Archives pour 6 février 2012

Le Méchant Raisin est mort…Vive LES Méchants Raisins !!!

- 6 février 2012

Il y a six ans, quand j’ai lancé ce blogue, je n’aurais jamais pensé qu’il aurait pu me permettre de rejoindre autant de gens, ici au Québec, mais aussi en Ontario, au Nouveau-Brunswick, en France, en Italie et aux États-Unis, tous unis par une même passion pour le vin. Grâce à ce blogue, le Méchant Raisin que j’étais s’est fait beaucoup d’amis et aussi quelques ennemis…

Je vous en ai partagé des coups de coeur, des découvertes, des coups de gueule aussi…

Mais, au fil des ans, j’ai dû me rendre à l’évidence: le temps me manquait. Mes interventions étaient de plus en plus éparses. Sur un blogue, ça ne pardonne pas.

C’est alors qu’au hasard d’une discussion avec mes collègues est venue l’idée d’ajouter quelques «s» et de transformer Le Méchant Raisin en… Méchants Raisins.

claude-langloisCes collègues, vous les connaissez peut-être. D’abord Claude Langlois, mon collègue et ami, à qui je voue un respect immense, et qui tient dans les pages du Journal de Montréal une chronique hebdomadaire depuis plus de … 25 ans, bientôt 26 ! Ce n’est pas rien. Il a vu, au fil de ces années, passer tous les courants, toutes les modes, tous les snobismes, toutes les horreurs. Et il vous en parle avec justesse, sans lourdeur, sans artifice, toujours avec authenticité, en ramenant l’expérience de boire du vin à quelque chose de très humain, qui facilite les liens, qui nous fait découvrir pas seulement les goûts et les arômes, mais aussi les gens, leur histoire, leur pays.

desyEt puis, Patrick Désy, issu d’un autre moule, jeune, dynamique, mais tellement passionné qu’on en est jaloux. Car lui, le vin, il est tombé dedans quand il était petit. Fils d’un grand amateur – et collectionneur – de vin, Patrick, malgré la jeune trentaine, a trempé ses lèvres dans les nectars les plus recherchés. Il en garde des souvenirs précis, en parle avec une étincelle dans l’oeil. Ne pas le connaître, on lui en voudrait. Mais ici, il vous en fera profiter. D’ailleurs, Patrick ne se borne pas aux vins prestigieux. Il tient lui aussi une chronique hebdomadaire sur les bons achats de la semaine sur le portail Canoë. Ce blogue lui permettra d’explorer avec vous d’autres horizons.

À nous trois, nous pourrons alimenter ce blogue d’une manière à assouvir votre soif de découvertes, de conseils, de reportages et des bonnes affaires. Nous vous présenterons nos coups de coeur, nous vous ferons rencontrer de grands et de petits producteurs. Avec des textes, des photos, des vidéos, nous vous transporterons dans nos bagages au moment de visiter les vignobles de la planète. Nous voulons simplement devenir votre source de prédilection pour tout savoir sur le vin.

Brassens disait:

le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on

est plus de quatre, on est une bande de cons…

Par chance, nous ne sommes que trois.

À tout de suite.