L’agenda de Philippe Lapeyrie

- 13 décembre 2012

LApeyrie

Très beau flash qu’avait eu Philippe Lapeyrie avec son agenda «Vin», l’an dernier. Il a eu l’excellente idée de «récidiver», cette année, avec «Le Lapeyrie 2013, mes 225 coups de coeur».

Dans un petit marché comme le nôtre où existent déjà trois guides du vin (Phaneuf, Chartier, Aubry) et même quatre si on ajoute le Debeur, encore que sa sélection ait été fusionnée, cette année, avec son guide gourmand, il n’était pas facile d’ajouter à l’offre, si on peut dire.

Or, en créant cet agenda, un véritable agenda, s’entend, où on peut bien évidemment noter ce qu’on y veut, Philippe Lapeyrie a réussi à se démarquer en matière de «guide du vin».

Car, à sa manière, c’en est un. Pour ceux qui ont raté son premier, je rappelle brièvement la formule.

Pour chaque semaine de l’année, l’auteur propose trois vins : un «vin de semaine» sous la barre des 15$ le lundi, un «vin de jour de paie» le jeudi à moins de 20$ et un «vin de week-end» le vendredi à plus de 20$.

Pour chaque vin, des accords avec des plats sont proposés.

Avouons que c’est là une belle trouvaille. De plus, Philippe Lapeyrie propose douze «6 packs» de vin, qui vont des vins de glace  aux «vins de réception», en passant par les vins québécois, les apéritifs et digestifs, les bulles, etc., de même que ses vingt «Top» vins.

Nouveauté, cette année, chaque mois est dédié à une personnalité aimée des Québécois (ça commence avec Julie Snyder pour les mois décembre-janvier (son agenda couvre treize mois), suivie de Véronique Cloutier en février, Chantal Lacroix en mars, etc.

Évidemment, dans cet agenda sont indiqués également les principaux événements viniviticoles de l’année, des conseils «vin», des photos, etc.

Philippe Lapeyrie, que l’on peut voir chaque semaine à Salut Bonjour Week-End au réseau TVA, et entendre et lire dans différents médias, est aussi professeur de sommellerie et chef sommelier des Sélections mondiales des vins Canada.

Le Lapeyrie 2013, mes 225 coups de coeur. Philippe Lapeyrie. Les Éditions de l’Homme, 22,95$.

 

Debeur

 

 

 

 

Je le disais un peu plus haut, Le Petit Debeur des vins, cidres et spiritueux a été intégré, cette année au guide Debeur, qui a aussi troqué son nom de «revue gourmande des Québécois» pour celui de «Le Debeur, Guide gourmand des Québécois».

L’auteur explique que l’existence du site internet (www.debeur.com), de même que sa présence sur Facebook et Twitter l’a amené à changer la formule.

Voilà pourquoi, entre autres choses, Le Petit Debeur des vins, cidres et spiritueux se retrouve maintenant dans Le Debeur.

Plus modeste que les années précédents, Le Petit Debeur propose cette année une sélection d’environ 200 produits, tous notés maintenant (système d’étoiles) par les membres du panel de dégustation formé, outre Thierry Debeur, de Jessica Harnois, Guénaël Revel et de Patrice Tinguy.

Compte tenu des circonstances, je trouve que Thierry Debeur a pris une excellente décision en effectuant cette fusion, ce qui donne une valeur ajoutée au Debeur dont l’offre, dans le passé, avec ses bonnes adresses gourmandes, sa revue critique des restaurants notamment, était déjà fort intéressante.

Le Debeur 2013, Guide gourmand des Québécois, Thierry Debeur. Éditions Debeur, 24,95$.

 

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles