Du grand Bordeaux pour une fraction du prix

- 8 février 2012

C’est un secret bien gardé.

Mais je vais vous le dire quand même.

 

Si vous tripez sur Saint-Émilion mais que vous trouvez les prix de plus en plus hallucinants, si vous voulez goûter ce qui se fait de mieux pour une fraction du prix, alors regardez du côté des Chinon de Philippe Alliet. Son Coteau de Noiré 2009 est une véritable merveille!

 

Issu d’une parcelle abandonnée qu’il a lui-même replantée, ce Noiré 2009 semble avoir gagné encore en précision et en raffinement. D’inspiration bordelaise, le cabernet franc s’exprime ici avec une élégance trop peu souvent rencontrée. (voir http://publications.saq.com/doc/MagazineCellier/cellier—automne-2011—fr/2011083001/#52)

 

Passablement expressif à l’ouverture, il gagne en définition après 60 minutes de carafe : bois de noyer, prune, bacon, poivre de Jamaïque et une jolie touche de poivron grillé. Une bouche dense, profonde et soyeuse. La masse tannique semble compacter le tout, mais l’acidité joue un rôle tonifiant et projette longuement l’ensemble sur une longue finale vaporeuse. Après deux jours d’ouverture, le vin montre encore une force d’expression renversante. Le nez a gagné en définition et en complexité avec des notes d’olive et de cuir neuf. La bouche est encore plus soyeuse, toujours bien effilée et pourvue de tanins richement constitués tout en se montrant d’une facilité d’approche réjouissante. Tenir aussi bien aussi longtemps et sans artifices (pas de pompe à vin, que le bouchon sur la bouteille et posée au frigo) permet de croire à un grand potentiel de garde (15 ans facilement).

Un tout petit cran dessous le 2005 d’anthologie mais une bouteille qui, d’ici cinq à huit ans, fera la barbe à bien des grands vins de Bordeaux.

 

Philippe Alliet Coteau de Noiré 2009 Chinon (46,60 $ – Importation privée chez Maître de Chai)

17,5+/20

IMG_3314

Abonnez-vous à cet article

2 commentaires

  1. Louis Letellier dit :

    Si vous fouillez un peu à la SAQ vous pourrez trouver Château Leydet-Valentin Saint-Émilion Grand Cru 2009 à 35$, Château La Grâce Dieu Les Prieurs, Saint-Émilion Grand Cru 2009 à 30,25$ et même Château Andron Blanquet, Saint-Estèphe Cru Bourgeois 2009 à 32,25$ (dans la même famille que Cos Labory). C’est quand même 10 de moins !!!

  2. Désy Patrick dit :

    Louis,

    Merci pour les suggestions! Heureusement, on trouve encore d’excellents crus bordelais à bon prix.

    Cela dit, le Coteau de Noiré 2009, par sa densité, sa structure et sa race, est vraiment dans une classe naturelle similaire aux meilleurs crus classés de Bordeaux. En cela, il présente un potentiel de bonification franchement impressionnant qui sera difficile à égaler pour une majorité de vins bordelais, toutes catégories confondues.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles