besoin de me comparer avec qui que ce soit pour être fier de ce que je suis. Parce qu’on soit 3e, 1er, dernier, ou deuxième avant dernier, on s’en « torche », s’cusez l’expression. Avoir constamment besoin d’un miroir pour se valoriser, c’est ça qui est problématique…

  41. ID Ologie dit :

    @ Trilingue mais avant tout francophone,

    « Vous n’aimez pas, ce ne sont pas vos valeurs, personne ne vous retient, le Canada est grand! »

    C’est tout à votre honneur de persister dans votre désir de parler français. Mais la fin de votre message m’a quand même un peu irrité. Ces propos, reviennent à dire qu’une personne étant née ici, travaillant ici et vivant ici, ayant une famille et des enfants ici, si elle n’est pas d’accord, devrait quitter sa terre qu’elle a habité depuis toujours, pour aller vivre ailleurs?

    Entre ça et du racisme, je suis désolé de ne pas voir grand différence.

    Pourquoi, entre deux personnes nées ici, l’une aurait plus de « droits » et de « légitimité » qu’une autre, simplement pour une question de langue?

    Qu’on fasse des pieds et des mains pour protéger le français, je suis entièrement pour ça. Mais pour moi, protéger ne signifie pas « attaquer les autres ».

    Je suis de ceux et celles qui croient que l’on doit faire aimer sa langue par l’exemple, et non par la force. Tout simplement parce qu’il n’y a rien de plus emmerdant pour une personne de se faire forcer à faire quelque chose. Pensez-vous que l’anglophone qui se fait traiter de traitre à la nation ou d’imbécile profond parce qu’il ne parle pas français, qu’il va se mettre à aimer le français et à le parler? La plupart des gens n’apprennent pas par la force.

    Qu’on tente plutôt d’encourager ceux qui supportent le français, au lieu de « varger » à coups de pieds dans le derrière (et je suis poli) sur ceux qui ne le parlent pas.

    « Si t’es pas mon ami, je vais te donner une bonne volée et après, je veux que tu me dise que t’es mon ami »… désolé, mais ça ne marche pas comme ça…

    Et après, on se demande pourquoi on est toujours à couteaux tirés avec les anglophones…. *soupir*

  42. Pascal Le gars dit :

    Bonjour et bravo à MR Richard Martineau lors de l’émission de Denis Levesque. Vous avez parlé de l’hypocrisie !!! un mot qui n’existe pas chez les Québécois et pourtant il y aurait long à en dire. À mon arrivée au Québec (J’avais oublié je suis un immigrant) condition à ne pas dévoilé ici, car le Québécois est non seulement un hypocrite, mais en plus il est raciste !!!! J’ai cru au départ que le peuple avait été endoctriné par l’église et ensuite par l’état, et puis je me suis dis non par le catholique, en fait c’est un mode de vie genre « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » il ne faut surtout pas faire de la peine,,, au moins t’as aucune chance de t’améliorer. Tout ca pour vous dire que depuis plus de deux ans, et encore plus depuis que j’ai démarré une société, je vis dans un climat d’affaires malsain et hypocrite de la part des donneurs d’ordres,,,,, Difficile à supporter et je pense déjà à repartir, grand bien fasse à notre immigration Québécoise, source souterraine économique pour faire rentrer de la devise, un grand sourire quand tu arrives et en espérant que tu fasses partis des 50% qui prendront la poudre d’Escampette dans l’année. BRAVO ET MERCI POUR VOTRE FRANCHISE. CORDIALEMENT. Pascal

  43. Pierre-Luc Tremblay dit :

    ID Ologie:

    Cest ca c’est encore notre faute si il y a des frictions… Mon dieu à vous entendre la communauté anglophone est parfaite et tellement généreuse à notre égard et nous sommes constamment les méchants qui se plaisent à les réduire et les asservir…

    Comment une minorité est capable d’asservir une majorité j’aimerais bien vous entendre de ce côté là. Votre raisonnement est ridicule. Que l’on parle à la Molière en lançant des fleurs que le français est formidable, cela n’impressionnera pas un seul anglophone. Pourquoi? Parce que si un anglophone (la plupart) ne veut pas apprendre le français, il ne le fera pas point si il n’y est pas incité. Comment expliquez-vous que malgré la grande promotion du français au Québec dans les années 70, le français a officiellement commencé à s’établir dans les commerces et les rues à partir de 77, là seulement où la loi 101 fut voté…

    Bizarre que cela prend une loi pour vraiment faire une différence et même là, les lobby anglophones ont tout fait depuis pour affaiblir la loi et ils ont réussis. Montréal s’anglicise à vue d’œil. Les étudiants de collèges anglophones sont de plus en plus unilingues (par choix ou par éducation choisissez), je le sais j’ai travaillé 10 ans Downtown et je me ramassais toujours à devoir servir des étudiants de Dawsons et de Concordia et pourtant ils me servaient toujours le même maudit: What? I dont understand…

    Ce n’est qu’une fois qu’ils ont appris le français et vécu la langue française que les anglophones ont appris à l’aimer. Mes amis anglophones ont tous fait le choix de continuer leurs études en français parce qu’ils avaient découvert la joie de l’instruction française grâce à la loi 101. Par contre, pour ceux dont les parents ont insisté pour les envoyer à Concordia, Dawson et John Abbott… Le français est très loin derrière. Même quand les journalistes vont interviewer des professeurs et du personnel de ces écoles, aucun ne peux parler français.

  44. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Ideologie:

    Pour répondre à votre affirmation de québécois je vais encore vous montrer mon commentaire…

    Premièrement, parce qu,il y a beaucoup trop d’anglophones qui se considèrent seulement Canadiens et qui disent qu’ils sont québécois quand cela fait leur affaire.

    Pour être québécois, il faut savoir parler la langue commune, la langue officielle de la province. c’est le français. Étant donné la grande quantité d’anglophones unilingues, nous ne pouvons les considérer comme québécois pour cette raison.

    Si je déménage en Chine et y habite pendant dix ans, ils ne vont pas me considérer chinois si je parle seulement ma langue maternelle. Il faut que je puisse communiquer avec la population et participer au développement de l’endroit. C’est la même chose pour le Québec.

    Tant que la communauté anglophone fera tout pour faire reculer le français au Québec avec ses lobby, tant qu’ils continueront à nous traiter d’hitlerien parce que nous demandons le respect de nos services dans notre langue, tant qu’ils continueront à se faire des ghettos linguistiques et cracher sur le français comme à Dollard-des-Ormeaux et Pointe-Claire, nous ne les considéreront pas comme des québécois mais comme des canadiens anglais qu’ils sont.

  45. Zdax dit :

    Votre blonde ? :(
    Que je n’aime pas cette expression !
    Je préfère « ma conjointe », « ma dame de coeur », « ma compagne »…
    Chez les femmes, c’est pire : « mon chum ».

  46. le nationaliste dit :

    «Les députés du PQ sont élus pour faire l’indépendance, pas pour gérer la dépendance.»

    « Comme si la lutte de la libération nationale n’était pas, en soi, un projet de société. Le bateau coule et des passagers veulent discuter de l’aménagement intérieur de la chaloupe. Ramons, câlice ! On discutera ensuite de la couleur de la casquette du capitaine ou de la forme des rames. L’indépendance n’est pas le paradis. Ce n’est pas la solution à tous nos problèmes. Mais il s’agit de choisir enfin. Ou le statut de nation annexée à jamais, ou la liberté. »

    P.Falardeau

    Vive Option Nationale et le Québec Libre !

  47. le nationaliste dit :

    @Zdax

    « Votre blonde ?
    Que je n’aime pas cette expression ! »

    Moi aussi je trouve que ca elimine tout sérieux à la relation. C’est pop-corn.

  48. le nationaliste dit :

    @ID Ologie

    « Pourquoi, entre deux personnes nées ici, l’une aurait plus de “droits” et de “légitimité” qu’une autre, simplement pour une question de langue? »

    La langue c’est l’affirmation et l’expression d’une culture et d’une identité. La langue française est détruite jour après jour, par moi-même (à cause de mes fautes d’orthographes sur ce blogue) et nous tous. Pas par les anglais. Par nous qui ne faisons rien pour le sauvegarder. Et nous n’avons aucun stimulant. Des journalistes qui ont un vocabulaire pauvre, des chroniqueurs qui écrivent en franglais pour donner l’impression d’être subversif, des bourgeois qui parlent le francais en cul de poule et des politiciens nationalistes et des artistes qui ne font rien.

    Je suis pour un Canada anglais fort et fier de sa culture et pour un Québec libre aussi. Je suis pour le nationalisme. Actuellement, la monoculture à l’américaine s’étale partout dans le monde. On assiste progrssivement à la mort de certaines nations dont la notre. Et certains chroniqueurs prennent plaisir à se laisser mouvoir par cette vague. ;)

  49. sososo dit :

    Ohhh! Marois anticipe un printemps qui và brasser…….encore!

    La CSN veut boycotter le sommet sur l’éducation…..encore!

    L’Assé veut boycotter le sommet sur l’éducation…..encore!

    La FEUCQ menace de tout faire maintenant pour éviter la réélection du PQ…..nouveau!

    Le ministre de l’éducation lance un ultimatum….encore!

    Les Cégeps accuse le PQ de mentir…..encore!

    Le Ministre Duchesne accuse les chercheurs de mentir et faire peur à la population`…..

    Le Ministre Hébert admet que les chercheurs ON RAISON….

    Le PQ tient plusieurs discours(comme ci-haut)…..encore!

    Vous sentez le changement??

  50. TiteLouve dit :

    @lenationaliste et Zdax: j’aime votre propos. On ne créée pas un buzz sur son blogue en relayant les propos de sa « blonde » qui diffuse elle aussi dans un système bien arrimé de convergences médias multiples. Ça devient une entrave à à crédibilité de celui qui propose, au discernement éclairé de celui qui dispose, mais plus encore une dénonciation de l’empire qui impose. Et celle citée en bout de ligne, même si elle a fourni le plus gros du travail n’apparaît que comme un objet. Dire « ma blonde »(on ne parle pas d’un mot prononcé dans sa vie intime) dans un billet supposé traiter d’un sujet foutrement intéressant est d’une ambiguïté hors normes et répulsive pour ma part. Je n’irais même pas constater par moi-même, j’ai horreur de l’opportunisme.

  51. Serge dit :

    @le nationaliste dit :
    Très intéressant….comme vous, je constate que l’anglais devient de plus en plus une langue universelle! Comme vous je constate que même en Russie la culture américaine se répand!
    Pourtant, n’est-ce pas là le destin ultime de l’être humain?
    Enfin, une langue universelle!
    N’étiez vous pas à votre naissance avant tout un être humain?
    Ces notions de nations…de langue …de culture…ne vous ont-elles pas été imposées??

  52. Serge dit :

    ..suite
    en fait ne sont-elles pas obsolètes??

  53. Serge dit :

    @TiteLouve dit :
    Parfaitement d’accord avec vous…aurait du dire .. »Ma femme » ou encore  » Mon épouse »….blonde me semble dépassé!!

  54. sososo dit :

    L’autre jour j’écoute une émission à la radio de la première chaine de radio-canada, on y traîtait de pays archaïque qui persécute les gens qui ne suivent pas LA religion imposer par le pays…INTERDISANT toute référence aux autres religion partout et en tout temps ! Tous à la tribune de R-C avec raison dénonçait ce comportement dictatoriale…avec justesse d’ailleur !

    Voilà qu’en manchette ICI chez nous, je viens de lire que dans une commission scolaire de Chateauguay un petit garçon vient d’être……PUNI……pour avoir parler anglais à un de ses petits amis pendant la récréation, il a VIOLER un réglement…quoi ! réglement ???

    Y »a une différence entre mes 2 textes ? …..on dénonce l’archaïque ici aussi ?

  55. le nationaliste dit :

    @Serge

    En effet. Tout ce que je suis m’a été à quelque part imposé. Même ma génétique.

    Je suis d’accord avec le principe d’une langue universelle pour le travail, mais pas la mort des nations.

    La nation c’est l’équivalent de la personalité d’un individu pour une société.

    Actuellement, en occident, on assiste à la destruction du multiculturalisme mondial (je ne parle pas à l’intérieur d’une société donnée), à la destruction des nations, à la destruction du genre, et bientôt, pourquoi pas, à la destruction de la personnalité individuelle.

    On a une volonté à se diriger vers une espèce de normalisation qui est entrain de nous toucher individuellement.

    On nous a vendu l’immigration et le mondialisme comme un accès à une multitude de cultures. Et on travaille, jour après jour, sans le réaliser, à uniformiser la culture.

    Tout ceci me laisse perplexe.

  56. Steve Harvey-Fortin dit :

    Si les anglais ne sont pas heureux au Québec alors qu’ils aillent dans une autre province pour se faire exploiter par le beau système capitaliste de la droite qui les étouffes. En plus de nous culpabiliser, ils sont arrogants dans leur culture en ne parlant pas français au Québec comme s’ils voulaient être traîtés comme des rois.

  57. le nationaliste dit :

    @Serge

    « N’étiez vous pas à votre naissance avant tout un être humain? »

    Un humain qui a pris racine à quelque part. Au Québec, avec une culture francaise.

  58. ginette gazaille dit :

    @ Steve Harvey-Fortin

    Votre message aux Anglais de leur dire que s’ils ne sont pas heureux au Québec, qu’ils déménagent me fait penser à Israël. Israël qui dit aux Palestiniens: si vous n’êtes pas heureux ici déménagez ailleurs, il y a 22 pays arabes autour de vous. Israël, c’est pour les Juifs. On a reçu ce pays de Dieu.

    Une minorité de Québécois francophones semblent investis d’une mission divine de préserver la langue française en Amérique. Vous voulez éliminer les anglophones du Québec. C’est vrai qu’il y a une mer d’anglophones qui nous entoure, ils seront bien accueillis. Mais pourquoi vouloir faire du Québec, un ghetto.

  59. jim brindle dit :

    Retour en Allemagne Nazi .

  60. Marc O dit :

    La guerre entre anglos et francos est dépassée. Certains pays en Europe, parlent 4-5 langues. Pourtant, la culture y est encore très forte. Pourquoi: être simplement fier de qui tu es!!!! Le Qc est à la remorque des autres et une colonie dans un monde de grands.

  61. Jacques dit :

    @ Zdax

    Bien d’accord avec vous!

    N’oublions pas Foglia avec sa FIANCÉE, répétée à chaque paragraphe. Ce qu’il nous la casse, ce fatigant de radoteux!

  62. Marc O dit :

    Avant de dire aux anglos de quitter le Qc, il faudrait regarder qui possède la richesse de la province: le CH est à un anglo; les Alouettes sont à des anglos; l’Impact à des italiens qui sont proches des anglos; Bell hélicoptère, etc…. Si le Qc se sépare des anglos (Westmount étant une ville très riche du Qc), cette province sera un gros BS. Le Qc francophone est tellement à la remorque du colonisateur anglo.

  63. Pierre letourneau dit :

    @ID Ologie

    Je suis d’accord avec vous , tu ne peux faire aimer une langue de force. Je vie en région et nos anglos (20% des citoyens aprox) son tous bilingue et parle un très bon francais (du moins mieu que mon pathétique francais écrit , résulta de 30 ans avec un perle de secrétaires experte en la matière ou simple paresse) et jamais les 2 solutides ne ce font sentir ici. Par contre je comprend qua Montréal ces une autre histoire . J’ai moi même , a chaque voyages d’affaires dans la grande ville , du me batre pour me faire servire en Francais , J’avais vraiment l’imprétions d’être dans un autre pays ou provinces. J’ai été aussi , par affaires toujours , en Allemagne , Suède et Norvège , et bizarement , bien que les meeting ce déroulais en anglais , toujours ils commencais avec quelque phrase en Francais , pour me démontré du respect , rien de plus.(politesse que je ne pouvais leur rendre ne connaissant rien de leur langue). Je crois humblement que tout est question de respect justement , mais bon qui suis-je , un papy de 75 ans qui n’a jamais pue écrire ca propre langue correctement diront certain . (sans aucun respect) .

  64. Laurent René dit :

    Aie ! Marc O, nous avons DEUX remorques à traîner, les anglos et les francos. Attention Blandine (ASSÉ) s’en vient, avec sa gratuité scolaire, afin d’appauvrir les Québecois davantage. Il y a beaucoup de Français qui viennent s’instruire au Québec, et retournent chez-eux ensuite.
    Si jamais le Québec sort du Canada, attention aux colonisateurs français. Que des pays du tiers monde en font parti.

  65. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Marc:

    Hydro-Québec appartient au québécois, Quebecor appartient à un francophone, Cascade appartient à un francophone, Videotron appartient à un francophone, Le cirque du soleil appartient à un francophone et est géré au Quebec par des francophones,

    Le pouvoir économique n’appartient plus aux anglophones comme dans les années 40 mon cher amis… sortez de votre létargie!

  66. francine gagnon dit :

    ID Ologie dit: Si pour être fier, il faut toujours se comparer avec les autres pour se donner une espèce de justification, c’est qu’au fond de nous, on a pas confiance en nous. Moi, j’ai pas besoin de me comparer avec qui que ce soit pour être fier de ce que je suis.

    Entièrement d’ac. avec vous! toujours se comparer est une marque indéniable de complexe d’infériorité. Ça me fait penser a des voisins gonflables.:)

  67. francine gagnon dit :

    @Alexandre B..

    si vous déménagiez en Chine et parliez le mandarin les chinois ne vous consideraient pas plus des leurs. Utophie. On comprend ce que vous vouliez dire mais ne pensez pas qu’en parlant la langue vous seriez des leurs, vous feriez des AFFAIRES mais ils ne vous considererons jamais des leurs, pas plus que les blancs de Mtl ne les considèrent comme des québécois fussent-ils nés au qc et parlent le français comme les québécois.

    Pour ma part la langue est un outil de communication qui me permets de nourrir mes enfants et moi-même me permet d’avoir un toit sur la tête. C’est bin beau la nationalisme mais s’il faut pour manger parler le touareg bin mes enfants et moi on va l’apprendre au lieu de chialer. Parce que la seule autre manière est la violence pis ça tente pas aux québécois.

  68. francine gagnon dit :

    M. Martineau
    L’expression VOTRE BLONDE c’est rendu kitsh et dépassé.

  69. Eric Duguay dit :

    Finalement, Richard, ça a brassé plus sur ton blog qui semble être un exutoire pour une méchante gang de malades
    Le débat sur les langues n’est que le fait de notre limitation mentale. Si nous étions tous plus intelligents et que maitriser 15 langues nous étaient facile ce débat n’aurait pas lieu. C’est le débat d’une espèce limitée qui, espérons le, va évoluer.

  70. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Eric Duguay:

    Le problème est beaucoup plus l’unilinguisme des anglophones que le bilinguisme des francophone…

    D’où voir qui est le groupe le plus limité des deux…

  71. LMK dit :

    Payer pour faire de la pub pour le show de ta blonde?

    Quand ton beau-frere va vendre sa souffleuse, tu va l’annoncer ici aussi?

  72. mathieuy Bush dit :

    J’attend mon camion de déménagement ! je quitte pour Gaspé, tranquillité et paix de toutes vos conneries.

  73. j.p. dit :

    J’ai fait mes études en Ontario-un beau cours classique avec du français de Molière, de l’anglais de Shakespeare.J’ai appris à bien maîtriser ces deux langues (parlé et écrit) . J’ai fait de ces deux matières une spécialité linguistique. Quand je suis me établi au Québec, j’ai toujours décrocher de très bons emplois à cause de ce bilinguisme acquis. Je n’ai jamais compris pourquoi au Québec on calcule l’économie basée sur une seule langue.Moi, j’ai toujours pensé que l’argent n’avait pas de langue. C’est ainsi que je me suis enrichi ici et je pense bien qu’on fait fausse route au Québec aux yeux du monde entier.

  74. Richard Ortie dit :

    Effectivement,  »ma blonde » est une expression pop-corn. Mais il faut dire que Martineau est très pop-corn. Quoique, selon lui (et juste selon lui) il est un chroniqueur  »à contre-courant ». Mon oeil ! Plus systémique, docile et conventionnel que lui, tu meurs.

  75. Daniel Pilon dit :

    @ Yvan Charbonneau 1 février 12h12

    J’admire votre fiéreté de pouvoir parler le Francais en Alberta. Vous semblez admirer votre gouvernement pour tout les services qui sont offert aux francophones. C’est très bien.

    Vous savez, nous on aimerais qu’il en soit de même pour la communauté anglophone du Québec. Celle-ci représente environ 7,7% de la population québécoise. Elle se retrouve, en majorité, aux alentours de Montréal.
    On y remarque 2 universités d’importances, soient McGill et Concordia. Des hôpitaux majeurs; Montréal Général Hospital, Ste Marys, L’hopital Général Juif, Royal Victoria. Un hôpital pour enfants; Montreal childrens (aussi gros que Ste-Justine). Présentement on est à construire un super hôpital à quelques kilomètres du super hôpital francophone. Ceux qui vivent à l’ouest de la rue St-Laurent n’ont même pas à parler Francais.

    Pourquoi ne sont ils pas aussi heureux que vous pour tout les services qu’ils recoivent?

  76. Pierre Gilbert dit :

    Pierre Luc Tremblay, tant qu’il y aura des séparatistes péquistes au Québec, il y aura de la friction. Vous détestez tout ce qui est anglais p.c.q. vous ne l’avez pas appri ou que vous n’étiez pas capable de l’apprendre. Bientôt vous devrezpprendre l’arabe! Déjà, on affiche en Arabe dans plusieurs boutiques…!

  77. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Pierre Gilbert:

    Encore un nobody qui ne sait même pas de quoi il parle. Commencez donc à lire mes précédents commentaires avant de vous fier à vos préjugés stupides. Je suis bilingue depuis plus de 15 ans et je suis en apprentissage de l’espagnol J’ai de nombreux amis anglophones mais je suis avant tout fier de ms racines et de ma langue maternelle. J’ai visité l’Ontario, le Manitoba et l’Alberta, les États-Unis, le Mexique, La france et l’Amérique Centrale. J’ai probablement vu plus le monde que vous.

    Vous ne faites qu’afficher votre ignorance. Merci de me rendre la vie si facile vous vous ridiculisez sans moi!

  78. AB road dit :

    Moi, je pense que tout ça est  »encore » de la faute à Jean Charest…

  79. ginette gazaille dit :

    @ AB road

    C’est vrai que les séparatistes ont toujours aimé mettre toutes leurs frustations sur le dos de Jean Charest. Parce qu’il avait l’air d’être en téflon et que rien ne semblait lui coller à la peau. Lui qui était parfaitement bilingue depuis la naissance. Lui qui aurait pu vivre uniquement en Anglais, mais qui a préféré faire ses études en Français et faire carrière en Français. Et c’est ce qu’il voulait pour tous les Québécois.

  80. Claude m dit :

    À Réjean Asselin et ID ologie

    A vous lire ID ologie, on peut encore espérer qu’il y au Québec des gens sensés . Aux Réjean asselin et autres frustres de ce blogue qui ne comprennent rien a l’histoire du Québec et a sa conquête, on ne peut rien pour vous. Alors vous devriez laisser vivre et passer.

  81. Marc O dit :

     »Hydro-Québec appartient au québécois, Quebecor appartient à un francophone, Cascade appartient à un francophone, Videotron appartient à un francophone, Le cirque du soleil appartient à un francophone et est géré au Quebec par des francophones ».

    Hydro-Québec est un organisme du gouv; Québécor est la firme la plus ridiculiée par la population francophone; Cascade – un cas de famille; Vidéotron est Québécor; Cirque fut jeté hors du Qc à grand coups dans le….quand le propriétaire voulait investir à Mtl. Des exemples de  »Petit peuple »… Qui a dédruit les Expos ? Qui a fait partir Céline Dion de Mtl pour Végas ? etc.

  82. Claude m dit :

    À pierre luc. Tremblay

    Vous êtes la preuve que le voyage ne forme pas nécessairement la jeunesse, et que l’instruction et les connaissances ne sont pas garants d’un bon jugement.

  83. Boubou dit :

    J’ai bien aimé, surtout Monsieur Dufour.
    Par contre l’animatrice montrait un peu trop ses couleurs.

  84. lara dit :

    Il existe beaucoup de bons livres sur les rayons des librairies et bibliothèques qui aident à connaître l’Histoire du Québec d’avant et d’après les Conquête……. faîtes-vous un cadeau……. lisez-les…… il s’écrira moins de sottises……..

  85. Penn dit :

    Bonjour,
    Le débat n’a pas encore eu lieu que déjà les esprits s’échauffent… ça promet !!! Moi j’attends avec impatience le jour où le Québec aura l’intelligence (ne serait-ce que pour en montrer aux autres) de devenir la première province entièrement bilingue : signalisation routière, administration, commerce, publicité, etc. Obligation à tout organisme public de fonctionner dans les deux langues. Pour moi, la voilà la vraie fierté d’être québécois : prouver au reste du Canada qu’on est plus intelligent qu’eux et leur montrer qu’on a des c……s ! La loi 101 c’est du protectionisme à la c.. qui prouve qu’on a la trouille d’affronter la réalité, à savoir que la langue anglaise et la première langue au monde que nous devrions tous la maitriser avec maestria !

  86. marjolaine dit :

    @ j.p. si toi tu maitrises bien le français écris alors moi je parle le russe

  87. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Claude:

    Ce n’est pas parce que je ne pense pas comme vous que je manque de jugement… Moi au moins j’appuie mes opinions avec des faits!

    Beau jugement de valeur vous devriez vous cacher!

  88. jim brindle dit :

    Il est facile par l’intermédiaire de d’extrémistes bornés et de médias genre radio poubelle de colporter la haine et provoquer la guerre contre une culture ou religion . La propagande est l’outil idéal pour propager des faussetés e des irréalités parmi la population .

    Selon les faits , ont ne peut dénier que le Québec est la province la plus corrompue du Canada . Un héritage qui nous viens de loin ou un manière de faire locale .

    Les frictions entre les peuples sont causées par le manque d’imcompréantion due à la langue . Depuis plusieurs années déjà . la langue anglaise est devenue à travers les peuples la langue parlée officielle du commerce et des gouvernements en général et des associations à travers le monde . Ceci est un grand pas pour tous les peuples , qui ne vous empèche aucunement à parler votre langue . Une personne bilingue en vaut deux , elle peut se trouver un travail à l’extérieur facilement
    , ce que la ghettoisation ne permet pas .

    Je suis sur qe ce débat sera très interressant et trés piquant . Prière de laisser vos armes à l’extérieur .

  89. Clermont dit :

    Les Anglais seront toujours les plus riches !

  90. Alexandre B. dit :

    @francine gagnon

    J’imagine que votre commentaire (2 février 2013 à 11 h 54 min) était une fois de plus destiné à quelqu’un d’autre que moi…Vous semblez confuse.

  91. Alexandre B. dit :

    @Pierre Gilbert

    Mon avis que vous ne parlez vous-même pas un mot anglais et que vous faites de la projection :)

Laisser un commentaire

 caractères disponibles