Une police pour les ethnies?

- 20 décembre 2013

Dans son rapport sur les événements entourant la mort de Fredy Villanueva, le coroner recommande de veiller à ce que les policiers appelés à intervenir à Montréal-Nord reçoivent « une formation sur l’intervention auprès de membres des communautés culturelles, ainsi que sur leur perception de la police ».

Pourquoi ?

Faudrait-il que les policiers changent leur façon d’intervenir selon l’origine ethnique des personnes qu’ils approchent ?

 

 

UNE RECOMMANDATION CONDESCENDANTE

 

 

Il y aurait deux façons d’arrêter quelqu’un : une pour les Québécois de souche, une autre pour les Québécois d’origine ethnique ?

C’est simple, pourtant : quand la police te demande de décliner ton identité et de montrer tes papiers, tu obtempères.

Que tu sois blanc, noir, jaune, rouge ou violet picoté magenta.

La police te dit d’approcher ? Tu approches. Tu ne lui sautes pas dessus. Si tu lui sautes dessus, tu es dans le trouble.

Que tu sois blanc, noir, jaune, rouge ou violet picoté magenta.

Qu’est-ce qui est si difficile à comprendre ?

Êtes-vous en train de me dire que les Québécois d’origine ethnique ne savent pas c’est quoi une police ? Qu’ils sont tellement différents de nous qu’il faut développer des façons particulières d’interagir avec eux lors d’une opération policière ?

Tout ça sent la condescendance à plein nez.

Comme si les Haïtiens, les latinos, les Jamaïcains ou les autochtones étaient trop niaiseux pour arrêter quand la police leur dit d’arrêter !

 

 

UN PROGRAMME POUR LES JEUNES

 

 

C’est drôle, la dernière fois que j’ai regardé, les lois étaient les mêmes pour tout le monde.

Que l’on soit blanc, noir, jaune, rouge ou violet picoté magenta.

J’ai déjà joué aux serpents et aux échelles avec un ami rwandais. Il n’y avait pas deux sortes de règles, il y en avait une.

Quand mon ami tombait sur une échelle, il montait. Et quand il tombait sur un serpent, il descendait.

Il n’a pas eu de problème à comprendre. Ça lui a pris deux secondes.

Le coroner recommande aussi que le ministère de l’Éducation mette sur pied un programme pour enseigner aux jeunes du secondaire comment se comporter en présence d’un policier.

Voulez-vous rire de moi ? C’est à l’école d’enseigner ce genre de choses, pas aux parents ?

Regardez, je vais l’écrire, ce programme, moi.

Il va tenir en une ligne : « Respectez les policiers et faites ce qu’ils vous disent de faire. »

Voilà. Étant donné que je suis généreux, je vais vous faire un prix d’ami pour avoir créé et rédigé ce programme hyper complexe.

Quinze mille dollars et on n’en parle plus.

Ça ira ?

 

 

LA FAUTE ORIGINELLE

 

 

Oui, la police a commis des gaffes. Oui, la police agi de façon douteuse.

Il est totalement inacceptable, par exemple, que l’on n’ait pas séparé les deux agents avant de leur demander leur version des faits. Ils ont même pu rencontrer leur délégué syndical avant d’être interrogés par la SQ !

Ça ne tient pas debout deux secondes…

Cela dit, il ne faut pas oublier une chose : si les jeunes avaient respecté les consignes des policiers, Fredy Villanueva serait encore vivant.

Cela tout le monde le comprend.

Les blancs comme les noirs, les jaunes, les rouges et les violets picotés magenta.

 

 

Abonnez-vous à cet article

154 commentaires

  1. Guy dit :

    M. Martineau, ce n’est d’une formation spéciale pour les policiers mais d’une nounourse à la couleur de l’ethnie concernée, avec de gros seins pour donner la tétée au pauvre petit frustré. À Montréal-Nord, s’il y avait eu des nounourses, Freddy serait encore vivant.

  2. francine gagnon dit :

    Que dc’est puéril comme billet!, un Rwandais qui joue au parchési avec un Québécois, bin oui quelle analogie avec le cerveau d’une police.

  3. francine gagnon dit :

    Ça leur prend pas des cours spéciaux, ils comprendront pas c’est entre leurs 2 oreilles à la police, ils aiment faire baver et avancer en roulant les mécaniques, c’est innés chez eux ils ont du pouvouèèèère. Pus personne aime la police pis surtout plus les jeunes, fini, niet. Nicolet est obligée de leur offrir des ponts d’or pour qu’ils appliquent. Ils entrent dans la police pour le salaire maintenant grosse pension, supplémentaire à profusion, à 30 ans ils ont déjà leurs maisons en Floride, leur Harley, leur maison à Québec, leur yacht etc…j’peux énumérer une liste longue de 2 pages. Pis c’est sensé juste être des techniciens. Un capitaitne de la police de québec quand ila pris sa retraite a déjà dit qu’il avait été 35 ans à regarder pousser le gazon à québec, pis ils veulent être payés comme la NYPD. Allooooo!

  4. Alexandre B. dit :

    Richard, vous faites de l’exclusion!!!

    Nous les inclusivistes, voulons que l’on reconnaisse la différence de toutes les communautés culturelles et qu’on s’y adapte!

    Fin du sarcasme, pour ceux qui n’auraient pas compris. :)

  5. Bif dit :

    Monsieur Martineau
    est ce que le profilage racial existe au Quebec.
    est ce que le policier qui travaille contre les bandes organisées comme les motards et la mafia reçoit la meme formation qu’un simple agent de la paix?
    Le problème a Montréal nord est le suivant. Il y’a des gangs de rues donc le crime organisé les policiers doivent avoir une formation adéquate pour intervenir dans une zone ou il existe des bandes organisées par souci de ne pas prendre un innocent pour un membre de ces groupes.
    La question la plus importante qu’il faudrait se poser est pourquoi les noirs sont cantonnés a Montréal nord?pourquoi les chinois sont au quartier chinois et pourquoi les italiens sont au quartier italien? Cela crée des communautarisme et les communautés développent facilement les mauvaises habitudes.
    La mafia prospérera toujours dans le quartier italien puisque l’omerta y est la règle d’or, le travail au noir fonctionnera toujours au quartier chinois et les gangs de rue prospéreront toujours a Montréal nord. Je crois que le gouvernement devrait trouver une façon de briser le fait que les gens se regroupent par communautés de pays d’origine cela permettra au Quebec de facilement se créer une identité commune de peuple québécois..

  6. Pierre Letourneau dit :

    Pourquoi ne pas simplement expliqué au citoyens de tout origine confondue , comment agir en situation de crise en présence de policier .

    Eux ont un jobs très difficile a faire et de nos jours ça prend vraiment la vocation pour le faire , alors au lieu de changer leur méthode de travail qui as fait ces preuve , pourquoi ne pas donner a tous un cours 1,0 sur comment réagir en présence de policier pour le Nuls .

    Tu ferme ta gueule , tu obéie , tu répond au question et y en auras pas de problème .

    Tu gueule comme un hystérique , les insulte , les agresse et bien ta de bonne chance de gouté a leur matraque , te ramassé en cours et se même si ces toi la victime .

    Une ami qui recevais une contraventions , furieux a touché le bras d’un policier , le vénérable papy ces ramassé par terre avec les menottes et a due s’ expliqué devant la cours et pourtant cette ami est doux comme un agneau et n’a jamais fait de mal a une mouche , sauf que le policier lui ne le connaissais pas et n’a fait que son travail devant une agressions , lui as expliqué le juge . parions que la prochaine fois il diras , oui M.l’ argent …..

  7. Dominique Lavoie dit :

    Il y a eu des ratés de la part de la police c’est vrai. Ça a longtemps été rarissime que la police descende un suspect et c’est encore relativement rare, compte tenu de la quantité de voyous. Je peux donc comprendre jusqu’à un certain point le sentiment de panique qui a dû saisir tout le monde devant la mort absurde d’un jeune, ce qui aurait pu entrainer des vices de procédure. Mais est-ce que ces vices ont changé qui que ce soit au déroulement des évènements?

    Est-ce que Dany Villanueva est toujours sous le coup d’une demande d’expulsion à cause de son comportement pas tout à fait exemplaire avant et même après la mort de son frère? Est-ce que maman Villanueva, au lieu de parler du meurtre de son petit ange en tenue blanche sur les photos où il ne manque que les ailes et l’auréole, n’aurait pas pu prendre ses responsabilités de mère et éduquer correctement sa progéniture? Est-ce que Dany ne pourrait pas prendre une part de responsabilité dans la mort de son frère, d’autant plus qu’il avait été fortement recommandé que la famille déménage hors de Montréal-Nord pour lui éviter de se retrouver dans les ennuis, mais que néanmoins les deux frères s’y trouvaient quand même?

    Est-ce qu’il y a juste une 728? Que non, des tarés aux gros bras mais à la petite tête, il y en a plusieurs dans la police. Des machos et des fillettes qui se servent de leur badge pour faire un power-trip, ça ne manque pas. Sachant cela, est-ce que le gros bon sens n’exige pas de FARMER SA GUEULE et d’obtempérer? Le gars de Trois-Rivières dont la vidéo de son arrestation « musclée » a fait le tour du web l’a compris lui et ce sont ses attaquants qui se sont ramassés dans le caca.

    Je trouve aussi ridicule qu’on donne un cours sur l’art d’arrêter les communautés culturelles. Au fait, les Québécois forment aussi une communauté culturelle! Encore une décision stupide et discriminatoire quand les immigrants exigent la justice et l’égalité.

  8. émile lafreniere dit :

    M.Martineau vous avez raison,cependant il aurait fallu rajouter que beaucoup de journalistes et médias ont tendance a mettre la police dans le bain dès que survient un pépin.
    Effectivement si les jeunes avaient obéi.il n’y aurait pas eu de déces.Il faut comprendre que meme si on est policier il faut réglrer un probleme avec seulement quelques secondes pour prendre une décision.

  9. J-F. Couture dit :

    Exact! Rien à ajouter.

  10. anne sophie dit :

    « les lois étaient les mêmes pour tout le monde ». Les lois, oui, leur application, j;en doute et de plus une loi n’est pas forcement « juste ». Allez demander aux opposants de Poutine ce qu’ils en pensent.
    La loi russe est la meme pour tout le monde. Tout opposant, s’il manifeste son desaccord publiquement, sera jete aux oubliettes. Est-elle juste? J’espere que cela  » ne vous prendra plus de deux secondes  » pour trouver la reponse.

  11. Julien117 dit :

    Pour faire des recommandations semblables faut pas être une lumière. Et l’homme est coroner. Il aurait pu recommander que les Villanueva suivent un cours « police » 101. Quand la police t’interpelle, tu obéis. Je penserais qu’ils pourraient comprendre dans un cours disons de 8 heures. Tu leur fait répéter en français, en anglais et en espagnol Quand la police t’interpelle, tu obéis. Rien de plus. Si le petit Villanueva à l’air angélique n’avait pas attaqué physiquement le policier il serait en vie. Il a bien couru après sa mort.

  12. Markovich dit :

    Les policiers ont aussi des formations pour intervenir auprès des jeunes, pour intervenir auprès des personnes avec des troubles de santé mentale, pour intervenir dans les milieux défavorisés, pour intervenir auprès….

    Le monde n’est pas et ne sera jamais uniforme et lisse, peu importe à quel point vous le souhaitez. C’est assez incroyable le niveau de condescendance que ça prend pour ramener les problématiques de profilage racial, de des relations de la jeunesse avec l’autorité à une game de serpents et échelles!

  13. Bernard Colagrosso dit :

    Monsieur Martineau,

    Comment se fait-il que ce que vous dîtes est tellement simple et tellement évident et qu’il y ait encore du monde qui ne comprennent pas ?

    Serait-il possible que certaine personnes font un gros effort pour être certain de ne pas comprendre ?

  14. Yoda dit :

    Je suis d’accord avec vous ! Mais vous pouvez être sûr que les policiers vont encore se faire immoler par le feu ! On cherche , on enquête , on veux donc mettre la faute sur les policiers…. Mais n’oubliez pas , quand tu marches droite , t’as pas de problème ! Ceux qui crucifient la police à chaque fois qu’on voyou se fait serrer les oreilles ne se rendent pas compte qu’ils donnent de plus en plus de pouvoir aux criminels. Et ils le savent ! Bientôt , on verra nos policiers être obligé de dire  » Pouvez-vous gardez le silence s.v.p , je pourrais être obligé , quoique je ne voudrais pas vous offenser, de retenir ce que vous avez dit contre vous. Je vous demande de me pardonner car je ne fais que mon métier . Baissez votre tête s.v.p , on ne voudrait pas vous blesser en vous entrant dans la voiture, quoiqu’on a déjà mis de la ouate sur le bord de la porte ainsi que sur votre banc.  » Le jour est proche , je vous l’dit !

  15. Drako dit :

    « Faudrait-il que les policiers changent leur façon d’intervenir selon l’origine ethnique des personnes qu’ils approchent ? »

    Ça bien d’l'air, et la charte péquiste n’y changera rien :-(

  16. Yvette Lapierre dit :

    Arrestations arbitraires, tortures, exactions de toutes sortes, viols, exécutions sommaires; voici les actions de nombreux corps policiers à travers le monde dans plusieurs pays ou règne la dictature.

    Et voilà pourquoi une approche sensible à la perception que peuvent avoir les personnes issues de ces pays envers les policiers sera une très bonne chose.

  17. Prise de bec dit :

    Je me demande si la famille Villanueva ne s’était pas créé des attentes avec ce rapport du coroner. Je ne puis croire qu’on ait dépensé tout cet argent pour un cas si évident. Imaginez si en plus, en bon québécois que nous sommes n’allons nous pas dédommager la famille qui attend sûrement ce moment depuis fort longtemps. Tant qu’à son frère, le déclencheur de tout cette affaire, on n’a même pas le droit de faire allusion à son passé criminel. On peut bien crouler sous les dettes et se faire vider les poches. Que ce soit un meurtre, une manifestation, une prise d’otage, le policier n’a plus le droit d’appliquer aucune technique sans être sous la mire de groupes de pression, d’avocats, journalistes et commentateur de tout acabit. Le policier n’est donc plus un professionnel il devient le polichinelle dont tous et chacun tire les ficelles. C’est vrai qu’on n’a pas d’allure parfois et c’est devenu décourageant de voir que l’évidence soit toujours ainsi remise en question. Payons, payons, quand on n’aura plus d’argent, nos dirigeants aux poches pleines vont commencer à en perdre eux aussi.

  18. Sylvain Wong dit :

    Ici au Québec ont est distinct et ont manque de décideur.

    La prochaine chose qui va arriver c’ est que sa va devenir acceptable de fair du profilage sur les Blancs Hétéro de souche eux y vont payer…et n’auront pas de recours

  19. Ivan Champetier dit :

    Ce coroner a l’air d’une fameuses andouille,entre-nous. Quel mépris pour les gens issus des communautés etnhiques autres que Québécoise.
    Qu’est-ce qu’il s’imagine le coroner? Que ces gens n’avaient pas de police dans leurs pays d’origine? Les traites-t’ils d’idiots sans en avoir l’air?
    Pas de double standard pour les citoyens chez-nous!
    Moins encore avec les polices qui sont loins d’êtres une source de fierté chez-nous.

  20. Jean Martin dit :

    Incroyable notre société ultra tolérante,comment se fait-il qu’il n’y ait aucune procédure rapide pour renvoyer dans leur pays tous les immigrés qui sont accusés d’actes criminels ??

    Regardez le frère de Villanueva,çà fait des années qu’il aurait du être expulsé, mais il profite de tous les trous du système et qui paie ses frais d’avocats? mystère, ou l’état ? Une farce, une grosse farce ! Gageons que ce sont nos taxes qui défendent ce petit…… !!!! En plus,ils écoeurent la police.

    Ce genre de situation est dans la même lignée que nos carpettes anti charte.

  21. Robert Morin dit :

    C’est drôle, mais à vous lire, la Charte de la Laîcité m’est venu à l’idée. ;-)

  22. Didier dit :

    francine gagnon dit :
    20 décembre 2013 à 8 h 20 min
    Ça leur prend pas des cours spéciaux, ils comprendront pas c’est entre leurs 2 oreilles à la police, ils aiment faire baver et avancer en roulant les mécaniques, c’est innés chez eux ils ont du pouvouèèèère. Pus personne aime la police pis surtout plus les jeunes, fini, niet. Nicolet est obligée de leur offrir des ponts d’or pour qu’ils appliquent. Ils entrent dans la police pour le salaire maintenant grosse pension, supplémentaire à profusion, à 30 ans ils ont déjà leurs maisons en Floride, leur Harley, leur maison à Québec, leur yacht etc…j’peux énumérer une liste longue de 2 pages. Pis c’est sensé juste être des techniciens. Un capitaitne de la police de québec quand ila pris sa retraite a déjà dit qu’il avait été 35 ans à regarder pousser le gazon à québec, pis ils veulent être payés comme la NYPD. Allooooo!

    Alors là je suis sur le cul…. Francine n’a pas répondu quelque chose comme : Je me fous de ce que la police fait, en autant qu’ils ne me dérangent pas…..

    Est-ce que Francine commence à réfléchir?

  23. mimi37 dit :

    Un criminal est un criminal peu importe l ethnie… Et on en a marre de cette foutu attitude de ce !!!!

    Les policiers ne sont pas des leur travail EST de faire observer NOS LOIS! Si cela deplait a certains tant pis.

    Pour tous ceux (criminels) qui ont de la difficulte a S AJUSTER a nos lois, y a toujours les travailleurs soooooocials, les psys les prisons, les avions, les bateaux etc.

  24. Jean Martin dit :

    @Francine Gagnon

    Un des rares métiers payés par l’état que je respecte, c’est celui de policier .Vous crachez sur eux,mais allez donc faire une nuit de patrouille avec eux,votre opinion va changer.

    Pourquoi ne parlez-vous pas des pompiers,qui se pognent le beigne à longueur de journée,çà se fait de la bouffe gastronomique à la caserne ,çà shine «leu bo ti camion»,pis çà le temps de faire des calendriers pour exciter les petites nymphettes.

    Je le répète,les immigrés criminels out dans leur pays le lendemain du crime.

  25. normand duval dit :

    Vous etes vous promene sur Sainte-Cath et Saint-Laurent,
    dernierement? Des taupins de cent kilos avec des problemes
    de sante mentale qui se parlent tout seul en invectivant un
    interlocuteur imaginaire… Des individus au « look » patibulaire
    de toutes les « couleurs » qui glanent au coin. Moi, policier dans ce secteur? Meme
    pas a 100 milles $ par annee m. Martineau. Notre societe quebecoise
    transfere ses problemes sociaux a la « RUE » et on demande a nos
    policiers (es) d’etre formes (es) en psychologie et travailleurs (euses)
    social!! D’accord avec vous, leur mandat est de faire respecter l’ordre et
    la loi. POINT… Ayant sejourne en Colombie (pour 20$ vous vous tirez
    de bien des problemes sur la rue avec les policiers) et au Bresil (j’ai ete
    temoin de la razia a Rio sur les jeunes vendeurs sur la plage) ou les policiers
    tirent et posent les questions apres, je trouve nos representants de l’ordre
    plus « humains (nes) » dans l’exercice de leur fonctions que le citoyen moyen
    ne puissent l’esperer. Je ne me considere pas « fachiste » ou « pro-police » mais
    mais qu’on les laisse un peu « tranquille » pour faire leur travail, a la fin.
    J’ai entendu lors d’une arrestation Sanguinette et Sainte-Cath la premiere
    question du policier au contrevenant n’etait pas le traditionnel « Vous avez le
    droit de garder le silence… ect. » mais: « Avez vous pris vos medicaments monsieur?
    les avez-vous avec vous? »… Eh oui! De l’empathie!!!
    Bientot le gouvernement va demander a nos policiers(eres)
    de servir comme intervenants en CLSC en plus de leurs responsabilites
    d’agents de la paix. Criminilisation de la pauvrete et deresponsabilite
    de nos institutions en sante mentale et en plus on demande d’approcher
    d’une maniere discriminatoire l’intervention sur un individu qui coure avec
    la « sacoche » de madame « Chose »? Come on! Un petit « break » SVP…

  26. Monic dit :

    À quand une chartre sur le respect de la loi et l’ordre au Québec??????????

  27. Louis Francoeur dit :

    C’est curieux, mais les parents de Patrick Limoges, tué en 2011 par une balle perdue, tirée en plein centre ville de Montréal par des policiers qui tentaient de maîtriser un psychiatrisé, eh bien ces parents n’ont même pas poursuivi la police ni crié au meurtre suite à cette tragédie qui a supprimé la vie de leur fils, un honnête travailleur de l’hôpital Saint-Luc.

    Malheureusement pour ces parents, leur fils était honnête et n’a donc pas eu le support de la faune artistique et médiatique, ni du coroner qui aurait ainsi pu demander qu’on rééduque toute la police pour éviter que se répète cette absurde tragédie.

    Oh et il était d’origine canadienne-française, donc on n’a pas pu accuser la police de racisme…

  28. beras dit :

    Je suis entièrement d’accord avec vous. Le jeune Villanueva serait encore de ce monde si lui, son frère Dany et leur bande se seraient comportés en en gens civilisé au lieu de chercher la confrontation avec les autorité. Ce serait le bordel si la police aurait aucun pouvoir sur ces voyoux. En autre, pouquoi le criminel Dany Villanueva n’est pas encore retourné dans son pays d’origine au lieu de faire le matamore au Canada? Tant qu’il sera ici il continueras a entrainer d’autres jeunes a la créminisation., dehors puis ça presse.

  29. tlemmont dit :

    Bif dit : 20 décembre 2013 à 8 h 39 min
    On se retrouve sur un autre sujet ! Je me permets de répondre
    Est ce que le profilage racial existe au Québec ? NON ! croyez vous qu’il y ait des policiers qui ne contrôlent sur la route que des noirs ou des maghrébins ? qu’il ne donnent des amendes aux asiatiques uniquement ? Il est vrai que vous serez ‘’ plus contrôlé ‘’ si vous êtes maghrébin portant une djellaba –soutane et que vous allez prendre l’avion ! Comme vous serez plus ‘’ contrôlé ‘’ si vous avez de la fièvre et revenez non pas de Vancouver mais des caraïbes !!
    est ce que le policier qui travaille contre les bandes organisées comme les motards et la mafia reçoit la même formation qu’un simple agent de la paix? NON , mais ce n’est pas lié à votre lieu de résidence ou votre couleur de peau. Mais si vous avez un accoutrement identique à celui des gangs , vous êtes ‘’ suspect’’ pas coupable , encore moins victime de ‘’contrôle policier’’’ oui, je vous l,accorde , certains payent pour les autres , mais je ne vois pas d’autres solutions
    Vous le dites ‘’ Le problème a Montréal nord est le suivant. Il y’a des gangs de rues ‘’ Est ce que le supplément de formation sera de dire : ‘’ contrôler mieux ‘’ et ce sera une entrée dans le profilage racial ou ‘’ contrôler différemment ‘’ et ce sera aussi du profilage racial !!
    La question la plus importante qu’il faudrait se poser est pourquoi les noirs sont cantonnés a Montréal nord? Pourquoi les chinois sont au quartier chinois et pourquoi les italiens sont au quartier italien? Cela crée des communautarisme et les communautés développent facilement les mauvaises habitudes. ABSOLUMENT D’ACCORD AVEC VOUS !!
    Et on revient à notre précédente discussion : la meilleure des façons est de faire le max , pour ne pas de distinguer des autres par une approche communautariste vestimentaire peu importe les raisons.

  30. guy dit :

    comme vous le dites si bien s’il aurait optempéré il serais encore vivant c’est pas plus simple que cela et on aurait économiser

  31. Plastic440 dit :

    Merci. Pour une des rares fois, on dit finalement que la faute premiere revient aux jeunes

    Qu’est-ce que les jeunes essayaient de faire? Prendre le pistolet a la police? Assailir la police? De quel droit??? et pourquoi la police a pas droit a la legitime defense maintenant???
    Les jeunes jouaient aux des alors que c’etai tun bri de probabtion
    Ils ont entoures les 2 polices (une femme en plus)
    Ils etaient menacant, avec une historique de gang de rue
    Des casiers judiciaires long comme le bras (et ca veux renommer un parc a leur nom??? e sotn des bums, des criminels, pas des heros)
    Ils voulaient desarmer et/ou assaillir les policiers

    Quand la police met ses cerises et que tu es en auto, tu arretes. Si tu arretes pas, c’est une offence crimnelle et tu vas te ramasser en poursuite. Meme principe pour les joueurs de des en probation

    C’est devenu courant ca, cette manie de defendre les criminels
    La on parle de proteger les prostituees, leur donner des droits???? C’est une activite criminelle!!!
    Pis apres, les droits des voleurs? Le voleur va me poursuivre pcq jai barre la porte et ca a force le pauvre voleur a grimper et passer par une fenetre au peril de sa vie?
    Le voleur va-t-il avoir le droit de me poursuivre si il rentre chez moi (au peril de sa vie) mais qu’il trouve rien de valeur???
    Il y a maintenant des piqueries (la drogue est illegale!!!)
    On poursuit les barmans pour avoir trop servis d’alcool. Mais celui qui la commande, qui la paye et qui la boit lui???? C’est pas sa faute a lui???
    On remet les recidivistes en liberte. 21 fois arretes pour DUI. C’est un danger public ces gars-la, en taule. J’aime mieux voir ces gars la en taule pour 20 ans que de voir les pauvres victimes se faire ecraser.

    Mais ou est-ce que le monde s’en va????

    Pendant ce temps, on se fout des victimes d’actes criminels

    Tout un systeme. Y’a pas juste les ponts et les routes qui doivent etre repares, les lois sont a refaire aussi

  32. Magalie dit :

    ‘Le coroner recommande aussi que le ministère de l’Éducation mette sur pied un programme pour enseigner aux jeunes du secondaire comment se comporter en présence d’un policier.
    Voulez-vous rire de moi ? C’est à l’école d’enseigner ce genre de choses, pas aux parents ?’

    L’argument ‘c’est aux parents d’enseigner ça, pas l’école’ me fatigue un petit peu car figurez-vous que ce ne sont pas tous les parents qui éduquent adéquatement leurs enfants. On laisse ces enfants avec une éducation déficiente ou on se bâtit une école qui peut pallier à ces manques?

    Concernant le rôle de la police en particulier, inviter des policiers à aller parler aux jeunes de leur métier dans les écoles serait sûrement une bonne idée, cela intéresserait d’ailleurs sûrement beaucoup les élèves.

  33. Richard dit :

    Il y a eu des erreurs policières ça il faut l’admettre mais le responsable est le frère du jeune qui n’a pas voulu collaborer avec la police et résister. Les recommandations du rapport doivent plaire au crime organisé, on donne une mauvaise image des policiers envers les communautes culturelles et nous allons nous servir de ces communautés pour passer nos cochonneries sans trop se faire achaler.

  34. Maec dit :

    Là vous faites erreur M. Martineau, car vous n’avez probablement jamais vécu plusieurs années dans un pays latino-américain.

    Ce que malgré tous ses torts le SPVM comprend très bien contrairement à vous, c’est que la PERCEPTION de la police est différente chez divers immigrants tout indépendamment du pays d’où ils proviennent.

    Pour vous, la police c’est la POLICE et point final. C’est effectivement comme ça en Amérique du Nord (sauf Mexique), mais dans plusieurs autres pays dont les pays latino-américains, la POLICE = agressions physiques, agressions sexuelles, vols, séquestration, et meurtre. C’est la réalité quotidienne de plusieurs personnes ayant affaires avec la police dans des pays latino-américains.

    Dans nombreux de ces pays, les gens ont peur de la police, et surtout les jeunes.

    Mon petit beau-frère de 14 ans, latino-américain, a été enlevé par la police et battu tout une nuit car son ami avait jeté un bout de papier sur le trottoir.

  35. J.Archambault dit :

    C’est pas necessairement un approche specifique a un ethnie, mais sur tous un approche qui tien compte qu’il y’a certains districts qui on plus de gangs de rues, Il y’a des endroits aux Etas Unies que le police ira j’amais que avec juste deux policiers, c’est rendu de memes a Montreal Nord. Si tu te met a battre avec des policiers, tu subit les consequences. Il y’a plein de lecons a apprendre, mais pas un approche specifique aux ethnies…….

  36. naziha dit :

    je suis complétement d’accord avec Martineau, respecter les policiers et aussi le pays qui vous a tendu les bras et ne pas y semer le trouble, dans notre religion on dit que les pays qui te fournit le logis, le travail et la sécurité, tu doit le défendre avec ton corps.

  37. Jean Martin dit :

    Dany Villanueva y mérite juste de se faire pogner par le matricule 728 la prochaine fois,y vas dire «pardon matante» je ne le referai plus !!!

  38. Jean Martin dit :

    @Louis Francoeur

    Bon point ,monsieur Francoeur .

  39. Aniès dit :

    Je suis de passage au Québec dans le cadre de tâter le terrain pour une éventuelle installation. Hélas, le peuple québécois est très prêt à s’ouvrir sur le monde et a fait de gigantesque pas. Mais, des gens comme Matineau ont malheureusement entaché le Québec de ce qu’il mérite pas…..c’est mon avis j’ai le droit.

  40. Katie dit :

    Je suis d’accord qu’il y ait eu dérapage et bévue dans le cas cité mais de là à avoir une police pour les ethnies ! Je suis vraiment pas d’accord! La police pour tout le monde ! Et en plus, étant née ici au Québec, ayant des amis adoptés par des couples québécois, nous nous considérons québécois et pas ethniques…. S’il y a des ameliorations à faire que cela se fasse tout simplement pour l’harmonie dans notre société.

  41. Pasi cave dit :

    Et pendant ce temps…Matricule 728 touche son salaire sans travailler.

  42. Jean L dit :

    @ Jean Martin

    Que pensez-vous de tous ces pompiers morts au combat ?

    Pendant que vous courez vers l’extérieur quand le feu est pris, eux ils courent à l’intérieur.
    Arrêtez de voir le gazon plus vert chez le voisin.
    S.v.p. ne crachez pas sur les autres, chaque métier a ses bons et ses mauvais côté.

  43. jimmy Brindle dit :

    Le PQ selon ses habitudes va promulguer des lois d’intervention Policière spécifiques pour les émigrants de chaque pays et responsabiler les policiers pour l’application de ces lois . Au Québec , des qu’un émigré(e) est ménacé d’expulsion pour des méfaits et irrugalitéd de toutes sortes , certains citoyens crient à l’injustice et utilisent tous les moyens pour empêcher son expulsion justifié . Il n’y a pas de place dans notre pays pour les voyous des autres pays .

  44. Ernest Ungureanu dit :

    Cette fois, je ne suis pas d’accord avec la position de monsieur Richard Martineau.

    Le relativisme culturel est une maladie grave…

    Il ne s’agit pas d’inventer une police en fonction de chaque origine ethnique.

    Il ne s’agit pas de profilage racial, non plus.

    Mais on demande aux policiers d’être bilingues, n’est-ce pas ? Pourquoi ? Parce qu’ils pourraient avoir affaire avec des anglophones aussi, dans le cadre de leurs fonctions.

    Imaginez un agent infiltré dans la communauté italienne, qui ne parlerait pas italien…

    Un niveau d’adaptation de base serait désirable pour communiquer avec les membres des communautés ethniques.

    Car, il faut l’admettre, la perception de la police selon les communautés culturelles est très différente. On ne s’adresse pas de la même façon à un Jamaïcain et à un Chinois.

    Je regrette, mais il est impossible de mettre le signe égal entre la multitude de communautés culturelles. Si on le faisait, ce serait de l’hypocrisie.

  45. abroad dit :

    @Jean Martin
    Cou-donc, as-tu l’âge minimum requis pour pouvoir écrire (sic) sur ce blogue???

  46. Francine dit :

    Peut-on s’étonner quand on étudie le parcours de son frère Dany.

  47. Daniel Côté dit :

    Les policiers font un travail essentiel et difficile, je le reconnais d’emblé.
    Par contre, il existe au seins des corps policier une loi du silence concernant les écarts de conduite de certains policiers face aux citoyens. Le matricule 728 en est un cas flagrant. Après tant d’année au sein de la police de Montréal, les deux seules occasions où elle a été plus sérieusement réprimandée sont, Ô coincidence, lorsque ses gestes ont été filmés.
    Quant aux policiers de Trois-Rivières qui se sont défoulé sur un suspect qui s’était étendu sur le ventre sans bouger et sans résister, je doute fortement qu’ils aient été inquiétés de quoique ce soit si ça n’avait pas été filmé par une caméra de surveillance.

    Tout ça pour dire que si le conseil d’obéir aux policiers est très valable, ces derniers doivent aussi se rendre compte que partout où ils interviendront dans le futur, ils risquent d’être filmé.
    Donc si certains acceptent encorede couvrir leur collègue gros-bras-pas-de-tête qui pète une coche, ça pourrait aussi se retourner contre eux si quelqu’un a pris des images des évènements.

  48. Didier dit :

    Francine dit :
    20 décembre 2013 à 14 h 33 min
    Peut-on s’étonner quand on étudie le parcours de son frère Dany.

    Excuse là mais si tu frère ou quelqu’un de ta famille avait fait quelque chose d’illégal, aimerais-tu qu’on te considère toi aussi comme une criminelle?

  49. Alexandre B. dit :

    @jimmy Brindle

    Je crois que vous avez fait une faute dans le début de votre dernier commentaire.

     »Le PQ selon ses habitudes va »

    Vous avez oubliez un ‘L’ dans  »PQ », on aurait dû lire  »Le PLQ selon ses habitudes va… »

  50. Gilles Guibord dit :

    Si le système policier avaient été plus ‘transparent’, le dossier serait plus facile à défendre.
    Pour que les policiers fassent leur travail à Montréal, il faut que la population les appuient. Si non, ils ne peuvent pas faire respecter les lois, ils ne font que gérer le désordre. On a vue les débordements de nos étudiants universitaires au printemps 2011. Et ce n’était pas des criminels. Si la population avait manifestée clairement son désaccord par l’entremise de ses partis politiques, la police aurait fait sa job différemment. Comparez avec la situation à Québec.
    Si le grand frère Villanueva avait été expulsé du Canada dès qu’il a eu un dossier criminel, son jeune frère n’aurait pas été tué par un policier ce jour-là. Je ne parlerai pas de sa mère; parce qu’une mère a tendance à défendre sont enfant envers et contre tout. C’était d’abord la faute de l’électorat qui pense éviter le trouble en n’exigeant par que les choses changent. Ensuite nos élus qui veulent être réélus, donc pas de vagues. Ensuite on peut étudier comment l’intervention s’est faite. Je ne comprends pas pourquoi nos chers centrales syndicales ne défendent pas publiquement les policiers; puisque ce sont des travailleurs dans l’exercice de leurs fonctions.
    Oui les policiers doivent agir différemment envers certaines personnes de certaines communautés. Sans être un policier, j’ai eu un incident avec un membre d’une communauté visible qui m’a accusé de racisme. J’avais été averti de cette possibilité, mais quand ça vous arrive, vous voyez ce que ça fait comme merde. Dans le cas que je soulève, l’individu était un incompétant et sa défense était que j’étais un raciste pour ne pas le représenter comme il pensait avoir droit. C’est quand ça vous arrive, que vous comprenez la situation.

  51. Carl dit :

    et si les policiers n’avaient pas été des poids plumew ben le petit con aurait probablement été moins baveux et aujourd’hui encore vivant.

  52. Jean Martin dit :

    @abroad

    Votre nom indique t-il que vous êtes un étranger au Québec ?

  53. Jean L dit :

    @ Carl

    Vous marquez un point mon cher Carl.

    Une police de 5 pieds 2, ça fait pas tellement peur. Quand tu n’as pas été habituer à respecter les autorités, tu peux te mettre les pieds dans la m….. et c’est probablement ce qui est arrivé.

  54. J.Archambault dit :

    Louis Francoeur, tres bon poste merci !!

  55. Guy dit :

    M. Aniès passez droit, on n’a pas besoin de vous ici.

  56. Maec dit :

    Pourtant le SPVM a une approche particulière avec la communauté gaie, sans que personne ne s’en offusque.

    Pourquoi?
    Parce que la communauté gaie a été au Québec comme ailleurs, jadis, et est encore dans d’autres endroits du monde, victime de maintes agressions physiques et psychologiques (intimidation, harcèlement).

    Vous condamnez tous les Villanueva qui n’étaient pas des enfants de choeur, certes.
    Tout comme il y a des gais qui s’adonnent à des comportements indécents dans les parcs. Or, cela veut-il dire que le SPVM ne doit pas avoir une approche particulière avec la communauté gaie?

    Avoir une approche particulière avec un groupe ethnique ou culturel ou religieux n’est pas une question de passe-droit: c’est simplement une façon de mener des interventions plus efficaces pour la sécurité de tous, des citoyens comme des policiers.

    Actuellement les policiers du SPVM, que je n’aime pas particulièrement ceci dit, font beaucoup d’efforts de rapprochement auprès des jeunes des communautés, afin que s’établisse une meilleure perception et une meilleure collaboration.

    Villanueva a été plaqué au sol parce qu’il jouait aux dés.
    Si c’était l’ex-maire vaillancourt ou tremblay, ou l’ex-premier ministre Charest qui étaient plaqués au sol, pour des actes probablement beaucoup plus graves, tous s’en offusqueraient.

    Alors la question revient: vous croyez tous que c’est une question de passe-droit, alors que cela n’en est pas, mais vous ne vous offusquez pas que les policiers mettent les gants blancs lorsqu’il s’agit de politiciens.

    C’est pas cohérent votre discours de fascistes.

  57. Sylvain Brûlé dit :

    Il faudra un moment donné examiner froidement les mérites et les démérites de l’immigration massive. Pas juste sous la lorgnette de l’économie.

    Certains viennent de pays où les gens se méfient avec raison de la police. Une fois ici, ils conservent ces réflexes de méfiance, ce qui occasionne des frictions avec la société d’accueil, où en général la police est digne de confiance.

    Donc il faudrait « éduquer » la police à comprendre les « communautés culturelles », « éduquer » les jeunes à obtempérer à la police, « éduquer » les parents à éduquer leurs enfants et à faire confiance à la police, « éduquer » le grand public afin de les « sensibiliser » à tout ceci, « éduquer » la Terre entière!

    Ça ne commence pas à être trop compliqué? A-t-on les ressources financières et humaines pour gérer tous ces problèmes? On a de la misère à patcher notre réseau routier!

  58. Chaturanger dit :

    Tu as raison Richard…Tout le monde doit être traité uniformément de la même façon. L’égalité des personnes.

    Quand au policier qui a tiré, celui-ci a craint pour sa vie. Il a agi en légitime défense devant une situation imprévisible. Le mot « imprévisible » est important.

    Hypothèse : si le policier n’avait pas dégainé et que celui-ci et sa consoeur eut été blessés gravement (ou même tués par le gang de rue). Qu’est-ce qu’on aurait dit? :

    IL N’AVAIT QU’À UTILISER SON ARME DE SERVICE.

  59. Jean Martin dit :

    @Chaturanger

    Vous avez tout à fait raison,le rapport du coroner est complaisant vis-à -vis ces petits bums qui ont défié l’autorité.En plus,ils ont le culot de faire une conférence de presse avec la madame en pleurs pour dénoncer le policier.

    Les journalistes n’ont même pas eu le courage de lui dire que ses enfants manquaient tout simplement d’éducation.

  60. Serge dit :

    Nous avons l’un des meilleurs système policier au monde! Vous voulez savoir c’est quoi une Vrai police??Faîtes un p’tit voyage aux USA!
    Vous allez vous rendre compte que nos policiers sont  »des gentils »!!
    De là le problème…se faire intercepter par des policiers l’arme au point, n’est pas disons dans notre culture!
    Sauf que c’est diablement efficace!
    C’est drôle, mais tu fermes ta geule et t’a pas très envie de résister!
    Tout le monde en sort gagnant!
    Pas de brutalité policière…pas de plaintes en déontologie!
    À j’oubliais, toutes les autos patrouilles sont équipées de caméras!
    Seriez surpris de voir comment nos policiers doivent  »composer » avec de très gentils citoyens! LOL

  61. Bif dit :

    @tlemmont dit :
    20 décembre 2013 à 11 h 35 min
    « Et on revient à notre précédente discussion : la meilleure des façons est de faire le max , pour ne pas de distinguer des autres par une approche communautariste vestimentaire peu importe les raisons. »
    Le max consiste dans le cas présent à quoi? Le max pour moi consisterait déjà à briser les communautarismes comme travailler a ce que le quartier italien soit un quartier québécois ainsi que les quartiers chinois et autres. Jeune étudiant certains de mes camarades noirs comme moi appelaient CDN (cote des nègres) et la ligne de bus 116 je crois qui y passait Air Afrique. Cela veut dire qu’il y’avait même dans le subconscient une identification a la communauté et a la race. Il faut a mon avis vraiment faire le max en brisant les communautarismes a la base des lors qu’un mixage est fait entre les communautés je pense que le travail de la police devient facile car par mimétisme le rebelle issue d’une minorité dite visible (je n’aime pas trop cette appellation je préfère qu’on m’identifie comme noir car je suis noir) devra faire comme le de souche face a la police c’est-à-dire face a la loi.
    Parlant de max a faire sur les religions, ne pensez vous pas qu’on devrait enlever le crucifix a l’assemblée, dévoiler toutes les musulmans et s’éviter un débat long, couteux et inutile comme celui sur la couleur margarine

  62. Plastic dit :

    @Maec

    A Rome on fait comme les romains
    Si les latinos ont une mauvaise perception des policiers, je pense que c’est a eux de s’ajuster non?

    Ici les policiers sont civilises (quoi qu’en disent les gauchistes sur ce blogue)
    Je comprend mal votre argument, c’est comme dire que les latinos ont le droit d’encercler, de vilipender, de desarmer les policiers … sous pretexte que les policiers de leur pays abusent leur population. Mince comme argumentation

    Un 2e argument est que si les latinos ont immigres ici, c’est pas pour un monde meilleur? Justement pour fuir les abus policiers?

    Un dernier argument, irrefutable quant a moi:
    Les frères Villanueva ont toujours vecus ici!!!!
    Dany Villanueva est partit de l’amerique central quand il avait environ 4 ans. C’est l’argument qu’ils utilisent pour pas se faire deporter !!!!
    Fredy est p-e ne ici, sinon il etait vraiment jeune
    Donc votre argument ne peux pas tenir la route. Ils n’ont jamais subit aucune violence dans leur pays, leur pays c’est ici!!!
    (Et de grace, laches-moi avec une peur des polices qui serait passee par les parents)

  63. SDL dit :

    Un mec se fait arrêter en voiture, il roulait à 180km dans une zone de 50 km, le policier s’approche de lui en dissant vos papier et le mec en voyant que le flic est blanc lui dit désolé mais vous n’ête pas de la police ethnique , le flic lui dit c’est vrai désolé je suis blanc, alors le mec lui dit  » to bad!  » et il repars à 100 milles à l’heure !

  64. Alain MichauD dit :

    @ Plastic

    Juste comme ça, les Villanueva sont arrivés au Canada en 1998. En 2008, les deux avaient 18 et 23 ans. Donc non, ils n’ont pas toujours vécus ici. Pour ce qui est de la peur des polices, ça c’est un autre débat, quoique je trouve cette excuse complètement ridicule.

  65. Jean Martin dit :

    Très bon commentaire SDL!!!!!

  66. Pierre letourneau dit :

    Je me pose souvent cette question .

    Ceux qui critique sans arrête le travail des policier , serais t’ ils capable de faire ce jobs ingrat ?

    Je regardais l’ hors du printemps minable , 2-3 crottés crier des injures a un policier , qui restait stoïque , calme et en parfait contrôle de la situations , combien d’entre nous aurais botté le Q de ces minable morveux dite moi ?
    Serte comme dans tous les domaine y en as des moins compétent que d’autre , ils arrive aussi que de grave erreurs son commise , mais en général se son des professionnel , très bien former et entrainé qui font un super boulots .
    Bien sur , ceux qui ont des chose a se reproché , ne serons pas d’accord , mais ça aussi ces normal , leur jobs ces pas de se faire aimer , mien bien de servir et protéger .

    Peut-êtes que si ont serais pas si mauvais juge avec eux , ils serais porté a être beaucoup plus transparent quand arrive des erreurs .

    Ces un peux comme l’ autre bouffons qui critique les pompiers , le jours ou ça maisons seras en feu et qu’il seras prit dedans , surement que son opinion changeras ….

    Un moments donner , serais bien de réfléchir avant de chialer pour chialer …… et si un jours vous avez besoin d’ eux , vous serez très heureux de leur compétence .

  67. Rui dit :

    @Jean L

    Le jour ou les pompier vont se mettre a tuer des immigrés Jean Martin va les admirer eux autres aussi.

  68. Maec dit :

    @Plastic
    « Ici les policiers sont civilises (quoi qu’en disent les gauchistes sur ce blogue)
    Je comprend mal votre argument, c’est comme dire que les latinos ont le droit d’encercler, de vilipender, de desarmer les policiers … sous pretexte que les policiers de leur pays abusent leur population. Mince comme argumentation  »

    —————–

    Je ne dis pas qu’ils ont le droit et qu’ils devaient encercler les policiers, simplement qu’il est important que les policiers développent une meilleure approche.

    Moi j’ai une preuve. Car il y a un certain temps j’ai assisté à une bagarre à l’extérieur d’un bar de montréal, j’essayais de séparer ceux qui se battaient. Plusieurs chars de police sont arrivés très rapidement et tous les policiers ont sorti leur bâton télescopique et ont commencé à frappé tout le monde (environ une quinzaine de personnes) sans même prendre le temps de parler, même les spectateurs les plus passifs se sont fait rouer de coups. Tous ont été frappés….sauf moi qui était pourtant directement dans la mêlée. Alors pourquoi tous ont été frappés sauf moi?….TOUS étaient soit Noirs soit Latinos, sauf moi qui est en bonne partie Québécois pur-laine (et autochtone).
    Ça m’a sidéré, et moi qui croyait que le profilage racial n’était qu’un mythe, et bien j’ai vu que non.
    Si tu es noir ou latino, la police te frappe même si tu n’as rien fait, et après ils te posent des questions.
    Le tout a terminé sans arrestations, sinon que les policiers ont donné des taloches à tout le monde un peu comme si eux-mêmes étaient en train de ce battre dans un bar. Rien de professionnel croyez-moi.

    Vous oubliez également une chose: la folie du matricule 728 aurait probablement été passée sous silence sans la présence de caméras. Le chef de police lui-même aurait déclaré qu’il n’y a pas eu manque à l’éthique.
    Je ne dis pas toutefois que c’était le cas de Villanueva: si effectivement il a tenté de prendre l’arme du policier.

  69. Rui dit :

    En passant on l’a déjà la police des ethnies,celle a qui ne viendrait jamais a l’idée de venir interrompre une partie de carte entre jeunes blanc dans un parc a Outremont.

  70. Gilles Guibord dit :

    @ Chaturanger (20 déc à 16h32)
    Exact!

  71. Pierre Pierre dit :

    la même approche pour tout le monde,
    que ce soit bang ou pif paf!

  72. Steve Harvey-Fortin dit :

    Vous perdez votre temps M. Martineau avec ces gens de Montréal-Nord (ville ou j’ai grandi). Pour eux, dès qu’ils sont arrivé à Montréal-Nord, la seule règle qui existait c’était la violence pour prendre le contrôle du secteur de Montréal-Nord créant ainsi une tête de pont (militaire) pour ceux qui arriveraient après eux. Ils ne voulaient pas commencer en bas de l’échelle comme tout le monde même s’ils étaient victime de racisme car ils voulaient faire comme les québécois de souche corrompus pour monter les échelons de la hiérarchie sociale. Pas question de ramper devant le blanc de souche québécois dont ils étaient les esclaves ancestraux, car ils ont une revanche à prendre sur le blanc; l’humilier sur leur propre territoire pour venger la dignité de l’esclave noir d’autrefois. Ainsi, pour eux, il ne peut y avoir qu’une seule loi car cette loi pour eux sert le blanc et non les ethnies qui immigre au Québec.

    Le respect de la loi et du savoir vivre ils ne connaissent pas cela d’où ils vienne. Ce qu’ils connaisse par contre c’est comment faire plier l’échine d’une culture pour en prendre le contrôle. Dans tous les pays, il y a plein de gens qui veulent venir au Canada parce qu’ils croient que la vie est facile ($$$) et qu’il n’y a pas de guerre. Pour eux, le Canada c’est le Klondike de l’Amérique ou il fait bon vivre dès que tu touche le sol Canadien. des immigrants illégaux (boat people) passe par l’Europe pour ensuite joindre le Canada d’une façon ou d’une autre. Le Canada c’est le Klondike mondial de la planète terre car nous sommes peu nombreux comme population comparativement à notre territoire.

    Le respect de l’autorité n’est pas le premier but de l’immigrant qui dans le Klondike mais plutôt faire plier cette autorité en sa faveur afin de parvenir à ses fins et au pouvoir.

  73. francine gagnon dit :

    Le SPVM a été souvent condamné par le droit de la personne à verser des milliers de dollars en dommages et intérêts à des ethnies, il y a sûrement place à l’amélioration dans le discernement des policiers. Celui qui m,a fait le plus rire est cette dame lavalloise québécoise dont les 2 fils vont à l’université, un adopté et noir et l’autre blanc qu’elle a avec son mari. Les 2 enfants empruntent le char de leur mère, une mercédès gris métallique décapotable, son fils blanc n’a jamais été arrêté pour un contrôle et son fils adopté 9 fois en 8 semaines. Le Spvm a été obligé de verser entre 8 et 10,000 à l’étudiant. Un autre père de famille et président d’une compagnie qui revient chez lui un soir avec femme et enfant en se stationnant dans son entrée une police arrive met ses gyrophares et exige de voir son permis de conduire, ce qu’il a refusé et il était dans son droit, ceux qui disent qu’il faut obtempérer sont dans leur tort, il lui ont passé les menottes devant les enfants et finalement ça s’est terminé pour le spvm par une donation de 25000$ pour abus de pouvoir, ils croient pas ça qu’un noir puisse rouler en Lexus avoir une grosse maison et être cehf d’entreprise, mal leur en pris.

  74. Pat dit :

    Encore un accommodement raisonnable? Il faudrait s’adapter à la façon de réagir de certains à la vue d’un policier?
    Le Québec est un état de droit il me semble, ici on respecte la loi et ses représentants, non? Il faudrait un menu spécial pour les petits bums? La mollesse et l’aplaventrisme de certaines de nos institutions n’a pas de limite.
    Nos policiers font un travail très difficile et risquent leur vies sur une base régulière, arrêtons de les écoeurer.
    Merci M.Martineau

  75. Hervé Morin dit :

    Le monde qui chiale contre ca (la police) viennent en majorité d’états policier…??????

  76. Citoyenne dit :

    Maec dit :
    20 décembre 2013 à 12 h 29 min

    Pour vous, la police c’est la POLICE et point final. C’est effectivement comme ça en Amérique du Nord (sauf Mexique), mais dans plusieurs autres pays dont les pays latino-américains, la POLICE = agressions physiques, agressions sexuelles, vols, séquestration, et meurtre. C’est la réalité quotidienne de plusieurs personnes ayant affaires avec la police dans des pays latino-américains.
    Mon petit beau-frère de 14 ans, latino-américain, a été enlevé par la police et battu tout une nuit car son ami avait jeté un bout de papier sur le trottoir.

    ********

    Intéressant.
    À la lumière de ceci, on se demande finalement comment vous oseriez encore parler de : « TOUS LES TORTS de la police québécoise » en ce cas? (!)

    ***********

    Ho j’oubliais…au sujet de la pratique de « la mastication de la gomme d’épinette » (que vous avez évoquée dans un autre sujet plus bas…vantant les conditions de vie des amérindiens d’il y a 400 ans) je vous confirme que cette habitude est excellente en notre climat hivernal, en ce sens qu’elle améliore de façon significative les facultés respiratoires (dilution du mucus nasal et bronchial entre autres, dans le cas d’obstruction).

    Par contre, si par malheur, vous étiez atteint d’un abcès dentaire périapical ou d’une affection parondontale avec perte osseuse…je vous conseillerais FORTEMENT, et ce professionnellement, de vous rendre à une clinique dentaire près de chez vous. La gomme de sapin ne vous serait d’aucune utilité, et ce, ni en prévention, ni en traitement.
    Je suis également en mesure de vous affirmer que ces affections font partie de « la faiblesse humaine »…et non ramenée par les « Européens ».

    p.s. Je ne crois pas que dans « une mêlée », comme vous l’avez décrite dans votre dernier message, un policier puisse faire la différence entre « un latino »…et un « métissé blanc-autochtone » tel que vous vous décrivez.

    Non mais là…vraiment.

  77. JP Bouchard dit :

    Monic…

    Bien d’ accord. Le respect est sévèrement amoché ces temps-ci.

    Ça prendrait une charte du respect au lieu de la laïcité.

    Mais le PQ ne voit pas vraiment les vrais problèmes. Il vit dans ses rêves.

    Il ne respecte même plus le payeur de taxes.

    Pour le PQ, le respect c’ est la tite-madame qui porte pas de foulard à son travail.

    Çççaaaaaaaaaaa c’ est important…Seigneur..! Pardonnes-leur, il ne savent ce qu’ ils font.

  78. Jean Martin dit :

    @Rui

    Bon point ,Rui,je n’y avais pas pensé !

  79. Ralph dit :

    Tout ce que j’ai à dire sur ce billet M. Martineau c’est … MERCI !!!!!

  80. Claude dit :

    Bon c’est fini maintenant on peut tourner la page.
    déjà d’avoir parlé de ce sujet pendant 5 ans c’est trop beaucoup trop .

    je ne suis pas policier et je ne sais pas comment moi j’aurais réagi avec une bande de voyous qui m’encercle
    le coup de feu était-il vraiment approprié ? je ne pense pas, mais voilà je ne suis pas dans les souliers du policier en question et difficile de dire comment monsieur et madame tout le monde aurait réagi dans la même
    situation.

    on passe à un autre appel .

  81. normand duval dit :

    @maec 16h19min.dit:
    « Maec a ete plaque au sol parce qu’il jouait au des. »
    Avant de repondre, deux choses: lorsque un policier arrete un suspect
    en contravention de la loi doit-il lui demander « etes vous « gai » monsieur, madame? »
    Expliquez-moi. Le communaute gai de Montreal apporte de la sensibilite
    de la couleur a notre societe encore machiste. Le quartier est un exemple
    de paix sociale te de creativite culturelle. Elle l’a aquise en defendant leur
    droit et ont ete victime de prejudice des forces de l’ordre dans le passe.
    A part quelques exceptions, nous ne sommes plus a l’ere du « gros moustachu »
    de « Bonjour la police bouffeux de beignes », Maec. Nos policiers (eres) font
    3ans de techniques policieres avant de porter leur « badge » et leur « gun ».
    Deuxiemement: Mes condoleances sinceres a la famille Villanueva avant
    TOUT. C’est un drame qui aurait pu etre evite surement . En effet.
    Maintenant, « Villanueva a ete plaque au sol parce qu’il jouait des. »
    Il etait mandat (comme ont dit) et il resistait a son arrestation si je ne m’abuse.
    La police fait partie du pouvoir « EXECUTIF » . Elle ne fait PAS les lois (pouvoir LEGISLATIF)
    Elle juge pas les contrevenants selon la gravite de leurs mefaits (pouvoir JUDICIERE).
    La police execute selon les directives mandatees par ces deux autres instances.
    Arrete un individu qui contrevient ala loi quel qu’elle soit est une operation delicate
    a laquelle le CITOYEN(NE) doit COOPERER) quelque soit son orientation sexuelle, son sexe,
    ou son ORIGINE ETHNIQUE. Est-ce faciste ou raciste d’affirmer cette enoncee?
    Merci de votre attention. Et bonne journee.

  82. Sylvie dit :

    SOYONS VIGILANTS….. mauve, magenta ou picote, n’est pas le probleme…..malheureusement….. mais je suis une « blanche » en couple avec un « noir »…… je peux vous certifier que le profilage est LOIN D’ETRE UNE LEGENDE URBAINE !!!! Combien de fois mon conjoint s’est fait interpeler…… le « povre » a reussi a gagner une remuneration plus que raisonnable, de facon tout a fait legale…………et de se payer une belle voiture !!!! Impossible que des noirs se deplacent au volant de belles bagnoles….sans que celle-ci soit volee !!!! On a beau se fermer la gueule et prendre notre mal en patience…… on vient ecoeures, pas a peu pres !!!! Et cerise sur le sundae….. mon fils mulatre a fait les frais d’une « enqueteuse » enragee….une vraie pittbull qui accusait faussement mon fils d’un delit….. meme si le directeur de son ecole et son entraineur de basketball confirmaient que mon fils etait a des kilometres de l’endroit ou le delit s’est produit….. meme si la description du suspect ne correspondait absolument pas….. seulement pour le prenom !!!!! Le directeur de l’ecole (BLANC) a meme ete menace de se faire accuser d’entrave au travail policier…….par miracle, heureusement le suspect a finalement ete identifie…… et aucune excuse n’a ete presentee ni a notre famille, ni au directeur de l’ecole…… alors bemol au sujet des ethnies et de la super police………… j’essaie quand meme de croire qu’il y a des bonnes personnes au sein du service ( ??? )

  83. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Maec:

    Vous venez de me jeter à terre avec votre comparaison avec les gais ce qui ne me surprend pas du tout puisque vous ne savez pas de quoi vous parlez. La police n’a pas une approche particulière avec la communauté gaie, de comment leur parler ou les aborder (nous ne sommes pas différends des autres êtres humains sur le côté humain). Ils ont simplement reçu une formation pour être sensibilisé aux problèmes d’homophobie et de comment réagir aux problèmes de violences conjugales entre couples homosexuels.

    Excusez-moi mais la grossière indécence n’est vraiment pas un cas spécifique et répandue dans la communauté gaie c’est la preuve que vous vous basez seulement sur vos préjugés et que vous n’avez jamais mis les pieds dans le village. En 13 ans de fréquentation du milieu, je n’ai jamais été témoin de ce genre d’actes.

    La police a au contraire une certaine tendance à banaliser les actes de violence commises sur les homosexuels.

    Alors ne venez pas comparer l’ethnicité à l’orientation sexuelle c’est complètement farfelu!

    La sensibilisation c’est bien mais un moment donné, pour un semblant d’ordre, il faut de la répression. Si un enfant se conduit mal et le parent ne fait que lui dire tu te conduits mal, tu vois ce n’est pas bien, l,enfant en sachant qu,il n’y a aucunes conséquences ne va jamais cesser. Si certains groupes de certaines communautés n’ont pas appris à obtempérer lorsque la police les accostes, ils courent après leurs malheurs. Le savoir-vivre cela ne tiens pas de l’origine ethnique mais de l’éducation reçue.

    Je répète que les Villanueva étaient déjà en infraction municipale en bloquant l’entrée d’un dépanneur en jouant au dés. La police avait tout à fait le droit de les intercepter. Si le fils aînés et son ami ne faisaient pas partie de gang de rue, ils ne seraient pas pris tant au sérieux. Ils ont couru après leurs malheurs. Je n’ai aucune pitié pour la Mère Villanueva qui refuse de voir ses enfants comme ils…

  84. andreas dit :

    Il faut être foncièrement raciste pour proposer une police des ethnies mais la haine du peuple Québécois par une partie de ses élites n’est pas nouvelle, ils ne sont quand même pas pour essayer de réduire la criminalité, ils vont travailler dans quoi? Une police pour les blancs, une police pour les noirs une police pour les jaunes les verts les carrés rouges, non pour les carrés rouges ils ont déjà la police matraque tiens, une police pour les musulmans, les bouddhistes les chrétiens soyons tolérants voyons, investissons dans notre future…… prison sept Étoiles

  85. Pierre-Luc Tremblay dit :

    Maec:

    Je pense que vous voyez le profilage raciale lorsque cela vous arrange.. Comment expliquez vous que tous les amis latinos que j’ais (Colombie, Argentine, Mexique et Chili) sans parler de mes amis antillais, ne se sont jamais fait intercepter par la police alors que deux d’entre-eux vivent dans St-Michel?

    À entendre des fous de l’ethnicité comme vous, les noirs et les latinos se font intercepter à tous les jours à Montréal alors qu,il y a plus de 400 000 membres de communautés culturelles à Montréal. Cela ne tient pas la route.

    Ceux qui se plaignent d’être remarqués par la police font justement tout pour être remarqué c’est mon opinion. J’ai demeuré pendant 1 mois à Montréal-Nord près de l’école Calixta-Lavallée…Je n’y suis resté qu’un mois tellement c’était dangereux. Croyez-moi ceux qui étaient dans le coin faisaient tout pour que les autres sachent qu’ils étaient au dessus des lois. Ils criaient en pleine rue, fonçaient sur les piétons en groupe de 6, bloquaient totalement une allée ou une porte de commerce. Sur St-Laurent c’est la même chose.

    Alors que la police continue à faire son travail et ignorer les critiques de ces bien-pensants ou de ses adeptes de l’aveuglement volontaire qui font exprès de passer sous-silence les agissements de plusieurs membres de leurs communautés. Ce n’est pas une affaire de race mais d’attitude, d’actions, d’agissements et de méfaits!

  86. sososo dit :

    Mais nos carrés rouge alimentés par la FTQ-CSN-PQ , n’ étaient-ils pas tous devenus une communauté ethnique avec accomodement  »spéciale »

    C’est pas Marois qui disait que parfois des lois et des institutions peuvent être bafouer quand on croit à sa cause!

    Vive le Québec profond.

  87. Peter Dukett dit :

    Bravo M. Martineau ! C’est très bien expliqué. Les policiers Québécois sont parmis les plus pacifiques du monde. Je suis fier d’eux. Et ceux qui chialent contre leur profession n’ont qu’à appliquer. Merci !

  88. joe blow dit :

    Ernest Ungureanu fais toi arrête en Italie pense tu qu ils vont te parler en français on est au Québec ici n oublié pas

  89. tlemmont dit :

    @ Bif dit : 20 décembre 2013 à 16 h 56 min
    J’avais commencé mon intervention en vous disant que je vous …retrouvais sur un autre sujet , puis si vous aviez bien lu , je partageais pleinement votre avis au sujet de la transformation de certains quartiers de Montréal en zones communautaires . Oui , je pense comme vous , il faut progressivement les  »Mélanger » pour les rendre communautaires .
    Si on interdit à un québécois d’origine italienne de s’acheter un commerce à St léonard , ou à un québécois d’origine algérienne de s’installer sur jean talon est , on dira que l’on touche à sa liberté !! ….Mais Si on ne crée pas un incitatif ( qui forcement touchera à la liberté ) personne n’ira ailleurs !!
    En gros , si on n’introduit pas des regles nouvelles , le  » qui s’assemble se ressemble  » persistera !! il faut lacher du lest ! il faut des compromis . Si moi, d’origine algerienne , je persisterais à garder toutes mes habitudes algériennes sociales et religieuses , je ne serais jamais quebecois ! …on ne peut pas etre d’une double ou triple culture , ..si on ecoute un peu plus de Ginette Reno , ce sera au detriment de Fadela Dziria ! Si on mange de la poutine , on mangera moins de couscous ( images !! ) on a actuellement une culture partagée !! et non une culture double !! …
    Notre raisonnement devrait être cohérent , j’avais rajouté à la fin que les habitudes vestimentaires étaient entre autres une manière de se distinguer et qu’elles devraient être plus ou moins neutres sans connotation religieuse. ( ou ethnique) .
    Le crucifix devrait être :
    - Soit déplacé dans une salle -musée
    - soit installer une nouvelle plaque en dessous en y inscrivant : » Le crucifix placé en 1936 symbole non religieux marquant la place de la croyance dans l’histoire du Québec »

  90. rené ayotte dit :

    en 2003 j’ai eu une contravention que j’ai contesté et gagné car la policière a errer ,sa veut dire que meme les policiers peuvent faire des erreurs alors qu’en 2006 j’ai eu une contravention pour excès de vitesse,alors ce que j’ai fait est tout simple,,,j’ai payé ma contravention ,que voulez-vous c’était moi qui était en défaut .
    La police ne débarque jamais chez-nous ! pourquoi vous pensez? c’est qu’on suit les règles de vie de la société
    est-ce si difficile à comprendre?

  91. nadine dit :

    merci pour vos commentaires logiques finalement quelqu’un qui comprend

  92. Ivan Champetier dit :

    « Villanueva a été plaqué au sol parce qu’il jouait aux dés.
    Si c’était l’ex-maire vaillancourt ou tremblay, ou l’ex-premier ministre Charest qui étaient plaqués au sol, pour des actes probablement beaucoup plus graves, tous s’en offusqueraient. » ( « Maec »)

    Vous feriez mieux de dire « presque tous »,car moi je ne m’offusquerais pas. A vrai dire ce serait plutot marrant!
    Le Villanueva survivant est que je sache,un délinquant notoire,et le frèrôt savait. A lui de ne pas le suivre sachant ce qu’il devait savoir.
    Je ne suis pas convaincu que la perte soit si terrible. Malgré mon amour tres resteint de la police.

  93. jimmy Brindle dit :

    @ Alexandre B . Ha Ha Ha………. Je n’ai rien oublié et je me souviens . Joyeux Noël et Bonne Année et que cette période des Fêtes puisse réunir tous les Québécois dans un Québec de tolérance , d’égalité et de fraternité quelque soit sa couleur et ses différences .

  94. baraja dit :

    @M. Létournreau
    Il serait bon de réfléchir avant de chialer pour chialer.
    Mais mon cher monsieur c’est ce dont vous faites ici et en plus dans des mots ;pas très catholiques.

  95. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ francine gagnon si c’est votre vrai nom

    Les noirs se sont créé une réputation de criminels en venant en Amérique du Nord alors pas étonnant que les policiers les interceptent sur la route à bord d’une voiture de luxe. Récemment à Repentigny, des noirs ont incendié des pizzérias deux pour un pour le compte de quelques concurrents mais lorsque les policiers les arrête avec preuves à l’appui ils ne collaborent jamais avec les policiers pour dénoncer ceux qui les paient.

    Alors gardez votre grande tolérance pour vos beaux yeux chère madame canada car ici C,est la même loi pour tous.

  96. Jean Martin dit :

    F.Gagnon

    ils croient pas ça qu’un noir puisse rouler en Lexus avoir une grosse maison et être cehf d’entreprise, mal leur en pris.

    Selon la loi des probabilités,les policiers n’ont pas tout à fait tort.

  97. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ francine gagnon

    Lorsque vous êtes en véhicule vous êtes obliger de vous identifier et de d’obtempérer aux directives des policiers. si vous ne le faites pas, vous risquez des sanctions et entravez le travail des policiers.

  98. Carlos dit :

    Au début j’ai crû aux policiers mais après l’Enquête on réalise que ces derniers on menti avec l’aide de leurs chefs. On peut dire qu’au Québec les choses se passent comme ailleurs dans le monde. Le mort n’a pas droit à rien et moins encore si celui-ci n’a pas la bonne couleur de peau !

  99. tlemmont dit :

    Une mort est toujours injuste ! la société est toujours accusée de tous les torts !
    Le frère de la personne décédée était un connu des services de police et le policier ce jour était parti contrôler non pas des joueurs de dés ( comme l’on tente de s’y fixer ) mais la personne qui était en période probatoire pour appartenance à un gang et qui n’avait pas respecté les règlements
    Le policier n’a fait que son travail , et je pense qu’il a eu peur ! était il formé pour ne pas avoir peur ?
    La mort de Freddy est injuste ! oui ! c’est difficile d’accuser une personne qui est décédée !
    Profilage racial : non !! l’ex DG du chum est bien un noir originaire de la sierra Léone !! on savait beaucoup sur lui ….
    c’est du profilage économique , pas racial !!
    Lisez le compte rendu heure par heure sur le journal la presse de mercredi au sujet de Villanueva , j’espère que Martineau le reproduira et demandera aux internautes ce qu’ils pensent .
    PS : la conclusion vient des journaux , elles n’est pas un avis personnel !

  100. francine gagnon dit :

    steve Harvey-Fortin

    récemment comme vous dites la mafia a assassiné un gars, le je ne sais plus le combientième tellement il y en a eu dernièrement. Est-ce que la police demande à tous les blancs qui sont stationnés dans leur entrée de s’identifier? Un ami à qui j’avais passé ma voiture parce que la sienne était en panne, en passant sur la jaune s’est fait arrêté, quand la police lui a demandé ses papiers il a sorti ceux qui étaient dans sa poche sans y penser et c’était ceux de sa BMW, comme il était au volant d’une Infiniti, il s’est excusé et a dit que les papiers devaient être dans le coffre à gant ce qui était exact, le policier s’est penché par la fenêtre et lui a demandé s’il en avait plusieurs chars comme ça et comment il faisait pour les payer, il n’a pas répondu, elle lui a redemandé et il a répliqué : pourquoi? vous voulez m’en acheter une? Il est noir et ces questions sur sa vie privée ne regarde pas la police pour un lumière jaune, le policier a reculé assez vite sentant qu’il était allé trop loin et que mon ami avait son cell ouvert sur enregistrement sur le banc héhé, des peureux.

  101. francine gagnon dit :

    Pis vous avez juste à aller lire tous les dizaines de milliers de dollars que le SPVM a dû verser à des citoyens, ordonné par un juge de la commission des droits de la personne, c’est bourré..faque arrêtez d’en rajouter, le profilage racial existe POINT à la ligne, la CDDPDJ l’a prouvé avec ses expertises et rapports et même le SPVM le reconnait. malheureusement comment déceler cette anomalie chez un jeune avant qu’il commence ses cours et le foutre à la porte tout de suite, tu fais pas l’affaire, c’est comme comment savoir si cet arabe est terroriste ou un père de famille tranquille avant qu’il entre au Canada? impossible!

  102. Maec dit :

    @Pierre Luc Tremblay

    ——-

    Disons que la question des gais à Montréal est plus complexe encore, car le lobby gai est très puissant au Québec et surtout à Montréal.

    J’ai plusieurs amis hétéros qui se sont fait interpellés par la police dans les parcs après 23h. Or, pour y avoir fait mon jogging (sur la piste périphérique) à presque tous les soirs aprés 23h pendant plus d’un an, je peux vous dire que ça pullule de petits monsieurs en bicyclettes qui sifflent ici et là.
    La ville a dû y couper toute la broussaille il y a plusieurs années, car ça se suçait le suçon devant tout le monde même devant les enfants en plein jour.
    Même chose au Mont-Royal, ou moi-même ai été achalé à plusieurs reprises pour y faire mon jogging ou mon vélo. Lorsque j’en ai parlé avec un policier du quartier, il m’a dit que c’était un véritable problème au Mont-Royal mais que les policiers ne pouvaient rien faire par peur de se faire accuser de harcèlement sur le gais.
    Dans plusieurs pays encore les gais sont persécutés par la police, et c’est grave.
    Comme nous sommes au Québec, nous sommes tombés dans un autre extrême: les même règles s’appliquent différemment selon que vous êtes gai ou non.
    Tout de même, à ce que je sache les policiers reçoivent également de la formation à propos des gais et des endroits gais, et à ce que je sache également ils tentent de créer un climat de confiance avec la communauté gaie….ce que je trouve très bien en soi, tout comme ils tentent de le faire avec d’autres communautés, ce que pourtant tous ici dénoncez.

    Certain gais sont de véritables délinquants sexuels et commettent des actes indécents en public.
    Tout comme dans toute communauté ethnique il y a des éléments anti-sociaux.
    Mais ces 2 types de communauté ont été et sont victimes d’abus et de violence de la part de la police, même ici au Québec, et c’est la raison pour laquelle je vois d’un bon œil que la police veuille établir de meilleurs ponts avec celles-ci.

  103. PAUL BELIARD dit :

    «C’est simple, pourtant : quand la police te demande de décliner ton identité et de montrer tes papiers, tu obtempères.»

    Dans les pays de tradition anglosaxonne comme le Canada et, incidemment, dans la province de Québec, le citoyen n’est pas obligé de s’identifier, de montrer ses papiers …

    De plus, comme en Grande-Bretagne, la moindre des politesse entre les policiers et le citoyen serait le vouvoiement …

    paul béliard

  104. Maec dit :

    @Citoyenne
    « Intéressant.
    À la lumière de ceci, on se demande finalement comment vous oseriez encore parler de : “TOUS LES TORTS de la police québécoise” en ce cas? (!) »

    ————-

    Bonne question.
    De mon opinion personnelle et de ce que j’ai vu à travers le monde, j’ai compris une chose en ce qui a trait à la police: elle a besoin d’un encadrement législatif et éthique très rigide, en tout temps.
    Dès que vous donnez de la corde à la police, ils la prennent et vont la prendre.
    Bien sûr d’autres cultures et ethnies sont plus violentes, mais il existe un grand potentiel de violence dans chaque culture, et dans chaque police. Le SPVM ne fait pas exception.
    Si nous baissons la vigilance sur le SPVM comme cela se fait dans d’autres pays, vous verrez des monstres apparaître.
    Suis-je donc le seul à connaître le matricule 728?
    Le SPVM tente de mettre son comportement sur une cause psychiatrique, alors que je crois plutôt que ce phénomène est plus large et plus institutionnel que l’on pense.

    Quant à votre comparaison avec la gomme d’épinette vs l’odontologie moderne, je ne vois pas le rapport.
    Je comparais la santé des Autochtones de l’époque avec celle des Français de l’époque, non avec la médecine moderne.
    L’histoire relate la santé buccale très pauvre des Français, ainsi que le manque d’hygiène personnelle.
    Or, chez les Autochtones, la santé buccale comme l’hygiène personnelle fut plus importante. Idem pour la gestion des excréments et des déchets. À ce que je sache avant l’arrivée des Européens il n’y a eu aucune épidémie d’entérobactéries chez les Autochtones, même dans les villages sédentaires qui comptaient plusieurs milliers d’habitants.

    De plus, la maladie coronarienne non congénitale fut absente jusqu’à tout récemment. Il semble que l’alimentation autochtone étaient plus bénéfique aussi. Donc je ne sais pas sur quoi vous vous basez pour affirmer de telles choses sur les Autochtones.

  105. Pierre Pierre dit :

    Non aux accommodements policiers!

  106. Le soldat dit :

    Étant un vétéran de l’armée Canadienne, lorsque les pays avaient besoin d’une police (Nations unies), nous dûmes nous adapter aux lois. Lors de la première Guerre du Golf percique, les femmes n’avaient aucunement droit a étendre leurs linge sur une corde à linge, au cas qu’elles exitent les hommes. Alors elles ont dû s’adapter aux lois du pays. Si toutes les personnes qui vont visiter, un pays quelconque, s’adaptent aux us et coutumes et aux lois. Je crois réellement qu’il n’y aurait pas de problèmes!

  107. Oscar Chica dit :

    Ah, NON!

    Dites-moi pas que parce que je suis racialement différent, je vais être traité différemment, alors que, toute ma vie, j’ai travaillé fort pour devenir un Canadien à part entière, un ÉGAL!

    -Oscar Chica
    patriote Canadien de souche étrangère

  108. Jean-Philippe dit :

    Je vois des commentaires désobligeants de toute part. Je suis policier à la Sûreté du Québec et je peux admettre qu’il y a de mauvais policiers comme il y a de mauvais cordonniers ou plombiers. Vous ne voyez que la façade de notre travail, parfois j’aimerais que ces gens prennent ma place et répondent à tous les appels absurdes dans la misère humaine quand vous passez vos journées bien au chaud dans votre bureau qui sent bon sans vous faire cracher dessus et sans avoir peur de vous faire piquer ou mordre par quelqu’un qui a le sang contaminé. Nous avons souvent qu’une fraction de seconde pour réagir et ils décortiquent cette action en 4 ans avec une panoplie d’experts. Allez aux États-Unis vous verrez comment ils traitent les criminels. Je suis persuadé que lorsque vous vous faites intercepter aux USA, vous donnez vos papiers et vous obtempérez. Ici, il n’y a plus aucun respect pour les professeurs, les patrons, les policiers car l’autorité n’est plus respectée. Mme Gagnon je ne sais pas ce que vous faites dans la vie mais vous avez un manque flagrant de respect ou vous manquez tout simplement d’attention pour écrire autant sur nous. Informez-vous avant de critiquer. Si vous voulez, désarmez nous et empêchons-nous d’arrêter les criminels, on verra ce que ça donne.

  109. Johanne F. dit :

    Je ne peux pas croire ce que je lis , les gens sont rendus tellement méchants .

    Selon moi la police fait son devoir et justement jeudi pendant que j’attendais ma fille qui était allée dans une pharmacie pour moi .

    Il est arrivé un policier à côté de mon auto parce que j’occupais une place de stationnement pour handicapé , oui j’ai une vignette mais j’ai oubliée de la mettre . Le policier gentiment m’a demander si j’avais besoin de quelque chose, je me suis excusée et j’ai sorti ma vignette.

    Donc il a été d’une gentillesse m’a souhaiter de passer de Joyeuses Fêtes ! Très sympathique le policier et il bien vu que c’était un oubli

    Donc il ne faut jamais généraliser !

  110. Pierre Dufour dit :

    Je vous donne raison M. Martineau,

    Il y a par contre un problème dans le recrutement policier. Les cegep forment à chaque année deux fois plus d’étudiants que Nicolet est capable de former. Donc, l’étudiant pas choisi une année et ce même s’il est accepté doit se réinscrire l’année suivante et refaire les test assez dispendieux. On se retrouve avec les finissants de l’année et ceux des années passées. Donc, plusieurs bons étudiants perdent leurs temps en s’inscrivant au cegep en tech. policiere. Qu’on leur dise la réalité et plusieurs choisiront une autre option. Et l’on dit que les jeunes décrochent de l’école. Que l’on donne une chance à ceux qui veulent étudier.

    Celà dit, Nicolet favorise les enfants de policiers et ce même si la fille mesure 5 pieds. Cela est réel. Dans mon temps, lorsque les policiers sortaient de l’auto. Il y avait du respect car c’était des costauds. On doit se donner une police qui se fait respecter. Ce ne sont pas lologues, ce n’est pas leur rôle.

    Et pour terminer, lorsque qu’une personne qui n’a pas la citoyenneté Canadienne est reconnu coupable au criminel, c’est OUT du pays le lendemain. Ce ne sera jamais un bon citoyen dans 90% des cas.

  111. Pierre dit :

    SVP, pourriez-vous enlever mon nom de famille de mon message précédent et ne pas afficher celui-ci.

    Merci

  112. Jean-Francois dit :

    Tout ceci c’est bien beau.
    Respecter les policiers, respecter la loi.

    Mais nos lois quand tu les respectes pas, tu passe devant le juge et il te tappe sur les doigts en te disant de ne plus recommencer.

    Tu recommences ? Un mois de punition, mais tu sors au bout d’une semaine de réflexion.

    Tout ceci ne serait pas arrivé si nos lois seraient enfin appliqué intelligemment. Ca ne fait plus peur a personne de ne pas respecter la loi, tu n’as pas ou que peu de conséquence. Pourquoi respecter le policier alors si tu ne te feras pas chicaner ! Oups, un billet pour avoir insulter un agent de la paix. Il ne le paie pas, il tombe sous mandat d’emprisonnement au bout de… 3 ans parce qu’il ne l’a pas payé. Il fait son temps pour pas avoir payé, 3 jours de prison. Au bout de 3 heures il est libéré car la prison est en surpopulation.

    Voici nos lois, notre système de justice bonbon. IL EST LA LE PROBLÈME, À LA BASE !
    Quand les policiers font une grosse frappe, ils vont chercher en haut. Sur le cas de l’incident de Villanueva, ils tentent de régler le problème par en bas.

    IMAGINEZ ! Voler une voiture: Ton avocat deal avec le procureur pour changer ça pour vol de -5000$. Le juge te condamne a 1 mois. Tu fais 1 semaine.
    IMAGINEZ ! Voler une voiture: Fini les deals sans bon sens des procureurs. Le juge te condamne a 4 ans de prison ferme. Tu fais 4 ans.
    Oups, ça porte a y réfléchir pendant 2 secondes la ! L’auto, il me semble qu’elle est moins tentante !!

  113. Jean-Francois Boisvert dit :

    Le message est pour Francine Gagnon qui a si bien répondu dans les premiers messages. J’aimerais juste dire ceci, des personnes que toi qui « bash » la police sont les premières à faire le 9-1-1 quand ca va mal… Tu as aucune idée ce que les policiers endurent à Montréal, aucune. Sort de ton salon.

  114. Carl dit :

    @Jean-Philippe

    Au USA quand un policier te demande tes papiers t’as pas affaire à une petit minus de 100lbs mouillé(e) tu feel tout de suite pour lui donner tes papiers.
    Desolé de vous décevoir mais l’homme comme vous avez dû le constater sur vos heures de travail est un animal, la premiere impression percu par l’animal c’est : Je n’ai pas à te respecter tu ne fait pas le poids … une personne en colere n’a plus de civisme, son cerveau primitif a pris le dessus la meilleur chose pour désarmer ce sentiment dès le départ c’est de percevoir qu’il n’est pas de calibre, surtout chez des jeunes turbulent.
    La négation de ces évidences est typiquement québécoise pour ne pas froisser les féministes.
    On ne vit pas dans un monde aussi civilisé qu’on pourrait le croire, les barrières tombent assez vite.

  115. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ francine gagnon 18h12

    Devant la loi et les policiers, la vie privé comme concept n’existe pas chère madame. Alors dès qu’un policier vous demande une information, il est plus souvent utile de répondre car sinon vous aurez l’air de vouloir cacher quelque chose. Malheureusement, au Québec il y a des ethnies qui ne s’intègre pas à la société et qui veule faire leur propre loi en utilisant le crime comme mode d’enrichissement. Alors si la personne est de race noire et possède une voiture de luxe en plus d’un casier judiciaire cela est amplement suffisant pour que des policiers se pose des questions et en pose.

    Vous semblez être une rebelle de la loi qui détourne le véritable respect de l’autorité au profit du droit au crime. Avez-vous des problèmes avec l’autorité ?

    Les policiers sont confronté à des gens dangereux chaque jour et ils marchent sur des œufs chaque fois qu’ils interpellent quelqu’un sur la rue. Je suis convaincu que vous ne seriez pas à la hauteur du travail qu’ils font avec votre raisonnement. Par contre, moi, je ne me gênerai pas pour faire le travail des policiers à l’ancienne lorsqu’ils étaient des armoires à glace et seulement des hommes. Ainsi, les immigrants récalcitrants auraient l’impression d’être accommodé comme dans leur pays d’origine avec une fouille complète.

  116. magieter dit :

    Faut arreter de toujours accuser les policiers ils ne sont sans défaut et aussi les ethnies.Et s’il y avait eu mort d’un policier est ce que ca aurait été plus grave ou moins grave ? Est ce que les policiers devraient se laisser insulter sans dire un mot ? devant ces gangs de rue criminalisés.

  117. Steve Harvey-Fortin dit :

    Dans tout ceci comme exemple, il faut dire que Montréal-Nord n’a pas été un très bon exemple de respect de l’autorité et de la loi depuis que l’immigration s’y est engouffré à partir des années 80. La ville n’a pas pris de valeur immobilière, la violence gratuite s’y est installé ainsi que les gangs de rue. La ville ne s’est pas embellie par un apport positif des immigrants qui n’ont pensé qu’à leurs droits versus l’autorité et la police en répondant au racisme par la violence. Car ils ne connaissent que la violence comme mode de solution pour résoudre des problèmes.

    Bref, la ville de Montréal-Nord a été le théâtre d’un désastre d’intégration culturelle comme ces grandes villes américaines ou l’on tire à pile ou face la valeur de votre vie. Il aurait fallu être plus responsable sur l’intégration des immigrants par un suivi et un encadrement social des individus.  

  118. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ magieter

    Il y a des policiers qui sont tombés sous les balles et personne n’a érigé de sanctuaire en leur nom comme celui de Villanueva derrière le poste de pompier de la rue Rolland.

    Je pense à Pierre Beaulieu qui est tombé sous les balles en 1984 à Montréal-Nord parce qu’il s’est fait prendre son arme par son agresseur dans son étui. Il y a une fondation en son nom maintenant mais c’est tout.

    À mon avis, autoriser un tel sanctuaire (photos et fleurs) pour Villanueva est un acte d’encouragement de déni du respect de la loi et de l’autorité comme exemple pour les citoyens.

  119. Maec dit :

    @Jean-Philippe dit :
    21 décembre 2013 à 19 h 59 min

    Je vois des commentaires désobligeants de toute part. Je suis policier à la Sûreté du Québec et je peux admettre qu’il y a de mauvais policiers comme il y a de mauvais cordonniers ou plombiers. Vous ne voyez que la façade de notre travail, parfois j’aimerais que ces gens prennent ma place et répondent à tous les appels absurdes dans la misère humaine quand vous passez vos journées bien au chaud dans votre bureau

    ——————–

    Jean-Philippe, ce n’est pas parce que vous faites un bon travail, et très exigent, que vous devez être exempt de critiques. Je suis ex-militaire, sans jamais avoir été policier, mais je connais d’autant plus ce qu’est de devoir rencontrer de très hautes exigences de professionnalisme d’autant que je suis maintenant dans le domaine médical. Or, un excellent médecin peut pratiquer toute sa vie recevant que des éloges, et du jour au lendemain une simple erreur de jugement d’une seconde peut coûter la vie d’un patient. Devra-t-on s’exempter de toute critique envers le médecin? Non.

    Vous avez une arme à feu, dont d’ailleurs vous vous servez en dehors du cadre du code criminel. Vous avez des pouvoirs spéciaux sur les autres individus, et vous avez des pouvoirs techniques officieux telle l’intimidation, dont vous vous servez allègrement d’ailleurs.
    Ce faisant, avec tant de pouvoirs, et avec un quasi-droit de vie ou de mort sur les individus (quand fut la dernière fois qu’un policier québécois a fait de la prison pour avoir tué un individu?), vous devez-vous attendre à devoir rencontrer des exigences de perfection, point.

    Ceci dit, j’ai du respect pour la plupart de patrouilleurs de la SQ, je trouve que leur approche est globalement bonne. Mais j’ai aucun respect pour le SPVM. Ils ont développé une culture d’agression et de confrontation. Ils sont incroyablement baveux et agressifs. Du moins toutes les fois ou j’ai eu affaires avec eux ça s’est mal passé.

  120. jimmy Brindle dit :

    Je propose que ceux qui s’amusent à critiquer les policiers accompagnent pour quelques jours les policiers en patrouille de jours mais surtout de nuit . Alors la vous seriez témoins de situations oû vous auriez l’envie de taper sur des gens violents , dangeureux et bornés .

    @ Paul Béliard ; Au Québec le vouvoiement entre les policiers et les personnes interpelées n’est pas toujours de mise . Tout comme dans nos écoles . J’ai remarqué que dans tous les pays que j’ai visité le vouvoiement était de mise et même dans les autres provinces et la police ‘ montée «  qui ne tutoient personnes .

  121. Claude dit :

    pour: francine gagnon

    pauvre-vous ce n’est pas une question de profilage racial , mais plutôt une question de probabilité et de
    pourcentage ,si sur 100 personnes de races noirs il y a en n’a 50 qui sont dans des gang de rue , c’est un
    peu normal que les policiers les interpellent plus souvent.
    si je dis gang de rue ! c’est quoi la première image que vous avez en tête ? russe ? vietnamien ? italien ?

  122. Citoyenne dit :

    Maec dit :
    20 décembre 2013 à 12 h 29 min

    « Moi j’ai une preuve. Car il y a un certain temps j’ai assisté à UNE BAGARRE à l’extérieur d’un bar de Montréal, J’ESSAYAIS DE SÉPARER CEUX QUI SE BATTAIENT. (…)
    Plusieurs chars de police sont arrivés très rapidement et tous les POLICIERS ONT SORTI LEUR BÂTON télescopique et ont commencé à frappé tout le monde (environ une quinzaine de personnes) SANS PRENDRE LE TEMPS DE PARLER (…)
    Alors POURQUOI TOUS ONT ÉTÉ FRAPPÉS SAUF MOI?….Tous étaient soit Noirs soit Latinos, sauf moi qui est en bonne partie Québécois pur-laine (et autochtone). »

    *****************************

    Cher Maec, j’apprécie le petit exposé que vous nous avez fait ici. Cependant, si vous vous penchez bien sur cette histoire, que vous racontez de façon très articulée, la réponse à la question posée dans votre énoncé…se retrouve dans l’énoncé-même.
    (J’ai placé quelques majuscules pour vous aider.)

    Maec dit :
    20 décembre 2013 à 16 h 17 min

    « Avoir une approche particulière avec un groupe ethnique ou culturel ou religieux n’est pas une question de passe-droit: c’est simplement une façon de mener des interventions plus efficaces POUR LA SÉCURITÉ DE TOUS, DES CITOYENS COMME DES POLICIERS . »

    He bien encore là, je perçois que la réalité face à vos récriminations se retrouve encore dans l’énoncé de votre petite histoire ci-haut..

    Cela dit, je ne prends pas les policiers (ou les colonisateurs) pour des enfants de cœur et je crois qu’il est important, d’une part de dire les choses comme elles sont, et d’autre part, d’être de bonne Foi. Sinon on tombe vite dans des débats biaisés qui tirent vers le bas et la victimisation.
    Je vois que vous seriez vous aussi pour une « charte des droits et responsabilités de l’humain », plutôt qu’une charte « des droits et libertés ».
    J’en suis ravie. :-)

  123. Maec dit :

    @Citoyenne
    « Cher Maec, j’apprécie le petit exposé que vous nous avez fait ici. Cependant, si vous vous penchez bien sur cette histoire, que vous racontez de façon très articulée, la réponse à la question posée dans votre énoncé…se retrouve dans l’énoncé-même.
    (J’ai placé quelques majuscules pour vous aider.) »

    —————-

    Je ne suis quand même pas si nono pour ne pas faire la différence avec les autres. Lorsque les policiers sont arrivés il n’y avait aucune façon pour eux de me distinguer des autres impliqués dans la bagarre car j’en tenais un par le collet, et en plus comme je disais il y avait de simples spectateurs « noirs » qui étaient statiques et regardaient seulement ce qui se passait, et se sont fait battre par la police pour rien. D’ailleurs aucun d’entre eux n’a été arrêté, juste bien battus à coup de bâtons téléscopiques, et le pire c’est qu’ils n’ont jamais résisté ils se sont fait et laissés battre sous mes yeux. C’était des jeunes bien ordinaires qui étaient venus prendre une bière dans un bar rempli surtout d’étudiants de l’Université de Montréal.

    Moi aussi je n’y croyais pas au profilage racial auparavant, mais c’est pourtant un fait marquant et marqué. Plusieurs connaissances ayant été victimes m’en ont également parlé.

  124. Gerard Caron dit :

    C’est aussi simple que ça!

  125. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Carl

    Sur une vidéo de la police américaine j’ai vu une policière (noir) demander les papiers d’un automobiliste noir qui faisait sa grandeur et son poids (6 pieds et 300 lbs) face à la policière toute menue. Lorsque l’individu lui a agrippé le bras en la faisant plier au sol pour lui prendre son arme s’en était fini d’elle n’eut été de l’intervention d’une grosse femme noire qui est venu aider la policière à maîtriser l’individu. Elle s’est assise sur lui pour ne plus qu’il bouge.

    Trop de proximité avec l’individu interpellé peut ne pas vous laisser le temps de réaction nécessaire pour répondre à une agression rapide et sournoise. C’est ce que j’appelle l’attaque du lion qui dès que vous êtes près de lui vous bondit dessus comme un éclair.

  126. Miche dit :

    En effet, la LOI est la même pour tout le monde!
    Cessons de traiter la famille Villanueva comme une  »martyre » !
    A ce qu’on sait, ses membres ne sont pas des anges!
    Je proposerais à cette famille de faire un  »stage » en Chine, en Russie, dans tous les pays arabo-musulmans pour apprendre  »c’est quoi une police!  » …

  127. maurice senecal dit :

    La réalité de la vraie vie c’est qu’il y a certains groupes culturel ou ethnique c’est comme vous voulez ,qui sont fortement criminalisé c’est groupe sont violent et cherche toujours l’affrontement avec les policiers.

    Les policiers sont habitués a être confronté a ces groupes et sont bien conscient de la violence potentielle qui peut originer de ces mêmes groupes qui étrangement ces groupes sont rapide sur la gâchette de la xénophobie et du raciste quand les policiers veulent intervenir auprès de ces gens.

    Quel est votre désir? que les policiers ferme les yeux et se dise ¨tant qua me faire réprimander et accusé de raciste je suis mieux de les laisser faires leurs activités criminelles en détournant la tête et touchant mon salaire toutes les semaines.

    Aux us dans certaines villes, il y a des Cartier où les policiers ne vont même plus et qui sont complètement sous la domination des criminels,étrangement ce sont des villes ou dans le passé les policiers ont été beaucoup accusés de faire du profilage ethnique ou autre chose du genre.

  128. Daniel Thérien dit :

    Je n’essaie pas de justifier l’action des policiers mais au moment précis de l’intervention que se passait-il dans leurs têtes? Personne ne peut répondre sauf les policiers impliqués.

    Ça me fait penser au Capitaine Piché Air Transat. Certaines personnes ont tenté de le discréditer car il n’aurait pas suivi le livre à la lettre. J’aurais bien voulu les voir à 35,000 pieds avec 350 passagers et les moteurs qui ne propulsent plus l’aréonef.

    Je pourrais vous énumérer plusieurs autres cas. Ce rapport ne sert qu’à calmer le jeu de la SPVM auprès de la population. Les recommendations ne seront probablement pas mises en force et le rapport va se retrouver dans la filière 13 comme j’ai souvent vu.

  129. Alexandre B. dit :

    @Jimmy Brindle

     »@ Alexandre B . Ha Ha Ha………. Je n’ai rien oublié et je me souviens . Joyeux Noël et Bonne Année et que cette période des Fêtes puisse réunir tous les Québécois dans un Québec de tolérance , d’égalité et de fraternité quelque soit sa couleur et ses différences . »

    Bien dit et j’ajouterai puisse la nouvelle année donner du courage, de la fierté et du discernement à tous les québécois qui en manquent.

  130. Denis Richard dit :

    Toutes de bonnes intentions, ¸ç a va bien paraitre.. POINT.

    L`enfer est bourré de bonnes intentions..

    Tout celà, ne va pas arrêter les 10% de frustrés, de brutes, de violents, de prétendus au dessus des lois, d`imbéciles dans la police et des TRIGGER HAPPY ( tirer en premier pour un trophée et demander des questions après ).
    On a vu cela à Rock Forest ou la police de Sherbrooke avait tiré à travers une porte d`un Motel et tué un innocent poseur de tapis.

    Des agents comme #728, ( l`affaire Barnabé ) il y en a pas mal et il y en aura encore à moins qu`un ménage soit fait dans la police.

    Ils sont connus des syndicats, des chefs de police et de leur confrères…

    Ça va prendre des politiciens avec des colonnes vertébrales solide pour se débarrasser de ses truands dans la police..
    Et des citoyens pour les seconder…

  131. Maec dit :

    Je crois que tous ici confondent tout.

    La question n’est pas de savoir si le policier devait tirer ou non, j’aurais moi-même probablement tiré si quelqu’un m’avait saisi par la gorge sans que je puisse m’en défaire.

    La question est simplement de savoir si on doit donner davantage de formation aux policiers quant à leur approche avec les différentes communautés.

    C’est pas si compliqué à comprendre.

    Les racistes xénophobes devraient se calmer le ponpon, et comprendre la question avant de commenter n’importe quoi n’importe comment.

    Mais le problème demeure, qu’au SPVM il y a une culture de confrontation et d’agression de la part des policiers. Tantôt ce sont certaines communautés ethniques, tantôt les étudiants, les travailleurs de rue, parfois de pauvres itinérants…qui seront les prochains?

  132. Diane H. dit :

    Maec dit:

     » j’aurais moi-même probablement tiré si quelqu’un m’avait saisi par la gorge sans que je puisse m’en défaire. »

    Je dois avouer que je ne savais pas vraiment comment les choses s’étaient déroulées avec ce qui s’est passé dans l’affaire Villanueva.

    Je comprends alors TOTALEMENT pourquoi le policier a tiré s’il s’est vraiment fait prendre à la gorge et entouré par les membres du groupe.

    Ce qui aurait finalement sauvé la vie de Villanueva, c’est s’il aurait obtempéré ainsi que ses compagnons lorsque les policiers les ont abordés et demandés leurs papiers et dit de circuler.

    Tu ne provoques pas une personne armée, point final.

    La mère je comprends son chagrin d’avoir perdu son enfant, mais les parents devraient montrer à leurs enfants de respecter la loi et l’autorité.

    Il serait probablement encore en vie.

  133. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Maec

    Qu’est-ce que vous voulez que la police fasse avec ces individus qui se croit au-dessus des lois en tant qu’ethnies qui se croit victime de racisme ? Vous voulez que les policiers les approche avec la Bible à la main en leur disant ‘frère tes péchés te sont pardonnés et je suis avec toi’.

    Définition de police: n.f.(du grec politeia, organisation politique). 1. Ensemble des mesures ayant pour but de garantir l’ordre public. Qui a pour but d’assurer la tranquillité, la salubrité et la sécurité publique par des mesures préventives. Qui a pour but de constater les infractions à la loi pénale, d’en rassembler les preuves et d’en rechercher les auteurs. Force publique qui veille au maintien de la sécurité publique. Ensemble des agents de cette administration.

    Moi, il me semble que le mandat de la police est très clair en ce qui concerne l’application de la loi. Mais le policier a un pouvoir discrétionnaire lorsqu’il applique une contravention.

  134. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Daniel Thérien

    Dans ce genre de circonstance vous n’avez pas le temps de réfléchir, c’est l’instinct de survie qui prend le dessus sur tout raisonnement rationnel.

    Le Commandant Piché avait au moins le temps de réfléchir à 35 000 pieds en sachant qu’il n’avait pas assez de carburant pour rallier la destination. Ne sachant pas l’origine de la fuite et comment il perdait du carburant, il a adopté une série de mesure qui lui donnerait le maximum de chance de rallier l’arrivée en planant.

    Le policier lui, n’a qu’une milliseconde de temps de réaction pour sauver sa vie lorsqu’il se retrouve pris au piège.

  135. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Diane H

    Ce n’est pas seulement parce qu’il a été saisi à la gorge et entouré par les membres du groupes que le policier a dû tiré ou se servir de son arme, mais aussi parce qu’il représente l’autorité et l’ordre. Si les individus se serait emparé de son arme, le policier et sa collègue ne serait probablement plus de ce monde. Ces jeunes ont tenté de franchir la dernière barrière qui les séparaient de la loi en voulant éliminer leurs représentants.

    À ce moment-là, on n’auraient pas érigé de sanctuaire en mémoire des policiers en devoir. Ils auraient été pleuré au plus par leurs confrères de tous les corps policiers du Canada. Mais aurai t-on fait un grand tapage médiatique pour les policiers comme pour l’affaire Villanueva ? On aurait simplement dit que ces policiers étaient décédé dans l’exercice de leur fonction et qu’à ce titre c’est un risque en tant que policier.

  136. Daniel Thérien dit :

    @ Steve Harvey-Fortin

    Tout à fait d’accord avec ce que vous dites et j’aurais probablement réagi de la même façon que le policier.

    Ce que je trouve de déplorable, c’est le nombre d’enquêtes et de commissions qui voient le jour et dès que le rapport sort il est presque immédiatement tabletté. On en a encore la preuve avec la Commission Ménard. Croyez vous réellement que quelqu’un va donner suite à ce rapport? Ce n’était qu’une promesse électorale pour rallier certains personnes à leur cause. Ça va coûter combien au bas mot? Admettons 2 millions. Qui va payer? C’est qui encore les dindons de la farce? Je suis tout à fait échoeuré de voir les politiciens garrocher notre argent par les fenêtres.

    Sur ce je vous souhaite Joyeux Noël

  137. Gilles Guibord dit :

    @ Jean-Philippe (21 déc à 19h59) Bravo!

  138. Diane H. dit :

    @ Steve Harvey-Fortin:

    « On n’aurait pas érigé de sanctuaire en mémoire des policiers en devoir. Ils auraient été pleuré au plus par leurs confrères de tous les corps policiers du Canada. Mais aurai t-on fait un grand tapage médiatique pour les policiers comme pour l’affaire Villanueva ? On aurait simplement dit que ces policiers étaient décédé dans l’exercice de leur fonction et qu’à ce titre c’est un risque en tant que policier. »

    Et tout comme vous je trouve cela déplorable.

    Les bandits sont rendus des *héros* et les policiers sont des *bums*.

    Je veux bien croire qu’il y ait de la racaille au sein des forces policières, il y en a certains qui devraient se faire mettre dehors mais tout de même, le respect de l’autorité, où est-il?

    En effet si un policier meurt en service aux mains d’une crapule, il n’y a généralement que sa famille et ses confrères et consoeurs policiers qui le pleurent.

    Pas de grosse vague médiatique comme la mort d’un bum qui a défié l’autorité et à qui on veut presque donner le nom d’un parc! Tant qu’à y être, pourquoi pas le nouveau pont à Montréal, le pont Villanuéva, tiens!!?? ;)

  139. Maec dit :

    Steve Harvey-Fortin dit :
    23 décembre 2013 à 13 h 39 min

    @ Maec

    Qu’est-ce que vous voulez que la police fasse avec ces individus qui se croit au-dessus des lois en tant qu’ethnies qui se croit victime de racisme ? Vous voulez que les policiers les approche avec la Bible à la main en leur disant ‘frère tes péchés te sont pardonnés et je suis avec toi’.

    ______________

    C’est pas ça l’idée. L’idée c’est d’être PROFESSIONNEL, ce que le SPVM n’est pas ou n’est plus.

    Plusieurs agents du SPVM sont des têtes enflées, des frustrés, qui cherchent la bagarre. Exactement comme la matricule 728.
    Une fois je me suis fais menacer par un policier du SPVM seulement parce que je lui demandais très poliment pourquoi il me demandait mes papiers. Il était prêt à me sauter dessus.
    Une autre fois un autre s’est approché de ma voiture en me disant « cé quoi t’as dit mon hostie »….simplement parce que j’avais dit à une policière que je trouvais que ce n’était pas fort leur affaire (ils avaient bloqué une rue sans vraiment la bloquer, de sorte que les gens ne le savaient pas et empruntaient la rue en se faisant interpeller par les policiers).

    Là je crois que le problème dans cette discussion est qu’une bonne partie des intervenants ne comprennent ou ne savent pas que la police a souvent des comportements très violents et très criminels, qui vont à l’encontre de leur code d’éthique, de leur pratique, et même de la loi.
    Oui Villanueva était probablement un délinquant du nord de la ville, et c’est pour cette raison qu’il a dû en manger des volées de la part de policiers, et ce de manière criminelle de leur part.

    Lors de la crise étudiante on a vu des jeunes Québécoises de 17 ou 18 ans se faire battre à coups de matraque par la police, simplement parce qu’elles manifestaient pacifiquement. Si c’était votre fille qui se faisait agresser ainsi et battre par le SPVM….diriez-vous également que le SPVM ne fait qu’appliquer la loi?

  140. Maec dit :

    Moi tout ce que je dis c’est que le SPVM doit changer d’approche, et avoir une approche plus professionnelle.

    Premièrement « techniques policières » c’est qu’un DEC en sciences humaines spécialisé en une technique. Faut pas être un génie pour entrer dans la police.

    Je viens d’un patelin ou les policiers étaient de vrais policiers, de vrais hommes. Tout le monde les respectait, même les motards. C’était une époque ou les policiers prenaient le temps de parler avant de frapper ou tirer, et ou leur autorité ne faisait aucun doute.
    S’il y avait une bagarre dans un bar, souvent 1 seul policier en patrouille était nécessaire pour y mettre fin.

    Là on a des p’tits moineaux à lunettes pas toujours très très futés, nerveux, insécurs, à l’allure pré-pubère, qui agissent de manière négative et dangereuse. Sinon, c’est le gros tata du SPVM qui a réussi à entrer dans la police car il était écœuré d’être doorman dans les bars, mais qui a un besoin inépuisable de casser des gueules.

    Je n’ai jamais été policier mais j’ai été militaire par contre, alors on m’en fera pas à croire avec ces pseudo-interventions des policiers du SPVM dont le professionnalisme n’arrive même pas au petit orteil des militaires.
    Les militaires se servent de la psychologie et de la diplomatie, ce que le SPVM ne fait aucunement.

    Mais quel étonnement de voir que tous ici appuient une police épaisse et brute, qui fesse dans le tas sans nuances et sans professionnalisme.

    Qu’ainsi soit-il alors.
    Dans les pays ou la police est violente et criminelle, la violence augmente à l’échelle nationale.
    C’est un cercle vicieux, tout le monde va être plus nerveux, des délinquants de rue puis encore plus des policiers, et au bout du compte il y aura de plus en plus d’incidents du genre.

    Vous confondez « lois » et « autorité » avec « brutalité » « terreur » et « manque de professionnalisme ».

    Bravo.

  141. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Maec

    Et bien je crois au vu de ce que vous relatez que vous êtes quelqu’un d’indiscipliné et qui a une mauvaise perception de la police. Probablement avez-vous un problème avec l’autorité parce que vous questionnez les directives de la police. La police n’a pas toujours le temps de vous expliquer le pourquoi des choses alors contentez-vous d’obéir et cela ira bien pour vous.

    Il y a des policiers qui font des erreurs mais ils ne sont pas parfait et ce ne sont pas tous les policiers qui sont incompétents pour commettre une erreur. Je pense que vous vous plaignez le ventre plein cher M. Maec car les policiers du temps de ma jeunesse vous aurait donné deux ou trois tape sur la gueule simplement pour les avoir critiqué. Alors comptez-vous très chanceux aujourd’hui de pouvoir insulter la police car dans mon temps votre mère ne vous aurait pas reconnu.

    On ne peu avoir aujourd’hui plus professionnel comme policiers qui respecte vos droits constitutionnel à moins que vous tentiez de les agresser physiquement. À partir de ce moment, vos droits sont suspendu comme citoyen. les policiers ne peuvent pas être plus parfait qu’ils ne le sont aujourd’hui puisqu’ils ont une bonne formation mais ne jouez pas trop avec leur patience.

  142. Steve Harvey-Fortin dit :

    Ceux et celles qui critique la police devraient aller faire une journée de patrouille avec eux juste pour le fun. Moi, je n’irai pas avec eux sans une arme chargé à bloc et deux vestes par balle sur le dos et j’ai pas l’intention de rester assis derrière car les portes ne s’ouvre pas de l’intérieur. Alors, advenant une attaque, il faudrait que je sois en mesure de me défendre ou de riposter pour protéger mon confrère d’une journée et ma vie.

    C’était comme ça lorsque j’étais militaire mais pas avec les mêmes calibres. Et les trous qu’on faisait étaient plus gros que des pastèques. Mais tirer une cible n’est pas la même chose qu’une cible vivante.

  143. Arilés B. dit :

    Peut être qu’il faudrait aussi que les policiers soient plurilingues et appréhendent les suspects chacun dans sa langue. Ensuite, les sirénes de police ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Les auto-patrouilles québecoises doivent s’équiper en sirénes de toutes sortes pour que chaque suspect ethnique soit appréhendé dans la siréne de son pays d’origine.
    Même avec ça, il y aura des troubles. Regardez, moi par exemple j’ai une face de nord africain. Il serait naturel qu’un policier m’aborde en arabe pour me demander mes papiers. Or, il n’y a pas pire provocation pour un kabyle que de se faire aborder en arabe par un non arabe.
    à mon avis il faut prévoir dans ce cas un dédommagement en dollar sonnants et trébuchants pour préjudice moral.
    Je multiplierais les infractions au code de la route et je serais vite devenu riche.
    J’irais en safari avec mon ami hutu qu’on prend souvent pour un tutsi.
    Tabarnouche, comme on s’amuserait au Québec!

  144. Sylvie dit :

    On doute encore du profilage racial ?

    Imaginez-vous au volant de votre vehicule……et faites-vous interpeler 2-3 fois par semaine, a chaque semaine…… en sachant pertinemment que vous n’avez commis aucun delit….. je vous assure qu’en peu de temps, vous aussi developperez un sentiment d’aversion pour la police….. que vous regarderez les dents serrees…chaque fois que vous les voyez a proximite….. ce n’est pas normal, mais c’est reel…..

    On ne demande pas un traitement special…..mais DE L’EQUITE: est-ce que tout le monde peut se faire interpeler……seulement QUAND ILS COMMETTENT REELLEMENT UN DELIT ?

  145. Pascal Engel dit :

    A Steve Harvey-Fortin : Je ne suis pas totalement d`accord avec toi concernant le commandant Piche a 3500 pieds, il n`avait pas tellement de temps pour penser , tout son temps devait se depenser a penser a coordonner sa descente avec sa vitesse pour aterrir sur une ile enconre loin et grose comme ma cour arriere, il pensait aussi a ces 300 et plus personnes derriere lui.

  146. Mart dit :

    Je suis un blanc québécois de souche et il m’est déjà arrivé de me faire interpeler par la police alors que j’étais dans un parc après 23h. Il m’ont demandé mes pièces d’identité et m’ont demandé de quitter le parc, ce que j’ai fait. C’est sur que si moi et mes amis avions refusés, que nous avions sauté sur le policier alors qu’on était en surnombre, bien je crois que ça aurait mal fini.
    Pour ce qui est du profilage raciale, lorsque la police se trouve dans un quartier multiethnique, y’a de forte chance qu’elle interpelle des gens de communauté ethnique, c’est le simple bon sens.

  147. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Pascal Engel

    Que vous soyez d’accord ou pas me dit dire qu’entre une milliseconde pour un policier et 35 000 pieds et non 3500 pieds fait toute la différence. Le Commandant Piché a eut le temps de pigé dans ses idées alors qu’un policier dans une situation ou sa vie est en danger n’a pas ce luxe.

    M. Piché a eut le temps de faire des bilans de carburant en vol jusqu’à ce qu’il constate que sa machine à laver consommait le double de carburant requis (fuite). Ce n’est pas comme si les moteurs c’était éteint d’un coup et que l’avion c’était mis en piqué. Et même dans le cas ou il n’aurait pas pu atterrir sur la piste, il aurait ou le faire sur l’eau sans problème.

  148. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Sylvie

    Ce n’est pas seulement lorsque vous commettez un délit que la police peut vous interpeller mais en tout temps. Et la police se réserve le droit de limiter la quantité.

    Si vous vous faite interpeller 2 à 3 fois par semaine c’est que vous avez surement quelque chose qui attire la police. Et si vous n’avez rien à vous reprocher, vous ne seriez pas sensé être stressé en ayant les dents serrés.

    Je connaissais un gars qui se faisait constamment interpeller par la police parce qu’il avait le même nom qu’un célèbre criminel en plus de la même date de naissance. Et à chaque fois qu’il se faisait interpeller par les policiers, il leur expliquait la situation à l’effet qu’il n’était pas l’individu en question qui avait un dossier criminel long comme le bras. Jusqu’au jour ou il décida de changer son nom à l’État civil pour ne plus avoir de problème. Mais ce gars ne s’est jamais offusqué que la police fasse son travail et il collaborait avec les policiers.

  149. Maec dit :

    Steve Harvey-Fortin dit :
    24 décembre 2013 à 12 h 44 min

    Ce n’est pas seulement lorsque vous commettez un délit que la police peut vous interpeller mais en tout temps. Et la police se réserve le droit de limiter la quantité.

    ——————-

    Ce que vous voulez en fait, c’est un État policier.

    À ce que je sache un policier ne peut demander les papiers d’un simple piéton (ou le passager d’un véhicule) s’il n’a commis aucune infraction.

  150. Maec dit :

    @Steve Harvey-Fortin dit :
    24 décembre 2013 à 12 h 32 min

    @ Pascal Engel

    Que vous soyez d’accord ou pas me dit dire qu’entre une milliseconde pour un policier et 35 000 pieds et non 3500 pieds fait toute la différence. Le Commandant Piché a eut le temps de pigé dans ses idées alors qu’un policier dans une situation ou sa vie est en danger n’a pas ce luxe.

    ———————–

    Ce que vous oubliez de dire c’est que le policier avait tout autant de temps que M. Piché pour décider s’il valait la peine de harceler des jeunes (connaissant les policiers du SPVM on sait que leur approche devait être agressive et agressante dès en partant) simplement parce qu’ils jouaient aux dés.

    Comme disait un autre intervenant, cela ne serait probablement pas arrivé dans un parc d’Outremont.
    Pensez-vous réellement que si ça avait été de jeunes juifs à Outremont ou de jeunes étudiants de Mcgill les policiers les auraient ainsi harcelés?
    J’en doute fort.
    Et qui a sauté sur qui en premier? Pour quelle raison? Pour un mandat? Pourtant personne n’a sauté ainsi sur le maire Vaillancourt et cie.

    On a vu avec la video du matricule 728 sur le plateau Mont-Royal comment le SPVM (TOUS ses collègues l’appuyaient dans cette agression) agit et agresse les gens pour des conneries.
    Dans le cas de Villanueva, et contrairement au Plateau, ils ne sont pas tombés sur des poètes un peu efféminés mais bien sur des jeunes de la rue plein d’adrénaline.
    C’était prévisible, mais les policiers du SPVM cherchaient la bagarre comme toujours.

  151. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ Maec

    On ne veut pas un état policier mais on veut que la police puisse faire son travail point. Il me semble que c’est facile à comprendre ça ! Et la police à le droit de vous demander de vous identifier en tout temps sur la rue et dans votre véhicule s’il a un doute. Nombres de fois que la police m’a demandé mes papiers sur la rue à Montréal-Nord et j’ai obtempéré à leur demande car je n’avais rien à me reprocher.

    Et dans le cas de Villanueva la police n’a pas fait de harcèlement mais a seulement appliqué la loi en reconnaissant ce jeune qui ne respectait pas ses conditions de libération. La seule erreur qu’on fait les policiers dans ce cas est d’avoir sous-estimé le potentiel d’agressivité des jeunes en question en ne demandant pas des renforts sur place. Car il ne s’agissait que d’une intervention de routine envers ce jeune qui ne voulait pas obtempérer.

    Vous supposez que la police fait des approches agressante et abusive, alors c’est que vous ne connaissez pas la police ou vous n’aimer pas la police. Et la même loi s’applique pour tous les citoyens de l’île de Montréal, Outremont compris. Vous comparez un maire avec des jeunes de gang de rue pour étayer vos affirmations. C’est que vous êtes vraiment à côté de la plaque cher monsieur qui n’a pas le courage de dire son vrai nom sur ce blogue.

    Et la police ne cherche pas la bagarre mais si vous cherchez la police pour la bagarre vous la trouverez rapidement.

    Commencez donc par vous efforcer à respecter la loi en agissant intelligemment si vous voulez être respecté. C’est toujours la même rengaine avec vous dès que la police est impliquée vous rejetez toujours la faute sur la police. Regardez-vous le nombril un peu SVP.

  152. francine gagnon dit :

    Steve Harvest-Fortin,
    Moi je n’aime pas la police, pas parce qu’elle m’arrête souvent (en fait elle m’a jamais arrêtée) non je ne l’aime plus depuis que j’en ai 2 comme voisins.

  153. Frank J. dit :

    Le VRAI problème à la base est que la police n’intimide plus personne. Autrefois, quand un gaillard te disait juste d’approcher tu te sentais déjà dans le trouble. Aujourd’hui, quand une tite-poupoune de 4’11 – 110 livres te dit d’approcher oui, je l’avoue, j’ai le goût de l’envoyer promener…Les policiers ne sont plus de vrais policiers, point à la ligne.

  154. Glad1957 dit :

    @Francine Gagnon

    Je tiens à vous dire que vous parlez sur la police sans vraiment connaître la situation. Même si vous avez 2 policiers comme voisin, çà ne vous donne aucune connaissance supplémentaire. Si un jour vous en devenez une, vos propos auront plus de poids.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles