Le plein de champagne, s.v.p.

- 19 septembre 2012

Parfois la parole ne suffit pas ; il faut aussi ajouter l’image. C’est ce que j’ai décidé de faire, aujourd’hui. Oh ! Rien de bien méchant, remarquez. Mais comme le hasard fait bien les choses et que je suis retourné aux États-Unis la semaine dernière, j’en ai profité pour photographier les prix demandés pour certains champagnes.DuvalPiperClicquot

C’est qu’en août dernier, après avoir parlé de la différence énorme de prix qu’il y avait entre les champagnes vendus aux États-Unis et la SAQ, contrairement aux autres vins où la différence n’est généralement pas si grande, une lectrice avait plus ou moins mis en doute mes chiffres, dirons-nous.

Je citais quelques exemples, pris au New Hampshire Liquor Store, sur la 81, en revenant à Montréal. Le Moët et Chandon vendu 69,50 $ ici était à 27 $ et le Veuve Cliquot Ponsardin qui coûte 71 $ ici était en spécial à 35 $.
J’aurais pu en prendre bien d’autres, évidemment. Or cette lectrice française, en commentaire sur Méchants Raisins, avait écrit: « Le Moët & Chandon dont vous parlez est vendu à 32€ en France, je l’imagine mal moins cher aux USA ».

Or, 32 €, c’est 42,75$ aux USA. Pourtant, encore cette fois, je l’ai vu à 39,97$ chez Total Beverage, en Virginie. Bref, j’ai décidé cette fois d’apporter quelques photos à l’appui de mes dires, en espérant que notre lectrice française les regarde aussi.
Ces photos ont été prises la semaine dernière au New Hampshire Liquor Store.

Je précise que le Piper Heidsieck est vendu chez nous 60$, comparativement à 32,99$ en spécial au New Hampshire Liquor Store ( prix normal: 37,99$) et le Piper Heidsieck Rosé, en spécial à 36,99$ (prix régulier 41,99$ ), coûte 79,25$ à la SAQ. Ça commence à faire de la différence, ça, mon ami.
En revanche, je dois avouer à notre lectrice française que j’ai trouvé sur internet (cDiscount) du Piper en France à 23,90 €, soit 30,55 $ (32,99 $ aux USA).

Mais c’est là l’une des rares aubaines. Car si j’ai déniché du Duval-Leroy à 28 € (soit 35,79$ CA) chez Vinatis.com, il est moins cher au New Hampshire à 32,99$ (62,50$ à la SAQ).
Quant au Veuve Cliquot Ponsardin Brut (prix régulier: 43,99$ au New Hampshire Liquor Store), il est vendu plus cher en France à 42,80 € chez Nicolas, soit 54,46$ (71$ à la SAQ).

Encore une fois, je ne veux pas faire un boucan de tout cela. J’ai déjà écrit que j’étais le premier à admettre qu’en fin de compte, la différence de prix des vins entre ici et les États-Unis n’est pas si grande, et que cela était parfaitement tolérable, en effet, compte tenu des programmes sociaux qui sont offerts ici et qui sont défrayés en partie par les profits que fait la SAQ.

Mais, encore une fois, cela ne justifie pas et n’explique pas la différence énorme, parfois plus du double, qu’il y a entre les prix des champagnes vendus ici et aux États-Unis. La SAQ m’a déjà expliqué, je le répète, qu’elle appliquait sur les champagnes la même marge bénéficiaire que sur tous les autres vins.
Du côté de certaines maisons champenoises, on m’a aussi fait savoir que leurs prix de vente étaient les mêmes sur tous les marchés.
Donc, le mystère des prix des champagnes demeure entier. Tiens, comme ceux de l’essence, finalement.
Garçon, le plein s.v.p.

 

Abonnez-vous à cet article

6 commentaires

  1. richard dit :

    Les sois-disant programme sociaux, ne sont pas une raison pour se faire exploiter par un monopole d’état. A force de faire le mouton docile devant l’état et ces monopoles, on risque de perdre beaucoup en tant qu’individue et société.

  2. Cyril dit :

    Ne pas oublier que les prix en Europe sont t.t.c., taxes comprises, ce qui représente un surcoût de environ 20% en général… et qui rend les prix cités (hors taxes) comparables ou inférieurs aux prix américains.
    L’honneur est sauf!

  3. Catherine dit :

    Les prix SAQ de même que ceux du NHLS sont taxes comprises. J’ai pu profiter d’un Veuve Clicquot à 35,99$ en août dernier, dans le New Hampshire. Pour ma part, la question demeure entière!

  4. gold account dit :

    Mais c’est là l’une des rares aubaines. Car si j’ai déniché du Duval-Leroy à 28 € (soit 35,79$ CA) chez Vinatis.com, il est moins cher au New Hampshire à 32,99$ (62,50$ à la SAQ). Quant au Veuve Cliquot Ponsardin Brut (prix régulier: 43,99$ au New Hampshire Liquor Store), il est vendu plus cher en France à 42,80 € chez Nicolas, soit 54,46$ (71$ à la SAQ).

  5. Cyril dit :

    Oui les prix sont taxes comprises. Mais comme les taxes sont très différents d’un coté à l’autre de la frontière (et de l’atlantique) ça n’a justement pas grand sens de comparer ces prix taxes comprises! :)

  6. Chez nos voisins du sud, les liquors store du New-Hampshire me semble tout à fait correct de même que les détaillants tel que Sherry-Lehmann et autres boutiques de New-York. Mais j’avoue que dans le coin de Boston nous avons vu des atrocités tel que des Meo-Camuzet Échezeaux Grand Cru 2002 à 125$ dans la vitrine extérieur directement exposé au soleil, un La Tâche 1999 à 300$ sur une tablette en haut de la caisse de l’entrée d’une boutique à plus de 30 degré la porte ouverte….. Généralement quand on va aux USA, on achète seulement des trucs récents qui n’ont pas eu le temps de vieillir sur les tablettes.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles