Avant qu’il n’en reste plus

- 25 octobre 2012
Je voulais vous parler du Bourgogne Pinot Noir Chanson 2009 (19,95$ code 11598394, ), mais il n’en reste presque plus. Il sera remplacé dans quelques mois par le millésime 2010 et on en reparlera.

image

Mais par contre, avant qu’il n’en reste plus, achetez du Givry Chanson 2010 (22,65$ code: 966176) du pinot comme on l’aime, avec un boisé de qualité qui lui apporte, notamment, des notes de camphre. Fin, subtil, avec quand même de la structure, c’est délicieux.
Et à surveiller, de la maison Chanson toujours, le Pernand-Vergelesses 2009 Premier Cru (39,75$ Code 11818537) qui sera relâché jeudi de la semaine prochaine, dans la promotion En Première, dans les SAQ Spécialités, et que l’on devrait trouver dans l’ilôt où sont regroupés les nouvelles spécialités du mois.

 

 

 

image
Sinon, il ne faut pas passer à coté du Chablis Terroir de Chablis 2011 de Patrick Piuze (24,05$ Code 111803440)  Toute la minéralité du chablis y est, avec ce nez qui, moi, me rappelle toujours les huitres.  Mais surtout il y a cette chair tendre qu’il n’est pas si fréquent de trouver dans les jeunes chablis, alors que c’est normalement la tension apportée par l’acidité qui tient une plaace dominante.
L’acidité est là, bien sûr, mais elle est bien enrobée par un fruit généreux et sensuel.
Et c’est là la signature de ce jeune Québécois talentueux qui, on le sait, depuis quelques années, mène seul son aventure bourguignonne,  avec la petite affaire qu’il a montée.
À ne rater sous aucun prétexte, donc.  Même les gens qui disent trouver les jeunes chablis difficiles à apprécier vont adorer.
Évidemment, pour les amateurs qui veulent aller plus loin, on trouve aussi de Patrick Piuze, ces temps-ci à la SAQ  un Premier Cru Vaillons Les Minots en magnum  (96$ Code 11583002), un Premier Cru Montmains 2010 (42.00$ Code 11397189), un Premier Cru Vaucoupin 2009 (36,25$ Code 1147658) et un Petit Chablis 2011 (19,80$) Code 11463182), qui pourrait en montrer, en passant l’envie, à bien des chablis génériques, tellement c’est bien réussi, ça aussi.

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles