Voter? Non merci! (extrait)

- 9 mai 2014

Coup sur coup, cette semaine, deux personnalités publiques — et non les moindres — ont avoué ne jamais aller voter : Denys Arcand et Guy Laliberté.

On peut comprendre leur désillusion et leur découragement devant l’incapacité des différents gouvernements de sortir le Québec de sa torpeur…

Nous avons tous eu envie, une fois dans notre vie, d’exprimer notre ras le bol en boycottant une élection.

Mais en faire un mode de vie ? Ne jamais voter, pour aucun parti, à aucune élection ?

En quoi une telle attitude peut-elle être constructive ?

 

(Pour lire le texte au complet, cliquez ici…)

 

 

Abonnez-vous à cet article

120 commentaires

  1. Jean-Marie dit :

     » En quoi une telle attitude peut-elle être constructive ?  »RICHARD MARTINEAU

    Pourquoi voter contre les libéraux fédéralistes quand ils fournissent si bien le manger mou à tous les francophones?

  2. Pierre Letourneau dit :

    En fait et je le crois sincèrement , ne pas voté ou de voté PQ / PLQ (ce qui reviens a la même chose ) , ces de s’avouer vaincu par la bêtise humaine , une des pire acte de lâcheté qui soit , baissé les bras , ces tout …..

    Le plus drôle , ces que souvent , ces carpette , son les plus grande gueule , quand viens le temps de chialé pour chialé (Sport national du Québec ) …..

    Très belle exemple du Pathétiquelandais moyens .

  3. Ivan Champetier dit :

    De principe je ne leurs donne pas raison.
    Mais dans les faits ce qu’on a eu est si lamentable,surtout le PLQ*,que je ne saurais pas leurs en faire reproche.
    La politique n’intéresse pas tout le monde non plus,malgré que tous doivent la subir.

    *Le PQ ne valait pas mieux de façon qui en valut la peine,et même moins pour ceux qui travaillent vraiment.

  4. belgix dit :

    Entouka si vous êtes en Australie et que vous ne contestez pas l`infraction, c`est $20 à chaque fois. Le vote pour les élections proviciales et fédérales est obligatoire ici.

  5. Alexandre B. dit :

    Un ne vote pas parce qu’il habite dans Westmount et que son vote serait perdu et l’autre est trop occupé à faire le clown dans l’espace.

    On passe au prochain appel.

  6. iisa dit :

    Bien d’accord avec vous M.Martineau, ce serait plus constructif si ils se donnaient la peine d’aller annuler leur vote.

  7. Julien117 dit :

    On ne peut défendre à un citoyen d’estimer que tous les candidats dans son comté sont nuls. Il peut annuler son vote en cochant le nom de tous les candidats. Un vote de protestation. Malheureusement ces votes annulés ne sont pas comptabilisés le soir des élections, on les considère comme des « non votes ». Il serait intéressant de savoir le nombre de gens qui ont estimé qu’aucun parti ne leur convenait. Mais silence et bouche cousue sur ce sujet selon la loi.

  8. Viré Sultop dit :

     » La moitié des hommes politiques sont des bons à rien, les autres sont prets à tout  » Coluche

  9. Richard Ortie dit :

    « En quoi une telle attitude peut-elle être constructive ? ».
    ————–

    Martineau à la recherche du sexe des anges.

    On lui a enlevé la charte et il commence à tourner en ronde. Un vrai pelleteux de nuages.

  10. JP Bouchard dit :

    Et pourtant…ils ont bénéficié de nombreuses subventions!

    Ce devrait être pour eux un devoir incontournable que d’ aller voter.

    Ils critiquent les gouvernements mais acceptent facilement l’ argent que NOUS leur donnons.

    Denys Arcand…Guy Laliberté…désillusionnés et découragés?????????

    Bullshit! Ce sont des gras-durs du sytème.

    Et, quand on ne vote pas…on ne CRITIQUE PAS!

  11. Xyste de Verchères dit :

    Il est clair que le fait de ne pas voter est en réalité un geste hautement démocratique.
    Cela indique que l’offre politique n’est pas acceptable. Que la diversité idéologique n’est que poudre aux yeux. Si 75% des citoyens ne votaient plus, quelle crédibilité le gouvernement aurait-il? Absolument aucune.

    D’ailleurs, avec le mode de scrutin actuel, les gouvernements se succèdent depuis 40 ans avec l’appui de seulement 1 citoyen sur 4 citoyens éligibles. C’est ce système démocratique dont vous faites l’éloge? Pour lequel, il faudrait se mettre à genoux aux urnes? Je dirais même que ce sont les 70% qui ont voté en avril qui ne mérite pas de voter tant leur ignorance est profonde. Et puis, que font les médias? Ils poussent un mode de scrutin proportionnel ! L’élite dirigeante ne se contente pas simplement de fragmentation politique à la Britannique. Elle veut l’accroître. C’est toujours plus facile pour une minorité de gouverner un troupeau aux idéologies fondamentalement divergentes. Et les médias collaborent comme toujours à cette mascarade.

    Il est encore plus clair que les médias s’acharnent à dénigrer cette voix de refus envers ces colporteurs politiques. Pour 30% des citoyens, c’est une élection provinciale pour élire des administrateurs marxistes au service de la Reine. Il ne faut pas s’étonner qu’ils n’endossent pas cette chimère électorale.

    Ne pas tenir compte de ce geste politique c’est nier la crise politique actuelle. Pour mieux blâmer les citoyens afin de cacher l’indécence ce régime politique marxiste néocolonial. Les citoyens éclairés savent que les élus sont des valets qui servent des intérêts financiers étrangers. Qu’ils utilisent frauduleusement les fruits des labeurs de leurs citoyens et de leurs citoyens à naître comme garantie de leurs emprunts. Qu’ils réduisent les citoyens en de serfs financiers dociles. Et ce en toute impunité.

  12. Richard dit :

    PKP l’a dit ; les vrai décisions politiques se prennent dans le salon feutré des Desmarais à Sagard. Alors, bravo pour notre belle Démocratie.

  13. Pourquoi voter POUR les libéraux fédéralistes qui nous empêchent de quitter leur sale table avec ce manger volé dans NOTRE propre armoire et offir le dessert aux anglophones du Québec??

  14. Claude B dit :

    Noël Charbonnier

    C’est le choix de la population que le PLQ ait gagne les élections . Quel est le rapport avec offrir le dessert aux anglophones du Québec ? Ils paient comme nous tous des taxes et impôts .

    Je vais par contre avouer au cas vous sautiez aux conclusions , ils doivent parler français .

  15. Steve Harvey-Fortin dit :

    Lorsque le seul chemin de la liberté qui peut se prendre par celui de la politique n’aboutit à rien de bon, il est clair qu’il ne sert à rien de voter. Essayer de comprendre même pourquoi des gens vivent depuis tout ce temps dans une telle ineptie culturelle depuis la Conquête est invraisemblable. Cet exercice fatiguant de l’abandon de soi ne fait que ronger le citoyen qui se méprise lui-même par la seule vision d’espoir d’être un jour plus grand que lui-même. N’avons-nous pas tous peiné de cette ingratitude amère qui nous rabaisse chaque jour un peu plus comme nation et peuple ? Il semblerait bien que non puisque certaines gences se complairaient à la bonne fortune fédérative comme mode de survie. Alors que nous vivons au temps de la mondialisation économique comme mode de reconnaissance culturelle, il serait bon que le Québec soit souverain afin de participer à cette grande famille de la terre comme peuple. Mais certains méprise la nature même ce qu’ils sont comme québécois et nous refuse et refuse à d’autres ce choix ultime et libérateur qui mène au succès difficile mais grandiose d’une nation. Il n’y a rien de plus légitime que de vouloir s’affirmer unilatéralement comme base fondatrice d’un peuple à l’échelle mondiale de l’économie et la culture. Dommage tout ce temps perdu à la pensée négative qui nous englouti un peu plus chaque jour comme une bougie qui diminue d’intensité progressivement jusqu’à mourir de sa propre mort. Cherchez la dignité, cherchez l’humilité, cherchez la grâce, cherchez l’honneur et peut-être trouverez-vous la liberté.

  16. Guillaume Lahaie dit :

    Ils pourraient voter pour le moins pire des partis, par contre on ne doit pas oublier que de choisir le moindre mal, c’est quand meme choisir le mal…

  17. Ginette dit :

    D’après moi, ces deux personnages ne seront pas seuls à ne pas voter aux élections de 2018. Avec tous les nouveaux arrivants (50 000 par année) qui vont grossir le vote pour les libéraux corrompus, menteurs et vendeurs de patrimoine québécois, moi comme beaucoup d’autres ne voteront plus, ni au provincial et encore moins au fédéral. Je ne me ferai pas complice des fossoyeurs du Québec.

  18. jacque dit :

    Certains se servent du mot DÉMOCRATIE pour culpabiliser ceux qui ne votent pas.
    Ces imbéciles vont jusqu’à dire, tu ne vote pas tu n’as pas droit de parole.
    Notre démocratie n’a rien de se que nous dit le dictionnaire.
    Le pays et la province sont gouvernés par, les politiciens, les haut-fonctionnaires, les avocats,
    les juges, les riches et les banquiers. Leur qualité première,  » être malhonnêtes  » et assurer
    des avantages à eux et leurs amis. Cercle très restrain de CROSSEURS professionnels.
    À ne pas oublier, ça prend juste un TI-COUNE pour annuler ton vote. Vive la démocrassie!!!!

  19. JP Bouchard dit :

    S. H. Fortin…

    La liberté mon cher est une question d’ argent.

    Si le Québec avait un surplus de quelques milliard$ par année, nous pourrions prétendre à

    l’ indépendance politique.

    Mais tant que nous ne serons pas indépendant financièrement….

  20. G.Fecteau dit :

    «En quoi une telle attitude peut-elle être constructive?»

    Ce n’est pas constructif du tout.
    Je suis de la vieille école, mais c’était la bonne: voter est le devoir de tout citoyen. En ne votant pas, on met à mal la démocratie, par la même occasion. Un pas de plus vers la dictature quoi!

  21. Richard Ortie dit :

    JP Bouchard dit :

    « La liberté mon cher est une question d’ argent ».

    ———-
    Arrêtez de dire des âneries. A Cuba, ils sont mille fois plus pauvres qu’ici et leur système de santé et d’éducation sont mille fois mieux qu’ici. Au Québec, la santé et l’éducation (moins que déficients) sont le reflet d’un peuple qui ne se soulève pas pour les bonnes choses. C’est pourquoi que les québécois ne sont pas libres. L’argent n’a rien à voir là dedans.

  22. Ivan Champetier dit :

    « C’est le choix de la population que le PLQ ait gagne les élections . Quel est le rapport avec offrir le dessert aux anglophones du Québec ? Ils paient comme nous tous des taxes et impôts .

    Je vais par contre avouer au cas vous sautiez aux conclusions , ils doivent parler français . » (Claude « B » )

    Le problème,c »est que vous vous contredisez monsieur. Les anglophonos-francophobes votent PLQ justement a cause de leurs horreur du français.
    Alors ne comptez pas sur un parti qui est la a cause d’eux pour voir une amélioration un jour. Préparez-vous plutot a une anglicisation forcée avec l’aide d’une minorité de lèches-fesses,bien de chez-nous ceux-la!
    Ce n’est pas parce que la minorité de sociaux-médiocrates qui restaient au PQ sont une brochette d’ânes que les gens détèstaient,qu’il faut croire que l’équipe qui les remplace ne sont pas des pourris!
    A mon avis!

  23. Citoyen dit :

    Juste par son nom il aurait dû voter pour la Liberté

  24. Vincent Mongeau dit :

    Le monde qui votent libéraux sont retarder mental.

    Disscution terminé

  25. G.Fecteau dit :

    Xyste de Verchères
    « Je dirais même que ce sont les 70% qui ont voté en avril qui ne mérite pas de voter tant leur ignorance est profonde.»

    Ce n’est pas par un tel cynisme qu’on va arranger les choses!

  26. Désabusé dit :

    On devrait effectivement prendre exemple de ces deux géants du Québec pour ne pas aller voter car le résultat du 7 avril dernier nous décrit parfaitement bien :

    Je me souviens de quoi ? de rien … Libéraux élus pour la vie !

  27. Réflecteur dit :

    Voter déchire…

    Ce qu’il faut comprendre, je crois, c’est qu’au Québec, si on semble critiquer un peu trop le fédéral ou les libéraux on a peur de favoriser l’idée de séparation…. Alors une grande complaisance des citoyens envers des politiques louches s’installe pour le malheur de tous les québécois…

    De plus je remarque une telle haine exprimée contre le parti québécois, et qui n’a pas son équivalence contre le parti libéral, peu importe les « erreurs » commises de part et d’autre, que je ne peux y voir qu’une PROFONDE RANCUNE de Québécois qui se s’ont vu « usurper », par les souverainistes, le droit de se considérer « bons citoyens solidaires et amoureux de leur province ». ( Chaque référendum a dû exacerber ce sentiment tout à fait légitime). Même le drapeau québécois peu avoir semblé être confisqué par le mouvement souverainiste.

    Les accusations de traitres à la nation en sont aussi une autre cause profonde… Aujourd’hui nous sommes devenus UN PEUPLE DIVISÉ, incapable de se mobiliser solidairement envers des politiques qui pourraient nous être bénéfiques PARCE qu’elles ne viennent pas du bon gouvernement !!!!

    J’ai été un souverainiste de longue date, aujourd’hui, je comprends que la poursuite radicale de cette voie devient contre-productive face une perte beaucoup plus DOMMAGEABLE…

    Aujourd’hui, la menace venant de la dégradation de la démocratie en général et de la perte d’autonomie des États devant l’ampleur de l’influence d’une « nouvelle » idéologie à la républicaine américaine mondialisante… Des intérêts financiers qui prévalent au dessus de toutes considérations sociales. A lire; LES PARADIS FISCAUX: La filière canadienne, par Alain Deneault… (Super surprenant !!!!)

  28. COLONEL dit :

    je suis Montréalais depuis une quinzaine d’année mais j’ai j’ai vécu près de cinquante ans en région et je me demande si ça vaut la peine de voter à Montréal parce qu’il y a plusieurs contés à Montréal ou on connait le résultat d’avance, dans mon ancien conté du Bas du Fleuve au provincial ça vote PQ ou Libéral dépendant du candidat ou des enjeuxs pour la région et au fédéral les gens ont voter Libéral Conservateur Créditiste Bloc et actuellement N P D et deux fois OUI AU référendum, ici dans mon conté à Montréal Nord devinez pour qui on vote ….? alors je peux comprendre que ici dans la Métropole on ne voit la pertinence d’aller voter.

  29. Steve Harvey-Fortin dit :

    @ JP Bouchard

    La liberté est une question de convictions, l’argent n’est qu’un instrument de coercition qui manipule la motivation et la force d’induction d’une volonté commune ou personnelle.

  30. AgentOO5 dit :

    Au moins ils ne font pas la lecon aux autres comme le font si bien les artistes pequistes.

  31. John-Jean Martin dit :

    «arcand» auront nous «la liberté» de voter ou non ??

  32. Tanné dit :

    Voter endosse le systeme politique actuel qui de tout evidence NE fonctionne PAS. aller voter c’est comme pisser dans un violon ca change absolument rien qui que ce soient au pouvoir ils ne sont pas la pour nous !

  33. John-Jean Martin dit :

    La chicane est encore pognée au PQ,comme d’habitude,Lisée a le feu au derrière avec raison,sa gang a été minable depuis 6 mois.Le PQ va éclater d’ici un an,certains vont joindre ON et QS ,les autres vont tenter de fonder un nouveau parti. Carole C pourrait peut-être rétablir l’ordre dans ce parti,qui sait. Pendant ce temps, les libéraux auront brassé et coupé dans la fonfonnerie québécoise. Enfin, on s’occupe des vraies affaires, comme a si bien dit Couillard.

  34. P. Méthot dit :

    Vincent Mongeau dit :
    9 mai 2014 à 15 h 13 min
    Le monde qui votent libéraux sont retarder mental.

    Disscution terminé

    ____________________________________________

    Wow Vincent a de la classe !!!

    Pour ce qui est de voter ceux qui n’y vont pas n’ont pas raison de chialer selon moi .

  35. Fredéric Collin dit :

    Depuis qu’il a de l’argent rattaché à notre votre, il n’a certainement plus de raison de ne pas voter.

    Ne pas voter est un comportement égoïste et de bébé gâté.

  36. Diane H. dit :

    J’espère juste ne jamais voir Messiers Arcand et Laliberté venir chiâler ouvertement dans les journaux ou à la télé contre un parti politique au pouvoir.

    Tu votes pas? Tu n’as pas le droit de venir te plaindre des décisions gouvernementales.

  37. JP Bouchard dit :

    S.H.Fortin…( l’ argent n’ est qu’ un moyen de coercition)

    Wow!

    C’ est drôle mais pour moi, l’ argent contribue directement à mon bonheur.

    Si je n’ avais pas un sous, je serais très malheureux.

    Richard Ortie…

    Je crois que tu es cassé ben raide. D’ où ta frustration envers Martineau et moi.

    C’ est toi l’ âne mon gars.

    Quelqu’ un qui n’ est pas capable de reconnaître que le niveau de vie sur cette planète

    est directement proportionnel à l’ argent, est très « limité ».

    Ton cognitif…ça va?

  38. JP Bouchard dit :

    Tanné…(qui que ce soit au pouvoir, ils ne sont pas là pour nous)

    Ça ne va vraiment pas hein..!?

    Es-tu le frère de « désabusé »?

    C’ est triste de voir que des citoyens sont aussi pessimistes.

    Ils ont dû lire trop de  » Alice au pays des merveilles » quand ils étaient enfants.

    Le monde est un champ de bataille. Il faut être fort pour passer à travers 85 ans d’ existence.

  39. JP Bouchard dit :

    J.J. Martin…

    Oui mais Leitao commence à ne pas trouver la job trop jojo.

    3.7 milliard$ à couper, ça demande des couilles grosses comme des boules de quilles.

    Barrette est bien équipé mais les autres..??

    C’ est là qu’ on réalise que si la job avait été bien faite depuis 10-15 ans, les choses

    seraient beaucoup plus faciles.

    Couillard a du pain sur la planche, mais ça va lui prendre un maudit bon couteau…

  40. francine gagnon dit :

    @Vincent Mongeau:Le monde qui votent libéraux sont retarder mental.
    Disscution terminé

    J’espère que vous êtes un grand défenseur de la loi 101 avec ce genre de français écrit.

  41. francine gagnon dit :

    RÉFLECTEUR,
    Vous avez mis le doigt sur le bobo. Vous reflétez exactement ce que plusieurs anti-PQ ressentent.

  42. JoeBleau dit :

    @ « Alexandre B. 9 mai 2014 à 10 h 26 min Un ne vote pas parce qu’il habite dans Westmount et que son vote serait perdu et l’autre est trop occupé à faire le clown dans l’espace.On passe au prochain appel. »

    Messieurs Arcand et Laliberté sont trop gras pour aller voter : le deux mangent à leur faim (et partiellement à mes frais…) . En cas contraire, aller voter serait un strict minimum pour chacun comme pour n’importe quel nécessiteux (la prise de La Bastille, c’était en 1789… à quand la prochaine ?).

  43. michel gendron dit :

    Ne pas voter reste une désicion, comme le choix d’un parti. Mais voter contre un parti ou une personne n’est pas plus démocratique. Et en plus aucun des partis n’est moins corrompus, n’ont aucune idée fondamentale de changement en commença

  44. michel gendron dit :

    Ne pas voter reste une décision, comme le choix d’un parti. Mais voter contre un parti ou une personne n’est pas plus démocratique. Et en plus aucun des partis n’est moins corrompus, n’ont aucune idée fondamentale de changement en commençant par eux-même et leurs propre salaires et pensions et TOUS

  45. michel gendron dit :

    Ne pas voter reste une décision, comme le choix d’un parti. Mais voter contre un parti ou une personne n’est pas plus démocratique. Et en plus aucun des partis n’est moins corrompus, n’ont aucune idée fondamentale de changement en commençant par eux-même et leurs propre salaires et pensions et TOUS sont riches et investissent dans ce qui rapporte, donc pour les lobbyistes.

  46. Je crois qu’il n’y rien à être fier de ces personnages qui ont reçu l’un pour son cirque et l’autre pour ses films ,de généreuses subventions des deux paliers de gouvernements.La moindre chose c’est qu’ils déplacent leurs grandioses personnages pour aller voter.Je remarque qu’il y a encore des gens qui profitent de ce débat pour revenir sur la victoire du parti libéral.Laissez leur le temps de faire leurs preuves.Là n’est pas la raison de ce débat.Je crois que c’est un devoir de citoyen d’aller voter, sinon, ferme la , car il y a dans le monde, des gens qui se battent pour avoir ce droit.Je ne trouve rien d’intelligent dans les propos de ces deux messieurs.

  47. John-Jean Martin dit :

    C’est crucial que l’État maintienne sa marge de manœuvre pour qu’on puisse nous-mêmes décider quelles mesures mettre en place. Mes cousins au Portugal n’ont plus le choix. Les décisions leur sont imposées de l’extérieur et ils doivent s’adapter. Je veux contribuer à ce qu’on puisse maintenir notre droit de choisir ». (Leitao à Radio Canada)

    C’est cela que Marois et sa fameuse équipe économique n’ont pas compris, si on ne règle pas notre déficit chronique,c’est le FMI qui va nous «prendre en main» et adieu veaux,vaches et cochons……!!!!!!

  48. Chaturanger dit :

    La plupart des vedettes ne vont jamais voter. Aux États-Unis et au Canada, sans doutes ailleurs aussi. Moi je n’ai pas eu le temps de voter aux 2 dernières élections parce que l’employeur a refusé de nous donner le 4 heures consécutifs prévu dans la Loi électorale. Je travaille de 12h30 à 21h00.

    Arcand et Laliberté ont assez de cran pour le dire. Ce serait intéressant de savoir s’ils paient leurs impôts au Québec. Si Laliberté se considère un citoyen de la planète, sans doute a-t-il pris soin de placer son milliard$ là ou il y a dispense de payer des impôts. Soit un paradis fiscal.

  49. JP Bouchard dit :

    J.J. Martin…

    Moi j’ ai voté pour qu’ un gouvernement reprenne le contrôle des finances publiques et j’ ai

    gagné, même si j’ ai voté CAQ.

    Quand on vote, on vote pour améliorer les choses. C’ est ce qui fait avancer les sociétés.

    Arcand et Laliberté, avec leur immense ego, pensent qu’ ils sont au-dessus de ça.

    Ce sont de riches pauvres types en réalité.

    Un peu comme Sébastien Bovet qui emmène son fils voter et lui montre que son vote ne

    vaut rien en le cancellant.

    Un autre gros ego qui se croit au-dessus des politiciens.

    Et pourtant, il vit de la politique, donc, il est en-dessous des politiciens.

    Au Québec, c’ est plein d’ anarchistes comme ça qui se pensent tous meilleurs que les

    politiciens, et que ces mêmes politiciens ne méritent pas leur vote.

    En réalité, ils ne leur arrivent pas à la cheville.

    En fait, il est rendu où le projet de « goutte d’ eau pour l’ humanité » à Laliberté?

  50. Désabusé dit :

    Est-il nécessaire de rappeler que le devoir d’aller voter pourrait être comparable jusqu’à une certaine époque au devoir d’aller à la messe à tous les dimanches pour expier ses plus grands péchés ? Vous vous rappelez l’époque où les curés passaient dans les paroisses et ordonnait aux femmes d’enfanter à défaut d`être considéré comme péché mortel ?

    Je vous parle de cette idée qui me vient en tête car je viens tout juste de regarder une émission de Prise 2 « Au nom du Père et du Fils ». Je me rappelle très bien de cette télésérie où l’excellent acteur Pierre Chagnon incarnait le curé Plamondon, fermé, qui imposait son pouvoir au village par la peur de la damnation éternelle. J’écoutais religieusement cette émission en présence de mon père qui lui, de son côté, était très religieux et pratiquant et détestait pour mourir cette émission. Comme s’il ne voulait pas faire face à l’époque d’une réalité qu’il a vécu et que ses parents ont également vécu.

    Je vous parle de ce parallèle ce matin assez rapproché entre l’église et la politique. N’étions-nous pas nous mêmes à une certaine époque, endoctriné et dogmatisé par notre religion qui nous amenait à croire qu’à une seule pensée ? Bien sûr, et ce, pendant des siècles, jusqu’à ce que nous nous rendions compte que tout cela était de la foutaise, comme par exemple penser que danser était péché mortel. Hé oui, au début des années 1900, c’était effectivement le cas. On a alors décidé collectivement après tout ce temps de délaisser les églises et ce, avec raison.

    Mon parallèle est assez simple. Depuis plus de 30 ans, après le départ de René Lévesque et la Révolution Tranquille de Jean Lesage, plus aucun projet ou nouvelle idée n’est sur la table. Le taux de participation des jeunes aux élections est effarant. Et avec compréhension ! Croire à la participation massive au vote collectif de chaque élection permet de nous révolutionner ? Non, pas du tout. On fait du sur place …

  51. Désabusé dit :

    Et on s’emmerde, on décroche. Plus rien ne fait rien aux jeunes au niveau politique et ils ont raison d’agir de la sorte. Peut-être que ce sont les jeunes qui ont raison tout comme nos parents dans les années 60 qui ont décroché de la religion.

    Parce ce que voyez-vous, lorsque qu’une action qu’elle soit politique ou religieuse n’apporte plus rien à un peuple, c’est le début de la fin. Et dans la perspective où, dans un avenir rapproché, nos jeunes seront rendus à l’âge de nos parents et que le taux de participation aux élections sera rendu au même niveau que le taux de participation aux élections scolaires, c’est peut-être une fois rendu à cette étape que les nouvelles générations changeront notre mode de scrutin ou tout simplement décideront que le politique n’est plus la réponse à la gestion efficace de notre société.

    Je ne sais pas quelle solution nos jeunes apporteront à notre société dans un avenir qui défilera assez rapidement dans les prochaines décennies, mais je crois sincèrement qu’ils trouveront la solution la plus appropriée pour corriger le tir de nos prochains défis à relever de ce nouveau millénaire, tout comme nos parents l’ont fait dans les années 60 en relayant la religion catholique sur les tablettes après s’être aperçu que cette dernière n’apportait absolument rien à leur réels besoins.

    Car après tout, la religion catholique à une certaine époque ressemblait étrangement à la religion musulmane, lapidation en moins faut-il le spécifier, mais avec énormément de ressemblance au niveau du dogme et de la croyance.

    De ce fait, j’ai effectivement moi-même décroché pour les prochaines élections, voter ne sert plus à rien à partir du moment où l’establishment d’un parti a acquit sa notoriété dogmatique, peu importe ce qu’ils prêchent ou non. Vive les jeunes … Ce sont certainement ces derniers qui possèderont la clef future de notre prochaine grande révolution !

  52. Désabusé dit :

    Pour ceux qui enfin, ne comprendraient pas encore mon parallèle, c’est que nos jeunes ont décroché de la politique depuis belle lurette tout comme nos parents l’ont fait avec la religion au début des années 60 … Et comme le disait si bien Guy Laliberté cette semaine à propos de la situation du Québec, c’est un triste constat !

  53. francine gagnon dit :

    JP Bouchard:Quelqu’ un qui n’ est pas capable de reconnaître que le niveau de vie sur cette planète
    est directement proportionnel à l’ argent, est très « limité ».

    vous devriez plutôt dire: le niveau de qualité matérialiste de vie est proportionnel à l’argent qu’on a. Y en a qui n’en ont pas pis qui sourient tout le temps. Y en a qui en ont plein pis qui braillent tout le temps. Votre vision en est une d’occidental vivant dans le confort.

  54. Daniel Thérien dit :

    Si tous les citoyens s’abstenaient de voter je serais pour cette initiative mais étant donné que ce rêve est aussi irréaliste que l’indépendance du Québec j’exerce mon droit de vote. Dire que dans certains pays il y a des gens qui meurent pour exercer ce droit. Même au Québec les femmes ont dû se battre pour exercer leur droit de vote. Par contre, étant donné que les partis politiques se financent maintenant à même nos impôts, je crois que ceux qui ne contribuent pas devraient perdre ce droit.

  55. John-Jean Martin dit :

    Sondage désastreux pour le PQ ce matin,19% des intentions de votes,les 45 ans et moins désertent massivement le PQ.Les gens appuient à plus de 70% le ménage chez les fonfons,et l’atteinte de l’équilibre budgétaire.Pendant ce temps,les syndicats demandent plus de 13 % d’augmentation de salaire dans la prochaine convention.Ils sont comme le PQ ,complètement déconnectés de la réalité des gens ordinaires.J’espère que le PLQ va les brasser et même les sortir de la fonction publique, ces parasites «syndiGALEUX.»

    Finalement ,il semble que je ne suis pas le seul à avoir déserté la barque trouée du PQ !!!!

  56. Marc dit :

    Comme le dit si bien Gérard D. Laflaque: « La beauté de la démocratie c’est qu’on a le privilège de choisir par qui on va se faire fourrer »,
    De toute façon ce ne sont pas les politiciens qu’on porte au « pouvoir » qui gouvernent réellement. Le vrai pouvoir (comme les « vraies affaires…………..) est aux mains de la haute finances et des méga-banques; les présidents, les ministres et tous les dirigeants de ce monde ne sont que des marionnettes entre leurs mains.

  57. daniel pilon dit :

    « Tu votes pas? Tu n’as pas le droit de venir te plaindre des décisions gouvernementales. »

    Mais, est-ce que ceux qui descendent « se plaindre » dans la rue, sont tous allé voter?

  58. Alain Legault dit :

    Ces gens qui se croient au dessus de tout le monde…….ca devrait etre obligatoire de voter …..Arcand avec son air pedant….

  59. Marc dit :

    @ John-Jean Martin

    Vous avez parfaitement raison, l’incroyable inefficacité de notre gigantesque fonction publiques est en grande partie responsable de notre endettement chronique. Les gouvernements passent mais la très grasse masse de fonctionnaires reste en place et même grossit d’année en année. C’est l’équivalent d’un être humain qui pèserait près de 1000 livres!!!!!!!!! Lors de la dernière élection, le nouveau gouvernement était en place depuis à peine quelques jours que le tout-puissant syndicat de la fonction publique montait aux barricades et les avertissait de ne pas toucher à la sacro-sainte sécurité d’emploi de nos chers fonctionnaires. Je crois qu’on peut affirmer que le Québec est l’endroit en Amérique du Nord où il y a le plus de fonctionnaires par habitant.
    En terminant, vous connaissez cette vielle farce: Savez-vous pourquoi un fonctionnaire ne regarde pas par la fenêtre au bureau en avant-midi?……………………c’est parce qu’il se garde du travail pour l’après-midi.

  60. Mathieuy Bush dit :

    Fin d’une Epoque pour le PQ.
    LB aussi leur époque va changé et diminué.
    La CAQ va prendre le pouvoir dans 4 ans.
    La suite des choses.

  61. emile lafreniere dit :

    Pour ma part je me fais un devoir d’aller voter.Je profite de l’occasion pour féliciter Mme Marois de nous avoir débarrassé du P.cul.C’est effectivement une des meilleures réalisations de sa carrière,meme si ca ne faisait pas parti de ses promesses.D’ailleurs elle a tellement bien fait son travail qu’il y a de forte chance que le pari disparaiise de la map.Merci Mme POpo.

  62. JP Bouchard dit :

    J.J. Martin…

    Non, tu n’ es pas le seul à avoir délaissé la barque trouée du PQ…tu as été un précurseur.

    Dommage qu’une grande partie de ceux qui ont fait comme toi aient voté libéral.

    Une Coalition plus forte aurait talonné le PLQ pour s’ assurer que les changements vont se faire.

    Moi j’ ai encore peur qu’ il y ait un recul des libéraux sur les mesures d’ austérité.

    FRancine Gagnon…

    Eh oui…je suis un sale occidental vivant dans le confort de ma retraite de p’ tit travailleur.

    Quel salaud je suis!!! ;-)

    Il y a tellement de jaloux hypocrites au Québec.

    Je ne pensais pas que tu en étais une.

    Tout l’ monde veut le confort, mais pas tout l’ monde fait ce qu’ il faut pour l’ obtenir.

    Les cigales sont toujours jalouses des fourmis.

  63. Carole C. dit :

    JJ Martin

    Les partis sans chef sont rarement populaires.

    Ça va prendre quelques années avant que le pouls politique du Québec se stabilise, vous ne pensez pas?

  64. Diane H. dit :

    John-Jean Martin dit:

    « Sondage désastreux pour le PQ ce matin,19% des intentions de votes,les 45 ans et moins désertent massivement le PQ.Les gens appuient à plus de 70% le ménage chez les fonfons,et l’atteinte de l’équilibre budgétaire.Pendant ce temps,les syndicats demandent plus de 13 % d’augmentation de salaire dans la prochaine convention.Ils sont comme le PQ ,complètement déconnectés de la réalité des gens ordinaires.J’espère que le PLQ va les brasser et même les sortir de la fonction publique, ces parasites «syndiGALEUX.» »

    C’est justement la réflexion que je me faisais.

    Beaucoup disent que le PQ ne rallie plus que des « baby boomers » en grosse majorité. Étant moi-même une baby boomer, je sais que bien du monde dans mes âges ont déjà cru au PQ, (du temps du glorieux René Lévesque surtout) mais ont finalement opté pour une vision plus réaliste.

    Oui il y a cependant bien des boomers et des encore plus vieux qui croient encore en cette utopie mais les jeunes, eux? Ceux qui sont l’avenir? Ceux qui vont voter plus tard et serons nos futurs décideurs, quand les boomers ne seront plus?

    Il semble que le PQ a bien de la misère à les rallier à l’idée de la séparation, même à l’idée de totalement franciser la province. Ils s’en fouent les jeunes que Québec soit une province ou un pays, et ils parlent anglais presque dès le berceau de nos jours! Ils sont tournés en majorité vers la mondialisation, avec internet et les voyages, leur curiosité envers les autres habitants de notre planète et tout ce qui s’y passe de nos jours, leurs horizons sont bien plus ouverts et ils ne se sentent pas isolationnistes comme le PQ voudrait que le Québec soit.

    Vous pouvez être d’accord oui ou non avec ma vision des choses, c’est votre droit mais je vous demande une chose….

    Les jeunes purs et durs ont déjà déserté pour QS ou ON, les autres se fouent de la politique ou votent autrement.
    (à suivre)

  65. Diane H. dit :

    Suite:

    Les Québécois ne veulent TEL-LE-MENT pas de l’indépendance qu’ils ont même remis au pouvoir le PLQ, après seulement 18 mois, après avoir montré la porte à Jean Charest!

    Remarquez, le parti de Mme Marois était minoritaire….

    Et la dernière élection a radicalement repoussé l’option souverainiste dans les oubliettes pour un bon moment!

    Alors les péquistes, soyez créatifs et dites-nous comment croyez-vous que le PQ pour ramener les jeunes « déserteurs » (ON-QS) dans le bercail, comment ils vont gagner des jeunes électeurs à leur cause dans l’avenir, quand tous les boomers seront rendus trop « gagas » pour voter ou auront disparu?

  66. Laurent dit :

    Arcand et Laliberté ont leurs raisons étant donné que leur votes étaient inutiles.
    La démocratie actuellement au Québec a complètement changé. Nous savons tous ici que le parti Libéral sera au pouvoir pour encore longtemps longtemps longtemps.

    Avant la politique était plus simple et il y avait des enjeux et des débats réels. Aujourd’hui la faible scolarité de la majorité des québecois se manifeste par le vote pour celui qui dégage une image et qui a du charisme (Layton, Charest, Trudeau, Labaume, Coderre), comme on vote pour un star académie ou autre concours de télévision. En ce sens, Pauline Marois n’avait aucune chance avec son coté près du peuple quasi-inexistant, son coté matrone autoritaire qui me rappelle une enseignante détestable de mon primaire.

    Prise 2, on recommence, mettons pour le PQ c’est Mélanie Joli entourée d’autres candidats vedettes tout aussi frais, jeunes et sexy elle aurait pu faire la barbe a Couillard et remporter les élections avec une majorité, n’oublions plus le PQ partait gagnant dans les sondages avant élections.

    La gestion de l’image de la campagne : sur ce point le PQ a eu l’air fou. Au départ la publicité avec Marois qui marchait avec le nerf d’un pitt-bull, non franchement, au point de vue de l’image c’était repoussoir, il y des gens faiseurs d’image au PQ qui ont raté lamentablement.

    Le PLQ c’est la stabilité, croche un peu mais cohérent, relativement efficaces et stratégiques, eux ils ont de leur coté l’agence National, le cash de Power Corp (et autres) et les intellectuels comme Bouchard ou Taylor, …même Chomsky s’est prononcé contre notre charte.

    Si du coté des caquistes vous espérer prendre le pouvoir détrompez-vous!
    Il y a le vote divisé et 45 comptés sûrs et certains qui vont aux PLQ.
    Les gauches voteront QS a 9%, la vieille tranche du PQ votera a 18%, le PLQ a les votes ethniques et un 25% de francophones assurés, il ne reste que le vote des régions pour la CAQ a se partager avec des…

  67. john james mario dit :

    @ John-Jean Martin 9 mai 22h 06min
    Vous dites: « Mes cousins au Portugal n’ont plus le choix. Les décisions leur sont imposées de l’extérieur et ils doivent s’adapter. Je veux contribuer à ce qu’on puisse maintenir notre droit de choisir ». (Leitao à Radio Canada) »

    M. Leitao sait sûrement de quoi vous parlez, étant lui-même portugais. Malgré tout, nos séparatistes se croyant en enfer au Canada ignorent peut-être qu’au Portugal en crise, le chômage a atteint un taux de près de 18%, l’essence se vend $2.25 le litre, la taxe de vente est à 23% (et va augmenter en 2015), il en coûte 30 dollars pour pouvoir mettre les pieds à l’urgence à l’hôpital, etc…

    On vit très bien au Québec, et certains ne le savent pas….

  68. Laurent dit :

    … libéraux et péquistes.

    La CAQ dans le futur : Opposition présente : Oui
    Prendre le pouvoir : not a single chance!

    … a moins d’une alliance avec des ex-péquistes qui passent mieux dans les médias et qui sont pas de la vieille gang du PQ, dans ce cas il faudrait que le PQ et la CAQ ne fassent qu’un parti alors lequel se saborde? Bizarrement le PQ avec plus de députation se saborderait pour l’autre, la CAQ. Disons que Sylvain Gauvreau, Véronique Hivon et quelques autres (Alain Therrien, etc) quittent le PQ pour joindre la CAQ.

    Acte deux :
    Le PQ tient un congrès géant, psychodramatique, rempli de têtes blanches et décident de se saborder, de mettre la clef dans la porte comme disent les chinois.
    Avec plein d’images de vieux péquistes connus qui pleurent a chaudes larmes et qui se donnent des accolades, (faites aller votre machine a images, lol) le tout très filmé et repassé en boucle a la télé, ce sera gros sur le coup et on se dira ou j’étais quand j’ai appris cela?

    … mais peut-être pas que ca va nous marquer tant que ca parce qu’on saura d’avance que ca va arriver et notre attention sera portée sur un autre parti politique et ca pourrait être le parti provincial du NPD, chaque décennie qui suivront pourra apporter plus de changement que les 3 dernières, le choc des prochaines générations sera plus grand avec tous les baby-boomers qui vont mourir, la vie peut changer vite on sait jamais, comme dans la chanson des Beatles Tomorrow never knows.

  69. Réjean Asselin dit :

    Voila une bonne réflexion portant sur les citoyens qui ne votent pas . Personnellement le fait de ne pas voter est une action aussi démocratique que celle de le faire et je serai le dernier a vouloir rendre le vote obligatoire . La démocratie est déjà pas mal manipulée par les pui$$sants du globe il ne faudrait pas en plus que cette petite minorité qui contrôle les masses et les médias réussissent en plus a obliger les gens a voter sous peine de sanctions .

    Mais les citoyens qui ne votent pas alimentent souvent la bête qu’ils veulent affaiblir . Lors de la dernière élection provinciale 70 % des électeurs inscrits ont votés . Le PQ n’a pas réussi a faire sortir le vote pour plusieurs raisons dont la principale étant l’impopularité de la chef Pauline Marois et de sa garde rapprochée , une équipe brouillonne et incompétente il va s’en dire . Résultat , plus de 300,000 électeurs péquistes n’ont pas votés pour le PQ et une grande partie d’entre-eux sont restés a la maison le soir de l’élection . La CAQ qui a aussi connu une fuite de ses électeurs alors que plus de 200,000 électeurs caquistes ont votés soit pour le PLQ ou sont resté s a la maison . Il ne faut pas se fier aux discours démagogiques et hypocrites des caquistes qui utilisent la grande défaite du PQ pour camoufler une performance très décevante de la CAQ .

    Le résultat de la dernière élection est un exemple du manque d’intérêts des électeurs alors que 40 % des 70 % ( ce qui représente un 30 % d’ électeurs inscrits ) ont donnés la victoire a une parti politique incompétent et corrompu , le PLQ , et en ce sens les abstentionnistes auront participés a faire élire un gouvernement qu’ils détestent !

  70. Steve Harvey-Fortin dit :

    Il faut être bien naïf pour croire que la politique peut mener à quelque part à part quelques pots de vin et des vacances payés en dessous de la table. La politique est devenu une sorte de ‘marketing’ populaire ou l’on peut vendre ses idées bon marché sans que rien n’aboutisse à part quelques retours d’ascenseur pour service rendu. Tout ce qui a été inventé a été corrompu par l’homme pour un mauvais usage, pourquoi en serait-il autrement de la politique. Bien con qui pense avoir trompé l’homme par toute ces magouilles et ces nuisances collectives qui manipule l’ordre publique.

    Ils n’ont rien a vous offrir, alors ils essaient de vous corrompre comme des femmelettes qu’on entretient à bon usage. Je n’ai pas voter alors il ne m’ont pas manipulé ces têtes brulés !!!

  71. Réjean Asselin dit :

    Ce qui décourage parfois les citoyens de voter c’est la salade indigeste que nous servent les partis politiques en campagne électorale . Prenons l’exemple du gouvernement Couillard nouvellement élu et de la déclaration de son

  72. Réjean Asselin dit :

    Oups !!! Je continue !

    Ce qui décourage parfois les citoyens de voter c’est la salade indigeste que nous servent les partis politiques en campagne électorale . Prenons l’exemple du gouvernement Couillard nouvellement élu et de la déclaration du nouveau ministre des finances , Carlos Leitao qui demande l’ AIDE du fédéral . Faut le faire ! Voila la nouvelle vedette économique du PLQ qui demande a Papa Harper un ti-peu plus d’argent alors que son boss Couillard jouait la carte du parti de l’économie lors de la campagne électorale é Imaginons un PQ nouvellement élu qui aurait fait la même demande !!!! Nos fédéralistes autant caquistes que libéraux nous auraient fait des petites crises d’hystéries a ne pas en douter .

    Nos démagogues anti-souverainistes du Québec aiment bien tirer le Québec vers le bas mais ils se font très discrets quand nous apprenons dans les médias que le déficit de l’Ontario est de 12.5 milliards et que la dette ontarienne sera de 317.2 milliards dans deux ans . Pourtant l’Ontario est la province représentant le plus ce merveilleux Canada avec sa grande ville de Toronto et de son petit ( !!!! ) maire de la droite Harpeurienne !!!! Actuellement au Canada se sont les provinces de l’Ouest qui sont favorisés , a cause du pétrole bien sûr et du gouvernement évangélistes de Harper …of course !

  73. S. Perras dit :

    Émile lafreniere 10:13

    J’ai bien aimer votre commentaire. Ma sœur et moi nous étions fiers lorsque Pauline Marois a été élue PM du Québec.
    La raison est fort simple nous nous disions qu’enfin les Québécois allaient voir qui était Pauline !
    La chute duPQ est due surtout grace a elle .

  74. J. Ville dit :

    Je commence à être fatigué des gens qui disent que si l’on ne vote pas, on n’a pas le droit de chialer. Dès l’instant qu’un citoyen paie des taxes (réelles ou déguisées), des impôts de toutes sortes, ce citoyen a le droit de critiquer.
    De plus, il y a bon nombre d’électeurs tellement ignorants et qui ne savent même pas pourquoi ils votent, et pour qui ils votent, qu’ils feraient mieux de s’abstenir. Certains prennent le scrutin comme une gageure, ils ne votent pas pour un candidat ou un parti, mais pour se vanter de dire le lendemain : j’ai gagné mes élections.
    Ensuite le mode de scrutin est absolument anti-démocratique. On est gouverné par un parti qui a obtenu l’appui de 41% de la population et certaines années beaucoup moins. Ça veut dire que 59% ne sont pas d’accord. Pour moi la démocratie c’est 50% + 1. Combien de députés ont été élus avec plus de 50% de majorité ? Très peu.
    Tout ça pour dire que j’ai toujours voté, à tous les paliers qui existent, mais je respecte ceux qui ne votent pas, c’est leur choix, et ça, c’est démocratique.
    À bon entendeur, salut.

  75. John-Jean Martin dit :

    Carole C. dit :
    10 mai 2014 à 10 h 33 min
    JJ Martin

    Les partis sans chef sont rarement populaires.

    Ça va prendre quelques années avant que le pouls politique du Québec se stabilise, vous ne pensez pas?

    Mais vous ne pouvez nier Carole que le PQ est en perte de vitesse et les jeunes ne veulent rien savoir du PQ. Je crois que ce parti va mourir avec les baby boomers et qu’un autre parti va prendre la relève.

  76. Bert dit :

    Personnellement après 80 ans de vie, j’ai compris que le système politique exploite le citoyen, surtout ceux qui ne s’intéressent pas à la politique, il profite aussi de la majorité d’ignorants qui vont voter, comme les moutons qui suivent le mouton de tête. Je ne vote pas depuis 20 ans et je ne m’en porte pas plus mal. En ne votant pas, je ne donne à aucun politicien un chèque en blanc. J’aimerais bien voter pour quelqu’un qui prendrait les intérêts de la classe moyenne, mais aucun premier ministre n’a été à la hauteur de mes attentes, donc je ne vote pas.

    Pour terminer je suis entièrement d’accord avec le blogueur J.Ville, qui tiens le propos suivant:  » Je commence à être fatigué des gens qui disent que si l’on ne vote pas, on n’a pas le droit de chialer. Dès l’instant qu’un citoyen paie des taxes (réelles ou déguisées), des impôts de toutes sortes, ce citoyen a le droit de critiquer.

  77. Guy Proulx dit :

    Avez-vous lu les derniers chiffres de l’emploi??? Il s’est perdu 32 000 emplois en avril.

    Devinez qui était au pouvoir en avril???

  78. Mariette Beaudoin dit :

    Un vote rapporte quelques dollars au parti qu’on a choisi. Les tiers partis mettent souvent de l’avant des valeurs humaines plus belles que les partis au pouvoir. Si on n’aime pas les partis que la population met le plus souvent au pouvoir et qu’on ne va pas voter, on empêche les tiers partis de fonctionner et de se perfectionner afin d’offrir une vraie alternative au peuple d’ici quelques années.

  79. Désabusé dit :

    JP Bouchard dit :

    9 mai 2014 à 18 h 51 min

    Tanné…(qui que ce soit au pouvoir, ils ne sont pas là pour nous)

    « Ça ne va vraiment pas hein..!?

    Es-tu le frère de « désabusé »?

    C’ est triste de voir que des citoyens sont aussi pessimistes.

    Ils ont dû lire trop de » Alice au pays des merveilles » quand ils étaient enfants.

    Le monde est un champ de bataille. Il faut être fort pour passer à travers 85 ans d’ existence. »

    Pas possible mon JP, toi qui nous avouait tout dernièrement avoir 64 ans et venir nous dire en pleine face que voter sert au changement ????? Heille mon JP, toi en 64 ans de vie, t’as certainement voté plus que 20 fois dans ta vie ? Et qu’Est-ce qui a changé dans tes 64 ans de vote dans ta vie … La dette ? non c’est la plus élevé depuis que t’es né, les bons programmes sociaux de la révolution tranquille ? Ben non mon JP, y sont toutttte dans le rouge … Tu dois avoir une bonne mémoire rendu à ton âge ?

    Viens donc nous expliquer, toi là, personnellement, qu’Est-ce que t’as apporté le fait d’avoir été voté toute ta vie pis de t’apercevoir qu’avec nos votes depuis belle lurette, tous les gouvernements sans exception ont scrappé l’avenir des jeunes par l’endettement qui fait en sorte que depuis 20 ans y en a pu un qui va voter …

    Pis tu viens nous dire d’aller voter ??? Hellllooooooooooooooooo mon JP !

    Allez, viens nous expliquer ça, on attend tes gros arguments sur le sujet …

  80. John-Jean Martin dit :

    Guy Proulx dit :
    10 mai 2014 à 21 h 06 min
    Avez-vous lu les derniers chiffres de l’emploi??? Il s’est perdu 32 000 emplois en avril.

    Devinez qui était au pouvoir en avril??

    Les emplois se sont perdus entre le 1er et le 7 avril.Devinez qui était au pouvoir ? HÉHÉHÉHÉ…………

  81. J-Marc. dit :

    @ Guy Proulx dit : Devinez qui était au pouvoir en avril???
    Notre Première Ministre a été en poste jusqu’à quelle date dont ? Plusieurs plusieurs jours après les élection, en fait quand elle a cessé de bouder et a enfin daigné rencontrer Couillard.

  82. Laurent dit :

    C’est pas dans le sujet mais si vous voulez un scoop pour amener un politicien a devenir charismatique dès la première rencontre avec les médias c’est qu’il arrive sur une rutilante Harley-Davidson!

    Ce qui unit le plus les québecois en ce moment point de vue popularité et  »vrai gars du peuple » c’est la Harley.

    Ensuite il va faire le tour des talk-shows, ne dira rien de spécial, il restera superficiel mais sexy et agréable avec les belles femmes des médias télévisés. Voilà c’est tout, faut pas qu’il soit snob, faut pas qu’il parle trop bien ni qu’il soit gay.

    Le plus grand intellectuel canadien Marshal McLuhan l’a dit : le médium est le message, tout est image aujourd’hui, en fait, depuis la campagne de JFK au début des années ’60.

  83. Monsieur Populaire dit :

    Je suis fier d’être Québécois chez nous sans plus. Parizeau avait raison et va avoir éternellement raison. Nous sommes morts, nous sommes le Canada. La honte va s’accrocher et moi, j’ai décroché. Je vais quand même votez PQ et ça, pour toujours.

  84. sososo dit :

    Monsieur populaire (pas comme vôtre parti) , vous dites  » Je vais quand même votez PQ et ça, pour toujours. », voyez vous il est là le danger que les plus jeunes ont déceler….le  »mon parti à vie à n’importe quel prix », une fixation maladive obsessionnel qui rejoint seulement ceux et celles qui ont un mal de vivre!

  85. Coudon dit :

    Monsieur Populaire , continue a voter pour la vie pour le PQ et tu mangeras de la SOUPE populaire !

  86. Réjean Asselin dit :

    Sososo est encore en mode  » psychologie de bottine  » en nous sortant des concepts qu’il est incapable de maitriser comme ceux de la ‘ fixation  » et de  » l’obsession  » et le mal de vivre .

    Sososo est JUSTEMENT du type obsessif dont la fixation est le PQ bashing tout comme les autres  » pompoms girls  » de la CAQ sur ce blogue . Rappelons-nous aussi le mantra des ti-counes animateurs des radios poubelles de la belle région de Québec  » Votez pour n’importe qui mais pas pour le PQ  » tout en faisant de la petite propagande libérale . Vous en voulez de l’obsession en v’là tout comme le  » mal de vivre  » qui semble habiter ces imbéciles a qui ont a donnés un micro pour vomir leur agressivité .

    Vrai que le PQ a mangé une volée mais pour un souverainiste social-démocrate il n’y a pas vraiment de choix . La CAQ est un parti fédéraliste maquillée en parti  » nationaliste  » avec pour seul équipe un cheuf manipulateur et opportuniste . Le PLQ est une honte nationale autant pour les souverainistes que pour les nationalistes mous . Québec Solidaire est une farce d’ados attardés et l’ ON est au stage de l’enfance et qui risque de le demeurer .

  87. Carole C. dit :

    JJ Martin

    On s’empresse souvent de mettre les partis dans les cimetières et on se trompe.

    C’est pourquoi je n’ai jamais prédit la mort d’un parti. Je n’ai pas de boule de cristal…

  88. sososo dit :

    Réjean Asselin, à 19% et en chute libre….je pense qu’il commence à en avoir beaucoup de sososo, n’es-ce pas? Quand vous serez une dizaines de milliers tout au plus envollepé dans un drapeau bleu sur les plaines le 24 juin à vous raconter le bon vieux temps, tu comprendra ce que je veut dire….

  89. Carole C. dit :

    J.Ville

    Oui, les citoyens qui ne votent pas paient des taxes…

    Mais vous connaissez le dicton « qui ne dit mot consent »?

    Celui qui ne vote pas consent au résultat d’élections décidées par d’autres… et ne peut guère chialer contre un gouvernement que son abstention endosse en quelque sorte.

  90. S. Perras dit :

    Rejean Asselin

    Vous n’y allez pas de main morte pour abaisser ceux qui n’ont pas voter PQ.

    Des ti-counes de la radio , des imbéciles
    CAQ: un cheuf manipulateur et opportuniste
    Québec Solidaire: est une farce d’ados attardés
    ON est au stage de l’enfance et qui risque de le demeurer
    Le PLQ :est une honte nationale

    La population a fait un CHOIX! Il va falloir vous y faire .

  91. harold dit :

    Vincent Mongeau dit :
    9 mai 2014 à 15 h 13 min
    Le monde qui votent libéraux sont retarder mental.

    Disscution terminé
    _____________________________

    Court et précis. J’ai bien ris. Je vous donne raison à 500%.

  92. Jo Blo dit :

    Harnold

    Hihi le prénom un petit peu modifier!

    Ca ne vous prend pas grand chose pour rire des stupidités!

  93. ricky dit :

    Vincent Mongeau dit :
    Le monde qui votent libéraux sont retarder mental.

    Peut-être mais démocrate surtout.
    Ils savent accepter la défaite, au lieu des nombrilistes qui la refuse.

  94. ID Ologie dit :

    @ Carole C.,

    « Oui, les citoyens qui ne votent pas paient des taxes… Mais vous connaissez le dicton « qui ne dit mot consent »? »

    C’est facile de dire ça. Ce dicton s’applique généralement lorsque l’on est averti de quelque chose et qu’on ne s’y est pas opposé en temps et lieu. Je vois mal comment il pourrait s’appliquer dans un consultation populaire tel qu’un vote. On ne demande pas de donner son accord (consentir à quelque chose), mais bien de choisir, ce qui n’a rien à voir avec le consentement sur quoique ce soit.

    Si on vous offre le choix entre plusieurs alternatives qui ne vous plaisent pas, que vous choisissiez de ne pas en choisir une est aussi un choix. Si vous n’êtes pas capable de passer outres certains aspects de chacun des choix proposés, ça ne signifie pas que vous acceptez qu’on vous impose ce choix. Si on vous offre du jus d’orange et du jus de raisin, que vous choisissiez de ne prendre aucun des deux, ça ne signifie pas que vous êtes d’accord à ce que l’on vous impose et force à en boire un.

    C’est comme si vous entrez dans un restaurant et qu’aucun des plats au menu ne vous convienne. Normalement vous sortiriez pour aller ailleurs, mais voyez-vous, on a barré la porte. C’est un peu comme ça. En n’ayant aucune façon de choisir « aucune de ces réponses », c’est un peu comme si on barrait la porte du restaurant. Vous n’avez pas le droit de vouloir, ou même de désirer, autre chose.

    Par contre, même si je comprend qu’on peut s’abstenir, il reste qu’il y a une marge entre ne pas voter parce que rien ne nous convient à ce moment-là, et ne JAMAIS voter de notre vie, que j’ai un peu plus de difficulté à comprendre.

  95. Alexandre B. dit :

    @ID Ologie

     »C’est comme si vous entrez dans un restaurant et qu’aucun des plats au menu ne vous convienne. Normalement vous sortiriez pour aller ailleurs, mais voyez-vous, on a barré la porte. C’est un peu comme ça. En n’ayant aucune façon de choisir « aucune de ces réponses », c’est un peu comme si on barrait la porte du restaurant. Vous n’avez pas le droit de vouloir, ou même de désirer, autre chose. »

    Votre analogie avec le restaurant est bonne. J’ajouterais cependant quelques détails pour la rendre plus appropriée. Vous allez au restaurant avec 10 de vos amis et rien ne vous plaît sur le menu alors que vos 10 amis choisissent différents plats. Vous ne pouvez quitter le restaurant pour aller manger ailleurs. Donc si parmi tous les choix offerts, vous persistez à ne rien prendre, vous ne pouvez pas vous plaindre par la suite que vous avez faim. Dans une situation comme celle-là une personne normalement sensée choisira un plat qui lui semble la meilleure des alternatives à ce qu’il aurait idéalement manger dans un autre restaurant.

  96. sososo dit :

    Alexandre B, vous allez voter en gang au PQ….méchante autonomie!

    La prochaine fois, allez voter en solitaire, vous verrez plus clair…

  97. Carole C. dit :

    ID Ologie

    « C’est facile de dire ça. Ce dicton s’applique généralement lorsque l’on est averti de quelque chose et qu’on ne s’y est pas opposé en temps et lieu. »

    C’est le PLQ qui est élu. Ceux q

  98. Carole C. dit :

    Oups, mon message est parti.

    Donc…

    Ceux qui ont voté ont fait un choix, pour ou contre ce parti.

    Si tu ne votes pas, tu t’engages à accepter le choix des autres.

    C’est dans ce sens que je dis que « qui ne dit mot consent ».

  99. Carole C. dit :

    ID Ologie

    Je ne suis pas sûre que votre exemple de restaurant tienne la route.

    Si rien ne fait ton affaire, annule au moins pour le signifier, ne reste pas à la maison.

    Car ceux qui ont annulé ont le droit de chialer. :-D

  100. francine gagnon dit :

    Alexandre b: « Dans une situation comme celle-là une personne normalement sensée choisira un plat qui lui semble la meilleure des alternatives à ce qu’il aurait idéalement manger dans un autre restaurant »

    C’est pour ça que les gens ont voté libéral..

  101. JeffB dit :

    Cette histoire de qui ne dit mot conscent ne tient que pour la mise en place d’un gouvernement. Une fois celui-ci en place, je ne vois absolument par pourquoi il faudrait conscentir à tout ce qu’il fait.

    Si on reprend cette histoire de resto, supposons que rien sur le menu ne m’intéresse et qu’on me serve le plat le plus populaire (parce qu’en fait on ne refuse pas de manger, on refuse de choisir le plat), pourquoi ensuite devrais-je m’abstenir de dire qu’il est trop salé, qu’il y a trop de sauce ou qu’il manque des épices? Ceux qui ne vont pas voter parce qu’aucun programme ne leur convient, ou peu importe la raison, ils se ramassent avec un gouvernement pour lequel ils ont choisi de ne pas donner leur vote mais en quoi cela les priverait de critiquer les actions de ce dernier par la suite?

  102. P. Méthot dit :

    ricky dit :
    13 mai 2014 à 10 h 19 min

    Vincent Mongeau dit :
    Le monde qui votent libéraux sont retarder mental_______________________

    Vincent Mongeau nous avons le droit de vote et vous avez perdu votre vote électoral nous le voyons bien .

    Mais de la a dire que ceux qui ont voter libéral sont retarder mental il y a des limites …..

  103. A. Dubois dit :

    Il y as plusieurs personnes qui ont voter PLQ sans meme connaitre leur representant de leur

    circonscription, faut vraiment etre innocent , on as qu,a regarder le PLQdu temps de Charest

    et ceux ci ne valent pas mieux que le PQ, IL fallait essayer un autre parti ..bonne journee…….

  104. Jo Blo dit :

    A. Dubois dit :
    14 mai 2014 à 8 h 27 min
    Il y as plusieurs personnes qui ont voter PLQ sans meme connaitre leur representant de leur

    circonscription, faut vraiment etre innocent , on as qu,a regarder le PLQdu temps de Charest

    et ceux ci ne valent pas mieux que le PQ, IL fallait essayer un autre parti ..bonne journee

    ——————————————
    Bon bon faut tu etre innocent pour écrire une chose pareil. Donc ceux qui ont voter PLQ ou PQ sont innocents !
    Mauvais perdant A. Dubois !

  105. ID Ologie dit :

    @ Alexandre B.,

    « J’ajouterais cependant quelques détails pour la rendre plus appropriée. Vous allez au restaurant avec 10 de vos amis et rien ne vous plaît sur le menu alors que vos 10 amis choisissent différents plats. Vous ne pouvez quitter le restaurant pour aller manger ailleurs. Donc si parmi tous les choix offerts, vous persistez à ne rien prendre, vous ne pouvez pas vous plaindre par la suite que vous avez faim. »

    Je comprend votre point. Sauf que je trouve ridicule de penser que vous devez nier la réalité que vous avez faim. Vous avez le choix entre plusieurs plats que vous n’aimez pas. Il n’y a AUCUNE obligation de votre part de manger un truc qui ne vous tente vraiment pas. Le fait que les autres le font, n’est pas une obligation à le faire vous aussi. Si ça convient aux autes, soit. Tant mieux pour eux. Si ça ne convient pas à vous, pourquoi devriez-vous être obligé? Parce que les autres le font? C’est pas ça justement, être un « mouton »? Si vous êtes prêts à faire un compromis, tant mieux pour vous. Mais je répète, il n’y a aucune obligation ou justification valable, logiquement parlant, pour exiger qu’on fasse un compromis.

    Voter, c’est supposé signifier qu’on « appuie », qu’on supporte. Pas qu’on sélectionne le « moins pire » parmis des alternatives qui ne nous conviennent pas. Tu ne peux pas dire que la population supporte un gouvernement élu quand une bonne partie des gens qui votent pour ce parti l’ont fait par dépit. Ces votes sont considérés tout de même par nos élus comme un « appui » à leurs politiques, alors que ce n’est pas le cas. Se « résigner » à un choix, ce n’est pas choisir. Ce n’est pas ça, voter.

    Les libéraux ont été élus, selon moi, majoritairement par dépit. PAS par un support réel de leurs politiques.

    Notre système a besoin d’un énorme coup de barre présentement.

  106. Alexandre B. dit :

    @francine gagnon

    « C’est pour ça que les gens ont voté libéral..»

    C’est surtout parce que les québécois (enfin une large partie de ces 42%) ont eu peur. Peur d’un référendum, peur de l’instabilité, peur de leur ombre, le tout amplifié par les médias. Voici la recette libérale appliquée dans tous les restaurant de malbouffe politique du Québec. Comme certains clients obèses du McDo, les québécois en redemandent encore et encore!

  107. francine gagnon dit :

    Alexandre B: C’est surtout parce que les québécois (enfin une large partie de ces 42%) ont eu peur

    C’est vous qui le dites. C’est pas l’impression que j’en ai de tout ceux qui ont voté libéral moi en premier. Je n’ai eu peur de rien. Vous avez fait une étude sérieuse et en êtes arrivé à cette conclusion?

  108. sososo dit :

    Alexandre b, conforte toi à grand coup de mirage tant que tu n’en a besoin, post élection après la dégeler, pas d’élection et encore moins de référendum avant des lustres…le PQ à 19% et continu la chute libre,….tu croit que c’est la  »peur » ou simplement un éveil collectif? Pense-y, pas d’élection avant au moins 4 ans….alors aujourd’hui, le Peuple à peur de quoi selon toi pour expliquer la descente au raz des pissenlits? et c’est ça s’éffoire au PQ, comme avec le Bloc….
    Pas facile à admettre n’es-ce pas!

  109. Benvoyons dit :

    Francine Gagnon et sososo

    Vous avez tout à fait raison 19% de popularité ce n’est pas fort du tout.

  110. Carole C. dit :

    Jeff B.

    « Ceux qui ne vont pas voter parce qu’aucun programme ne leur convient, ou peu importe la raison, ils se ramassent avec un gouvernement pour lequel ils ont choisi de ne pas donner leur vote mais en quoi cela les priverait de critiquer les actions de ce dernier par la suite? »

    Parce qu’ils n’ont pas contribué à ne PAS le faire élire…

    Cela dit, ceux qui ne vont pas voter, et donc qui acceptent tacitement le choix des autres, n’ont pas le droit de chialer selon moi.

    Mais ceux qui se lèvent le derrière pour aller annuler, c’est autre chose.

    Eux ont vraiment choisi de ne pas choisir, alors que ceux qui restent chez eux acceptent le choix des autres.

  111. ID Ologie dit :

    @ Alexandre B.,

    « C’est surtout parce que les québécois (enfin une large partie de ces 42%) ont eu peur. Peur d’un référendum, peur de l’instabilité, peur de leur ombre, le tout amplifié par les médias. »

    Et ceci est une des grosses raisons, selon moi, qui fait que le mouvement souverainiste est en train de s’étioler. Comment veux-tu ralier du monde à ta cause, quand tu traites ceux qui ne pensent pas la même chose de pissous et de vendus? Je sais pas pour vous, mais moi, quand un groupe me traite de la sorte, la dernière chose que je désire, c’est de me joindre à ce groupe.

    Et je dis ça en tant que quelqu’un qui croit, lui aussi, que le Québec est un peuple et une nation distincte qui devrait avoir voix au chapitre international.

    Quand je vois des souverainistes dénigrer les autres ainsi, et continuer à toujours blâmer « les autres » pour leurs échecs (peureux, pissous, moutons qui suivent les médias qui sont tous biaisés contre nous, complot fédéraliste, etc.) sans réaliser que c’est peut-être justement cette stratégie d’exclusion qui éloigne les autres (dont une bonne partie des jeunes générations), ça me rend triste. Ça me fait un pincement au coeur.

    Parce que quand bien même on aurait de bons arguments en faveur de la souveraineté, quand les arguments viennent d’une personne qui te traite comme un imbécile, ça aide vraiment pas la plupart des gens à accepter ses arguments.

    Tu convaincras jamais personne des avantages de tenir les rennes de notre propre pays si tu les traite comme des imbéciles. Parce que la phrase « Ceci sont les avantages de faire du Québec un pays, et en passant, vous êtes des cons si vous nous croyez pas », c’est pas très très vendeur, je trouve.

    Ce qui manque à la souveraineté pour revenir dans l’esprit populaire, c’est avant tout le respect des autres, et des communicateurs qui comprennent cela. Si on veux donner un pays aux Québécois, cessons d’insulter les québécois.

  112. Eric dit :

    Se déplacer pour annuler son vote me semble une perte de temps totale…

  113. emile lafreniere dit :

    Voter ou ne pas voter est un choix personnel.Au moins ceux là ne viendront pas se vanter qu’ils n’ont pas perdu leurs élections.
    Ceci m’amene a parler de la commisssion Charbonneau et des témoignages de Guy Chevrette et Julie Boulet.Je constate que tous partis confondus ces deux personnes auront été les bourcs émissaires de tous les élus.
    Peu importe les partis l’on sdait tous qu’ils ont assisté a des activités de financement où se trouvaient a l’occasion des personnes nommées a la commisssion.Meme mme Marois a été nommée comme y aynat participé.
    L’enquete a ciblé les ministres des transports pour un parti ou l’autre mais est-ce qu’on se demande comment les autres élus de tous les partis faisaient leur financement et la provenance.
    Alors c’est cela qui me porte a ma réflexion de dire qu’il s’agit bien de deux personnes a qui on veut faire porter le fardeau qui a mon avis ne leur revient pas plus qu’aux autres.
    D’autre part et je le dis que ce soit pour un parti ou l’autre,on ne semble pas comprendre le role du député qui est de représenter lers gens de son comté et qu’il est quotidiennement sollicité pour intervenir dans leurs relations entre le gouvernement et eux.
    Alors avec tout ce qui ce dit a la commisssion et les petits sourires en coin de Mme Charbonneau et les citoyens qui cherchent a leur facon de tirer des concklusions,je me demande comment un député pourra a l’avenir représenter ses citoyens sans etre blamé.

  114. Alexandre B. dit :

    @ID Ologie

    Si il n’y a rien qui vous plaît sur le menu d’un restaurant, que tous vos amis y trouvent leur compte, sauf vous, le problème c’est peut-être vous, pas le restaurant.

    Loin de moi les théories du complot. Je ne fais que constaté que l’appui au PQ a fondu dès l’arrivé de PKP et sa déclaration sur la souveraineté. Le PLQ a martelé sans cesse son discours de peur et les québécois (et les médias) ont embarqués là-dedans. Désolé de vous apprendre qu’il y a effectivement beaucoup de moutons au sein de la population, c’est vrai ici comme ailleurs. Il faut être en déni pour pour pas le voir.

    Pour ce qui est du reste si vous pensez que les médias n’ont aucune incidence dans les résultats politiques et bien je ne peux rien faire pour vous malheureusement. Je vous laisse à vos illusions.

  115. Alexandre B. dit :

    @sososo

    Depuis la création du PQ que les gens comme toi prédisent sa mort. Pendant ce temps l’Union Nationale est morte, l’ADQ est morte et tout laisse croire que la CAQ mourra avant que le PQ s’efface de notre paysage politique. Alors continues toujours d’espérer.

  116. Benvoyons dit :

    C’est la faute a qui ?

    Bien pour moi c’est net , clair et précis Pauline Marois . Elle a tellement menti et voler le peuple avec son petit chalet avec sa nappe en plastique ……
    Elle a rit de nous en masse , cette dame n’avait aucune sincéritée !

  117. sososo dit :

    Alexandre B, je fais un  »deal » avec toi, trouve moi un seul passage ou j’ai écris que le PQ allait disparaître et je m’engage à virer souverainiste sous tes yeux…loll!

    Je sais trop bien que le PQ est un stationnement à mal aimé du Québec, et ça c’est incurable et y’en aura toujours, c’est comme une thérapie en soit, alors y’aura toujours une clientèle…plusieurs le disent ici, PQ à la vie, à la mort no matter what…

  118. Alexandre B. dit :

    @sososot

    Toi non plus tu changes pas…

  119. ID Ologie dit :

    @ Alexandre B.

    Tu continue à démontrer exactement ce que j’expliquais. C’est toujours les « autres » qui sont dans le champ. Toujours les « autres » qui se bercent dans leurs illusions à la seconde où ils ne sont pas d’accord avec vos idées et vos croyances. Vous traitez le peuple d’ignorants et d’imbéciles, et après, vous voulez que ces gens que vous venez d’insulter vous suivent et embarquent dans vos idées. Ça marche pas.

    C’est exactement pour ça que je disais que le PQ ne semble pas capable d’aller chercher les jeunes. Beaucoup trop de péquistes (mais pas tous), agissent et parlent aux gens comme s’ils avaient le monopole de ce qui est bon pour eux, et considèrent que toute opinion divergente ne mérite même pas de considération. Vous pensez vraiment que c’est comme ça que les jeunes veulent se faire parler?

    « Si il n’y a rien qui vous plaît sur le menu d’un restaurant, que tous vos amis y trouvent leur compte, sauf vous, le problème c’est peut-être vous, pas le restaurant. »

    Je rêve. Vous êtes sérieux là? Vous dites que si une personne aime pas ce qu’il y a sur le menu, et qu’elle ne choisi pas parmi une sélection de trucs qu’elle n’AIME PAS, alors c’est qu’elle a un problème? Ayoye.

    Vous semblez vraiment n’avoir aucun respect, ni considération, pour les gens qui ne pensent pas comme vous. C’est beaucoup plus facile de trouver des arguments pour ne pas avoir à considérer les arguments des autres. On a juste à dire, quand ils disent des trucs avec lesquels nous ne sommes pas d’accord, qu’ils ont des problèmes, qu’ils sont brainwashés, qu’ils sont dans leurs illusions, comme ça, on se justifie de pas avoir à considérer leurs arguments…

    Et misère….

  120. ID Ologie dit :

    Tout ça me fait penser à un truc… Je vais traduire, mais c’est une déclaration de Carl Sagan qui résume quand même bien ma pensée…

    « Dans le domaine des sciences, il arrive souvent qu’un scientifique dit : « Tu sais, c’est vraiment un bon argument, je vais changer mon point de vue » et il va alors vraiment changer son point de vue et on n’entendra plus jamais parler de l’ancien argument d’auparavant. Ça arrive vraiment. Ça n’arrive pas aussi souvent qu’on le voudrait, parce que les scientifiques sont quand même des humains et le changement c’est parfois douloureux. Mais ça arrive à tous les jours. Par contre je ne me rapelle pas la dernière fois que quelque chose comme ça soit arrivé en politique ou en religion. »

Laisser un commentaire

 caractères disponibles